Analyse des élections par un citoyen ordinaire…

Les « experts » en politique de tous bords, nous expliquent avec moult détails le résultat des élections. Un citoyen ordinaire fait lui aussi, la même analyse que vous allez lire, avec des « petits » détails pour nous rafraîchir la mémoire. Êtes vous d’accord? Vos avis sont les bienvenus..

Elections-regionales-inscription-sur-les-listes-electorales-jusqu-au-30-septembre-2015_zoom_colorboxQue penser des résultats du premier tour ces élections régionales ?

Le propos qui va suivre est à prendre sur le ton du constat : aucun favoritisme pour qui que ce soit, cité ici, n’est sous-entendu, il ne s’agit que d’une analyse politique.

Il serait bon, une fois n’est pas coutume, de ne pas tomber dans une facilité panurgiaque qui reviendrait à crier au drame, comme le font tous les médias sans exception, à la vue des résultats de ce dimanche 6 décembre. Le premier tour des régionales 2015 est terminé, et le Front National, en tête dans six régions, est le parti qui obtient le plus de voix exprimées sur l’ensemble des électeurs qui ont daigné se déplacer aux urnes.

Il serait bon, disais-je, de prendre un peu de distance par rapport à ce résultat, qui était sommes toutes assez prévisible d’une part, mais dont la résultante saurait n’être analysé qu’avec un tant soit peu de finesse, que ce soit vis-à-vis des causes mais également des conséquences.

Les causes d’abord, donc.

La fin des années Chirac aura sonné le glas de la fausse dichotomie politique de la France : en 2007, le pouvoir n’a été acquis par Nicolas Sarkozy que du fait de la faiblesse politique de son adversaire, alors que, même à droite – et les chiraquiens le confirmeront – le poulain de l’UMP n’était pas nécessairement le meilleur choix. Après cinq années de coups sous la ceinture à l’intention du peuple français (vente de l’or français aux US à « prix préférentiel », application d’un traité européen pourtant rejeté par référendum)(1), de magouilles judiciaires toutes plus grosses les unes que les autres (financement libyen, financement qatari, affaire des écoutes téléphoniques,  affaire Tapie, affaire Bygmalion, affaires Clearstream, et la plus célèbre, l’affaire Bettencourt)(1), le Président Bling-Bling n’en finissait pas de creuser un fossé entre « son univers » et celui du peuple qu’il était supposé représenter. C’est lui fruit de son attitude, et de celles de ses ministres, amis et proches (Copé, Guéant, Lagarde, Hortefeux, Woerth (1)), qui ont donné un regain de popularité à la gauche, et plus spécifiquement au Parti Socialiste, le traditionnel parti d’opposition à la majorité de Droite.

Targué d’une réussite exemplaire à la Primaire d’avant la Présidentielle de 2012 (on note qu’alors, Manuel Valls actuel Premier Ministre avait réuni 5.6% des voix), François Hollande s’affiche comme « le Bon candidat » (DSK ayant été écarté cinq mois avant). On tait expressément toutes les remarques habituelles adressées à son encontre, de la part des pontes du parti : Sapin, Aubry, Royal, Fabius, Baylet, Montebourg(1) ont tous, à un moment donné, critiqué Hollande pour sa paresse, son dédain vis-à-vis du commun des mortels, sa propension au mensonge… le candidat rêvé, en somme ! Mais voilà, Nicolas Sarkozy était devenu l’homme à abattre – et à raison – il fallait utiliser ce que nous avions sous la main. En l’occurrence, le peuple utilisa François Hollande.

Quelle ne fut pas sa déconvenue. Quelle ne fut pas sa surprise de constater qu’aucune promesse électorale de François Hollande (mise à part celle de légiférer sur le Mariage Pour Tous, en dépit d’un mécontentement très vif sur cette question, et qui n’a toujours pas tari aujourd’hui) n’a été tenue. La politique des copains ? Pareil que Sarkozy. Les affaires judiciaires dans lesquelles trempent des membres du gouvernement, des députés, des conseillers ? Pareil que Sarkozy. Une attitude de mépris complet du peuple, une indécence « bling-bling » à chaque occasion donnée ? Pareil que Sarkozy. La soumission de la France aux ordres supranationaux ou étrangers, que ce soit sur un plan politique, économique ou militaire ? Pareil que Sarkozy. La destruction continue des emplois, autant dans le Service Public que dans le Privé, sans rien pouvoir faire ? Pareil que Sarkozy. La seule chose que Hollande aura mieux réussi à réaliser que Sarkozy, c’est creuser l’abysse de popularité dans laquelle il s’est tenu pendant la majorité du temps de son quinquennat.

A tout ceci, nous pouvons ajouter l’arrogance sans borne de son Premier Ministre Manuel Valls, l’ingérence folle, doublé d’un complexe de Dieu, de son Ministre des Affaires Etrangères Laurent Fabius, l’ultra-libéralisme déjanté de son Ministre de l’Economie Emmanuel Macron (1)… et un constat sécuritaire accablant puisque pour la seule année 2015, plus de 150 personnes ont péri du fait d’attentats. On pourrait croire qu’il serait difficile d’alourdir le bilan de cette Présidence, et de ses gouvernements successifs.

Pour autant, l’alternative « logique » au Parti Socialiste, qui se trouve être le nouveau-nommé parti « Les Républicains », ne peut pas convaincre : c’est toujours Nicolas Sarkozy aux commandes ! Il est naturel, dans cette situation, que les Français aient envie de tenter autre chose, et il s’avère que le choix ne manque pas puisque, parmi les listes proposées à ces élections régionales, outre le « Parti Socialiste » (sous l’appellation ‘Union de la Gauche’) et « Les Républicains » (jointe à la liste centriste UDI), nous trouvions des listes « Europe Écologie les Verts » jointes ou non à d’autres partis de gauche, le « Parti Communiste Français », le « MoDem », la liste « Debout la France », la liste « Lutte Ouvrière », la liste de « l’Union Populaire Républicaine », mais également la liste du « Front National » et quelques affiliés. On ne peut donc pas dire que le choix manquait, hors des deux leaders habituels.

Il est donc tout à fait surprenant que l’appareil médiatique, dont on aurait pu espérer un minimum de neutralité, et un rôle d’arbitre pour donner des temps de couvertures médiatiques équivalents à chacune de ces listes, ait fait le choix de la promotion du FN, fusse-t-elle en des termes a priori négatifs. La première règle de l’art de la communication, c’est qu’il n’y a pas de mauvaise publicité, surtout si celle-ci couvre l’intégralité du Paysage Audiovisuel Français !

Le constat, à présent, et les conséquences.

Le premier tour se solde par un nombre de 6’018’672 électeurs qui se seront mobilisés en faveur du Front National, dans un contexte où la moitié des électeurs inscrits n’aura pas souhaité se déplacer aux urnes.

A ce sujet, plusieurs choses sont à dire. S’il n’y a eu « que » 2’223’800 électeurs FN au premier tour des Régionales de 2010 (ce qui implique donc un score augmenté de 270%), il est à noter que, d’une part, ce nombre d’électeurs en 2015 est moins important d’environ 400’000 électeurs qu’aux élections Présidentielles de 2012, et que, d’autre part, ce nombre de voix rapportées au nombre d’électeurs inscrits ne dépasse pas 14%.

La percée décriée par les médias (qui avaient pourtant tout fait auparavant pour l’obtenir !) est donc très relative, et se concentre davantage sur un score, là encore, relatif, sans prendre en compte la teneur d’autres chiffres, sans analyser le contexte, et sans s’abstenir de jugements de valeur pourtant interdit par la déontologie de leur profession. En l’occurrence, le score à ne pas mettre de côté trop vite est celui des « non-exprimés », à savoir les ‘abstentions’, les ‘non-inscrits’, les ‘blancs’ et les ‘nuls’ : un joli score de 58%.

Ce résultat très élevé ne manquera pas, de la part des personnalités politiques « lésées » par le scrutin, et des observateurs néophytes, de soulever une certaine indignation. On entendra souvent : « C’est l’abstention qui fait monter le FN ». Ce n’est pas faux, mais c’est mathématiquement incorrect. Si, parmi les inscrits, 6 millions ont voté FN, 6 autres millions ont voté « pour la Droite » et 7 autres millions ont voté « pour la Gauche », l’abstention ne change en rien ce nombre, et fait jouer mathématiquement sa faveur à chacun : si l’abstention est de 50%, le score final en pourcentage est doublé du fait de ce taux d’abstention pour absolument toutes les listes en jeu. De la même manière nous pourrions également dire que l’abstention fait descendre (à l’inverse de monter) l’ensemble des partis puisque ces électeurs inscrits n’auront accordé leur confiance à personne.

Malgré cette logique mathématique pourtant sommaire, on voit bien que l’abstentionnisme gène puisqu’il ne sert pas la cause des intéressés. Il est par exemple évident que le FN, désigné gagnant de cette élection, ne s’en offusquera pas, et que si le PS avait gagné à un score de 80%, pour une abstention également à 80%, il ne s’en offusquerait pas non plus, célébrant même une nouvelle victoire de la démocratie. Mais non. La « défaite » du bipartisme amorcée, il convient à chacun de désigner des boucs émissaires plutôt que d’assumer, comme l’avait fait par exemple Lionel Jospin en 2002. Les boucs émissaires en question seront autant les adversaires politiques directs « qui ne jouent pas le jeu » ou qui « proposent des stratégies futiles », que les fameux abstentionnistes.

Sur l’origine des abstentionnistes, il n’y a aucune analyse concrète de réalisé : bien pratique. Puisque ces indignes de la démocratie n’ont pas daigné prendre la parole, il n’y a aucune raison qu’on leur accorde la moindre importance, sauf pour leur casser du sucre sur le dos. Ces messieurs les politiciens ont-ils seulement réfléchi au simple fait que cette abstention galopante pourrait être le fruit direct de leurs actions qui dégoutent au plus haut point les français ?

Que dirait Monsieur Valls si tous les abstenants du premier tour votaient pour le Front National au second tour, serait-il alors satisfait de l’exécution démocratique indubitable du scrutin ? Que dirait Monsieur Sarkozy, si tous les abstenants préféraient soutenir, à mauvaise fortune bon cœur, le Parti Socialiste pourvu que cela le fasse taire, ou mieux, enrager davantage ?

N’ont-ils pas honte, d’affirmer à qui veut l’entendre, que le Front National n’a rien de démocratique, rien de républicain, alors qu’il a obtenu ses voix exactement de la même manière qu’eux les leurs ? N’est-ce pas en tenant un tel discours, d’une violence inouïe contre ces électeurs FN, qu’ils entretiennent la confusion, l’exaspération, le rejet ?

N’ont-ils pas, eux-mêmes, usé et abusé de procédés antirépublicains, antidémocratiques, anticonstitutionnels, aux cours de leurs élections et de leur mandat ? N’est-ce pas justement François Hollande qui, en plein milieu de la campagne électorale, adresse à la Cour Européenne des Droits de l’Homme son choix de ne plus respecter les règles de la Convention Européenne des Droits de l’Homme ?

Est-ce réellement républicain, démocratique, exemplaire, d’instaurer ainsi une dictature en catimini, dans le pays des Droits de l’Homme ? N’est-ce pas sous la majorité du parti socialiste qu’il a été voté un refus de permettre une enquête visant à déterminer si des fonds français ont pu financer l’État Islamique ?

Quelle ironie, après ça, de voir le Premier Ministre fustiger le Front National… Ce dernier n’est pas en reste : il se servira de ces écarts de la part de la majorité pour justifier son rôle de challenger, tout en dissimulant comme il pourra ses nombreuses casseroles et ses incessants dérapages (la fameuse dédiabolisation).

Il se trouvera l’une ou l’autre de deux conséquences à cet état de fait. Soit le traditionnel chantage de la part du pouvoir, qui instrumentalise en conscience le FN depuis sa création, fonctionne, et le FN se retrouve troisième, éventuellement deuxième, dans les régions où il était présent (quel que soit son score au premier tour), ou bien le FN l’emporte dans toutes, ou partie seulement, des régions où il était vainqueur au premier tour. Et c’est tout.

Les autres conséquences, qui ne seront pas prises en compte par les politiques eux-mêmes, ni par les médias, sont :

–          L’incroyable entêtement du pouvoir en place à maintenir la destruction programmée du pays, quel que soit le message adressé de la part des électeurs au cours de ces élections.

–          Le déni de démocratie systématique de la part du pouvoir en place dès que le scrutin s’adresse en faveur d’autres que lui.

–         Le déni de visibilité consternant à l’endroit des partis les plus « petits » aux yeux des médias, même quand ceux-ci peuvent à la fois être une alternative au pouvoir en place, mais également au Front National.

–          Le Front National n’est pas en progression : ceci a été dit précédemment, le nombre de votant a diminué, comparé aux Présidentielles de 2012. C’est d’autant plus surprenant que, d’une part, les médias admettent que la mobilisation ‘FN’ est la plus forte (ce qui sous-entend que un vote FN à telle élection ne saura pas s’abstenir à telle autre), mais d’autre part la médiatisation à outrance du FN (ce point n’est plus à démontrer) ne lui sert en fait presque pas du tout.

–          De la même façon que les « petits » partis n’ont eu qu’un retentissement très faible, parfois à la limite de la moquerie, avant le premier tour, leurs analyses respectives des résultats de ce premier tour n’intéresseront également que très peu de médias.

L’ultime conséquence restera que les électeurs comprendront après coup (ou ne comprendront pas, d’ailleurs), dans le cas où le FN serait effectivement en charge de ces régions, que la charge de ces régions n’implique pas une gestion différente des frontières du pays, une gestion différente de la criminalité dans le pays, une politique internationale différente de la part du pays, une approche différente de la moralité publique dans le pays, etc… (1).

Tout ça, pour ça.

W.

(1)    Liste non-exhaustive

Cette analyse et ce quelle contient, est sous la responsabilité du citoyen qui l’a faite. Merci à lui.

57 commentaires

  • stef38

    ELECTIONS REGIONALES 2015, premier tour #front national #Sarkozy #Hollande #Le pe
    MON PETIT DOIGT ME DIT QUON NOUS PREND POUR DES CONS by scady

    https://
    http://www.youtube.com/watch?v=Z0Hd1taPg2w

  • kalon kalon

    Et pourquoi ne pas créer un vrai parti politique qui s’appellerait « LES ABSTENTIONISTES » ?
    En fait, demander aux Français qui s’abstiennent de le déclarer « démocratiquement » dans les urnes !
    Ce parti détiendrait à coup sur la majorité absolue.
    La France deviendrait le premier pays au monde à élire un président abstentionniste ! pas cool ? http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif

    • voltigeur voltigeur

      Tu as remarqué le « jeu » du Sarkostique avec son ni-ni?
      Il ne pense qu’à 2017, quant à Valls et le PS on atteint le
      fond du fond avec son appel à voter LR, le déshonneur complet!!
      Flinguer la tête de liste PS du grand Est, au profit du LR!!
      Ils n’en sont plus à une trahison près, et montre la collusion
      qui existe entre ces deux partis soi disant antagonistes,
      mais copains comme cochon… Le Sarko doit boire du petit lait…
      A 0.42 il appelle à voter CONTRE sa tête de liste dans le grand est
      et à voter pour le LR partout ailleurs pour contrer le FN
      http://www.youtube.com/watch?v=jTSCKymX_XI
      S’il y a encore quelques français, conscients de cette fumisterie;
      ils vont rester chez eux dimanche prochain…
      Je ne sais pas si les voix PS/LR et autres, suffiront pour barrer
      la route au FN.

      • Nez

        Ce que je n arrive pas à comprendre depuis trois ans est pourquoi presque aucun socialiste n’a réagit en voyant leur parti phagocyté par un groupuscule au gouvernement. Ils avaient tous les contre-pouvoir (les régions, la majorité des grosses communes, l’assemblee et le sénat), ils pouvaient imposer ce qu’ils voulaient et presque personne au sein du parti n’a osé ! (Sauf Filoche contre l Ani et la loi Macron !)
        Accepter chaque jour un inacceptable de plus était suicidaire et ils le savaient dès les premiers 6 mois lorsqu’ils ont perdu toutes les élections partielles de député …
        Des socialistes de conviction pourraient ils m’expliquer leur raisonnement ?

      • gnafron

        « LR », c’est pour « label rouge » ? http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif

        (je sors)

    • Graine de piaf

      pas bête comme idée, mais cela reviendrait à créer un parti de plus avec les conséquences que l’on connaît !

    • Bonsoir Kalon;
      En partant du même principe, voici ce que propose « Citoyens du Vote Blanc »:
      http://www.parti-du-vote-blanc.fr/presidentielles-2017-2/
      Et pour rappel:
      http://www.parti-du-vote-blanc.fr/comprendre/le-vote-blanc/

  • minotor

    Je suis fatigué de voir partout cette comparaison inepte entre des résultats d’élections présidentielles et régionales pour affirmer que le FN ne monte pas, alors qu’on sait très bien que la mobilisation n’est pas du tout la même et que l’abstentionnisme est bien plus fort à chaque fois pour les régionales. Cela revient à additionner des carottes et des navets. D’ailleurs si j’étais au FN je produirais des analyses comme celle-là pour que mes opposants se rendorment et ne se déplacent pas pour voter.
    Tout va très bien Madame la Marquise, le FN n’est qu’une illusion d’optique qui va bientôt disparaître. Un « coup de colère » des Français, une colère pourtant bien étrange, puisqu’au lieu de se calmer, elle s’étend !
    Voilà une analyse bien plus sensée mais elle fait peur donc il ne faut surtout pas en parler ! : http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2015/12/07/comment-le-front-national-a-explose-depuis-le-premier-tour-des-regionales-de-2004_4826232_4355770.html

    Nous vivons dans un monde de flux, et on ne se baigne jamais deux fois dans la même rivière. C’est pour cela que les prévisionnistes ne voient jamais rien arriver. L’évidence aujourd’hui, et ce malgré la ligne Maginot idéologique du pseudo « front républicain » c’est que le FN est dans une dynamique expansionniste, car il est le seul des partis à avoir un large accès aux médias à proposer une alternative. Le FN va finir par gagner car il a eu le génie de hacker les médias (aidé quand même à ses débuts par le PS qui l’a lancé sur la scène) et d’utiliser de surcroît le web et les réseaux sociaux à bon escient. L’extrême et les dérapages continuels font le buzz dans les médias et c’est bien tout ce qui compte. Ceux-ci sont obligés d’en parler, même s’ils savent que cela va à l’encontre de leurs intérêts. C’est le FN qui dicte l’agenda des médias et des politiques, et ce sera encore bien pire s’ils dirigent ne serait-ce qu’une région, on en parlera tous les jours dans la presse jusqu’aux présidentielles. Le FN représente aujourd’hui un espoir pour des millions de Français qui se sont fait balader pendant toute leur vie par les mensonges de la gauche et de la droite, et aussi pour de nombreux jeunes qui n’ont plus les interdits idéologiques issus de la seconde guerre mondiale. Rien ne pourra les arrêter.

    • Le vote Fn a représenté 27,7 % des votants, mais seulement 13,3 % des inscrits (12 % si on ajoute les non inscrits) et ce malgré une impressionnante publicité faite par des médias décidément bien subversifs tout soudain !;-) Etonnant non ?;-)

      Je galège évidemment, puisque les médias ne sont en rien subversifs , et le fait qu’il n’existe pas de cloison étanche entre eux et la classe politique dans son ensemble, n’est plus à démontrer, si !?

      Qui peut prétendre savoir à qui profiteraient les voix des abstentionnistes, s’ils s’étaient exprimés ?

      N’est-il pas plus « raisonnable » de penser que le silence des déçus de tous bords ( j’aurais pu dire « des agneaux », avant qu’ils ne deviennent moutons enragés ;-)) a permis une plus grande « visibilité » des électeurs du Fn , Fn qui compte également en son sein des déçus qui ne savent plus où voter , qui ne savent plus trop si voter est un devoir ou un droit, mais s’exécutent sans conviction ..

      Qui voudrait nous faire croire que les français deviennent d’affreux fachos ?
      (Panurgie au secours! ) ;-) Alors que le danger réel est déjà en place !

      Qui peut croire qu’un parti « anti-système » , comme le revendique le Fn, pourrait avoir une telle tribune médiatique si c’était vrai ?

      Qui peut croire que le « padamalgame » érigé en slogan par nos « élites » et abondamment relayé par des médias- dont la servilité commence à se voir quand même un peu , non ?- ne voulait pas suggérer qu’il pourrait y en avoir un , à ceux qui n’y auraient pas encore pensé ?

      Qui ?

      NB : si Le Monde devient une référence , que dis-je, un parangon d’objectivité, je m’abonne illico à Pif Gadjet !;-)

      P.S : je rappelle , et je ne me lasserai jamais de le rappeler, qu’ici en France, toute personne ou parti politique comme l’Upr, qui revendique notre souveraineté et veut sortir de cet usine à gaz qu’est L’U.E, et de son bras armé qu’est l’Otan, ainsi que de l’Euro, est non seulement ostracisé, mais se voit de surcroit systématiquement assimilé à l’extrême droite, quand dans le même temps le FN est dans les médias comme chez lui !

      Que les naïfs me pardonnent, mais faut arrêter la tisane là !

      Quant aux conseillers en com’ de nos apprentis dictateurs, ces trentenaires gominés qui ont de la mayonnaise sur leur attaché case, ils sont tellement subtils que je m’demande si c’est pas encore un effet « low coast » !

      PPS : De Gaulle avait tort sur un point : les français ne sont pas des bovins, ‘fin pas tous et plus pour longtemps !;-)

  • rudolphe vandenberg rudolphe vandenberg

    C’est fabuleux, ps et lr ne se remette pas en question…et ils demandent, exigent presque de faire « barrage », franchement c’est pathétique…Ce matin à la radio, une **modéré** de service qui disait que « les Français » devaient « se réveiller » et voter en masse contre le fn…j’ai failli taper un trottoir à cause du haut d’coeur http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wacko.gifhttp://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wacko.gif

    on est presque au fond de la fosse, y’a comme qui dirait des relents de guerre civil, après pour les « survivants » y’aura plus qu’à remonter la pente ou à monter sur le tapis roulant et se laisser guider jusqu’au crochet d’boucher

  • cogitologue

    C’est presque la meilleure chose qui puisse arriver, que le FN gagne ! Parce que s’ils sont aussi nuls que tout le monde le dit, ça va être catastrophique et enfin, les Français se réveilleront en tapant du point sur la table, et pour mettre fin à ces mascarades politiques…Ce sera radical et on pourra peut-être créer un pays neuf avec des idées de vraie démocratie, vrai respect des votes…un peu comme dans certains pays nordiques. Plus j’y pense, plus j’y vois l’acharnement des UMPS pour empêcher cela ! Mais attendons les résultats des votes, je pense qu’ils ont encore des lapins dans leurs chapeaux…Dans tous les cas, j’ai l’impression que le pays arrive à un carrefour important !

    • bobby3

      Tout à fait d’accord avec vous. Que le FN soit bon ou pas, il faut le mettre au pouvoir au plus vite. Soit il est bon et tant mieux, soit il est mauvais et on aura enfin cassé cet espoir après lequel on court depuis trop longtemps, pour passer aux solutions suivantes : UPR ou mieux encore tirage au sort.

  • tigra33 tigra33

    Tout le monde se plaint de l’UMPS et il est vrai qu’il y a de quoi…..c’est casseroles sur casseroles et ça ne dérange visiblement personne….ils sont tous plus menteurs, voleurs, et tricheurs les uns que les autres….alors pourquoi ne pas essayer le FN…..ça ne pourra pas être pire…et je pense très sincèrement que ça n’en sera même que mieux…..Marine est la seule à vouloir nous protéger des flux migratoires là où les autres y sont favorables. …elle est la seule à vouloir fermer les frontières. …elle est la seule qui peut réellement nous sortir de toute cette m…..

    • voltigeur voltigeur

      Ca c’est ce qu’elle dit! mais pour le faire, il faudra
      qu’elle soit présidente et qu’elle puisse tenir ses promesses.
      Combien de savonnettes vont ils lui glisser sous les pieds?
      Saura t-elle les éviter?
      Aura t-elle la confiance des français?
      2017 c’est proche et loin…..
      Il faudra sans doute le chaos pour que l’ordre puisse
      régner, mais il faudra aussi penser que NOUS le peuple
      pourrons et devrons reprendre cette démocratie qu’ils nous ont volée.
      Le choix est restreint ebola/peste/choléra?
      Si certains pensent que c’est la solution…
      Aléa jacta est! :) :)

      • Graine de piaf

        Hier soir sur France Inter, j’ai entendu parler pour la première fois d’un sujet qui a été souvent évoqué ici, le tirage au sort des citoyens qui surveilleraient de près les élus du Peuple (je résume) une réflexion a quand même été faite : que lors de tirage au sort déjà pour les tribunaux, les gens ne se dérangent pas la plupart du temps. Ce qui soulève une question : se dérangeraient-ils dans ce cas ?
        Je dois dire que j’ai été étonnée par le débat de l’émission, et les réponses faites aux auditeurs (nicolasDemorand, FI à 19h20 pour ceux qui voudraient l’écouter en replay) et surtout par l’évocation de la reprise en main par le Peuple qui n’a pas suscité de cris indignés !

      • voltigeur voltigeur

        Dommage que je ne l’ai pas écoutée, ça fait longtemps
        que je zappe France Inter, tout comme RMC chiens de garde du système.
        Sans compter le filtrage au standard..

      • bobby3

        Ils oublient que le tirage au sort des tribunaux actuels, c’est pour participer à une justice à la botte du pouvoir oligarchique actuel.

        Le jury peut d’ailleurs être manipulé voir l’affaire Thierry Allègre :
        http://www.agoravox.fr/actualites/societe/article/proces-d-assises-des-deliberations-142594

    • whackangel

      Bonjour tigra33,
      Il ne faut pas vendre si vite la peau de l’ours. Vouloir fermer les frontières est une chose, pouvoir le faire en est une autre. A ce jour, la question des frontières n’appartient ni au peuple ni au président de la République, ni encore moins à une présidente de région ! Je trouve d’ailleurs très étonnant que MLP se refuse à expliquer ce qui est pourtant la base de la problématique des frontières : ce ne sont plus les pays qui en sont maîtres, et ce ne sont plus les dirigeants qui décident.

      • voltigeur voltigeur

        Ce qui est étonnant, c’est ce besoin de se choisir un maître!
        J’ai posté un sujet très intéressant qui n’a fait que 13 commentaires,
        pourtant il explique les rouages de cet enfumage, que sont les élections
        en faisant croire aux électeurs qu’ils choisissent la politique qui leur
        convient. Ca concerne tout le monde, mais soit ça n’est pas compris, soit
        on pédale dans la semoule..
        Ils choisissent les hommes et femmes politiques, qui leurs font des promesses!
        sans jamais les tenir.
        En aucun cas leurs avis ne seront pris en compte, ça fait 50 ans que ça dure
        ils devraient s’en apercevoir, mais non!! ils persistent et signent.
        Comprendre la différence entre le choix électeur et le choix citoyen, n’est
        pas encore arrivé dans la partie de leur cerveau apte à traité l’info.
        On accepte tous les interdits sous prétextes anti terroriste, quand quelques
        voix s’élèvent et sont dans la rue, aucun « charlie » pour les soutenir….
        (citation) Celui qui est capable d’abandonner sa liberté, pour un peu de sécurité, ne
        mérite ni l’une, ni l’autre et il récoltera le chaos!! (citation)

      • Graine de piaf

        Ce que tu écris a été évoqué par un auditeur lors de l’émission d’hier soir sur F Inter dont je parle ici sur un autre commentaire. les gens commencent à comprendre qu’ils se font rouler dans la … farine pour être polie !

      • Zeitgeist Zeitgeist

        14 coms maintenant !!!

        Youpiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiie !!!!

        Vive les moutons-moldus !!!

      • Le fait que peu de personnes aient réagi à ton article , ne signifie pas qu’il n’a pas été lu , ni qu’il n’a pas été compris.

        Peut-être même est-ce le contraire .

        En ce qui me concerne je l’ai vu, et j’ai attentivement visionné les deux vidéos, mais je n’ai rien trouvé à dire , ni redire, puisque pour moi c’est quelque chose que j’ai déjà bien intégré.

        Et puis j’évite de trop me répandre, mais de là à lancer un laconique « ah c’est ben vrai ça !  » que ne renierait pas la mère Denis…non, je préfère m’abstenir pour le coup !;-)

        Sérieusement, les procédés de manipulation ont évolué au cours de l’histoire, mais certains sont communs au Marketing, à la politique , et même aux dealers..

        C’est par exemple grâce aux travaux de Freud qu’E. Bernays a réussi à faire fumer les américaines au début du 20 ème siècle à la demande des cigarettiers qui ne pouvaient décemment pas se contenter d’une moitié de marché…cocasse non ? ;-)

        Depuis l’escroquerie de la fausse révolution de 1789, on a eu droit au vote censitaire, puis au système représentatif avec le suffrage universel.
        On faisait voter des paysans illettrés comme on voulait à l’époque, mais aujourd’hui les procédés sont plus subtils. Par exemple le langage complètement abscons des traités européens que seul un technnocrate peut comprendre…etc etc.

        A y regarder de près, nous avons aujourd’hui un modèle dérivé du suffrage censitaire .
        E. Chouard le prétend plus qu’à demi-mot.

        P.S : en revanche , j’inviterai autant que possible des proches à venir lire cet article, et tant qu’à faire les autres aussi.

  • BA

    Le ministère de l’Intérieur a donné les chiffres des résultats :
    Front National : 6 018 675 voix, soit 27,73 %
    Union de la Droite : 5 785 103 voix, soit 26,65 %
    Union de la Gauche : 5 019 715 voix, soit 23,12 %
    Europe Ecologie Les Verts : 832 455 voix, soit 3,83 %
    Debout la France : 827 223 voix, soit 3,81 %
    Liste d’union Europe Ecologie Les Verts + Gauche : 607 758 voix, soit 2,80 %
    Front de Gauche : 543 945 voix, soit 2,51 %
    Divers Gauche : 401 517 voix, soit 1,85 %
    Parti Communiste : 337 390 voix, soit 1,55 %
    Extrême Gauche : 334 096 voix, soit 1,54 %

    http://elections.interieur.gouv.fr/regionales-2015/FE.html

    Les élites politiques françaises européistes et sansfrontiéristes sont discréditées.
    De la même façon, les élites médiatiques françaises sont discréditées.
    Les grands éditorialistes, les grands commentateurs politiques, les présentateurs des journaux télévisés, tous européistes et sansfrontiéristes, ils sont tous discrédités.
    Nous arrivons à la fin d’une période : l’expérience européiste et sansfrontiériste a commencé en 1974 avec l’élection de Valéry Giscard d’Estaing.
    La période 1974-2015 aboutit à une faillite économique, une faillite sociale, une faillite financière, une faillite morale, une faillite politique, une faillite démocratique.

    1- La gauche européiste est pulvérisée. Bravo Hollande, bravo Valls, bravo Macron. Il faut souligner la responsabilité d’Emmanuel Macron et de ses récentes déclarations dans la défaite humiliante du Parti Socialiste. Macron est une machine à détruire le Parti Socialiste.
    2- La droite européiste est en train d’imploser : les dirigeants LR se déchirent entre eux.
    Régionales : la ligne de Nicolas Sarkozy critiquée au sein de son propre camp.

    http://www.lefigaro.fr/politique/le-scan/citations/2015/12/07/25002-20151207ARTFIG00093-regionales-la-ligne-de-nicolas-sarkozy-critiquee-au-sein-de-son-propre-camp.php

    3- Les Ecologistes européistes font un score minable.
    4- Le Parti Communiste est en voie de disparition.
    5- La gauche radicale s’effondre lamentablement.
    6- Les classes populaires se jettent dans les bras du parti d’extrême-droite.

    C’était quand, la dernière fois ?
    C’était quand, la dernière fois que les élites françaises se sont effondrées ?
    C’était en 1940.
    La seule différence : en 1940, la France était envahie par une armée étrangère.
    En 2015, les élites s’effondrent sur elles-même.
    C’est une implosion des élites françaises.

  • Thierry92 Thierry92

    : 87%. C’est le pourcentage de français qui n’a pas voté pour le FN.
    91 % si on compte toute la population et non seulement les inscrits.

    • cogitologue

      lol et donc …ca donne quoi en pourcentage par rapport à l’UMPS UPR écolo etc ?

      • donarmando

        Oui voilà avec le même raisonnement on peut dire que 77% des français n’ont pas voté pour le PS, 94% n’ont pas voté pour les verts etc etc.

        Alors cessez ces bidouillages de chiffre qui sont exaspérants et qui contribuent à une méfiance (méritée) des gens face aux journalistes et autres politologues …

        Perso je ne vote pas FN, mais si on regarde l’ensemble des médias, il y a une forte prise de position (parlons même pas de canal plus) et bizarrement ce qui devrait être compter comme du temps de parole ne l’est pas … On voit plus des politiciens s’exprimant que de véritables journalistes …

      • donarmando

        Encore un exemple : guy bedos interrogé sur canal sur les élections régionales… Sous prétexte de faire passer une analyse, l’interview est clairement construit pour orienté le vote et prendre position … est-ce véritablement démocratique ?? Je ne sais plus ^^

      • bobby3

        Non c’est 94% des français qui n’ont pas voté pour le PS !

  • L’abstention s’explique parce que les régionales ne sont qu’un enjeu très mineur.

  • Le veilleur

    Très bonne analyse de ce citoyen. De toute façon qui croit encore à l’UMPS, ces partis nous ont trahis, mentis, vendu, appauvri, sans compter les casseroles qu’ils trainent depuis trop longtemps. Non pour moi ils ne changeront pas et il faudrait être crédule pour le croire ce que nous avons assez été.

    Qu’ils aient peurs à ce point d’être détrôné par le FN n’est pas étonnant car si Marine Lepen venait à gagner les présidentielles, bon nombre de nos politiciens auraient à justifier leurs comportements honteux depuis tant d’années, elle ne laisserait pas passer les casseroles qui font depuis trop longtemps trop de bruits.

    Elle ne sera pas plus tolérante sur le financement obscur de certains médias mainstream pour soutenir certain partis coupables qui ont encouragé la propagande. C’est sûr qu’elle fera du ménage car ce n’est pas une personne qui se dégonfle et peut-être bien que c’est un caractère comme ça qu’il nous faut pour gérer la France et ces déboires.

  • Moogly

    C’était quand, la dernière fois que les élites françaises se sont effondrées ?
    C’était en 1940.
    La seule différence : en 1940, la France était envahie par une armée étrangère.
    En 2015, les élites s’effondrent sur elles-même.
    C’est une implosion des élites françaises.

    C’te crise ! lol !
    De quelles « élites » parle-t-on, SVP ? De ces hommes de paille mis en place par l’American French Foundation, le Rivkin Project, la JP Morgan / Rothschild avec la bénédiction du criJf et des loges FM ?
    Ce ne sont pas des Elites, ce sont des mercenaires, des crapules avides de pouvoir mais en aucun cas des individus de conviction et de droiture morale.

    Quant à la « différence » avec 1940 c’est qu’aujourd’hui l’armée étrangère est constituée par les suprémacistes mahométans qui sont 1000 fois pires que les fridolins de l’époque car ceux-là ont 1400 ans d’expérience dans la destruction de civilisations, dans l’éradication des cultures, dans l’esclavagisme décomplexé et, pour parfaire le tout, portent une haine sans limites aux chrétiens que nous sommes tous, en conscience ou malgré nous ….. Comme en 1940 avec Monsieur H, le gouvernement socialiste français actuel entretient d’excellentes relations avec les monstres suprémacistes arabo-musulmans Waahbites du Qatar et de l’Arabie Saoudite …. Excusez-moi, mais je dis : Au Secours !

    En 2015, le Peuple se réveille en compte bien expulser cette coalition d’hypocrites cyniques qui oeuvrent, en toute lucidité et avec détermination, à la destruction de notre magnifique civilisation gréco-celte & chrétienne.

    Moralité : le contexte actuel présente de fortes similarités avec celui qui prévalait dans les années 1930. Des tarés suprémacistes (Daesh & Cie + le lobby), une dérive économique et financière majeure, des peuples gouvernés par des traitres …..

    Dans ces conditions, le vote patriote et souverainiste FN reste le dernier espoir de redresser le cap ! Dont acte ….

    • engel

      1930, 1940… quelle importance?
      L’essentiel étant de percevoir que ce sont les mêmes forces, les « mêmes » personnages issus des mêmes castres qui tirent les ficelles…des mêmes marionnettes.
      Marionnettes qui pour l’occasion ont été repeintes aux couleurs du nouveau sponsor mahométan.

      …Tant de similitudes crèvent les yeux pourtant!

      Alors, comme rien n’a changé. Et que ce monde n’est toujours pas foutu d’identifié son ennemi.
      …Et bien, ter-repetita, une bonne grosse GM se profile. http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_negative.gif

    • Moogly j’aime bien ton pseudo ;-)….mais il s’agirait d’être cohérent !

      Je veux bien te suivre jusqu’à l’avant-dernière phrase, mais la dernière siffle à mes oreilles comme la flèche du Parthe !;-)

      Le FN est un piège ! ..ou un leurre si vous préférez. Ça ne se voit pas assez ? Tous les ophtalmos sont en séminaire aux Seychelles ou bien ?!

      La French American Fondation ok , l’allégeance aux néo-cons yankees encore ok , mais tu oublies un détail : tous les principaux médias appartiennent à une dizaine de groupes de milliardaires qui ont des intérêts communs…et dont l’intérêt premier est de maintenir ce système en l’état…et ils feraient la promo de notre sauveur ? Et gratos en plus ?!

      Quand tu vois qu’un type qui dénonce cette imposture ne passe pas la barrière des médias, sauf exceptionnellement pour s’y faire traiter de facho….comment peux-tu croire qu’un parti comme le FN qui se prétend anti-système serait le bienvenu sur les plateaux de télé, les radios, les unes de magazines etc..?

      Allez quoi ?! C’est une plaisanterie !?

      Si vous tombez dans le piège Fn , c’est que vous le voulez, mais ne me dites pas que vous ne le voyez pas !

      • Moogly

        Mon cher FirstLambda, je crains que vous ne soyez encore bien moins loti que moi question acuité politico-visuelle …

        Certes, vous pouvez penser que le FN est un élément constitutif du « système » et qu’à ce titre il ne représente rien d’autre qu’un avatar supplémentaire dans le décor. D’un autre coté, mon point de vue est celui d’un hygiéniste : Il faut changer les hommes politiques pour les mêmes raisons que les couche-culottes des bébés. Et chez nous autres « Fromages-qui-puent », cela fait bien longtemps que la DLU (date limite d’utilisation) du notre personnel politique est atteinte. Il est donc urgent de faire table rase de cette mafia. Nous n’avons objectivement plus rien à y perdre (quoiqu’ils en disent) et courrons juste le risque d’y gagner un peu d’air pur ce qui serait déjà une satisfaction.

        Alors, plutôt que de jeter le bébé avec l’eau du bain, je pense qu’il faut au moins lui laisser la possibilité de faire ses preuves …. Ensuite, et seulement ensuite, nous pourrons nous prononcer sur un bilan factuel, preuves à l’appui. Pour l’heure, tout ce qui peut être dit sur le FN est de l’ordre de la calomnie et de la propagande anti-française talmudo-républicaine « as usual »

        Autre chose pour conclure, au sujet de l’UPR.
        S’il doit y avoir une chance de voir aboutir Chouard et consort (ce qui serait remarquable) alors cette chance passe nécessairement par la case FN ….

      • rouletabille rouletabille

        L’Ukrainisation de la France par le FN.
        avant c’était marche ,Gauche ,Droite,maintenant ce seras au pas de l’OIE.
        .
        http://www.youtube.com/watch?v=HMKXgMm9Rfo&app=desktop

        http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_rose.gif

      • rouletabille rouletabille

        Une couche en +.
        Voter FN c’est voter pour ..???.
        .
        7 minutes les gars pas plus.
        .
        .
        http://echelledejacob.blogspot.fr/2015/03/face-cachee-de-marine-le-pen.html
        .
        http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

      • Ah ok je vois!

        Mon cher Moogly, dans cette jungle , tu aurais bien besoin d’un GPS hein !?

        La naîveté à ce point là , c’en est presque touchant tiens !;-)

      • engel

        Moogly,
        Cela a du sens.
        -De plus, passer des expectatives aux faits est toujours riche d’enseignements et de vérités.
        -De tout façon, comme disait en son temps la radio de la France libre:
        « -Poum-poum-poum, les carottes sont cuites ». http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif

  • Nevenoe Nevenoe

     » il est à noter que, d’une part, ce nombre d’électeurs (FN) en 2015 est moins important d’environ 400’000 électeurs qu’aux élections Présidentielles de 2012″

    Il faut comparer ce qui est comparable car la participation n’est pas du tout la même.
    Cette partie de l’analyse est une façon de présenter les choses typiquement politicienne et d’une mauvaise foi flagrante.

    • whackangel

      Je cite : « la mobilisation ‘FN’ est la plus forte (ce qui sous-entend que un vote FN à telle élection ne saura pas s’abstenir à telle autre) ». Comparons ce qui est comparable d’accord, mais tous les gens qui veulent « Marine » au pouvoir ne votent pas que aux Présidentielles, ils votent dès qu’ils en ont l’occasion. Y compris aux régionales. Les chiffres sont là en tant qu’absolus, pas en pourcentages relatifs.

  • citoyendumonde

    On vit une époque formidable : mensonges et salades républicaine à toutes les sauces. Comme disait Renaud, la liberté c’est bon pour la gueule mais ça fait mal au bide. Une chose est quasi sure : on est pas prêt de prendre du spasfon pour soulager nos douleurs ventrales de tous ces excès de libertés.

    Mais revenons à nos moutons……

    Pourquoi se priver d’une dernière chance de pouvoir redresser la barre, (pour peu qu’il reste quelque chose à redresser) et qu’on dispose des outils (les idées on les a, c’est pas nouveau) pour le faire. Le temps nous est compté maintenant, car, si comme je le crois fortement ( et je suis pas le seul ici), une crise financière d’une force encore jamais atteinte va nous mettre à l’épreuve d’ici peu , il ne sera plus question d’idées, de solutions, de débats, de privation de libertés, etc…. mais de SURVIE. Profitons donc encore avec délectation de ces moments de convivialité et d’échanges d’idées.

    Mais j’allais oublier !!

    Bien content de me retrouver chez les moutons enragés que je lis depuis fort longtemps. Je me suis enfin décidé à faire parti du troupeau pour le meilleur et pour le pire.Il n’est jamais trop tard pour bien faire.

    Salutations à tous et à toutes :)

  • Thierry92 Thierry92

    Les Zexperts sont comme les Zélecteurs, Monétaro-malléables.

    En clair on leur fait dire ce que l’on veut.

  • Kalimerov

    En espérant que quelques personnes prendront le temps de s’instruire sur cette question.
    http://lavraiedemocratie.fr/IMG/pdf/bernard_manin_-_principes_du_gouvernement_representatif.pdf

    BERNARD MANIN
    PRINCIPES DU GOUVERNEMENT
    REPRÉSENTATIF
    Des démocrates athéniens à Montesquieu, d’Aristote à Rousseau,
    personne ne songeait à faire de l’élection l’instrument démocratique
    par excellence; démocratie n’équivalait pas à gouvernement
    représentatif, c’est le tirage au sort qui paraissait le mieux
    apte à respecter l’égalité stricte des candidats.
    Que s’est-il passé au tournant du XVIIIe siècle, en Europe et aux États-Unis, pour que se renverse cette conception multiséculaire et
    pour qu’advienne l’idée qu’une démocratie est, par essence, un
    gouvernement représentatif? Le changement tient-il à la réalité des
    choses ou au regard que nous portons sur elles ?
    Ce livre présente une théorie du gouvernement représentatif, en
    s’attachant aussi bien à la tradition européenne qu’aux débats
    américains. Bernard Manin montre que le système représentatif n’a
    pas pour seule fonction de permettre au peuple de se gouverner lui-même.
    Le gouvernement représentatif mêle en fait des traits
    démocratiques et aristocratiques. L’élu n’est jamais le double ni le
    porte-parole de l’électeur, mais il gouverne en anticipant le jour où
    le public rendra son jugement.

  • Merci Kalimerov, j’ai commencé à le lire, mais je le garde sous le coude ;-)