« Nouvelles du Tafta : les négociations secrètes reprennent !! »….

StopTAFTA-720x340Si cet accord n’est pas votre obsession, il doit le devenir. Il n’y a rien de bon à en attendre pour  les peuples européens, le totalitarisme marchand est en route et rien ne pourra le stopper. Il faut que, nous exigions de nos caniches notoires de décider nous mêmes, par la voie démocratique et citoyenne. On nous vend ce TAFTA, comme un accord qui apportera beaucoup! beaucoup de quoi? Quand on voit l’état de la population américaine, obèse, ogm-isée, appauvrie au point que, 46 millions de ménages sont obligés d’avoir recours aux fameux « food stamps », (bons alimentaires) ce n’est plus le rêve, c’est le cauchemar américain. C’est la destruction programmée de notre agriculture, nos normes sanitaires, notre système social et de santé (c’est déjà en cours non?) nos PME/PMI qui ne pourront rivaliser. Si cet accord est signé (et il le sera si…) les décisions d’un tribunal arbitral PRIVE, qui ne pourront être ni contestées, ni attaquées, risquent de coûter des millions aux états, c’est à dire aux peuples, en cas de litiges. Si vous n’avez jamais milité, c’est le moment d’agir, partagez, diffusez, traduisez, parlez autour de vous, il y a encore trop de monde qui ignorent ce qu’est réellement ce TAFTA/TTIP. Si c’est si bon pour nous, pourquoi y a t-il ce secret des négociations?

Mes chères impertinentes, mes chers impertinents,

Le Tafta c’est le projet d’accord commercial dit de « libre-échange » qui est en cours de négociation entre l’Europe et les États-Unis, ou plutôt entre les États-Unis et l’Europe.

Non en fait le Tafta ce n’est pas exactement cela, le Tafta en réalité c’est le totalitarisme marchand, c’est un outil servant aux plus grands profits des multinationales, qui ne sont ni gentilles ni méchantes en soi. Une multinationale poursuit sa logique de multinationale.

L’objectif est de tout faire pour « ouvrir de nouveaux marchés », pour faire encore plus d’affaires avec une seule finalité : augmenter les gains.

L’idée, dans cet accord entre les deux plus grosses économies de la planète, c’est de lever encore plus de freins et de contraintes pesant sur les grosses entreprises. La réalité des accords de libre-échange est toujours la même. Ils ont, ces accords, pour objectif de faciliter le commerce, de faire disparaître des normes ou encore des règles qui évidemment empêchent certains profits.

C’est ainsi que l’on préfère une justice « arbitrale », donc privée, à une justice publique et nationale comme c’est le cas aujourd’hui.

C’est ainsi que l’on pense supprimer des règles sanitaires en particulier sur les produits alimentaires.

C’est ainsi qu’il faut faire évoluer nos droits européens, nos règles et nos normes pour se préparer à ce Tafta que les mondialistes nous imposeront, par la force si nécessaire.

Dans tout accord de libre-échange, il y a toujours une victime collatérale. L’homme. Enfin l’être humain, les femmes étant évidemment tout aussi victimes, de même que nos enfants.

Avec un tel accord, les multinationales souhaitent faire en Europe ce qu’elles peuvent faire aux États-Unis et croyez-moi, ce n’est pas une bonne nouvelle. N’imaginez pas que les Américains soient coupables de vouloir nous imposer un tel traité. Le peuple américain est lui aussi victime du totalitarisme marchand que les autres peuples de la planète.
Traité de libre-échange Tafta : les négociations secrètes reprennent, la Commission européenne veut rassurer

C’est le titre de cette dépêche de l’AFP qui, une fois n’est pas coutume, sert de courroie de transmission à la bien-pensance mondialiste et atlantiste bruxelloise et cette dépêche est édifiante. Elle en dit long sur ce que sont devenues les institutions européennes et nos démocraties occidentales.

« Américains et Européens reprennent ce lundi 22 février les négociations sur le traité de libre-échange transatlantique. Alors que les termes du projet d’accord restent très secrets, suscitant de nombreuses inquiétudes, les commissaires européens aux Affaires économiques et au Commerce tentent de rassurer. »

Il y aurait bien une solution très simple pour rassurer : dire la vérité et donner aux gens la teneur des accords pour que la société civile puisse en débattre… Mais cette solution est trop simple pour le « commissaire européen »… Rien que le terme « commissaire » renvoie désormais aux heures les plus sombres de l’Union soviétique.

Face à l’inquiétude de nos agriculteurs et de nos éleveurs, Pierre Moscovici (celui qui n’a jamais rien compris à la crise lorsqu’il était ministre de l’Économie) explique qu’« il n’y aura pas de traité transatlantique défavorable à l’agriculture européenne et française. Il est hors de question d’accepter un traité dans lequel les normes sanitaires soient atteintes, dans lequel les marchés publics soient déséquilibrés, dans lequel l’emploi soit menacé ou dans lequel l’agriculture soit mise en danger ».

Sauf qu’il est très peu crédible lorsqu’il annonce cela. En fait non, c’est comme l’exception culturelle. La France bombera le torse et dira, fière, « nous avons refusé aux Américains l’essentiel et protégé le plus important, nous avons l’exception culturelle et trois steaks de plus pour nos éleveurs »… Sauf que dans la réalité, il ne s’agit-là que d’artifices de communication puisque les véritables enjeux ne sont pas là. Les véritables enjeux c’est par exemple breveter le vivant ou encore changer et harmoniser les normes juridiques, sociales ou encore sanitaires.

Mais rassurez-vous, si tout est négocié dans votre dos et en secret, c’est pour votre bien ! Même les députés français se sont offusqués de la façon dont ils avaient accès à de tels documents, dans une salle fermée, escortés par un garde, privés de téléphone et sans le droit de faire une seule copie évidemment… Chose hallucinante qui montre que les représentations nationales sont considérées désormais par le totalitarisme marchand comme un ennemi et un échelon démocratique (le seul) à détruire. Vous pourrez voir cette vidéo stupéfiante de l’un de nos députés courageux qui interpelle le gouvernement dans l’hémicycle de l’Assemblée nationale à ce sujet à la toute fin de cet article.
On a tout à y gagner et c’est normal de négocier dans le secret : les perles de Moscovici !

Je dois vous avouer que les perles de Christine Lagarde ou d’un Moscovici me manquent terriblement depuis qu’ils sont partis sévir dans les cénacles des hautes sphères internationales. On se marre nettement moins !

Mais heureusement, Mosco revient pour nous porter la bonne parole mondialiste et nous enchaîne deux « conneries » assez monumentales.

« Selon le commissaire européen, l’Europe a toutefois en théorie “plus à gagner” que les États-Unis avec le Tafta, “le marché américain” étant “plus fermé que le marché européen… »

Oui on connaît cet argument éclusé : on a tout à gagner à l’euro… Et pouf, on a tout à gagner à la mondialisation et pouf, etc., etc., et que même si on acceptait pas un tel accord, le soleil ne se lèverait plus demain et que la Terre cesserait de tourner… Tout cela est totalement faux et n’oubliez jamais qu’une affirmation ne vaut jamais une argumentation. Si l’on avait tout à gagner, alors les négociations seraient transparentes et nous serions tous ravis à l’idée de signer un tel accord. Le problème c’est que la réalité est très différente et nettement moins réjouissante.

« Quand on négocie quelque chose d’un peu sensible, on ne peut pas le faire devant les caméras »

Je trouve que cette phrase – que notre commissaire politique au totalitarisme marchand européen trouve de nature à rassurer les masses, ce qui était semble-t-il son objectif –, est un terrible aveu.

Ainsi, le Tafta serait « sensible »… Vous savez, les bonnes choses et les choses justes sont très rarement sensibles, au contraire, encore une fois : elles suscitent une adhésion instinctive des masses populaires que nous sommes.
Mais ce n’est pas tout ! Cet autre passage de la dépêche de l’AFP est lui aussi d’une immense cruauté pour le devenir de nos démocraties et les rapports de forces américano-européens, où bien entendu nous assistons à la soumission totale de l’Europe.

« La commissaire européenne au Commerce Cecilia Malmström a assuré vendredi 19 février que l’Union européenne faisait “le maximum” pour garantir “la transparence” des négociations sur le traité de libre-échange transatlantique. »

« Quasiment toutes les propositions européennes sont sur Internet, donc tout le monde peut les lire, a ajouté la responsable européenne »… Ha, c’est sur Internet, « quasiment » tout sauf ce qui fâche et aussi sauf tout ce qui émane des Américains, c’est-à-dire évidemment l’essentiel de l’accord !

Cependant, elle explique que les autres documents, notamment ceux soumis par les États-Unis, ne pouvaient pas être rendus publics du fait des négociations en cours. “Certains textes ne nous appartiennent pas, nous ne pouvons pas publier des textes américains”, a insisté Cecilia Malmström. Elle s’est dite favorable à une certaine forme de discrétion dans les négociations !! “Quand on négocie quelque chose d’un peu sensible, on ne peut pas le faire devant les caméras”, a-t-elle souligné.

Alors, encore une fois, c’est assez simple : demandez des négociations transparentes ainsi que des référendums populaires dans chaque pays européen, et je peux vous assurer qu’il n’y aurait plus aucune inquiétude à avoir.

Le problème c’est que les peuples ne sont pas si stupides que cela et qu’évidemment, nous serions tentés de voter contre le concept de totalitarisme marchand et de mainmise des multinationales pour privilégier l’idée de démocratie !

Hélas, il est peu probable que l’on demande l’avis des peuples… car le pouvoir, notre pouvoir, a en réalité été transféré à des commissaires politiques… fussent-ils européens !

En attendant mes chers amis, préparez-vous, il est déjà trop tard !

Charles SANNAT pour Insolentiae

“Insolentiae” signifie “impertinence” en latin
Pour m’écrire charles@insolentiae.com
Pour écrire à ma femme helene@insolentiae.com
Vous pouvez également vous abonner à ma lettre mensuelle « STRATÉGIES » qui vous permettra d’aller plus loin et dans laquelle je partage avec vous les solutions concrètes à mettre en œuvre pour vous préparer au monde d’après. Ces solutions sont articulées autour de l’approche PEL, “patrimoine, emploi, localisation”. L’idée c’est de partager avec vous les moyens et les méthodes pour mettre en place votre résilience personnelle et familiale.
« À vouloir étouffer les révolutions pacifiques, on rend inévitables les révolutions violentes » (JFK)

« Ceci est un article ‘presslib’, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Insolentiae.com est le site sur lequel Charles Sannat s’exprime quotidiennement et livre un décryptage impertinent et sans concession de l’actualité économique. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne sur www.insolentiae.com ».

Source dépêche AFP ici

Voir aussi:
Ces voitures programmées pour vous tuer !

La vérité glaçante sur les États-Unis

18 commentaires

  • Si vous n’aimiez pas l’Agenda 21, alors vous n’allez vraiment pas aimer l’Agenda 2030, parce que l’agenda 2030 reprend les choses à un niveau entièrement nouveau. L’Agenda 21 a été principalement axé sur le changement climatique et l’environnement, mais l’Agenda 2030 va beaucoup plus loin….

    L’ONU lance un nouvel agenda universel pour l’humanité = NWO
    http://www.brujitafr.fr/2015/10/l-onu-lance-un-nouvel-agenda-universel-pour-l-humanite-nwo.html

  • boco

    ♥╬╬¼
    Salut les moutons

  • Le veilleur

    Ils ont, ces accords, pour objectif de faciliter le commerce.

    Quel commerce ? Quand on sait que les ressources de la planète s’amenuisent d’années en années.

    Quel commerce ? Quand on sait que le peuple d’en bas et les classes moyennes ne peuvent plus joindre les deux bout pour vivre.

    Quel commerce ? Quand ont sait que les terres agricoles deviennent stériles a cause des pesticides.

    A la question: Qui enrichie les multinationales ? je répondrais les peuples ! Ce traité sensé enrichir les multinationales ne pourra pas voir le jour bien longtemps si les peuples n’ont plus d’argent pour consommer.

    Nous l’avons bien vu avec les Américains, 48 % des Américains vivent avec rien et n’ont pas de quoi consommer. Comment partant de ce constat, pourront-ils nous vendre leurs OGM cancérigènes, leurs poulets aux javels et leurs vaches aux hormones… si nous n’avons plus d’argent.

    C’est le serpent qui ce mort la queue, ils détruisent les emplois mais sans emploi pas d’argent et pas de consommation, ils détruisent les écosystèmes mais sans écosystèmes pas de nourriture et pas d’avenir, autrement dit, leur Traité transatlantique ne fera pas long feu.

    Ils sont dans un rêve illusoir, aujourd’hui vouloir faire toujours plus de profit et de bénéfices au détriment des populations et de la planète n’est plus possible. Il est évident que les gens pauvre vont repartir de plus en plus vers les campagnes pour vivre de leurs jardins comme l’on fait les Grecs et se sera que bénéfique pour tout le monde.

    Crise : les Grecs se réfugient à la campagne.

    http://lci.tf1.fr/jt-20h/videos/2012/crise-les-grecs-se-refugient-a-la-campagne-7367465.html

    Mardi 20 août, l’humanité entre en période de « dette écologique »

    http://www.lemonde.fr/planete/article/2013/08/20/mardi-20-aout-l-humanite-entre-en-periode-de-dette-ecologique_3463559_3244.html#q715o5vFuCeA6QcQ.99

    À partir d’aujourd’hui, l’humanité puise dans ses réserves pour vivre.

    http://www.lefigaro.fr/environnement/2013/08/20/01029-20130820ARTFIG00261–partir-d-aujourd-hui-l-humanite-puise-dans-ses-reserves-pour-vivre.php

    • ConscienceU12 ConscienceU12

      http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_mail.gif Effectivement Le veilleur, tu as mis le doigt dessus http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yes.gif; …ce ne peut plus être qu’une seule affaire de commerce c’est évident ; …aujourd’hui c’est l’heure de gérer les masses devenus inutiles qui deviennent dangereuses du fait que leur réussite et enrichissement démesuré n’a pu se faire que sur la destruction, …donc à un moment ça coince pour tout le monde ! http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yes.gif
      Donc il est grand temps de gérer le bordel qui se profile s’ils veulent rester les maîtres du monde, il est évident qui est grand temps pour eux de passer à la Vitesse Supérieur dans le Big Nettoyage ! http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cool.gif

      • ConscienceU12 ConscienceU12

        Il est temps de gérer le bousin, et ce sera fait avec « l’ORDO AB CHAO » ! http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif

        http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_mail.gif [D’ailleurs ça se voit déjà, on est en plein dedans même; bruits de bottes, menaces terroristes, et crises agitées comme des épouvantails à toutes les sauces, migratoires, économiques, et environnementales]…

  • Encore une fois, nous sommes devant la question de base : « Qui fait nos lois ? »

    Ce n’est certes pas NOUS.

    Ne nous étonnons donc pas qu’elles ne soient donc pas faites dans NOTRE intérêt.

    Mais uniquement pour favoriser ceux des oligarques et ploutocrates qui Nous gouvernent.

    CQFD http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_unsure.gif

    Quelle est « La cause des causes » ? http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gifhttp://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif

  • MOUTON GRAIN MOUTON GRAIN

    Tu parles Charles, SANNAT-vance à rien de crier au loup tous les 5 minutes en stigmatisant le petit peuple qui ne se bougerait pas assez le fion pour faire plier les institutions. Nous savons tous, comme il est d’ailleurs stipulé noir sur blanc dans l’article ci-dessus, que les termes du projet d’accord restent très secrets, que tout est négocié en secret dans notre dos et que ce TAFTA nous sera imposé par les mondialistes, par la force si nécessaire.

    Alors concrètement, on fait quoi pour stopper ce satané TAFTA ? On s’invite dans les négociations secrètes ? On sort notre 49/3 perso ? Parce que râler et taper du pied n’a jamais fais sourciller les autorités ! Inciter les gens à en parler, à partager ou diffuser des bribes d’infos, c’est bien joli, mais ça n’aura pour effet que de faire circuler de l’information en boucle jusqu’à saturation, et après ? Une fois que tous le monde aura compris que le ciel va nous tomber sur la tête, on fait quoi ? On prie ? On prend d’assaut la commission Européenne ? En même temps, 380 millions de citoyens face à 28 trous du cul, on a nos chances !

    Alors si quelqu’un ici possède un début de solution pour mettre des bâtons dans les roues de cette saloperie de TAFTA, qu’il ne se gène pas pour nous le faire savoir, mais surtout qu’on ne nous ressorte pas le coup de la pétition pour exiger un référendum, c’est du flan et ça ne prend plus …

    :( M.G.

    • Nez

      Bonne analyse, mais aller relire « Le laboureur et ses enfants » ou la parabole « demandez et vous recevrez »
      A chaque fois, vous recevrez peut-être autre chose de ce que vous pensiez obtenir, mais vous recevez quand même.
      Toutes ces organisations, n’ont leur pouvoir, qu’en maîtrisant l’information et une grande partie des stades de décisions.
      Tant que vous ne vous en êtes pas rendu compte, vous pouvez être le naïf de service, mais à partir d’un stade de conscience, chacun est obligé de faire des choix, que vous soyez simple citoyen, chef d’entreprise ou représentant du peuple. Ou vous collaborez avec ceux qui veulent vous asservir, ou vous essayez de trouver une autre voie.
      L’initiative européenne « stop-ttip » signée par plus de 3.200.000 européens, a été un très bon révélateur, de la turpitude de nos gouvernants, et de la non-démocratie des institutions européennes :
      https://stop-ttip.org/fr/

      – elle était officielle car prévue par les textes, et malgré cela elle a été empêchée d’exister (non démocratie des institutions, verrouillage des hauts politiques)
      – elle n’a été soutenue que par la société civile, et aucun parti en France n’a demandé à la signer (même ceux qui sont théoriquement contre le TAFTA tels le Front National, le Front de Gauche … et même l’UPR !) … on vous demande de signer des pétitions sans valeur, mais quand une a une valeur juridique, personne ne vous en parle !
      – il y a une une omerta complète des médias, qui depuis plus d’un an et demi, n’en ont jamais parlé (ils sont expressément protégés par le Traité transatlantique) (article 21 : « Les services audiovisuels ne seront pas couverts par le présent chapitre)
      … donc tous ces points prouvent combien tout cela est important, combien le mensonge ou l’omission est une seconde nature des politiques et des médias.
      Lorsque vous l’avez sur un point aussi important que celui-ci qui correspond à notre indépendance et notre mode de vie, vous vous rendez-compte que les mensonges sont dans tous les domaines : politique internationale, emploi, finance, sécurité, législation …
      Mais chacun dans une société est un rouage de l’ensemble, … donc même si vous ne savez ni où ni quand continuez à frappez … et l’on vous ouvrira !

  • criminalita

    Je comprends mieux la multiplications des sociétés de gaz de schiste aux US.
    Ils savent que nous refuserons leur merde sur notre sol. Ils seront indemnisés sans planter un clou.

    • MOUTON GRAIN MOUTON GRAIN

      Méfions-nous de l’eau qui dort ! L’exploitation des gaz et huiles de schiste dans l’hexagone résonne certainement dans un coin de la tête de nœud qui pilote la France et il serait bien capable de nous remettre le sujet sur le tapis un jour, malgré le veto des verts et la loi de 2011 concernant le fameux rapport Montebourg qui, rappelons-le, confirmait la possibilité d’exploiter les gaz de schiste sans recourir à la fracturation hydraulique. Non seulement l’exploitation de ces fameux gisements rapporteraient quelques centaines de milliard d’euros dans les caisses du monopoly, mais en plus cela voudrait dire 1,5 à 2 points de chômage en moins ! Alors la tentation est grande et une loi ça se détricote plutôt facilement de nos jours …

      M.G.

  • JBL1960

    Oui, on a vu que pétitionner, c’était comme pisser dans un violon. Mais, si tout le monde pisse en même temps sur leur pompe ça peut les désorganiser. Soyons des petits cailloux dans leurs escarpins vernis, avant de se prendre des coups de leurs bottes dans la tronche. Alors, j’ai relayé l’appel de Corionne Bouchouchi de Stop TAFTA dans ce billet ; https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/02/24/bison-fute-arrive-dans-nos-assiettes/ Et j’ai déjà rappelé que le Hollandouille était dans les pas de Sarko, dès son accession au trône, sur les accords de libre-échange dans ce billet ; https://jbl1960blog.wordpress.com/2015/12/27/ne-nous-habillons-pas-de-tafta/ Union + Organisation = Action Directe Efficace ; Enfin, ça marche des fois, tenez un exemple ; https://resistance71.wordpress.com/2016/02/24/resistance-politique-et-sociale-lorganisation-parallele-de-la-societe-une-analyse/ A+ JBL

    • MOUTON GRAIN MOUTON GRAIN

      J’ai lu l’article de Corinne Bouchouchi et je n’y ai trouvé que des mots alignés sur un écran, avec toujours les mêmes constats, de belles envolées lyriques qui retombent aussitôt, des « y’a qu’à – faut qu’on », mais pas l’once d’une idée pour tuer le TAFTA dans l’œuf, à part cette éternelle pétition qui refait surface ! Heureusement que le monde ne s’est pas construit sur des pétitions, on en serait encore à l’âge de pierre …

      M.G.

  • JBL1960

    Boycott ? J’entends un boycott total pour commencer… Tenez, c’est précisément l’objet de mon dernier billet de blog ; https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/02/24/arretez-de-tirer-sur-la-corde/ Je vous trouve un peu dur avec Bouchouchi, et s’il est vrai que pétitionner ne sert à rien, de ce remue-méninges sortira bien qque chose, non ?

    • MOUTON GRAIN MOUTON GRAIN

      Je suis d’accord, « Boycott » sera le maître-mot. Il faudra simplement rester vigilant pour ne pas se faire bouffer par l’orchestre quand la symphonie du nouveau monde va prendre toute son ampleur …

      M.G.

  • rouletabille rouletabille

    Pourquoi NÉGOCIATIONS ?ils négocient jamais avec NOUS,au contraire ils nous mentent et volent le referendum et nos votes et demandent qu’on vote encore ,sont fous?
    http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cool.gif