Microencéphalies chez les bébés brésiliens : Causées par le virus Zika ou par un vaccin ?

Allons dans la réflexion et la logique avec le virus ZIKA qui nous est présenté depuis quelques temps comme étant le virus le plus dangereux de l’année, une pandémie comme il y en a eu peu. Bien sûr, il faut reconnaître que l’ensemble de ce sujet est voué à être considéré comme étant un exercice conspirationniste, mais la logique apporte pourtant un point de vue intéressant.

Il y a quelques jours, j’ai parlé (à tort ou à raison) du vaccin ROR dont l’un des effets secondaires est la microcéphalie, ce que confirme un rapport de l’OMS sur le sujet, cet article va dans le même sens, à vous de vous faire une idée sur ce sujet, sachant que l’article nous vient du très réputé site Initiative citoyenne spécialisé dans les vaccins.

473969829

Les Brésiliens ne peuvent pas croire que ce soit le virus Zika qui ait endommagé le cerveau des bébés

Jim Stone, 25 janvier 2016

 

Depuis le 1er novembre 2015 plus de 4.000 bébés ont été atteints de microencéphalie. Chaque année, il y a, au Brésil, environ 150 cas de ce type de malformation. Ce qui signifie que si tout ceci s’était produit dans une fenêtre de temps de 3 mois, les anomalies de ce type à la naissance auraient en fait augmenté d’environ 13.000 % ! Ci-dessous un rapport de la BBC qui prouve que tous ceux qui disent que c’est le virus Zika qui a causé tous ces dommages, ne font que mentir. Il n’est pas possible que ce soit le virus Zika ; ils le savent et les Brésiliens cherchent les véritables réponses  tandis que le MSM et la plus grande partie de la communauté médicale est toujours en train d’essayer  d’attribuer tout le mal au virus Zika.

 

BBC, 21 janvier 2016 :

 

Le Brésil affirme  que, depuis octobre, le nombre de bébés soupçonnés d’être nés avec une microencéphalie ou avec de petites têtes anormales approche maintenant des 4.000.

Dans la région la plus touchée, environ 1% des nouveau-nés sont suspectés d’être atteints de microencéphalie.

 

Les autorités Brésiliennes estiment que cette hausse est due à la dissémination du virus Zika. Il est à noter que pour l’année 2014, le nombre de bébés touchés par ces malformations s’élevait à tout juste 150.

 

Ces dommages cérébraux peuvent être mortels ou provoquer des déficiences intellectuelles et des retards de développement.

 

Le Ministre de la santé colombien a recommandé aux femmes de retarder leur grossesse.

 

Le Ministre de la santé brésilien déclare qu’il y a eu 3.893 cas suspectés d’être atteints de microencéphalie depuis le mois d’octobre.

 

DANS CET ARTICLE, JE VEUX PROUVER QUE LA CLE DU PROBLEME N’EST PAS LE VIRUS ZIKA :

 

Le lien avec le virus Zika n’a pas encore été confirmé, mais on a retrouvé le virus Zika chez un petit nombre de bébés décédés, et il n’y a toujours pas eu d’autre explication pour la flambée de microencéphalies.- Je veux maintenant traduire ce passage : on sait qu’il y a eu une épidémie du virus Zika au Brésil. IL FAUT CEPENDANT NOTER QU’IL N’Y A EU QU’UN PETIT NOMBRE DE BEBES DECEDES QUI ETAIENT PORTEURS DU VIRUS. Ceci veut dire qu’UN GRAND NOMBRE DE BEBES DECEDES N’ETAIENT PAS PORTEURS DU VIRUS. On en a conclu que les cas qui étaient porteurs de Zika relevaient de coïncidences, et que le véritable problème restait complètement inconnu. Cette citation de la BBC fait apparaitre très clairement l’arnaque du Zika.

 

La suite du rapport de la BBC est précise :

 

Les cas de Zika sont généralement bénins et ne provoquent des symptômes que chez une personne sur cinq. Le virus se propage par le moustique Aedes Aegypti qui répand également la Dengue et le Chikungunya.

 

Mon commentaire :

 

OK, un virus qui n’est pas méchant se répand et fait qu’une personne sur cinq attrape une maladie bénigne alors qu’aucun symptôme n’apparait chez 4 personnes sur 5. Ce virus est connu depuis 1948 et n’a jamais été accusé de provoquer des malformations congénitales. Comme il a été prouvé qu’il s’agissait d’un virus peu dangereux qui n’a jamais causé de malformations, ET comme une GRANDE MAJORITE des bébés présentant des malformations n’étaient pas contaminés par le virus Zika, on peut facilement conclure que ce n’est pas le virus Zika qui en est la cause. Sans craindre de se tromper, on peut affirmer que l’on utilise le virus Zika pour servir d’excuse dans le but de camoufler autre chose. Et qui aurait des raisons de blâmer un virus qui n’est même pas présent dans la majorité des cas de la hausse spectaculaire des malformations ? DEVINEZ, la réponse devrait paraitre évidente.

 

Comme il n’est pas possible que ce soit le virus Zika qui soit le véritable responsable vu que la majorité des bébés ne sont pas porteurs du virus, essayons donc de trouver la véritable cause possible : un nouveau vaccin DTPa (Diphterie-Tétanos – Coqueluche acellulaire) a été rendu obligatoire au Brésil au début de 2015 ; ce qui coïncide parfaitement avec la période au cours de laquelle toute une série de bébés sont nés avec des malformations. C’est, en effet, à la fin de 2014 que le Ministre brésilien de la santé a annoncé l’arrivée d’un nouveau vaccin DTCa qui devait être rendu obligatoire pour toutes les femmes enceintes dès que ce vaccin arriverait au Brésil, époque qui se terminait début 2015. Le virus Zika n’a pas été retrouvé dans la majorité des bébés qui sont nés avec des malformations, mais TOUTES LES MERES QUI ONT MIS AU MONDE DES BEBES MALFORMES AVAIENT RECU LE NOUVEAU VACCIN ALORS QU’ELLES ETAIENT ENCORE ENCEINTES. L’explication parait évidente.

 

Le fait que les différents articles parus sur la question désignent le virus Zika comme le véritable coupable, devrait tout nous faire comprendre. « Eh bien, ce n’est pas l’Organisation Mondiale de la Santé, la Fondation Bill Gates, ou quelque personnalité que ce soit du Nouvel Ordre Mondial qui souhaiteraient une population asservie et stupide. NON, c’est ce virus pratiquement bénin qui provoque tout cela. NON, N’INCRIMINEZ PAS NOTRE VACCIN. NOUS AVONS LA REPONSE, C’EST ZIKA, ZIKA, ZIKA et AU DIABLE le fait que la majorité des bébés atteints de microencéphalies qui N’ ETAIENT PAS CONTAMINES PAR LE VIRUS ZIKA. Nous n’envisagerons même pas cette hypothèse PARCE QU’IL NOUS FAUT UN BOUC EMISSAIRE. »

 

Il est intéressant de faire remarquer que ce nouveau vaccin a été spécialement conçu pour être administré A TOUTES LES FEMMES ENCEINTES après que l’arnaque du vaccin et de l’autisme soit apparue sur la place publique. Je parierais qu’en Amérique, il doit y avoir de nombreux cas de microencéphalies. Mais, en Amérique toutes les grossesses sont suivies de très près, notamment par ultrasons, et quand une malformation est détectée, la mère est pratiquement obligée d’avorter suite à « l’Obamacare » et aux financements fédéraux du « Canned Parenthood ». Pratiquement tous ces problèmes seront réglés de la même manière. De cette façon les statistiques ne seront pas modifiées, et les familles d’enfants qui, malgré tout naitront, risqueront d’avoir des ennuis venant d’une presse à la botte. Quelques rares histoires de « Zika » peuvent cependant être rapportées par la presse pour en quelque sorte couvrir les cas dont on ne parlera jamais. Je suis vraiment étonné de voir l’ampleur que l’on a permis à ces événements de prendre dans la presse du Brésil.

 

Le drame des enfants dont le cerveau n’aura été que partiellement touché (cela pourrait être la majorité) sera sans aucun doute attribué aux gènes. Après tout, ces bébés pourraient très bien être nés stupides !

 

Source : Vaccinationinformationnetwork

 

Un autre élément pointé dans ce dossier, ce sont les pesticides (> quelle synergie au final avec les vaccins administrés aux femmes enceintes ??) :

ob_785854_bresil-pesticides

« Le Brésil est le plus grand consommateur de pesticides au monde. Certains de ces pesticides sont interdits dans 22 autres pays ! » Source: Zengardner.com

 

Commentaires suscités par l’article de Dan Olmsted: Pesticides, Pregnancy, Anencephaly and Zika virus

Zika: la nouvelle star des pandémies?

« Votre logique et votre scepticisme sont pleins de bon sens, par exemple en ce qui concerne les moustiques génétiquement modifiés qui seraient responsables de dommages aux fœtus dans le ventre de leur mère. MAIS, c’est exactement de cette manière que fonctionne la cabale dogmatique Vaccins/Pesticides : jeter le doute sur n’importe quelle cause à l’exception de la toxicité des pesticides et des vaccins, en accusant toujours un « virus » (ou rétrovirus). Posté par David M. Burd, 4 février 2016.

 

Voir aussi (…. très révélateur !) :

 

Virus Zika : pas de vaccin avant des années !

Un vaccin contre Zika peut-être disponible d’ici la fin 2016

Un vaccin contre Zika aurait été trouvé

A qui profite le virus Zika dont le brevet est détenu par la Fondation Rockfeller ?

Virus Zika: les moustiques génétiquement modifiés à la base de l’épidémie?

Le monde est-il prêt à combattre la prochaine pandémie ? (« Le monde n’est pas prêt » nous dit Margaret Chan de l’OMS comme au temps du H1N1,… et pour elle, les vaccins sont « des armes »…elle ne croit pas si bien dire mais contre qui?)

 

Sur les mensonges liés à la saga « Ebola » (plusieurs liens très importants car quiconque oublie le passé est condamné à le répéter : voir ICIICIICIICIICIICI et ICI)

 

 

Source: Initiativecitoyenne.be

 

30 commentaires

  • criminalita

    Sexuellement c’est pas possible entre bébés. Sachant à quel point de nos jours les bébés sont isolés dans leur pouponnière ! L’enquête ne peut porter que sur la transmission par les sages femmes ou infirmières.
    Ces pourris de vaccinologues y sont certainement impliqués.

  • Dubitatif

    Microencéphalies chez les bébés brésiliens : Causées par le virus Zika ou par un vaccin ?

    Heuuuu…. les deux Chef !

  • Yanne Hamar

    Comme d’habitude, on fait porter le chapeau à d’autres, on désigne de faux coupables. Les labos ont sorti ce moustique de leur chapeau pour détourner l’attention.
    La distraction est un bon moyen de manipulation.

  • Eaglefeather Eaglefeather

    Ce n’est pas nouveau qu’un médicament ou traitement soit la cause de malformations, et qui en plus ayant fait l’objet d’une négation de la part du monde médical, quant à sa responsabilité rappelez-vous du :

    Softenon
    Depakine
    Distilbène
    Aminoptérine
    Phénytoïne
    Warfarine
    Les inhibiteurs de l’enzyme de conversion de l’angiotensine (ECA) (contre l’hypertension)
    Isotrétinoïne
    Diazépam (phénothiazine et lithium)
    Paroxétine
    L’hormone œstrogène appelée diéthylstilbestrol (DES)
    Etc.
    Site de référence : http://www.chu-rouen.fr/page/malformations-dues-aux-medicaments-et-aux-drogues.

    Parmi les autres substances posant problèmes de développement fœtal, on cite très souvent le Tabac, mais plusieurs études ont néanmoins démontré que ce sont plutôt les produits chimiques utilisés depuis sa culture et tout le long du processus de fabrication et même dans l’emballage fini.
    On sait aussi que certaines substances chimiques présentes dans l’environnement entraînent des anomalies congénitales. Le mercure, présent dans certains types de poissons, est associé à des problèmes neurologiques, par exemple une infirmité motrice cérébrale et de la débilité mentale. Le plomb est associé à la restriction de la croissance fœtale et les troubles neurologiques. Les diphényles polychlorés (également appelés biphényles polychlorés) causent une restriction de la croissance fœtale et une décoloration de la peau.

    Les rayons X peuvent nuire au développement fœtal et entraîner des anomalies telles que le spina-bifida, la fente palatine, la cécité, des anomalies aux bras et jambes ou la microcéphalie (cerveau trop petit). Le type d’anomalie qui se développe dépend de la dose de rayonnement reçue par la femme enceinte et du stade de sa grossesse. Il n’y pas de dose sûre pour la radiographie aux rayons X. Cependant, la radiographie dentaire (et les nettoyages dentaires) sont réputés sûrs pendant la grossesse. Si vous êtes ou pensez être enceinte et devez passer une radiographie aux rayons X, parles-en à votre fournisseur de soins de santé.

    La radiation et la chimiothérapie utilisées pour traiter le cancer sont également associées à des anomalies congénitales. Dans la mesure du possible, leur usage devrait être repoussé jusqu’à la naissance du bébé. Or ce n’est pas toujours possible; par conséquent, les risques associés à ces traitements doivent être mis en balance avec les avantages procurés à la mère.

    Et ces dernières années il est apparu que certains vaccins font polémiques dans l’apparition de plusieurs anomalies fœtales et pas des moindres

  • nutty juggler nutty juggler

    hehe , il tombe à point cet article , merci Benji

    Le mois dernier le gynéco (Belgique) à justement recommandé à ma compagne une vaccination prénatale de la coqueluche avec Boostrix (vaccin associé antidiphtérique, antitétanique et anticoquelucheux acellulaire [adsorbé]) .
    Je bataille (encore et toujours) pour lui faire entendre raison (elle bosse dans la R&D sur les vaccins justement, donc faut toujours de l’officiel ) jusqu’à tomber sur ce document de la FDA :
    FDA study helps provide an understanding of rising rates of whooping cough and response to vaccination (Pertussis , c’est la coqueluche) et il semblerait bien qu’il y ait déjà d’autres problèmes avec le vaccin acellulaire comparé au vaccin avec cellules complètes désactivées.

    et quelques articles sont déjà sortis sur le vaccin anticoqueluche : Les effets secondaires du vaccin anticoqueluche

    Autre info intéressante sur le même site : La quantité d’aluminium dans les vaccins injectés à nos enfants

  • engel

    Comme d’hab!
    …Un peu de logique, de l’ouverture d’esprit et des infos basiques et le reste coule de source.

    Ouais mais bon….il faut bien reconnaître, que la vérité comme l’intelligence sont des agents complotistes.http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif

    • nutty juggler nutty juggler

      avec la microcéphalie , ils vont résoudre la racine du problème : l’intelligence

      • Eaglefeather Eaglefeather

        C’est effarant le nombre de produits à risque, non évalués, qui se retrouvent dans notre quotidien et dans nos traitements. Enfin, non évalués est peut-être un euphémisme !!

  • Luuki

    http://sante.lefigaro.fr/actualite/2015/12/20/24422-virus-zika-bresil-declare-letat-durgence-sanitaire

    Passé inaperçu en Polynésie
    «Le lien entre zika et la microcéphalie a été démontré grâce à l’analyse du liquide amniotique des fœtus malades», souligne le directeur du département de surveillance épidémiologique du ministère de la Santé, Claudio Maierovitch. Si la relation n’était pas apparue en Colombie et en Polynésie française, où zika est présent depuis plus longtemps, c’est probablement du fait de l’autorisation d’avorter en cas de malformation du fœtus, ce qui est interdit au Brésil.

    Rivaldo Venancio Cunha, de la Fundation Oswaldo Cruz, explique: «Quand nous avons fait savoir que nous avions perçu cette nouvelle manifestation clinique de la maladie, les autorités sanitaires de Polynésie française se sont replongées dans leurs banques de données, et elles ont remarqué une hausse du nombre de microcéphalies jusqu’alors passée inaperçue.»

    http://initiativecitoyenne.be/2016/02/zika-la-nouvelle-star-des-pandemies.html

    Votre théorie est intéressante mais ne tient pas : lors de l’épidémie de Zika en Polynésie, il y a eu une augmentation similaire des cas de microcéphalie sans changement de la politique vaccinale des femmes enceintes et sans surconsommation de pesticides dans ce pays.

  • Eaglefeather Eaglefeather

    Pour continuer dans la même veine, après un repas de Pangasius 2/personnes nous sommes plusieurs à avoir développé des douleurs abdominales, dans la région de la vésicule biliaire (sans précision).

    Je viens de chercher ce qui se disait sur ce poisson ! Et pas que du bien !! ;)
    « Un chimiste suisse a découvert des traces de Ciprofloxacine et d’Enrofloxacine, deux antibiotiques, dans les chairs d’échantillons en provenance du Vietnam. Même si les quantités respectaient les normes européennes, sa consommation n’en demeure pas moins inquiétante pour plusieurs. »

    Les deux produits mentionnés, d’abord sont fabriqués par Bayer, de plus ils agissent tous deux sur l’ADN des bactéries, pas sûr que ça s’arrête là ! et qu’advient-il d’eux lorsque l’aliment est porté à t° de cuisson ?
    Le deuxième et c’est là qu’il y a de quoi se poser des questions, selon la notice de Bayer, « … il ne peut absolument pas être utilisé chez des animaux à … croissance rapide… ». Or le Pangasius est bel et bien à croissance rapide, d’où sa rentabilité commerciale.
    … « Enrofloxacine a été banni pour l’utilisation de la volaille en 2005. Le « Baytril » ne doit pas être utilisé chez les animaux en croissance rapide (par exemple les chiens de moins de 12 mois – 18 mois dans les grandes races, ou des chatons de moins de 8 semaines), car il provoque des anomalies dans le développement de articulaire cartilage.

    • Ces antibiotiques sont de la famille des fluoroquinolones, une vraie vacherie à éviter à tout prix.

    • Lilith Lilith

      faut pas mangé du poisson d’élevage http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_negative.gif c’est une vrai saloperie………….tout comme les crevettes.

      • Eaglefeather Eaglefeather

        Et ceux de la mer ? Avec tous les métaux lourds dans la chaîne alimentaire, les produits chimiques et autres substances radioactives et isotopiques ? Crois-tu sincèrement que c’est bien meilleurs ? A choisir entre la peste et le choléra …. !!!

  • Le veilleur

    Le virus Zika serait inoffensif – A qui donc profite la panique médiatique?

    Cette campagne de panique n’a absolument aucun fondement. Le virus est connu depuis longtemps, il est sans danger et la principale crainte exprimée actuellement, à savoir que le virus puisse porter atteinte aux enfants à naître, est basée sur des informations non vérifiées et probablement fausses.

    http://reseauinternational.net/le-virus-zika-serait-inoffensif-a-qui-donc-profite-la-panique-mediatique/

    • D’après les données de l’OMS, il n’y a aucune augmentation des cas de microcéphalies au Brésil depuis 15 ans. Le nombre de cas reste stable:

      https://twitter.com/Guy_Fawkes_News/status/697734535329488896?ref_src=twsrc%5Etfw

      Par ailleurs, il n’y a absolument aucune preuve qui relie Zika comme étant un pourvoyeur de microcéphalies. Ce n’est qu’une pure supposition qui arrange certaines personnes.

      • Luuki

        @ Guy…..

        vous savait que quand une rapport/etude est publie , il y a des references dans la texte (signaler par ,,, (1) ,, (2) ,, (3) ,, etc etc , et que les tableuax en bas , apres que les references (1),,(2) sont donnez corresponde a une pointe precis dans l’article ?

        vous pouvait « citer » UNE graph qui est en bas de l’etude/rapport, mais si vous nous dise pas a quel moment dans l’article que ces infos corresponde , c’est pas honnete …….

        Je peut aussi citer la DEUXIEME graph ,,, celui apres la votre …

        http://www.who.int/bulletin/online_first/BLT.16.171223.pdf?ua=1Une

        la DEUXIEME graph nous dise ..

        CDC fact sheet 2014 nous dise qu’il y a eu 597 CALCULATED CASES OF MICROCEPHALE

        et l’annee suivant ….

        CDC fact sheet 2015 nous dise qu’il y a eu 3,545 CALCULATED CASES OF MICROCEPHALE

        une augmentation de plus de 400% !!!

        on peut dire toute ce qu’on veut si on prendre qu’UNE parti de ce rapport.
        ________________________________

         » exploitation minière de citation « 

      • Allez George, fais pas semblant de ne me vouvoyez maintenant. Ce que tu dis es faux (comme d’habitude).

        CDC fact sheet 2015 2,954,000 20 591
        CDC fact sheet 2015 2,954,000 120 3,545
        CDC fact sheet 2014 2,983,000 20 597
        CDC fact sheet 2014 2,983,000 120 3,580
        EUROCAT 2015 2,954,000 28.5 842
        EUROCAT 2014 2,983,000 28.5 850

        On voit bien qu’il y a deux lignes 2014 et deux 2015 donc, forcément, si tu prend ce qui t’arrange, tu trouve aussi les résultats qui t’arrangent. En regardant bien, on constate que les cas sont…en baisse entre 2014 et 2015 pour la CDC, tendance que l’on retrouve aussi dans les stats brésiliennes. Donc ton augmentation de 400%, c’est au mieux dans tes rêves…

      • Luuki

        @ Guy …

        http://www.who.int/bulletin/online_first/BLT.16.171223.pdf?ua=1Une

        Introduction: ((debut de PDF))

        The Brazilian Live Birth Information System has released incidence rates for microcephaly twice
        recently. In 2000, it reported that the incidence rate for microcephaly was 5.5/100,000 live births. A
        decade later, that incidence was reported as 5.7/100,000 [1]. In contrast, one study published by the
        U.S. Centers for Disease Control and Prevention suggested that the expected incidence for Brazil
        should be between 10/100,000 and 20/100,000.

        […]

        The actual number of microcephaly cases in Brazil should be no lower than 2,725. That is an incidence
        of 92/100,000 live births. Offering some support for that conclusion is the Dec. 10 Rapid Risk
        Assessment from the European Centre for Disease Prevention and Control (ECDC) which shows an
        incidence for the Months of Oct. through Dec. 2015 of 99.7/100,000

        (( fin de PDF))
        ____________________________________
        ____________________________________

        Guy , (citation)

        « forcément, si tu prend ce qui t’arrange, tu trouve aussi les résultats qui t’arrangent.  »

        c’est exactement ce que vous avez faite en nous donnant UNE graph, dans les references sans nous dise a quel moment dans l’article que ce graph est citez .

      • Luuki

        PS :

        pour ce qui ne comprendre pas , ce rapport nous dise que …

        annee 2000 l’incidence etait 5.5/100,000 live births

        et actuellement l’incidence est 99.7/100,000 live births

      • Non, pas du tout. Tu mélanges les stats du gouvernement brésilien et celles de la CDC. Les deux paragraphes que tu cites n’ont rien à voir l’un avec l’autre. D’ailleurs on voit bien dans le premier passage que le CDC, pour la même période multiplie le nombre de cas par 4. ça passe de 5.7 à 20 (par rapports aux valeurs du gouvernement brésilien). Donc, c’est malhonnête de ta part de citer deux stats qui n’ont rien à voir l’une avec l’autre (mais avec toi, on a l’habitude). On compare des données comparables.

        Enfin, les conclusions de l’OMS sont fallacieuses. Elles indiquent qu’en 2015, l’incidence était entre 2,725 et 3, 570 mais ils nous disent qu’actuellement (les 3 derniers mois de l’année), les stats ne devraient pas être supérieurs à 2,725 (soit 92 / 100 000). Et pourquoi cela? Non, s’il y a réellement une augmentation mesurable des cas, cela devrait dépasser les 3,570 justement (valeur max). Or avec 99.7 / 100 000, ce n’est pas le cas. l’OMS est très forte pour faire dire aux stats ce qui l’arrange. Un peu comme toi.

        En gros, il n’y a absolument rien d’anormal dans ces stats. Et pas la peine de répondre parce que tu t’enfonces à chaque message…http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_negative.gif

  • flavielamadonne

    mouai ben en tous cas, je lisais ici laut jour avant de m’inscrire que l’affaire du moustique etait bidon et que c’etait fait pour promouvoir la contraception et l’avortement… un truc fait par ceux qui veulent diminuer la pop mondiale; Aujourd’hui, c’est la faute d’un vaccin et c’est du camouflage pour cacher les responsabilités…; demain ce sera quoi?

  • Emy Emy

    je vous l’avais dit qu’on essayait faire peur avec le zika c’est de la grosse arnaque
    ce n’est pas la première qu’il vous font le coup

  • Virus Zika : les chiffres de la microcéphalie au Brésil sont-ils vraiment exceptionnels ?

    http://reinformation.tv/virus-zika-chiffres-microcephalie-bresil-exceptionnels-dolhein-51135-2/

    De toute évidence, non.

  • Luuki

    https://www.sciencebasedmedicine.org/update-on-the-zika-virus/

    Une autre théorie du complot populaire est que le virus est transmis par les moustiques génétiquement modifiés. Cette théorie échoue à plusieurs niveaux, mais peut-être le plus grand échec est que les moustiques génétiquement modifiés sont tous des MALES, et les moustiques mâles ne piquent pas. Les mâles se nourrissent de nectar, et que les femelles se nourrissent de sang.

    http://scienceblogs.com/aetiology/2016/02/03/the-zika-conspiracies-have-begun/

    revendication 2 .

    un programme encourageant les femmes enceintes de se faire vacciner Tdap a conduit à l’augmentation présumée de microcéphalie chez les bébés brésiliens.

    Tout d’abord, le vaccin est déconseillé que relativement tard dans la grossesse; même l’un des liens cités par les «têtes réduites » des notes de page qu’il est suggéré dans le 27ème à 36ème semaine de grossesse. Ceci est très tard dans la grossesse d’avoir un tel effet grave sur le développement du cerveau / crâne. Pour d’autres microbes qui causent microcéphalie (comme le cytomégalovirus ou la rubéole), l’infection se produit dans la première moitié de la grossesse (avant 20 semaines) est généralement associée à une probabilité plus élevée d’effets indésirables de développement. Et bien sûr, cette théorie contredit complètement le « moustique Zika-OGM » un, ce qui suggère que Zika est la cause.

    Biologiquement, ce na aucune sens et de plus, pourquoi ne pas les autres pays se voient ce pic, si Tdap est vraiment la cause? Les femmes dans le États-Unis et d’autres pays reçoivent également ce vaccin pendant la grossesse, mais on n’a pas vu une augmentation des cas microcéphalie.