14 questions que la population peut se poser sur « comment préparer le krach total »

Ce sont des questions qui reviennent assez couramment sur le blog, donc une réponse adéquate s’imposait un peu, et un très bon article sur le sujet est disponible sur le site theeconomiccollapseblog.com, le seul souci, l’article n’est pas en français et de ce fait, les anglophobes auraient eu un plaisir de gâché, celui de ne pas pouvoir lire cet excellent papier. Je vous propose donc une traduction et une adaptation un peu libre de cet article, histoire de rendre les choses encore plus compréhensibles qu’elles ne le sont déjà, mais également pour que cela soit adapté à nombre d’entre nous et pas uniquement aux américains.

Comment sur cette planète quelqu’un de censé peut-il se préparer pour un effondrement économique? Que devez-vous faire avec votre argent? Comment pouvez-vous vous assurer que pour votre famille cela va bien se passer? Comment pouvez-vous vous préparer si vos ressources sont extrêmement limitées? Ce sont les types de questions que les gens se posent tout le temps.

Une fois que les gens comprendront que l’économie a commencé à s’effondrer et qu’elle ne s’arrêtera pas de sitôt dans sa chute, l’étape suivante pour la plupart sera de se préparer au pire. Par où commencer donc? Eh bien, la vérité est qu’il n’y aura pas deux cas de figure similaires et que de ce fait, la préparation va être différente pour chaque individu. Il y a quand même certains principes fondamentaux dont nous pouvons tous bénéficier. Par exemple, quand un krach financier est à venir, la priorité n’est pas de dépenser des milliers d’euros pour des vacances ou certaines futilités, pour ne citer que cela.

Vous seriez surpris de voir combien de personnes il y a en ce moment qui prétendent ne pas avoir d’argent et qui en ont pourtant suffisamment pour aller dans le centre commercial du coin et acheter des piles de DVD voire le dernier écran plat (téléphone, tablette tactile, etc…) sortis. Quand les temps sont difficiles, chaque euro durement gagné devient beaucoup plus précieux, et nous avons tous besoin de commencer à prendre l’habitude de tirer le meilleur parti de nos ressources limitées.

La prospérité sans fin que nous avons tous pu apprécier pendant des décennies touche à sa fin, et la plupart d’entre nous n’avons absolument aucune expérience sur la façon d’affronter des temps vraiment durs. Cela pourrait déjà être une vraiment bonne idée de lire un livre ou deux sur les événements pendant la Grande Dépression des années 30, et je ne vous parle pas du livre « des souris et des hommes » de Steinbeck. Il y a beaucoup de choses que nous pouvons apprendre de notre propre histoire, celle-ci à malheureusement tendance à se répéter.

Une autre caractéristique clé que nous devons tous prendre en compte dans les années à venir est la flexibilité. Toute personne qui a passé quelque temps dans l’armée sait que très peu de plans fonctionnent parfaitement, le classique « j’adore qu’un plan se déroule sans accrocs » du Colonel Smith dans « l’agence tout risque », c’est bon pour la télé, nous allons devoir innover, nous adapter et tenter de réagir au mieux à chaque situation. Comme l’économie mondiale se dégrade et le monde devient de plus en plus instable, les conditions vont changer rapidement. Ce qui pourrait fonctionner à la perfection dans une situation peut être justement ce qu’il ne faudra pas faire 6 mois plus tard. Si vous n’êtes pas disposé ou capable de vous adapter aux changements extrêmes, alors vous allez avoir beaucoup de difficulté dans les années à venir.

Dites vous que ce seront ceux qui sont complètement inconscients de ce qui se passe vraiment qui seront totalement pris au dépourvu par la crise à venir, quand ils auront finalement réalisé ce qui leur est arrivé, un grand nombre d’entre eux seront totalement perdus, et de mon côté, de notre côté puisque nous sommes plusieurs, nous tentons de faire de notre mieux pour vous expliquer ce qui arrive et ce qu’il va se passer, même si nous ne connaissons pas tous les détails. Un peu d’espoir pour nous, on m’a dit un jour « ceux qui savent survivront », alors pourquoi pas? Autant s’informer, si on peut avoir de l’espoir de ce côté là…

Et je veux insister sur un autre point. En règle générale, les choses vont s’aggraver progressivement au fil du temps, je crois que l’effondrement économique n’est pas un événement unique mais au contraire fait partie d’une série de vagues qui seront ponctuées par des moments de grande crise, donc les conseils sur la préparation vont être différents si vous parlez à court terme, à moyen terme ou à long terme. Nous espérons que vous garderez à l’esprit les réponses aux questions ci-dessous. Ce qui suit sont des questions communes que les gens se posent sur la façon de se préparer à l’effondrement économique total ….

N °1 Comment puis-je commencer?

Lors de l’impact de la crise financière de 2008 , le plus grand danger pour la plupart des américains était de perdre leur emploi et de ne pas être en mesure de payer leurs factures. Au cours de la dernière récession, des millions et des millions d’Américains ont fini par perdre leur emploi et beaucoup ont perdu leur maison.

Vous ne voulez pas que cela vous arrive?

Donc ce que je m’apprête à vous dire suivant n’est pas considéré comme le plus sympathique dans les milieux « prepper » (ceux qui se préparent à « la fin des temps ») mais le conseil est absolument crucial. Vous avez besoin d’un fonds d’urgence, économisez assez d’argent pour qu’il puisse couvrir vos dépenses pendant au moins six mois, de cette façon, si vous perdez votre emploi ou que votre entreprise coule, vous serez capable de continuer pendant un certain temps, temps que vous pourrez utiliser pour comprendre ce que sera votre prochaine étape. Il est actuellement assez difficile de trouver un bon emploi, et cela risque d’empirer dans l’avenir, donc, assurez-vous d’avoir assez d’argent d’économisé au cas où, et si actuellement vous vivez grâce à des virements bancaires, vous êtes extrêmement vulnérables, ce qui représente malheureusement la grande majorité des cas. Si votre banque coule, comment ferez-vous?

N ° 2 Que dois-je faire de mon argent?

Je me pose souvent cette question. Les gens veulent toujours savoir où ils doivent mettre leur argent. Eh bien, mon premier conseil est toujours de construire un fonds d’urgence (voir N°1 ci-dessus), la plupart des gens n’en ont pas. Partez néanmoins du principe qu’il ne faut pas mettre tous ses oeufs dans le même panier. Les gens expliquent qu’ils souhaitent retirer tout leur argent des banques et (ou) qu’ils n’ont pas confiance en elles, soit, mais en cas de souci, d’incendie, de cambriolage, que va-t-il se passer? Bien beau d’avoir stocker son capital sous un matelas, mais le pire peut aussi arriver. Le mieux est( de répartir l’argent dans une multitude d’endroits, tant que vous ne faites pas l’écureuil et que vous n’oubliez pas ces endroits…

Investir est une solution pour certains, mais évitez les marchés boursiers, les placements bancaires, les assurances-vie et autres joyeusetés proposées par ces personnes tellement bien intentionnées…

Pensez à faire des réserves, et pas uniquement de l’alimentaire, ce qui permettra le troc sera également indispensable, jetez un oeil à ce témoignage, celui d’un survivant de la guerre en Bosnie, cela sera toujours utile et peut vous donner de bonnes idées.

N ° 3 Devrais-je investir dans les métaux précieux?

Des personnes préconisent d’investir dans les métaux précieux, car ils ont tendance à avoir de la valeur au fil du temps (à la différence des monnaies fiduciaires). Comme pour tout le monde, les métaux précieux sont tentants, mais si vous souhaitez investir, vous devez vous informer afin de savoir ce que vous faites. Si vous y allez à l’aveuglette, vous êtes susceptible de vous brûler à un moment donné, en outre, vous devez être préparé pour les fluctuations sauvages des prix au cours des années à venir. Il y aura des moments où l’or et d’argent vont monter en flèche et il y aura des moments où les cours s’effondreront de manière tragique. Donc, si vous souhaitez jouer le jeu, vous devez être capable de faire avec les fluctuations. Investir une partie des économies dans l’or (voire l’argent) est une solution à ne pas négliger tout de même, surtout si le système doit revenir au bancor, donc une monnaie dont la valeur est basée sur la valeur de l’or et non du dollar comme c’est actuellement le cas dans la plupart des situations.

N ° 4 Sortir de l’endettement?

De nombreux intervenants sur l’effondrement économique expliquent que vous ne devriez même pas prendre la peine de payer vos dettes car le système financier va s’effondrer de toute façon. Le souci est que nos banques risquent de ne pas totalement s’effondrer et tout à coup sortir de nos existences, elles seront dans un premier temps nationalisées, donc nous continueront à devoir l’argent, mais c’est à l’état que nous le donneront cette fois plutôt qu’à notre banquier. Sortir de l’endettement reste la meilleure option, le souci, c’est que nous n’en avons pas forcément les moyens et qu’une horde d’encaisseurs viendront de toute manière nous trouver pour réclamer l’argent dù. En sortant de la dette, ce sont des libertés de retrouvées et dans ce contexte, il est sage de devenir aussi indépendant du système que possible. C’était donc un conseil pour ceux qui peuvent purger leurs crédits et régler ce côté là, pour les autres comme moi….. Wait and see…

N ° 5 si je ne dispose pas d’argent pour me préparer?

C’est bien beau de faire des discours mais il ne faut pas oublier la paupérisation généralisée, de plus en plus de foyers tentent de grappiller quelques euros à la fin de chaque mois, avec une grande difficulté, et ne se sentent donc pas concerné par les conseils précédents. Et je peux certainement sympathiser avec cela. Cependant, il y a beaucoup de familles qui peuvent réellement apporter une bouffée d’air frais à leur budget de manière simple, résilier une abonnement à une chaine de télévision par exemple ou un bouquet, 20 euros d’économisés voire plus? Repensez votre manière de penser et de dépenser, même si cela représente un sacrifice que de toute manière vous serez obligés de faire! Un exemple tout bète, arrêter de fumer car avec un effondrement économique, vous ne pourrez plus en acheter, donc mieux vaut prévenir sachant ce que cela va vous rapporter au final…

Plus vous réduirez votre « empreinte financière », mieux vous serez et plus nombreuses seront vos ressources pour vous aider à vous préparer. En outre, c’est maintenant le temps de chercher des façons pour augmenter vos revenus, et pour cela, il ne faut pas être fainéants, il faut soit travailler, soit user d’astuces. Un exemple, mettez en vente tout ce qui ne vous est plus utile ou réellement indispensable sur un site de petites annonces comme « le bon coin », même à prix cassé, un euro est un euro. Combien gardent une veste « au cas où », un matériel de dépannage, ou jettent simplement alors qu’un simple fusible à sauté et qu’il faut le changer?

N ° 6 Dois-je louer ou acheter?

Cela dépend vraiment de votre situation. Si vous êtes locataire, cela vous donne beaucoup plus de souplesse, vous pouvez vous déplacer pour un nouvel emploi ou une nouvelle opportunité sans avoir à vendre une maison, et vous arriverez à éviter beaucoup de tracas et de frais que peuvent connaître les propriétaire d’une maison. Si vous achetez, vous arrivez alors à «verrouiller» vos frais de logement pour de nombreuses années, ce qui, dans un environnement hautement inflationniste, pourrait être très bénéfique.

Si vous êtes à la recherche d’un bien à l’écart des grandes villes, il vous faut un lieu dans lequel vous pouvez faire pousser votre propre nourriture et devenir plus indépendant vis-à-vis du système. Souci à prendre en compte, si le système doit survivre, un tel achat pourrait vous handicaper en cas de besoin de mobilité. Pour ma part, la priorité, c’est un toit, un terrain, un puits (ou une source), les bases pour un nouveau départ et une certaines autonomie.

N ° 7 Qu’en est-il pour mon état ​​de santé?

Au cours des prochaines années, notre système de soins de santé devrait continuer à fonctionner normalement, j’insiste bien sur le conditionnel. Maintenant, en regardant plus précisément, on peut constater que le système de santé est en pleine mutation, le secteur public est voué au défaut de paiement ce qui risque d’amener le-dit système de santé à la privatisation, la médecine à deux vitesses, celle pour les riches et celle…pour « les autres ». De plus, les lobbys et labos pharmaceutiques pensent plus à leur profit qu’à votre santé, la surmédicalisation n’est pas vraiment salvatrice, mais c’est là un autre sujet. Et même si les conditions économiques étaient parfaites, cela serait une bonne idée d’apprendre certaines bases pour améliorer votre propre santé, à commencer par l’alimentation, les alicaments, les plantes dont l’effet peut être positif sur l’organisme, les remèdes de grand-mères qui ont fait leurs preuves, etc…

N ° 8 Devrais-je stocker des aliments?

Oui. Même si pour l’instant on peut penser qu’il n’y aura pas réellement de pénurie, mieux vaut prévoir quand même, surtout si nous prenons en compte qu’une inflation massive est toujours possible, entre autres raisons suite aux graves sécheresses sur la planète ou à la spéculation sur les matières premières par les financiers. Sur la route, cependant, c’est une autre histoire. J’encourage tout le monde d’apprendre à cultiver un jardin, privilégiez les remèdes naturels, la conservation en séchant les produits, en optant pour des matières impérissables dont des conserves. Oubliez les surgelés, en cas de problème électrique, c’est toute une partie de vos provisions qui est foutue. En cas de possibilité, optez pour la nourriture « renouvelable » et pas uniquement celle qui pousse et qu’on arrose, donc de la volaille, les poules sont à un prix raisonnable, pondent des oeufs donc source de protéine importante, et peut se reproduire. Quand aux semences, cherchez les semences bio (et donc non « F1 » qui finissent généralement stériles).

N ° 9 Devrais-je stocker l’eau?

Il est toujours bon d’avoir un peu d’eau à portée de main en cas de catastrophe ou de gel des systèmes de distribution, bref, en cas d’urgence. Vous devez également être en mesure de faire une « rotation » entre l’eau préalablement stockée et donc en bouteille, et l’eau que vous devrez trouver par vos propres moyens. Ce qui est très important, c’est de s’assurer que vous et votre famille ayez accès à une source d’eau sur laquelle vous puissiez compter en cas de problème majeur et d’arrêt de l’approvisionnement. Vous n’imaginez pas à quel point nous sommes incroyablement vulnérables quand à notre approvisionnement en eau…. Ne négligez donc pas l’eau, elle nous est réellement indispensable. Il est également de bon conseil de se renseigner sur les différentes techniques de purification de l’eau, via des pastilles disponibles en pharmacie comme à travers des filtres divers.

N ° 10 À part la nourriture et l’eau, de quelles autres fournitures ai-je besoin?

Tout ce que vous utilisez habituellement ou que vous pourriez utiliser dans une situation d’urgence , vous devez l’envisager en stock. Par exemple, si vous ne pouvez plus acheter de papier toilette, comment allez vous faire? Ce sont de telles fournitures de base qui sont souvent négligeés par de nombreux « preppers ». Dans un précédent article sur le blog source, des dizaines de choses que vous pourriez envisager de stocker sont énumérées, en anglais, mais de telles listes doivent être disponibles en français également, merci à ceux qui ont des liens fiables. La préparation va donc être différente pour chaque famille, mais une liste de base devrait déjà bien vous aiguiller.

N ° 11 Que faire si le réseau électrique tombe en panne?

À ne pas prendre à la légère car l’avenir est incertains et les alertes nombreuses: krach du système, problèmes de centrales nucléaires, éjections coronales massives en direction de la terre, pour ne citer que ces quelques joyeusetés. Ce problème d’électricité est important principalement si vous vivez dans un climat froid. Bien sur certaines personnes ont un générateur de secours pour de telles circonstances, d’autres ont mis en place l’éolien ou le solaire pour leurs maisons. Les solutions énergétiques alternatives sont très bien si vous avez les moyens, et elles vont vous permettre de devenir beaucoup plus indépendant du système, mais tout le monde ne peut se permettre d’utiliser des panneaux solaires ou une grande éolienne, alors il faut faire ce que vous pouvez avec ce que vous avez, sans vouloir faire dans la réponse bête. L’électricité est réellement indispensable pour la chaleur, pour ce qui est lessive ou cuisine, il y a d’autres solutions de disponibles, plus contraignantes mais comment faisaient nos aïeux?

N ° 12 Dois-je quitter les grandes villes?

Il n’y a pas de réponse facile. À l’heure actuelle, il est vraiment difficile de renoncer à un travail pour partir au milieu de nulle part, mais sans aucun doute, la société est en train de changer, et pas vraiment en bien. La plupart des analyses et des prévisions parlent d’émeutes, de révoltes, voire de guerre civile, si un krach total survient, cela risque de bouger et de devenir réellement très délicat. Quand on voit que pour un regard une personne peut être tuée, imaginez ce que cela risque de donner pour de la nourriture…. En fin de compte, vous devez faire ce qui est bon pour vous et votre famille. Personne d’autre ne peut prendre cette décision pour vous.

N ° 13 Dois-je obtenir une formation d’auto-défense?

L’Amérique semble être envahie par des psychopathes et des sociopathes ces derniers temps, l’Europe n’est pas plus sure, entre les armes de guerre et les règlements de compte, certains coins peu fleuris de nos beaux pays annoncent déjà le programme, en cas de crise majeure, et dans un tel environnement, être en mesure de se défendre devient très important. Lorsque des personnes peut ouvertes au débat viendront vous voir, à votre domicile, ils ne vont pas à s’asseoir à votre table pour discuter tranquillement, ils ne vont pas se soucier de ce votre point de vue politique est ou si vous sympathisez avec leur sort. Si la faim se fait sentir, la misère, si la crise devient majeure, certains seront prêts à tout pour trouver de la nourriture ou des éléments à échanger en cas de besoin. Alors oui, une formation d’autodéfense peut vous être très utile dans les années à venir.

N ° 14 Que dois-je faire si ma famille et mes amis ne veulent pas m’écouter?

Que doit-on faire si personne ne vous écoute? Eh bien, vous avez juste à faire du mieux que vous le pouvez. S’ils ne veulent pas écouter maintenant, il faut « planter des graines », continuez à montrer certaines évidences qui montrent pourquoi un effondrement économique va se passer, montrez-leur les articles sources qu’ils peuvent considérer comme étant tout aussi fiable que TF1 (sans ironie aucune…). Dans les années à venir, nous allons tous avoir besoin de nos familles et de nos amis car les communautés auront plus d’avenir que le style « loup solitaire » qui tente la survie au jour le jour. Peu importe comment vous vous préparez, à un moment donné, vous allez avoir besoin de l’aide de quelqu’un d’autre, donc n’ayez pas peur de tendre la main aux autres. Si personne parmi votre famille ou vos amis ne veut vous écouter en ce moment, préparez toutes les possibilités, celle de partir seul comme celle de tout préparer pour vous et votre famille. En fait, vous pourriez avoir à faire une préparation supplémentaire, car à un moment donné, il est probablement inévitable que votre famille et vos amis vous viennent en aide, comme vous pourrez venir en aide à ceux-ci.Personne n’a dit que la préparation allait être facile. Mais au-delà des préparations physiques, je crois aussi qu’il est absolument crucial de se préparer mentalement et spirituellement, les temps qui viennent vont être incroyablement difficile, ils vont exiger beaucoup de force physique, mentale, émotionnelle et spirituelle. Si vous êtes un « loup solitaire » qui croit que vous n’avez pas besoin de quelqu’un ou de quelque chose, alors je suis désolé pour vous et honnêtement, je ne sais pas comment vous allez faire.

Au final, si l’article veut vous guider ne serait-ce qu’un peu dans votre réflexion et votre préparation, il ne représente pas grand chose car très incomplet, le sujet étant trop vaste, chaque point pouvant être développé. La richesse d’un tel blog réside également dans les commentaires qui sont là pour éclairer certains points, apporter des précisions, fournir des liens. Nous sommes malheureusement tous concernés par les événements à venir.

61 commentaires

  • Voilà un article des plus tranquilles, qui demanderait en effet un gros développement dans chacune de ses parties. Je crois que beaucoup a été dit sur le sujet, et que, s’il existe encore des cigales, eh bien… elle verront si elles peuvent encore chanter quand la bise/tempête/ouragan sera sur elles…

    Il y a aussi le problème des personnes qui sont tellement préoccupées par le quotidien qu’elles se mettent la tête dans le sable dès qu’on parle du rouleau compresseur qui s’avance vers nous. Il arrive un moment où le cerveau ne peut pas tout gérer et où on ne peut faire autrement que de gérer jour après jour la situation. Du moins on pense qu’on ne peut pas faire autrement.

  • Le veilleur

    Très bon article. Je connais une mamie qui me disait que pendant la guerre de 40 à Paris la chose donc ils ont le plus manqué et pour lequel ils auraient tout donné pour en avoir un bout, c’est le savon.

    Quand on passe des mois et des mois sans savons on peut difficilement imaginer le mal être dans lequel on se trouve, de plus, l’eau manquait aussi cruellement, les gens arrivaient à trouver de la nourriture mais certains produits auquel ils ne prêtaient pas attention avant se sont avérés indispensables et vitaux.

    Certes, en temps de guerre les pénuries sont bien présentes mais les usines dans d’autres régions du monde continuent de tourner et approvisionnent en partie les populations, mais en cas d’effondrement global, c’est toute l’industrie qui s’arrête car on imagine mal les entreprises fonctionner sans énergies comme l’électricité ou le pétrole ou les salariés continuer de travailler pour des clous.

    Je pense aussi qu’il est important de prévoir le pire sans forcement en faire une fixette mais simplement se prémunir, il n’y a aucune sécurité dans ce monde, du jour au lendemain tout peut changer et gare à celui qui a cru que notre société telle qu’on la connait durerait toujours sans avoir à passer par des changements. N’oublions pas d’évoluer car les civilisations ont depuis toujours connus des apogées parfois nécessaire, d’autres fois forcés, c’est ainsi.

  • Bardamu

    Dois-je quitter les grandes villes?

    —>

    Ça dépend des pays. En Allemagne par exemple, le tissu économique des campagnes est beaucoup plus dynamique. J’ai même vu des sex shop dans certains villages !

  • .article35.

    Bonjour à vous
    D’accord avec Biquette et Le Veilleur . Ça change d’un sempiternel  » sac d’évacuation » .
    Il y a de nombreuses remarques pertinentes . Mais des conseils ne valent pas une expérience . Je vais replacer une proposition que j’ai déjà faite . Pour ceux qui veulent se situer et jouer réglo seulement .
    Prenez une semaine de congés et mettez vous en situation, fermez les compteurs, EDF , gaz, eau, plus de voiture ,interdiction de faire des courses . Pour vous le monde s’est arrêté. Considérez bien sur que vos voisins sont dans la même situation et ne peuvent vous être que d’une aide relative , comme par exemple vous prêter un vélo ou un outil , pas question de jouer le pique assiette . Vous verrez vite ce qui vous manque dans votre logis , ce qui indispensable et ce qui peut attendre . Considérez aussi que la rue est devenue territoire hostile , ce qui n’est pas loin d’être la réalité dans certains endroits . Beaucoup seront surpris de voir à quel point ils ne sont pas prêt à sortir d’un monde d’assistanat ou l’aventure consiste à trouver un caddie libre de samedi à Carrefour . D’autres se découvriront plus ingénieux qu’ils ne pensaient . Certains risquent même d’apprécier la situation au point de faire par la suite le ménage dans leur superflu quotidien . Mais ce que vous aurez explorer pendant ce petit exercice , ce sera vos propres limites à évoluer dans un monde déstructuré sans perdre de vue toutefois que la réalité ne peut être que pire .
    S’écroulera, s’écroulera pas ? on verra bien . Moi j’ai mon idée http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif

  • Kool

    La chose la plus importante c’est : un certain développement “ spirituel ” personnel, pour survivre ou pour mourir…http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif

  • scorpio

    Page non trouvée pour le témoignage du Bosniaque ! 404: Page not found quelqu’un a t il une soluce ? bien à vous tous.http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

  • Emy Emy

    il faut un gun avec un gun on peut faire face a n’importe quel situation
    je n’ai peur de rien je suis invincible.http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cool.gif

  • rouletabille rouletabille

    Faut rester FOU pour croire à cette invention de KRASH TOTAL,cet article est une fumisterie TOTALE .
    Bof,je suis fatiguer de vous dire et redire ce que dis mieux que moi ce BANQUIER.
    .
    http://www.youtube.com/watch?v=iw_uVLHGWzs
    .
    et
    http://echelledejacob.blogspot.fr/2016/01/les-banquiers.html
    .
    Le KRASH TOTAL avec des gens qui comprennent RIEN c’est normal.
    http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

  • Kool

    Je persiste et je signe, moi ce sera un stock d’orval.http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif

    D’accord pour le tabac (si c’est bien les petits cigares que j’ai une fois gouté).http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_heart.gif

    • rouletabille rouletabille

      Ces petits cigares de tabac de la SEMOIS ,hahaha,CUBA c’est NUL.
      Belle région avec des gens chez eux .
      cool Kool
      http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_good.gif

      • Kool

        Ouais, ouais c’est ça !!!

        Le gars qui les faisait était super simpa en plus…

        Allez je dois y aller,http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yes.gif mais je mettrais des chouffes dans mon stock alors, ça nous contentera tous les deux.

  • Anatole

    On s’est laissés enfermer dans une situation de dépendance totale vis à vis du système, je ne vois pas comment quelqu’un pourrait s’en sortir en cas d’arrêt de la production électrique, par exemple.
    Dans toutes les villes, cela signifiera une pénurie d’eau, et des émeutes dans les rues car les gens y seront incapables de se regrouper: Pensez, ils ne disent même pas bonjour à leur voisin de palier, alors…
    Les seuls qui pourront éventuellement s’en sortir, en groupe de 10 ou 20 personnes, ce sont ceux qui habitent loin des villes et des grandes voies de communication.
    Les autres, je suis navré pour eux, mais ils finiront par crever.

  • S.O.S ……NORBERT … T’ES D’OU……NORBERT .. ARRÊTE DE TE CACHER…….NORBERT A L’AIDE…..DU COGNAC……

    • rouletabille rouletabille

      Salut taureaulibre.
      ASSELINEAU est ce qu’il reste de la démocratie nauséabonde et NORBERT aussi.
      T’énerve pas svp,il RESTE RIEN D’AUTRE ok ,à moins que toi ????
      http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

  • rouletabille rouletabille

    Mare de vous dire que les Banques ne sont plus un service (ce qui est un service est devenu une dictature).
    Si personne ne pige pour des milliers d’années QU’EST CE QUE JE M’EN FOUT..
    bheheheheheeh.
    http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif

  • Thierry92 Thierry92

    Poutine va bientôt faire du ménage dans le système politico-économique russe.

    http://lesakerfrancophone.fr/le-plus-grand-echec-de-poutine

    • engel

      Enfin, on sort du manichéisme primaire.http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_good.gif

      Il est évident que deux blocs internes s’affrontent en Russie!

      Chose que ne parle pas l’article.
      Dés l’arrivée de Poutine au Kremlin, une dés toutes premières décisions qu’il fit. Ce fut de restaurer les églises chrétiennes et de mettre au centre de la vie politique le pouvoir (consultatif) orthodoxe.
      De plus, lors du défilé militaire commémorant les 70 ans de la victoire, le Général en chef des armées s’est signé devant toutes les télés du monde.
      Par ce geste il affirmait l’attachement et la fidélité des armées aux valeurs de « l’empire russe orthodoxe » et à sa sainte église.
      Cette même église qui fut persécutée et réduite à la clandestinité par les bolcheviques à forte majorité juive.
      De là, à aussi y voir un combat redevenu religieux , voir eschatologique…

  • Thierry92 Thierry92

    Questions a Sergueï Lavrov, ministre des affaires étrangères de Russie.

    http://gaideclin.blogspot.fr/2016/01/questions-serguei-lavrov-moscou-le-26.html

  • Thierry92 Thierry92

    NON!!! Le calme n’est pas revenu en ukraine.
    Les FAU, forces armées ukrainiennes, continuent a pilonner le Dombass.

    Le comportement ignoble des soldats de kiev ont été filmés par les équipes de la télé ukrainienne. ce n’est pas de l’intox mais de l’info.
    c’est d’ailleurs bizarre qu’ils aient encores des journalistes là bas.

    http://gaideclin.blogspot.fr/2016/01/ukrainenovorossia-reportage-choc-sur.html

  • Panurgie

    C’est assez impressionnant de voir cette conviction profonde d’un krach totale surtout que rien n’appuie cette idée. Toute les causes de krach totale ne sont en fait pas valables: l’économie peut connaître des crises mais nullement un effondrement totale, les virus peuvent être mortels mais sont vites stoppés, et la guerre civile n’est pas pour maintenant. J’accorde que la seul réel menace quoique lointaine et celle d’une guerre nucléaire massive, et dans ce cas malgré quelques boîtes de conserves vous y passerais quand même.

    Cette conviction est donc peu motivé par les événements, mais plus par une croyance,idée,ou vision du monde. Mais le fait que quand l’être humain fait un choix et agit en conséquence il a tendance à estimer ce choix comme bon et s’y tenir ferment (principe de cohérence en psycho).

    Deux choses m’interpelle dans cet article, d’abord que les survivalistes forcément peu pris au sérieux tentent de « semer » leurs idées chez les autres, et certains selon l’article ne solve même plus leurs dettes car ils attendent un effondrement sous peu. Sans compter le fait que cela me rappel certains phénomènes sectaires, il est évident que pour beaucoup c’est un moyen d’éviter le présent ou d’occulter un futur trop gris, voir pour d’autres d’évacuer leurs angoisses. Bref le survivalisme se nourrit de peu de choses, et vu que les survivalistes ont tendance à fréquenter des sites pro-effondrement ils confortent un peu plus leurs idées (pensée en vase clos dont je parler l’autre jour).

    Vous trouverez tout au long de l’histoire des centaines de groupes qui prônaient une fin proche de la société, ou de l’humanité et cela ne s’est jamais produit. C’est juste une mise en garde, essayer de changer la société, vous avez plus de chance que de la voir s’effondrer.
    Comme d’habitude pas de lien mais je peux filer des noms de bouquins sur les ressorts psychologiques que cela implique.
    Bien à vous cher ME

    • verisheep

      – L’économie en soi ne peut en effet pas s’effondrer puisqu’il s’agit de l’échange de biens et de services.
      Au contraire l’économie actuelle est, à moyen terme, structurellement vouée à muter radicalement ou à disparaitre car elle repose sur un modèle intenable de spéculation, d’endettement et de croissance infinie.
      – Les guerres civiles continueront à se produire quand ceux qui en ont l’intérêt et le pouvoir décideront de les déclencher; n’étant pas dans la confidence, je ne peux pas m’avancer sur leur agenda.

      Malgré ce constat je ne suis pas devenu survivaliste, et je ne collectionne pas les boites de conserve.
      Tu as peut-être une théorie sur ma classification psychologique?

      Je m’interroge sur ton insistance à vouloir dresser un profil socio-économico-psychologique des lecteurs des médias dits « alternatifs » en général et de ce blog en particulier; pour que ta démarche ait un sens, il faudrait que cette population soit homogène.

      Je te repose donc la question en espérant que cette fois tu y répondras:
      Où veux-tu en venir???
      En te lisant, j’ai de plus en plus l’impression que tu prépares un mémoire de fin d’étude, une enquête ou quelque-chose de similaire sur ce sujet absurde; et cette impression est assez désagréable…

      • Panurgie

        Alors non je ne prépare aucun sujet d’étude sur les ME je vois pas vraiment en quoi cela serait pertinent ou apporterait quoi que ce soit à qui que ce soit.
        Mon analyse comme tu dis viens d’une démarche de compréhension générale, j’ai suivi ce blog un bout de temps, et je trouve l’idée excellente.
        Mais où je veux en venir, c’est simple: a force de trop lire de sites alternatifs beaucoup se coupe de la réalité, certains commentaires sont complètement a coté de la plaque. Pourtant en fréquentant les meme sites je ne tirait absolument pas les meme conclusion et j’ai donc cherché quel était la différence entre moi et beaucoup de ME (d’où ma demande sur les csp).
        Après ce versant bien insuffisant pour expliquer les différences, je me suis interrogés sur la pertinence de certaine idées défendu ici j’en ai conclu que certaines n’avaient que peu de sens et je comprenais mal pourquoi cette adhésion forte autour, du coup j’ai commencé a regarder cela sous l’angle de la psycho.
        Ma démarche ne vise à rien d’autre que d’apporter un point de vue different, expliquer que ici vous ne trouvez que peu de gens qui remettent en question vos assertions. Et cela est pour moi dangereux (intellectuellement), et pose un réel problème de crédibilité.

        C’est ce que je disais à benji l’autre jour avec la wayback machine j’ai pris un sujet de 2011ou l’apocalypse nous étaient déjà annoncé. Cette manière de faire dans le dramatique, fin du monde, contrôle du monde etc… Non seulement cela ne fait pas sérieux et en plus des gens finissent par tomber dans du complotisme délirant.
        Les articles ici ont un impact sur la vie réel de certaines personnes, et les plus faibles ont tôt fait de se couper de leurs proches de par leurs discours.

        Bien sûr à part quelques articles le site des ME ne partent pas dans des délires complet, et certains sont meme de tres bonne qualité. Mais les intervenants vont sur bien d’autre sites beaucoup plus douteux. Je met en garde voilà tout, je suis le seul à le dire et désolés si cela t’es désagréable.
        Après je t’assure que d’un point de vue psycho beaucoup de choses sont passionnantes ici. Les ME ne sont pas homogène mais cela n’empêche pas de trouver un schéma généraliste

      • Bonjour Panu < http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif

        Non tu n’es pas le seul à tenter de mettre en garde et d’avoir une vue très critique des médias alternatifs ici. Et vous avez tous le même défaut, c’est de ne pas avoir la même vue sur les médias dominants qui a beaucoup plus à dire et dont l’impact est plus grande..C’est ça le reproche que je ferai. Autre chose ici sur les m-e je trouve qu’il n’y a pas tant que d’article dit complot comme tu le sous entend, la plupart sont d’ailleurs bien sourcé et difficilement contestable sauf si bien sûr on a des œillères et de mauvaise fois, je parle en général ici je ne vise personne. l’ennui c’est que certains sujets sont taxé de complotiste par les médias dominants alors qu’ils ne le sont pas, je pense notamment à l’Ukraine sujet aux nazis ou au massacre du Maidan par les nazis. ou les factions sois disant anti gouvernemental en Syrie qui ne sont d=que des mercenaires à la solde de l’OTAN et financé par le Qatar et l’Arabie Saoudite, et j’en passe et des meilleurs.

        Mais si on fait confiance aveuglément aux médias, il est évident qu’on passe à côté…

        Akasha.

      • Panurgie

        Salut Akasha je suis pleinement conscient des travers des grands médias, et je suis tout aussi prompt à les rapporter. Pour les quelques sujets que tu évoques ici je suis d’accord, et je n’ai absolument pas une confiance aveugle dans les médias sinon je serais pas là.
        Sinon oui peu d’articles complots, et des articles bien fournis parfois, mais c’est au niveau des commentaires que ça donne

      • engel

        Panurgie,
        ..Tu es un prétentieux!
        ….Et en plus, comme touts les prétentieux, dès le départ tu nous prends pour des cons!

        Pseudo= Panurgie = Panurgisme = http://www.cnrtl.fr/definition/panurgisme

        Ton jugement était donc déja fait dès le début. http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_negative.gif

      • Panurgie

        Bonjour engel, mon pseudo était un hommage a Rabelais et absolument pas destiner a qui que ce soit, et pour souligner une pensée un peu trop unique.
        Désolé si t’as la sensation que je te prend pour un con, faudrait un peu étayer ton ressenti parce que la je vois pas trop.

      • rouletabille rouletabille

        Juste un petit complément neutre.
        .PANURGIE. sur COOGLE.définition
        Qui a tendance à suivre en toutes circonstances les idées du milieu dans lequel on vit, du groupe auquel on appartient.
        .
        http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gifhttp://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gifhttp://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

      • verisheep

        « j’ai donc cherché quel était la différence entre moi et beaucoup de ME »: je vais t’aider un peu…

        – Une des différences principales, c’est que contrairement à toi la plupart ne tentent pas de psychologiser et catégoriser arbitrairement leurs interlocuteurs.
        – Une autre différence, ils ne considèrent pas qu’une personne ayant une vision du monde différente de la leur est forcément « complètement a coté de la plaque ».
        – Une troisième, ils savent qu’ils s’adressent à des individus uniques, ayant des convictions et des parcours souvent fort différents et majoritairement aptes à penser par eux-mêmes; tu penses avoir affaire à une armée homogène de décérébrés monoïdéistes gobant n’importe quoi.

        Je suis d’accord avec Engel, tu es particulièrement arrogant; je me souviens par exemple de ta question:

        est ce que beaucoup d’internautes des ME croient aux « reptiliens » ?
        Parce que à chaque fois que quelqu’un parle de reptiliens personne ne le contredit donc bon je me pose la question…

        Il ne t’est pas venu à l’idée que si personne ne contredit les rares illuminés qui parlent de lézards humanoïdes, c’est parce que le sujet est tellement peu crédible qu’il ne vaut pas la peine d’être débattu?
        Non, tu en as conclu du haut de ton piédestal que probablement tu es le seul à trouver cette théorie absurde!

        Bref… Puisque tu ne jures que par les diagnostics psychologiques, la condescendance de tes commentaires est très symptomatique d’un complexe de supériorité… Tu gagnerais beaucoup à te remettre en question.

      • Panurgie

        Mmm nan je ne catégorise personne en particulier, j’essaye juste de te dire que il y des points communs entre tout les interlocuteurs et je tente juste de trouver le dénominateur commun. Les gens ont leurs parcours et sont différents je te l’accorde mais je ne vois pas en quoi cela empêche de tenter de comprendre un peu plus les choses.

        Pour ce qui est des reptiliens relis mon commentaire et tu verras que je pose la une question, pour moi c’est malsain de laisser quelqu’un dans des théories absurdes comme les reptiliens donc je le dis, si tu tiens à considérer cette personne comme indigne d’être sortie de leurs marasme c’est ton choix mais pas le mien.

        Pour ce qui est de ce tu nommes mon « complexe de supériorité » c’est ton avis, je ne m’estime pas meilleurs que mon voisin, mais regarde mes postes et tu n’y verras jamais insultes ou attaques personnels contrairement à toi. De plus je ne t’es pas jugé toi, si tu te sens visé je n’y suis pour rien, je tente juste d’être le plus honnête possible et de combatte la connerie où je la vois.

        En revanche je note que tu n’es pas très enclin à repondre autrement qu’en me mettant en question moi, c’est dommage, la conversation aurait put être intéressante.

      • verisheep

        Selon toi (et c’est toi qui le dit): « il y des points communs entre tout les interlocuteurs », et pour l’instant tes conclusions sont qu’ils sont « pauvres », « adeptes des reptiliens », « survivalistes », « ne lisent pas de livres », « pensent en vase clos », etc…
        As-tu oublié que tu fais toi aussi partie des « interlocuteurs »?

        Je ne me sens pas visé personnellement, au contraire je pointe du doigt tes généralisations abusives…

        Je tente donc simplement (dans la mesure du possible) de te faire comprendre que selon moi ton raisonnement est biaisé: jusqu’à preuve du contraire, rien ne te permet d’affirmer (en vrac):

        il y des points communs entre tout les interlocuteurs

        beaucoup de personnes qui fréquentent les sites dit alternatifs finissent dans un raisonnement sectaire

        sur les intervenants une grande partie fait partie de csp (catégorie/socio/professionnel) pauvres

        ce genre de sites « alternatifs » n’arrive pas à percer dans les csp supérieurs

        les intervenants vont sur bien d’autre sites beaucoup plus douteux

        vous êtes tellement conditionné que vous en arrivez au niveau de ceux qui ne se renseignent que sur TF1

        Votre crédibilité est nul (je ne parle du site qui lui est coherant dans sa logique même très coherant) mais bien des internaute

        Etc, etc, …

        Mais à part ça tu ne catégorises pas!

        Je te mets en question « toi » parce que c’est le sujet qui MOI m’intéresse, et c’est mon droit, chacun ses centres d’intérêt!
        Le tien étant de ranger collectivement les gens dans des catégories socio-professionnelles ou des maladies psychologiques…

        Mon intérêt pour ton profil me parait d’ailleurs légitime, entre autre parce que tu as « fait des vacations et stages dans différents ministères, mairies et une préfecture ».
        Ces activités étudiantes ne sont-elles pas en rapport avec tes ambitions professionnelles…?

        Pour conclure, je me permets de te renvoyer à tes propres conseils:

        il faut vraiment que tu arrêtes de penser être la seule à faire des recherches et être la seule à penser

        une petite remise en question de ton attitude sur ce site ne serait pas superflu

        Merci d’avance.

      • Panurgie

        Mon dieu tu as un temps fou à perdre, ressortir tout ca, faire tes petites recherches ont dût te prendre un temps fou.
        Alors je te répètes mais apparement tu n’as pas l’air de me croire que je ne fais pas de mémoire, et que ce sujet n’est pas des plus intéressants.
        Ensuite oui j’ai fait des stages (obligatoires) et le reste était pour payer mes études, pour quelqu’un qui passe son temps à me dire que je suis imprécis tes assertions manque de fondement.
        Maintenant je sais pas comment te le dire autrement je n’essaye pas de catégoriser les gens juste de comprendre leurs points communs, désolé j’ai pas le temps comme toi de passer une heure à ressortir moults citations hors de leurs contextes et de faire des statistiques.

        Une fois de plus à part la critique personnelle tu vas pas tres loin, tu me dis que mes critiques sont infondés mais tu serais bien incapable de le démontrer. Sinon je te remercie de l’intérêt que tu me portes je ne t’en demande pas tant.

        Pour ce qui est des reptiliens calme toi, j’ai posé la question dans mon commentaire, et poster juste une partie de mon commentaire c’est assez facile, je n’en ai jamais conclu que tous ici croyez aux reptiliens.

        Ensuite sur le fond comm d’habitude tu ne me repond pas:
        -comment explique tu que depuis le début des moutons on annonce un krach/ une dépopulation/ un virus/ des guerres/ etc… Et que ceci ne se réalise jamais ?
        Parce que je n’ai pas le temps comme toi de faire des statistiques mais au vu du nombre de fois où c’est faux ça ferait mal.
        De plus en annonçant la fin de notre société ne pense tu pas te placer dans la longue lignée des porteurs de malheurs de l’histoire qui ont toujours eu tort ?

        Repondre a ces questions sont bien plus complexe que de me mettre en question j’imagine.

        Pour en finir désole si cela t’as blessé que je m’enquiert (et ce n’était pas une affirmation) du niveau des csp sur les ME, ce n’était pas une attaque, juste une tentative de compréhension de ce qui pouvait motiver certaines personnes. Je sais que le sujet est délicat et je ne cherchais pas a te blesse.

        Ps: sortir des citations de leurs contexte est un tantinet malhonnête, comme avec les chiffres ont peut leurs faire dire ce que l’on veut je te prierais donc de me repondre sans me citer

      • engel

        Panurgie.
        Vous avez en plus un certain toupet…

        Dixit:
        -« En revanche je note que tu n’es pas très enclin à repondre autrement qu’en me mettant en question moi… »

        Ouais, mais faudrait pas reprocher à autrui ce qu’on s’est autorisé un jour avant :
        http://lesmoutonsenrages.fr/2016/01/28/a-ecouter-absolument-la-grece-le-bilan-1-an-apres-glacant/#comment-445076

      • verisheep

        chaque fois que quelqu’un parle de reptiliens personne ne le contredit

        Concernant les « reptiliens », j’ai fait un peu de statistiques pour t’aider pour ta thèse de fin d’étude:

        – les termes « reptilien » et « reptiliens » apparaissent dans 79 commentaires lors de l’année 2015 sur environ 12000 commentaires; soit moins de 0.7% des commentaires: le sujet ne passionne donc pas les foules;

        – sur ces 79 commentaires annuels,11 commentaires (émanant de seulement 5 personnes) vont dans le sens de leur existence, et 68 sont critiques ou ironiques (un était hors sujet: cerveau reptilien): donc contrairement à ce que tu dis 86% des messages concernés sont critiques.

        – ainsi sur ce blog, pour l’année 2015, 0.09% des commentaires publiés allaient dans le sens de l’existence des reptiliens (moins de 1 commentaire sur 1000), et pour chacun de ces commentaires il y a eu plus de 6 commentaires contradictoires.

        Pour répondre à ta question, donc, non seulement personne n’y croit mais en plus tout le monde s’en fout.
        Tant qu’à vouloir faire de la sociologie, la moindre des choses serait de la faire sérieusement…

        Nota: Il n’est pas nécessaire de me citer dans les remerciements de ton mémoire.

      • verisheep

        Mais les intervenants vont sur bien d’autre sites beaucoup plus douteux. Je met en garde voilà tout, je suis le seul à le dire et désolés si cela t’es désagréable.

        Ah, tu es le seul à le dire… D’accord, tu es tellement imbu de toi-même que tu ne lis que te propres commentaires, tout s’explique!
        OK, je te laisse dans ton délire, une petite recherche sur le blog te prouvera le contraire… et je n’ai pas de temps à perdre à te mâcher le travail.

  • Bonsoir les Black Sheep :=)

    C’est marrant le questionnement de Verry Sheap, car je me pose la même question figure toi. Si c’est la cas, tu peux franchement le dire, moi personnellement je n’y vois aucun inconvénient mais il faut être cash dans se cas. Sur l’ancien forum on en a eux deux trois des membres qui préparait une thèse sur le même sujet, et ils n’ont jamais eux aucun soucis.

    Pour répondre a la question, j’irais dans le même sens que Veri. Je ne suis pas du tout survivaliste j’en ai pas trop le profil il suffirai de me voir pour s’en dissuader lol Mais que cela ne tienne cela ne m’empêche pas de suivre ça de près, tout en restant dans le moment présent, je ne m’en fais pas une fixette, je continue ma life normalement, mais bon c’est claire aussi que parfois ça cogite un peu, c’est qu’on a beaucoup à perdre, on a pris certaines dispositions mais le risque zéro n’existe pas. Puis cela dépendra beaucoup de l’intensité de la crise et de son impact réelle. Et moi non plus je ne collectionne pas de conserve, sauf mon vin blanc et du vernis à ongle hahahaha http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif

    Akasha.

  • dereco

    Il y a cependant des avantages à la pénurie, comme en 40, presque plus d’obèses en surpoids, à par les rares collabos !!!

    Comme en 40 il faut cultiver les patates, faire des jambons de sangliers, des poules, et rouler avec des voitures à gazogènes à bois perdus dans les forêts !!

    Enfin bien pire, allez voir en Syrie comment ils survivent !!