Attentats à Bruxelles : le réseau « en voie d’être anéanti », mais il y a « d’autres réseaux », prévient François Hollande

Il l’a dit, tout comme Valls qui reconnait qu’ils ont fermé les yeux sur la progression du salafisme. Mais tout cela n’est au final que de la langue de bois, rien de plus, puisque de toute manière il est vain de combattre quoi que ce soit si l’on n’arrête pas le financement de l’Islam radical que cela soit en France comme en Belgique, ou ailleurs…

Encore faut-il accepter les faits qui démontrent que non, nos politiques ne luttent pas réellement contre l’Islam radical puisqu’ils laissent le Qatar (et même les saoudiens) financer les mouvements des pays afin que la radicalisation soit possible. Oui, ils ont fermé les yeux pour des contrats, des milliards, et de la géopolitique, et oui, des morts auraient pu être évitées.

À quoi bon tenter d’arrêter les conséquences si l’on ne s’attaque pas aux causes, c’est à dire à ceux qui ont permis à l’Islam radical de s’implanter dans nos pays, et tous nous en sommes victimes, que nous soyons chrétiens, bouddhistes, hébraïques ou musulmans, nous en faisons les frais.

DJIHAD_by_buldozeristerkho

Si le réseau des attentats de Paris et Bruxelles est « en voie d’être anéanti », le chef de l’État rappelle qu' »il y a toujours une menace qui pèse ».

Les attentats de Paris et Saint-Denis le 13 novembre 2015 et ceux de Bruxelles le 22 mars dernier ont été commis par un même réseau, qui prend sa source en Belgique. Plusieurs opérations antiterroristes ont été menées dans les deux pays après les explosions meurtrières du 22 mars. Depuis l’Élysée, François Hollande a réagi : « Nous avons eu des résultats pour retrouver les terroristes et, aussi bien à Bruxelles qu’à Paris, il y a eu un certain nombre d’arrestations qui ont eu lieu et nous savons qu’il y a d’autres réseaux ».

« Même si celui qui a commis les attentats de Paris et de Bruxelles est en voie d’être anéanti (…), il y a toujours une menace qui pèse« , a ajouté le président de la République, qui s’est ensuite exprimé sur le théâtre syrien où le groupe État islamique est implanté, en dépit de récents revers.

Article complet sur Le Point

Il n’y a rien à attendre de politiciens lorsque ceux-ci autorisent la fraude à grande échelle lorsqu’elle est commise par la haute-finance, lorsqu’ils détruisent un pays pour mettre en place un accord inique, qu’ils ne luttent pas contre le chômage, ni contre les dangers qui peuvent atteindre notre pays, et qu’ils nous promettent un sombre avenir. Le pouvoir est donné à des personnes qui ne le méritent pas, et qui ne veulent pas le bien de la France!

2 commentaires

  • kalon kalon

    Normal qu’il y en ait d’autres ! Ce truc, c’est le « Dallas » ou plutôt « les feux de l’amour » façon « élites politiques » ! http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_unsure.gif

  • Pazoozoo

    Mouarf, Tartuffe 1er se prend pour un héros, et y en a qui vont le croire!
    Pour peu que je sache, même si les « terroristes » sont « connus des services » depuis belle lurette, nos zélus et leurs collabos ne font rien. Voilà une preuve qu’il y a bien complicité.
    Entraînés par des mercenaires US, financés par le Qatar et l’Arabie Soudite, terrains d’entrainement offerts grâcieusement, tout comme les armes (grâcieusement offertes par la France, la Belgique, USA, UK…)
    Bref, « ils » (nos auto-proclamées zélites) nous prennent pour des truffes!