Jura : une femme grièvement blessée par un poulet qu’elle s’apprêtait à mettre au four…

Pour bien finir la soirée…..

Une Doloise de 59 ans a été grièvement blessée dimanche matin, après avoir été attaquée par le poulet qu’elle s’apprêtait à mettre au four. La gendarmerie recherche activement l’animal.

Ce dimanche matin, vers 11h15, une habitante du quartier des Commards a été grièvement blessé dans des circonstances que les enquêteurs de la Gendarmerie cherchent à encore à préciser. Le déroulement des faits semble déjà établi : cette femme de 59 ans s’apprêtait à mettre au four un poulet qui, une fois rôti, devait constituer le plat principal du repas dominical.

C’est semble-t-il au moment précis où la cuisinière introduisait deux feuilles de laurier dans l’orifice situé entre les deux cuisses de l’animal que ce dernier a jailli du plat pour sauter sur la malheureuse et lui lacérer le visage et les avant-bras à l’aide de ses pattes pourtant réduites à l’état de moignons et ficelées comme il convient. L’animal s’est alors enfui par la fenêtre de la cuisine et reste à cette heure introuvable. La victime a été prise en charge par le SAMU. Ses jours ne sont pas en danger.

Le témoignage du mari – encore sous le choc – a permis d’établir que le poulet avait été acheté la veille dans un hypermarché de la périphérie de Dole.
« Ça devait arriver. Ça ne m’étonne pas », nous confie – amer – un artisan-boucher du centre-ville. « Ces poulets vendus dans la grande distribution sont abattus n’importe comment et parfois, ils sont encore vivants quand les gens les déballent. Ça n’arriverait pas chez nous ! ».

Une vingtaine de gendarmes de Besançon sont arrivés en renfort à Dole en tout début d’après-midi. Ils participent actuellement à la recherche de l’animal. Un hélicoptère est également mobilisé.

La préfecture conseille aux habitants de Dole et des communes voisines de ne pas sortir de chez eux et de signaler immédiatement aux autorités tout volatile répondant à ce signalement : un poulet mâle d’environ 1,5 kg, plumé et sans tête.

Source l’Echo-de-la-Boucle

Voir aussi:

Besançon : un canard électrosensible attaque les porteurs de smartphones

La jolie image de poulet vient de:

28 commentaires