Virus Zika: l’OMS s’inquiète d’une propagation « explosive »

Mise à jour: Une origine OGM à cette épidémie?

Une question s’impose avec la propagation de ce virus: Peut-on soigner celui-ci avec l’argent colloïdal comme ce fut le cas avec le virus Ebola, un fait qu’avait signalé le site ZeroHedge (voir également ici) mais qu’aucun n’envisage réellement car cela ne rapporte pas aux grands noms du médicament?

Autant se pencher sur le problème vu que le virus se répand, que le risque zéro n’existe pas, et qu’il faut penser aux solutions pour se défendre…

Aedes_albopictus_on_human_skin

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) s’est dit jeudi inquiète face à l’épidémie de virus Zika qui se propage à travers le monde. « Des épidémies majeures peuvent se produire dans des villes à l’échelle mondiale », a-t-elle alerté.

L’OMS a annoncé jeudi une réunion d’urgence le 1er février sur l’épidémie de Zika, soupçonnée de provoquer de graves malformations congénitales, alors que le virus se propage « de manière explosive » sur le continent américain, avec 3 à 4 millions de cas attendus cette année.

Inquiète de « la possibilité d’une propagation au niveau international » et face à une « association probable de l’infection avec des malformations congénitales et des syndromes neurologiques », l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a convoqué un comité d’urgence pour le 1er février afin de décider si l’épidémie constituait « une urgence de santé publique de portée internationale ».

« Le virus a été détecté l’an dernier dans la région des Amériques, où il se propage de manière explosive. Le niveau d’alerte est extrêmement élevé », a déclaré à Genève la directrice de l’OMS, Margaret Chan.

 

Déjà, la France, le Canada ont fait état jeudi de cas de voyageurs ayant contracté le virus pendant des séjours dans des zones touchées par cet agent infectieux à l’étranger. Aucun des patients n’a présenté de forme grave de l’infection, ont cependant précisé les autorités des deux pays.

Trois personnes à New York, dont une femme enceinte, ont aussi été infectées par le virus lors d’un voyage dans un pays touché, ont annoncé les autorités sanitaires de la plus grande ville américaine.

 

L’agence spécialisée des Nations unies est particulièrement préoccupée en raison du « manque d’immunité » des populations « dans les régions nouvellement infectées » et « de l’absence de vaccins, de traitements spécifiques et de tests de diagnostic rapides ».

Pour ce qui est d’un vaccin, il n’y en aura probablement pas de sûr et efficace contre le virus avant plusieurs années, a estimé le directeur de l’Institut américain des allergies et maladies infectieuses, le Dr Anthony Fauci, même si les recherches semblent prometteuses.

 

La directrice de l’OMS a par ailleurs souligné que « la situation découlant d’El Nino (phénomène climatique particulièrement puissant depuis 2015 et qui favorise le réchauffement climatique) devrait cette année accroître le nombre des moustiques ».

 

Comme la dengue et le chikungunya, le Zika, qui tire son nom d’une forêt en Ouganda où il a été repéré pour la première fois en 1947, se transmet par une piqûre de moustique du genre Aedes aegypti ou Aedes albopictus (moustique tigre).

« Des épidémies majeures peuvent se produire dans des villes à l’échelle mondiale », a alerté l’OMS sur son compte Twitter. Par ailleurs, deux cas d’infection par le Zika laissent penser qu’une transmission par contacts sexuels serait possible, a indiqué une haute responsable sanitaire américaine.

 

Source et suite sur Francesoir.fr via Resistance Authentique

Une petite mise à jour avec cette article qui soulève une question justifiée. Il y a quelques années au Brésil, un moustique OGM (donc génétiquement modifié) a été utilisé pour réduire les populations. Cela se pourrait-il qu’un tel moustique ait été génétiquement modifié pour le virus Zika?

Le Brésil détient peut-être la solution pour lutter contre la dengue. Le pays a inauguré le tout premier élevage de moustiques génétiquement modifiés. La production pourrait atteindre 10 millions d’insectes par mois.

 

Combattre le mal par le mal. C’est la philosophie adoptée au Brésil pour lutter contre la dengue, maladie tropicale virale qui peut être mortelle. Une entreprise britannique, Oxitec, a inauguré un élevage de moustiques génétiquement modifiés mardi à Campinas (environ 100 kilomètres de Sao Paulo), pour combattre l’insecte vecteur de la dengue.

Cet élevage a la capacité de produire 550 000 moustiques par semaine avec une production mensuelle proche des 10 millions d’insectes, selon le site G1 de Globo. Le déroulement? Une fois lâchés dans la nature en quantité deux fois supérieure à celle des moustiques non transgéniques, ces moustiques attireront les femelles pour copuler mais leur progéniture n’atteindra pas l’âge adulte. Cela réduirait la population de l’Aedes aegypti, vecteur de la maladie.

 

Article en intégralité sur l’Express

Sachant que ce ne fut pas un cas unique, d’autres lâchages de moustiques OGM ont également eut lieu notamment en Floride. Si une telle possibilité peut être émise, c’est que parfois les coïncidences sont un peu trop grandes, comme ce fut le cas lorsque Sarkozy a effectué une visite au Mexique en 2009 avec un contrat pour construire une usine de vaccins à la clé, juste avant que le pays ne soit touché par une épidémie qui pouvait être combattue par le vaccin en question…

21 commentaires

  • Emy Emy

    l’OMS ferait mieux de s’inquiéter d’autre chose, on doit avoir 40 cas a peu prés de virus zika et ce n’est pas la panique en Guyane c’est surtout beaucoup de bruit pour rien com d’hab.

    on cherche encore a nous faire peur.

  • Eaglefeather Eaglefeather

    Élimination de masse, d’une seule espèce à la fois ! Les animaux (oiseaux, cétacés, poissons etc) ne seront pas les seules à en faire les frais. La prochaine extinction touchera également et inévitablement l’humain, car il a cru s’immuniser de certaines maladies, mais son mode de vie et ses vaccinations programmées, et obligatoires, le mettent dans une position de victime potentielle ! Le changement climatique, la surexploitation minière et d’hydrocarbure, et la fonte du permafrost, libèrent des virus et bactéries jusqu’ici méconnus.
    Extinctions : Cambrien 85% des espèces; Dévonien 75%; Permien-Trias 95% espèces marines et 70% des autres; Trias-Jurassique 53%; Crétacé 55%; et …

    pour le Crétinacé ?? Les paris sont ouverts
    Voici pour vous aider :
    http://www.end-times-prophecy.org/mass-animal-deaths-2015.h…
    http://www.end-times-prophecy.org/mass-animal-deaths-2014.h…
    http://www.end-times-prophecy.org/mass-animal-deaths-2013.h…
    http://www.end-times-prophecy.org/mass-animal-deaths-2012.h…
    http://www.end-times-prophecy.org/mass-animal-deaths-2011.h…

  • MOUTON GRAIN MOUTON GRAIN

    Citation : « Comme la dengue et le chikungunya, le Zika, qui tire son nom d’une forêt en Ouganda où il a été repéré pour la première fois en 1947 … »

    « Où il a été repéré » ou plutôt : Où il a été volontairement disséminé ? C’est quand même incroyable le nombre de maladie et virus qui seraient apparus pour la première fois en Afrique ! Attention, je n’ai jamais sous-entendu que l’Afrique était le laboratoire des Yankees …

    M.G.

    • Eaglefeather Eaglefeather

      La surexploitation minière et à ciel ouvert, serait le principale vecteur de dissémination de virus et bactéries enfuies dans les sols depuis des millénaires. Le fait que tout ce beau monde, ait été enseveli au fil des ages, a permis notre apparition et évolution, seulement voilà, notre boulimie de richesses et de confort, nous a fait creuser toujours plus profond. Maintenant on en paie le prix, et ce n’est qu’un début selon certains spécialistes (les vrais, pas ceux qui se pavanent devant les caméras à la recherche de la moindre gloriole).

  • Le veilleur

    En numérologie « ZIKA » donne 20/2.

    Ce que je vais dire va vous paraitre étrange mais chaque fois qu’une maladie ou un virus apparait dans le monde je calcule le nombre qui se cache derrière son nom pour comprendre le message qu’il veut apporter à l’humanité.

    Derrière chaque maladie se cache un mal-à-dire et derrière chaque virus se cache une carence dans la personnalité d’un individu qui finit par affaiblir son système immunitaire ainsi le virus peut s’immiscer en lui facilement.

    Hors d’après la numérologie, le 2 nous dit que si vous tenez compte des besoins d’autrui, que vous faite preuve de tolérance, d’harmonie et d’équilibre vous ne risquerez rien. Attention faire preuve de tolérance ne veut pas dire accepter tout et n’importe quoi mais savoir discerner ce qui est juste ou mauvais pour vous et pour les autres.

    Le nombre 20 est un sous nombre qui récompense les efforts accomplis. Il n’y a pas de magie, pas plus qu’il n’y a de hasard, la vie parle et ceux qui refusent l’évolution qui leur est proposé s’exposent à des maladies, face à la maladie certains cherchent à comprendre et décident de changer complétement leur vie ainsi la compréhension du problème qui se cachait derrière la maladie et quelques traitements naturels amène l’individu vers la guérison.

  • Yanne Hamar

    Tiens, il y a un moment qu’on ne nous avait pas flanqué la pétoche avec une épidémie. Sous peu, un labo va claironner : tout va bien, on les vaccins nécessaires. Courez chez votre toubib ! »
    Et vas-y donc que j’te pique.
    Leur système est usé jusqu’à la corde.

  • Grand marabout Grand marabout

    l’OMS parle t elle des centaines (voir plus) de virus gardé au frais
    etudié et modifié dans les nombreux labo soi disant sécurisé
    ( voir fait divers sur ce sujet,en angleterre,le dernier qui s’en est « échappé »,il me semble..)

    tous ces labos sont en europe ,aux states, et bien ailleurs encore
    j’avais un lien sur la liste présumé de tous ces sites qu’un ME
    avait mis dans un com
    perdu dommage..
    on avait toute les plus belles saloperies virus,
    qui pouvaient dégager de toute cette planète,les indésirables :
    la populace
    de la variole à la peste et bien d’autres encore..le choix était vaste

  • ça me rappelle les prédictions du major Ed Dames qui grâce au remote viewing a prédit qu’une pandémie mondiale serait concomitante à un crash économique mondial. Et d’un coup, les deux prédictions se profilent. Espérons que ce qu’il disait était faux parce que la suite n’est pas plus joyeuse.

  • CoolDude

    Salut à tous.

    Personnellement, j’aurais plus pensé à la vitamine C étant donné que c’est un virus.
    Il faut absolument évité d’être carencé pendant cette période, surtout en vitamine C…
    C’est une brique de base qui sert un peu à tous et surtout pour le système immunitaire.

    Apparemment, sans vitamine C, pas de système immunitaire.

    C’est comme les électrolytes pour le système nerveux.
    Sans électrolytes, il n’y a plus de signaux nerveux possible.

    Après, il y a des pays qui vivent bien avec le Palus depuis des années.
    Ils font la chasse aux moustiques et se protègent physiquement contre les piqûres.

    Il va peut être falloir si habituer.

    Sinon, je vous inciterais plutôt à faire gaffe à la maladie de Lyme transmis par les Tiques.
    Car la, c’est plus une petite fièvre et c’est bien de chez nous ce truc là.
    Et dans les médias, on n’en parle vraiment pas.

  • Chèvre intello

    conscience, je cherche un cerveau. bises.