Économie: le niveau de panique monte encore!

C’est le mot « panique » qui convient le mieux, puisque celui-ci est utilisé par le FMI qui considère via un rapport alarmant sur l’économie mondiale. Dans les recommandations pour pallier au problème, une réforme du marché du travail avec la facilitation d’intégration des migrants dans le domaine entre autres recommandations. Ajoutez à cela le numéro un américain du charbon qui est en faillite, un domino de plus qui s’effondre aux Etats-Unis qui déjà ne sont pas dans une santé financière recommandable… Et il y a les banques, les grosses banques « Too Big To Fail » qui ont présenté leurs plans de simulation de faillites en cas d’effondrement, plans rejetés!

Il y a quelques années encore, de telles faillites n’étaient même pas envisageables…

ob_a38d95_banqueroute

Deux régulateurs américains ont rejeté les plans de simulation de faillite de cinq grandes banques dont JPMorgan Chase, Bank of America et Wells Fargo, ont-ils annoncé mercredi. La banque centrale (Fed) et l’instance fédérale chargée de garantir les dépôts bancaires (FDIC, la Federal Deposit Insurance Corporation) indiquent avoir décelé des « manquements » dans les plans qui leur ont été soumis par ces établissements et leur donnent jusqu’au 1er octobre pour les corriger.

« L’incapacité à corriger ces manquements pourrait soumettre ces firmes à des exigences plus strictes en termes de capital, de levier et de liquidités », avertissent la Fed et la FDIC.

Les autres institutions financières concernées sont Bank of New York Mellon et State Street selon un communiqué. Elles se sont toutes vues notifier la décision commune prise par les deux régulateurs.

Les plans de simulation de faillite ou « living will » d’une banque renvoient à la façon dont un gros établissement ferait face à sa banqueroute sans l’aide du contribuable. Ils sont distincts des « stress tests » qui portent sur la résistance d’une banque dont l’effondrement menacerait l’ensemble du secteur financier (Too big to fail) à une crise majeure.

Goldman Sachs et Morgan Stanley doivent pour leur part ajuster leurs plans qui présentent quelques « insuffisances ». Citigroup est la seule banque à avoir passé haut la main ce test.

Source: Challenges.fr

 

4 commentaires

  • Norbert

    LE NIVEAU DE PANIQUE MONTE ENCORE!

    pour le gouvernement Anglais et les dirigeants fantoches de l’UE au sujet du BREXIT

    SPÉCIAL BREXIT =====
    FABIEN MARIE, FRANÇAIS EXPATRIÉ AU ROYAUME-UNI ET ADHÉRENT DE L’UPR, TÉMOIGNE DE LA CAMPAGNE GOUVERNEMENTALE CONTRE LE BREXIT.

    Lisez son temoignage et ce que le gouvernement Anglais est pret a tout pour eviter le Brexit….
    incoyable,indigne, pret a tous les mensonges ,avec preuves a l’appui.

    https://www.facebook.com/upr.francoisasselineau/posts/10154159561807612:0

    source en Anglais:
    https://www.gov.uk/government/publications/why-the-government-believes-that-voting-to-remain-in-the-european-union-is-the-best-decision-for-the-uk/why-the-government-believes-that-voting-to-remain-in-the-european-union-is-the-best-decision-for-the-uk

  • En dehors des catas financières, pourrais tu nous mettre des alternatives a ce système corrompu.
    Regardes les possibilités données par les monnaies locales complémentaires.
    Il est vrai que localement cela profite a des petits groupes essentiellement, mais c’est aux responsables de mettre en places les gardes fous.

    • engel

      Ah l’arnaque des monnaies locales, mais quel miroir aux alouettes.
      Cette solution fiduciaire, au lieu d’engraisser des escrocs internationaux/ nationaux, engraisse(ra) le même type d’individus, mais au niveau local.

      « Celui qui détient le pouvoir d’émission détient le pouvoir de s’enrichir » …… sur le dos d’autrui.

  • romulus

    Bien sur que ça va s’effondrer car l’économie actuelle n’est pas soutenable, je parle de l’économie physique car imaginez donc, au rythme actuel de remplacement, que ça tienne encore 100 ans: terre dévastée, climat idem, etc….c’est pour cela qu’il faut accélérer l’innovation, pour tenter d’y échapper….sans compter l’accroissement de la population et du niveau de vie de la plupart des pays dits émergents…..L’économie financière est là pour commencer le travail puis ne servira que les déjà nantis et les plus malins, tandis que les autres commenceront à crever, car on leur dira (ou contraindra) de rester dans le système). Vous doutez? Le tri a déjà commencé dans les pays riches et il va s’accélérer. Mais chut il ne faut rien dire (« happy » comme on dirait dans ma boite) mais « I am a dangerous mind terrorist »!