Le PS luttant contre le chômage, ou comment bien prendre les gens pour des mougeons…

Ils continuent à nous prendre pour des imbéciles avec des promesses plus que foireuses! Car non seulement ils ne luttent pas contre le chômage des travailleurs qui au passage risquent de toucher encore moins d’ici peu, mais ils empêchent de plus en plus les autoentrepreneurs de travailler, il faut bien affaiblir le pays pour bien le couler, TAFTA oblige…

En 2015, il y a eu 63.081 défaillances d’entreprises en France, une catastrophe qui ne change pas beaucoup des années passées, sans que soit remis en cause le RSI qui n’est plus qu’un outil pour affaiblir le pays et ses entreprises. Quand à ceux qui souhaiteraient se lancer dans l’auto-entreprenariat, le gouvernement à décidé de « les aider » à être plus professionnels, en leur imposant un stage à 180 euros, et leur balançant une nouvelle taxe, et en complexifiant les procédures. Comment ne pas motiver quelqu’un à gagner sa vie…

lantre-de-la-folie-05Image: Autoentrepreneur ayant tenté de comprendre la logique de nos politiques…

Affligeant! Pour faire plaisir aux artisans qui dénonçaient une concurrence déloyale, le gouvernement a volontairement complexifié le régime des autoentrepreneurs. Autrefois, il suffisait de quelques clics sur Internet pour monter son affaire de plomberie, de vente de confitures… Trop simple! Désormais, pour les activités artisanales et commerciales, il faut s’inscrire à la chambre des métiers.

Par ailleurs, il faut suivre un stage d’une semaine. Stage payant : 180 euros minimum.

Et attention, le système est embouteillé, comptez plusieurs semaines voire plusieurs mois d’attente avant de pouvoir vous inscrire. Enfin, comble du raffinement, on a collé une taxe : la CFE, cotisation foncière des entreprises. Bref, un choc de complexité doublé d’un choc fiscal. Effet garanti, le nombre d’autoentrepreneurs a chuté de 21% l’an dernier.

L’autoentrepreneuriat ne constitue en rien une menace

Affligeant, car l’autoentrepreneuriat ne constitue en rien une menace pour les artisans. Le régime a généré en 2014 un revenu de 7 milliards d’euros, une goutte d’eau comparée aux 300 milliards des artisans. En revanche, parmi les autoentrepreneurs, on trouve de nombreux chômeurs qui essaient de s’en sortir par eux-mêmes : puisque personne ne veut m’embaucher, je crée mon propre emploi. Les revenus sont loin d’être mirifiques, moins de 1.000 euros par mois.

 

Mais, du jour au lendemain, vous passez du statut de chômeur assisté à celui de petit patron qui a monté son affaire. Une façon de retrouver sa dignité. Pourquoi avoir cassé cette échappatoire?

Le gouvernement s’est rendu compte de son erreur. Demi-tour complet : après avoir complexifié le système avec la loi Pinel, Emmanuel Macron va maintenant le simplifier! Le stage devrait devenir plus ou moins optionnel. Bravo, mais affligeant tout de même sur les errements de nos politiques. Les victimes, ce sont ces dizaines de milliers de chômeurs qu’on a découragés à coups de paperasserie, de taxes et de stages inutiles.

Lire aussi : Comment Macron veut doper les auto-entrepreneurs

 

Source: le JDD

 

16 commentaires

  • BA

    Le PS …

    Ils sont bien, les mecs du PS …

    Mercredi 20 janvier 2016 :

    Page 3, « Le Canard enchaîné » publie un article explosif :

    Retour complet de la France dans l’OTAN.

    Un très discret projet de loi prévoit de réintégrer toutes les instances militaires de l’OTAN. Celles que le général de Gaulle avait rejetées, car trop soumises à Washington.

    Le 4 janvier à l’Elysée, le Conseil des ministres a approuvé un très important projet de loi avec une pudeur inhabituelle. Préparé sans bruit au Quai d’Orsay, ce texte prévoit la réintégration complète de la France et de son armée dans les instances militaires de l’OTAN. Le tout sera soumis au vote du Parlement.

    Lisez la suite en page 3 du Canard.

    Pour former un vassal, que doit faire le suzerain ?

    Pour former un vassal qui sera obéissant, le suzerain doit recruter un vassal jeune, puis le suzerain doit le formater, lui faire suivre des séminaires, lui inculquer ses valeurs, etc.

    Par exemple, les Etats-Unis forment les vassaux qui serviront les intérêts des Etats-Unis : ces vassaux sont appelés les « Young Leaders ».

    Un vassal des Etats-Unis peut être recruté dans les partis politiques de droite, mais il peut aussi être recruté à gauche.

    Young Leaders français recrutés à gauche : Frédérique Bredin, François Hollande, Anne Lauvergeon, Bruno Le Roux, Arnaud Montebourg, Aquilino Morelle, Pierre Moscovici, Alain Richard, Marisol Touraine, Najat Vallaud-Belkacem, …

    Young Leaders français recrutés à droite : Nicolas Bazire, Jérôme Chartier, Yves Censi, Alain Juppé, Nathalie Kosciusko-Morizet, François Léotard, Emmanuelle Mignon, Eric Raoult, Valérie Pécresse, Laurent Wauquiez, …

    Young Leaders dans les médias : Alexandre Bompard, Hedwige Chevrillon, Jérôme Clément, Annick Cojean, Jean-Marie Colombani, Emmanuel Chain, Matthieu Croissandeau, Louis Dreyfus, David Fontaine, François Dufour, Stéphane Fouks, Bernard Guetta, Sylvie Kauffmann, Yves de Kerdrel, David Kessler, Laurent Joffrin, Philippe Manière, Dominique Nora, Olivier Nora, Christine Ockrent, Denis Olivennes, Pascal Riché, Thierry Pfister, Mathieu Pigasse, …

    Young Leaders économistes : Philippe Askenazy, Guy Sorman, …

    Young Leaders dans la finance : Bertrand Badré, Henri de Castries, Hakim El Karoui, Pierre Mariani, Alain Minc, Mathieu Pigasse, …

    Young Leaders dans l’université : Eric Fassin, Jean-Noël Jeanneney, Yves Lichtenberger, …

    http://fr.scribd.com/doc/92211778/Fondation-franco-americaine-liste-des-Young-Leaders-francais-depuis-1981-French-american-foundation

  • Grand marabout Grand marabout

    23/01/2013 !
    http://www.cadremploi.fr/editorial/actualites/actu-emploi/detail/article/ils-defendent-les-indemnites-chomage-des-cadres.html

    2011:
    La CFE-CGC a contesté la proposition de Pierre Méhaignerie de réduire la durée et le montant de leur allocation.
    http://www.lefigaro.fr/emploi/2011/01/14/01010-20110114ARTFIG00618-le-plafonnement-du-chomage-des-cadres-fait-debat.php

    les cadres ont droit à des indemnités chômage mais pas trop ! Selon la Cour des comptes, les cadres ne devraient pas pouvoir toucher jusqu’à 6161,29 euros nets par mois d’indemnités Assedic en cas de chômage. Dans son rapport publié hier, l’institution dénonce le « niveau très élevé, […]
    le plus élevé d’Europe » de ce plafond fixé pour le calcul de l’allocation au retour à l’emploi.
    Elle préconise de « mettre en place un taux de remplacement décroissant des prestations de l’assurance chômage pour les niveaux d’indemnisation les plus élevés, à l’image de ce qui existe dans la plupart des pays européens ».

    oui ,on nous prend pour des cons!

    Le déficit de l’assurance chômage se creuse

    Autre point noir du mandat de François Hollande, l’état des comptes de l’assurance chômage. En 2012, le déficit était de 2,7 milliards d’euros.
    En 2015, il atteint pratiquement 3,7 milliards d’euros. Sa dette est aujourd’hui d’environ 25 milliards d’euros et devrait atteindre 29 milliards à la fin de l’année 2016.

  • Panurgie

    Pourquoi on devrait affaiblir le pays pour tafta ?!
    Je ne comprend pas la logique la… Si une âme charitable veut bien se dévouer pour m’expliquer ça serait sympa
    Par contre je suis en accord avec le reste de l’article.

    • Le veilleur

      Sans doute pour que les entreprises Américains possèdent à elles seules le monopole sur les marchés en Europe. Pour avoir le monopole et faire un maximum de profit, il faut forcement éliminer ceux qui font de la concurrence.

      • Panurgie

        Ok merci le sous entendu était pas très clair. Apres pour les monopole aujourd’hui on appelle pas cela de la destruction mais de la dérégulation (novlangue quand tu nous tiens).
        Bref en tout cas tafta et tisa laisseront quand même un peu d’économie à l’Europe, car sinon comment on pourrait plus consommer…

    • Nez

      Nous vivons avec le traité transatlantique concernant l’agriculture et les services, ce qu’ont vécu les pays du moyen-orient avec le pétrole : la prédation. Il faut au fur et à mesure casser nos solidarités, et nos trésors. Faire que le pays s’endette n’ai plus de réserve et vende à bas cout l’ensemble de son agriculture et de ses services. Comme nous n’avons pas les même techniques que les américains, il faut d’abord les casser via les « recommandations du Conseil de la communauté européenne » pour pouvoir ouvrir les capitaux aux multinationales. Il ne restera que deux sortes de personnes : les auto-entrepreneurs qui se vendront à la tache pour des clopinettes … et les très riches. (C’est schématique mais vrai dans la volonté politique)… mais il faut se débrouiller pour que les auto-entrepreneurs ne puissent pas gagner trop d’argent car ce seraient des personnes autonomes qui seraient de vraies menaces … entre les deux les politiques changent et rechangent car ils en ont besoin pour payer moins.

      – Tout débute par « Les recommandations du Conseil pour la France » : (par exemple 2014 ) http://ec.europa.eu/transparency/regdoc/rep/1/2014/FR/1-2014-411-FR-F1-1.Pdf
      Dans son paragraphe (13) p 6 et 7 où il y a la réforme de toutes les professions règlementées du droit, de la santé comme des taxis .
      Le but ultime est indiqué dans : Les termes des directives de négociation concernant le Partenariat transatlantique de commerce et d’investissement entre l’Union européenne et les États-Unis d’Amérique étaient secrets, mais comme ils ont été divulgués après plus de 18 mois, il est intéressant de lire le texte (voir surtout les 15 à 18 )
      http://www.consilium.europa.eu/register/en/content/out?&DOC_LANCD=FR&typ=ENTRY&i=ADV&DOC_ID=ST-11103-2013-REV-1-DCL-1
      15. « Les négociations concernant le commerce de services auront pour objet le maintien du niveau de libéralisation autonome des deux parties au niveau le plus élevé de libéralisation … couvrant substantiellement tous les secteurs et tous les modes de prestation, tout en obtenant un nouvel accès au marché grâce à la suppression des obstacles restants qui existent de longue date … »
      C’est à court terme l’attaque frontale de tout le système juridique et de santé de la France, le système de droit écrit étant un obstacle qui existe de longue date !!!! Mais aussi tous les petits entrepreneurs puisqu’ils s’attaquent même à l’obligation de diplôme des coiffeurs !
      La volonté de vouloir avoir des sociétés de capitaux pour ces professions … se comprend car
      16. « Les parties devraient convenir d’accorder un traitement non moins favorable pour l’établissement sur leur territoire de sociétés, de filiales ou de succursales de l’autre partie que celui accordé à leurs propres sociétés, filiales ou succursales … »
      Oui le TAFTA est le but ultime des dernières lois Macron, Touraine … au contraire les autoentrepreneurs doivent exister et en nombre … mais … il ne faut qu’ils ne gagnent pas de l’argent et leur autonomie.
      Quadrature quand même difficile !

  • Bardamu

    Espérer de gens qui n’ont jamais connu le chômage et/ou jamais gagné moins de 5000€/mois ou tout simplement occupé un emploi dans le privé, qu’ils trouvent une solution à ce problème, c’est comme demander à un gosse de 12 ans de réformer le code de la route !

    Pour le reste, je sais pas si inciter massivement les chômeurs à devenir auto-entrepreneur, est la solution miracle au chômage mais c’est pas bon pour le PIB en tout cas. Les pays qui ont le plus de fort taux de patrons/habitants, sont tous des pays du tiers monde ! A choisir …

  • Le veilleur

    J’ai une copine qui est auto entrepreneur, elle vient de se faire opérer mais bien qu’ayant cotiser, elle se retrouve avec 12 jours de carences. De quoi faire réfléchir quand on voit ce que les indépendants reversent au RSI.

    De toute façon le but est de rafler un maximum d’argent aux indépendants sans tenir compte si les gens arrivent à joindre les deux bouts, ni sans tenir compte de la bonne volonté de ceux qui cherchent une alternative pour sortir du chômage.

    Il n’y a qu’un système malade, sans scrupule et sans honte qui peut faire ça. Je pense surtout qu’il faut arrêter de nourrir ce système vampire même si on est de bonne volonté car dans tout les cas on en ressortira toujours perdant.

  • Il y a longtemps que je me méfiais de cette entourloupe. Le système m’aurait intéressé, mais je ne me suis pas lancée, et bien m’en a pris. Surtout dans un domaine d’activités incertain. Pas question de commencer à payer alors même que je ne sais pas si mon affaire pourrait être intéressante.
    Donc au final, un peu d’aides sociales et beaucoup de débrouille !
    Et surtout pas de travail au noir avec un voisinage qui se délecterait de me dénoncer !

    Dans un sens, j’aurais du payer même en ne faisant pas de bénéfice, dans l’autre, je suis payée (si on peut dire, disons une aumône mais je ne m’en plains pas) en ne faisant pas davantage de bénéfice.
    Quand l’Etat veut jouer au c… http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif

  • socoa

    Les autoentrepreneurs ne paient pas les mêmes charges que les indépendants (artisans, commerçants, eurl, sarl, prof. libérales…), de 22 à 27% pour les premiers, 47% pour les seconds, mais leurs cotisations retraites sont négligeables alors qu’elles comptent pour 80% de ce que paient les indépendants. Je ne sais pas pour les autoentrepreneurs mais nous on a 7 jours de carence en cas de maladie et des indemnités journalières ridicules par rapport au montant de nos cotisations. Quant au niveau des retraites c’est l’arnaque totale! un client dentiste m’expliquait qu’il lui faudrait vivre 147 ans pour « amortir » le niveau de ses cotisations… RSI est un véritable scandale qui ruine nos TPE et PME. Sachez que c’est une structure privé et impossible de savoir où passent les milliards de nos cotisations. Le pire c’est que nous sommes en concurrence avec les travailleurs détachés venu de toute l’Europe (200000 dans le BTP) et que eux paie leurs cotisation une misère dans leurs pays d’origine et tout cela parfaitement légalement. 64000 entreprises ont fermé en 2014 en France, vous savez pourquoi!. Perso j’ai une boite de carrelage, j’ai l’impression de ne travailler que pour l’état, en fait c’est pas qu’une impression…J’ai calculé que je reversais 70 à 80% de ma marge nette (une fois payé mes fournisseurs, comptable, assurances, services bancaires…) à l’état (RSI prend déjà 47%, CFE (ancienne taxe prof), taxe d’habitation, taxe foncière, TVA sur tout ce que je dépense, essence, gaz, clopes…). Je ne sais pas combien de temps ce système peut perdurer. En tout cas un bon conseil à ceux qui voudraient se mettre à leur compte: préparez un stock de vaseline.