Les USA bientôt plus grand paradis fiscal du monde?

Jugez l’arnaque, c’est colossal! Ce pays qui se casse la figure à de nombreux niveaux et qui maintenant a plus de 5 millions d’emplois fictifs sur son territoire, ainsi que 90 millions de pauvres, st également un des pays ou l’honnêteté financière n’est pas des plus brillante… Nous le savions, la NSA surveillait l’ensemble des transactions financières avec un outil du nom de Tracfin, on nous a vendu cela comme étant une création française, un mensonge de plus, voilà que maintenant, ils ont le FACTA, et les pays se laissent faire…. Pathétique!

C’est un coup de maître que les USA_Grunge_Flag_by_xxoblivionxx.jpg.355x207x1Américains sont en passe de réussir en ayant imposé à tous les pays de transmettre toutes les informations au fisc US à travers des accords internationaux, tout en s’exemptant eux-mêmes de le faire !!
Oui, vous avez bien compris. Une banque française ou suisse doit tout communiquer sur un résident fiscal américain mais la réciproque pour les banques américaines n’est pas vraie.
En clair, si un citoyen français est en délicatesse avec notre fisc national, il vaut mieux qu’il mette son épargne aux USA qu’en Suisse!
Attention tout de même, l’administration américaine est capable de tout et lorsque les étrangers auront beaucoup d’épargne aux USA, alors ils seront considérés comme “US person” et soumis à la fiscalité US et croyez-moi, mieux vaut à titre d’exemple préparer sa succession en France que de payer des impôts sur les successions aux États-Unis.

Charles SANNAT

Les États-Unis pourraient devenir dans un avenir proche le plus grand paradis fiscal du monde car des sociétés de gestions y transfèrent les capitaux des personnes fortunées d’Europe et d’autres pays du monde.

Les investisseurs européens sont plus préoccupés par l’entrée en vigueur du Standard commun d’échange d’informations fiscales (Common Reporting Standard, CRS) que par les attaques du groupe terroriste État islamique (EI ou Daech), rapporte le journal américain Financial Times.

D’après ce document, les pays signataires doivent échanger leurs informations fiscales en réponses aux demandes des services étatiques à compter du 1 janvier 2017. 96 pays l’ont déjà signé, mais pas les États-Unis.

Le service des impôts américain, (Internal Revenue Service, IRS) soutient formellement le système d’échange d’informations, mais justifie sa non-participation au CRS par l’absence d’autorisation de la part du Congrès et par conséquent l’absence de financement.

Cependant, une loi sur la taxation des comptes étrangers (Foreign Account Tax Compliance Act, FATCA), qui impose aux organisations financières étrangères de transmettre des informations sur les contribuables américains à l’IRS, a été adoptéе aux États-Unis en 2010. Environ 50 000 Américains ont déjà rejoint le programme spécial de l’IRS visant à légaliser les capitaux non déclarés, versant ainsi près de 7 milliards de dollars au fisc (6,2 milliards d’euros).

“Les États-Unis, c’est le trou noir de l’information. Les informations fiscales arrivent aux Etats-Unis, mais n’en repartent jamais”, a déclaré le directeur de la société de conseil Henley & Partners Christian Kalin.

L’expert a également souligné que la question de la sûreté des données personnelles restait en suspens. Selon lui, il y a une grande différence entre la gestion des données personnelles en Suisse et, par exemple, en Indonésie, bien que les deux pays aient adhéré au CRS.

“L’aspiration à transférer des capitaux aux États-Unis, territoire hors CRS, n’est pas toujours liée aux questions de sécurité. Les personnes les plus riches sont tout simplement très à cheval sur la confidentialité”, a conclu Peter Cotorceanu, juriste de la société Anaford. Source: Insilentiae

 

4 commentaires

  • Bonjour

    Je pencherais plus du coté des rot….. machins et des roc….machins et des alchimistes qui leur sont entièrement dévoués….que du coté « peuple américain » ….

    Bon ceci étant dit je n’ai pas fait de grandes études……

    • criminalita

      Ya pas besoin de faire le bouricum pour comprendre qui tire les ficelles.
      Les machins trucs aiment bien les étoiles sur leurs drapeaux.

      • les dirigeants du peuple élu sont aux commandes…..le petit peuple (même américain en prend lui aussi plain les dents) tout en sachant ce qu’on pu faire les colons blancs venus de certains continents pour porter la bonne parole…..

        bonne journée

  • Grand marabout Grand marabout

    http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif
    Les USA bientôt plus grand paradis… de l’arnaque EN BANDE ORGANISÉE
    parlons de l’or..
    « On échange donc l’équivalent de la production annuelle mondiale d’or chaque jour sur les marchés à terme. Pour Fabrice Drouin Ristori, fondateur et dirigeant de Goldbroker.com, c’est sur la plateforme new-yorkaise du COMEX «que la plupart des manipulations sont effectuées».
    Ces derniers mois, en moyenne, il n’existait qu’une once d’or physique disponible pour 300 contrats à terme. Vous avez bien lu. Si ne serait-ce qu’une petite partie des détenteurs d’or papier demandait la livraison de leur métal jaune, le COMEX exploserait…

    https://francais.rt.com/economie/17943-long-format-que-cache-la-manipulation-cours-or