Pour Donald Trump, l’OTAN est «obsolète» et «pourrait mener à la Troisième Guerre mondiale»

donal-trump-578x260 Donald Trump, candidat à l’investiture républicaine, célèbre pour ses déclarations provocantes, s’en est pris, cette semaine, au cours de sa campagne électorale, à l’Organisation du traité de l’Atlantique nord (OTAN), qu’il a qualifié «d’obsolète».

Le candidat républicain s’est plaint également que les Etats-Unis investissaient «une part disproportionnée» d’argent dans l’OTAN par rapport à celle investie par les autres pays membres, et qu’il n’hésiterait pas à dissoudre l’alliance.

«Nous les protégeons, nous leur apportons une protection militaire et bien d’autres choses encore, et ils arnaquent les Etats-Unis. Et, vous savez ce que nous faisons contre cela ? Rien», s’est emporté Donald Trump, à un meeting politique, le 2 avril, dans le Wisconsin.

Les réactions au sein de la classe politique américaine, qui avant Donald Trump s’était rarement permise de critique l’Alliance atlantique, ne se sont pas faites attendre. Barack Obama, lui-même, s’est immiscé dans le débat en soulignant que de telles remarques témoignent du manque de compréhension de Donald Trump de la politique internationale.

Néanmoins, la position du candidat républicain a été appuyée par Justin Raimondo, écrivain américain «paléo-conservateur et libertarien» et rédacteur en chef du site internet Antiwar, qui a noté qu’avec son idée «d’abandonner l’ancienne version de l’OTAN pour la remplacer par une sorte d’opération multilatérale anti-terroriste (…), Donald Trump met sur la table une question qui n’a pas été évoquée depuis l’époque de Bob Taft» [ndlr : Bob Taft était le gouverneur républicain de l’État de l’Ohio de 1999 à 2007].

Bernie Sanders, candidat à l’investiture démocrate, s’est également plusieurs fois exprimé contre l’élargissement de l’Alliance en Europe, notamment aux frontières de la Russie. Il a par ailleurs suggéré qu’une nouvelle coalition, qui inclurait la Russie et les pays de la Ligue arabe, devrait être créée pour faire face aux enjeux sécuritaires contemporains.

L’OTAN a été créée le 4 avril 1949 à la suite de négociations lancées par les cinq pays européens signataires du traité de Bruxelles (Belgique, France, Luxembourg, Pays-Bas et Royaume-Uni) avec le Canada et les États-Unis, et cinq autres pays d’Europe invités à participer (Danemark, Italie, Islande, Norvège et Portugal). Plusieurs pays occidentaux ont rejoint l’Alliance par la suite. Selon son premier Secrétaire général, Lord Ismay, l’OTAN a pour objectif géopolitique de «garder les Russes à l’extérieur, les Américains à l’intérieur et les Allemands sous tutelle».

Source: Russia Today

L’OTAN est critiqué depuis longtemps de manière justifiée la plupart du temps, et je ne peux que vous proposer quelques vidéos sur le sujet, deux de François Asselineau dont les analyses sont toujours très justes:

Dans l’émission « On est pas couchés » face à une…..journaliste (je reste poli):

2 commentaires

  • nux nux

    oh non pas la vidéo ou on vois l’autre petite P…….. P = pas belle http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif

    au lieu de ramener sa fraise elle ferais mieux de respecter les lois Française … quand on roule avec un permis qui n’a plus de points , sans assurance , on ferme sa garde gueule madame !! enfin madame est un bien grand mot !!!

    http://www.sudouest.fr/2016/02/17/lea-salame-arretee-pour-conduite-sans-permis-ni-assurance-2276657-4693.php

    a noter dans l’article ….

     »’Mais Le Parisien précise qu’elle devrait s’en tirer avec une simple amende. » »’

    un coup de fil a ses copains et hop le tour est réglé !!! et si c’était nous qui aurions fait ce deli qu se serai t ‘il passé ??

    on comprend mieux pourquoi elle défend bec et ongle se système , de toute façon elle en fait partit comme la plupart des charlots de la tv entre autre ….

    sinon c’est toujours un réel plaisir d’écouter monsieur Asselineau

  • Zugzwang

    « et si c’était nous qui aurions fait ce deli qu se serai t ‘il passé ?? »

    D’après l’article L.221-2 du code de la route, conduire sans être titulaire du permis de conduire peut entraîner une amende allant jusqu’à 15 000€ et une peine de prison de 1 an.

    Ce sont les peines maximales possibles.

    Dans les faits, il faut plusieurs mois (5 à 9 mois) pour aller en justice et avoir un jugement et le montant moyen des amendes prononcées, lorsqu’il ne s’agit pas de récidive (primo-délinquant), varie entre 450€ et 800€ en moyenne sans peine de prison ou à de très rares occasions.

    En 2015, un projet de loi initié par la garde des sceaux, la ministre de la justice madame Christiane Taubira, voulait transformer l’infraction en une simple contravention avec une amende forfaitaire de 500€. Ce projet de loi a été abandonné.

    Selon l’article L324-2 :

    « Le fait, y compris par négligence, de mettre ou de maintenir en circulation un véhicule terrestre à moteur ainsi que ses remorques ou semi-remorques sans être couvert par une assurance garantissant sa responsabilité civile conformément aux dispositions de l’article L. 211-1 du code des assurances est puni de 3 750 euros d’amende. »