Lettre d’un salarié ex-Gaz De France

Le pays lutter contre le chômage? La même politique est appliquée à l’ensemble des sociétés publiques françaises, et aux autres… On réduit les effectifs, on privatise, on « externalise », on « esclavagise », et ce n’est qu’un début. Tous suivent la même logique, le même schéma, Air France, la SNCF, EDF, et les autres… Le jeu de massacre continue, mais ils peuvent se le permettre, les français regardent ailleurs!

GRDF« On suit le même chemin qu’Air France« 

« Je travaille chez GRDF et je vous informe que dans mon service toutes les primes hors astreintes sont supprimées, que les évolutions de carrières sont en arrêt.

Les agents réalisant les travaux le terrain sont relégués à relever les compteurs ou vérifier l’état des vannes de coupures. La politique de l’entreprise est d’externaliser le savoir faire et de réduire le personnel à sa plus simple expression. La sécurité de nos réseaux gaz commence à inquiéter par le manque de moyen financier pour l’entretenir. Même le service de détection de fuite sur réseau est maintenant externalisé.

Aujourd’hui, je vous transmet un mail du comité d’entreprise alertant sur les diminutions des versements du 1% patronal afin que la vérité explose au grand jour concernant les manœuvres des bandits à la botte des actionnaires qui sont le pâle reflet de nos traîtres politiques. Nous sommes certainement sur la liste des destructions prochaines Air France étant en tête« .

Eh bien, il s’agit juste de la méthode américaine, on externalise tout, plus aucun employé, ou presque, et on engrange les bénéfices à se distribuer. Rien de bien neuf, hélas, à l’horizon… La méthode classique de destruction d’une entreprise au profit des seuls actionnaires.

Source: Le blog de Pierre Jovanovic via Sott.net

C’est le plan qui est actuellement en train d’être appliqué sans accrocs, la mise en place du TAFTA avec l’accord TISA:

Relativement à la privatisation des services publics

Fin avril 2014, l’Internationale des services publics, une fédération syndicale internationale de travailleurs du service public, publie un rapport sur l’Accord sur le commerce des services rédigé par Scott Sinclair et Hadrian Mertins-Kirkwood intitulé « L’ACS contre les services publics ». Le rapport est très critique envers l’ACS, indiquant notamment dans son introduction que l’ACS « s’inscrit dans cette nouvelle vague inquiétante d’accords commerciaux et d’investissement, reposant sur des pouvoirs juridiquement contraignants qui institutionnalisent les droits des investisseurs et interdisent toute intervention des États dans un large éventail de secteurs indirectement liés au commerce » et que l’accord subvertit le concept même de service public au profit des entreprises, alors même que les services publics ont pour but de fournir aux populations des services essentiels et distribués équitablement, chose que la logique de régulation du marché par le marché ne permet pas de faire.

Le 19 juin 2014, le site Wikileaks rend public l’annexe de l’Accord sur le commerce des services en le publiant sur Internet6. La publication du document est accompagnée d’analyses critiquant fortement le projet d’accord sur plusieurs aspects : le déroulement opaque et antidémocratique de la négociation qui devait rester secrète, l’ultralibéralisme du traité qui empêcherait toute régulation de la part des États dans des secteurs relevant jusqu’à présent des services publics, la pression exercée par les membres de la négociation sur les pays économiquement moins puissants (notamment les pays en voie de développement) qui se verraient contraints de rejoindre le traité alors qu’il les défavorise largement, et les conséquences du traité qui risqueraient de reproduire des crises financières comme la crise financière mondiale ayant débuté en 2007.

Relativement à la déréglementation des professions réglementées

Ces professions relèvent en France du droit civil et non du Code de commerce.

Certaines d’entre elles (médecins, pharmaciens, notaires, experts-comptables, architectes, experts-géomètres, huissiers de justice, dentistes, avocats, commissaires priseurs, ..) sont régies par un ordre professionnel, personne morale de droit public, qui est chargée d’organiser la concurrence entre les différents professionnels sur la base d’un règlement propre, le Code de déontologie, avec une juridiction disciplinaire dont les décisions sont susceptibles d’un appel devant les tribunaux administratifs. Ce sont ces règlements, pris en application des lois particulières organisant ces professions et publiés par un décret en Conseil d’État (comme des conventions collectives), qui font appeler ces activités « professions réglementées ». Ils fixent à chacune de ces professions des buts qui sont d’intérêt public (santé, justice, architecture…) et organisent la concurrence entre les différents professionnels selon des principes déontologiques.

L’Accord sur le commerce pose pour acquis que ces professionnels sont des commerçants, des vendeurs de services, qui doivent être eux aussi régis par les règles du commerce dont le premier but est d’optimiser les profits en argent. L’objectif est de permettre à des entreprises multinationales de soins dentaires, de commerce de médicaments, de comptabilité, de recouvrement de créances, d’avocats ou de construction, de prendre le contrôle de ces secteurs qui leur échappent.

Article en intégralité sur Wikipedia

Voilà ce qu’est l’accord TISA, une privatisation de tout ce qui peut l’être au nom du profit, mais pas que, également une libéralisation complète dans certains domaines, exactement ce que permet la loi Macron passée de force dans un grand silence grâce à l’utilisation du 49.3, une trahison de plus. La France est en trin de nous imposer le TAFTA, et nous laissons faire!!!

Vaseline

5 commentaires

  • Dubitatif

    à propos de GAZ
    Le gouvernement craint des attaques aux gaz toxiques
    http://www.ouest-france.fr/societe/faits-divers/attentats-paris-le-gouvernement-craint-des-attaques-aux-gaz-toxiques-3846221
    mais à propos de l’article et C dans le figaro
    Tafta : pour Matthias Fekl, «les citoyens ont le droit de savoir»
    http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2015/10/19/20002-20151019ARTFIG00002-tafta-pour-matthias-fekl-les-citoyens-ont-le-droit-de-savoir.php
    un espoir ?

    • dereco


      Le progrès technique continue, comme pour les poinçonneurs du métro faisant des petits trous 8h par jour, emplois supprimés il y a 55 ans, comme pour les métiers à tisser Jacquard il y a 180 ans, qui ont supprimé plein de milliers d’emplois avec des révoltes et des morts dont on a oublié la violence extrême, à supprimer plein d’emplois pour les remplacer par d’autres bien plus complexes et intelligents, programmeurs informatique, ingénieurs, créateurs, etc..
      http://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9volte_des_canuts
      « La révolte des canuts a fait naître dans la conscience ouvrière le sentiment d’une réelle communauté d’intérêts. Et c’est le point de départ d’une ère revendicative, que la détresse physique et morale des ouvriers dans cette période de capitalisme naissant devait accentuer …
      Le 15 avril marque la fin de la Sanglante semaine à Lyon. La deuxième grande insurrection des canuts est matée dans le sang. Plus de 600 victimes sont à déplorer. 10 000 insurgés faits prisonniers seront jugés dans un « procès monstre » à Paris en avril 1835, et seront condamnés à la déportation ou, comme Charles Lagrange, à de lourdes peines de prison. etc….
       »

      La transition est très difficile, pour ceux pris dedans, comme par le passé, comme la forte diminution du nombre de releveurs de compteurs, qui doivent se défendre fortement, pour qu’on les respecte et les aide à des reconversions non traumatisantes le temps nécessaire, mieux que par le passé !!
      Il faut aussi que ce progrès soit bien réfléchi, de compteurs connectés par mobiles, avec des niveaux d’ondes micro-ondes inférieurs à 0,6V/m, pour ne pas détruire lentement la santé de la population, avec comme pour l’amiante bien plus de morts lents, que par les terroristes ( 1000 fois plus ) !!

  • ROY

    La politique menée par le gouvernement qui vise à réduire les effectifs des hôpitaux sous le prétexte d’économies à réaliser va à l’encontre de l’intérêt général et par ce biais il est à prendre aussi en considération que bien des immeubles publics (appartenant au patrimoine commun à tous) se voient « vendus » à des sociétés qui savent tirer d’importants profits…(que l’on commence à réduire les primes, avantages multiples des ministres, sénateurs, députés…et des économies importantes seront réalisées)…
    Les services publics sont une nécessité pour notre pays et nous avons vu l’importance qu’ont ces services publics pour faire face à des risques majeurs comme les attentats !
    Nous payons des impôts ce n’est pas pour enrichir des sociétés privés et des actionnaires à la limite aux relents plus ou moins mafieux…
    Il y en a assez de cette marchandisation à l’extrème de notre société.
    Lu dans le blog de « La Vie Hospitalière » un commentaire qui apparaît de plus en plus d’actualité:

    « …Jamais la République ne s’est trouvée devant autant de personnages méprisables et arrogants : méprisables pour leurs lois qui vont contre les droits et acquis des travailleurs, arrogants pour leurs discours hypocrites et leurs actes inconsidérés qui démontrent avec pertinence qu’ils ne sont pas vraiment les représentants du peuple français, mais qu’ils représentent surtout des intérêts étrangers à la France.
    Leurs  orientations semblent préparer l’entrée du futur traité transatlantique avec toutes ses conséquences pour notre pays, là, l’avenir se conjuguera au passé. »

    http://autonomes.blogspot.fr/2015/02/pour-ne-plus-perdre-sa-vie-la-gagner.html

    À noter que les médecins libéraux ont pris la décision de se mettre au service de la population…:
    http://autonomes.blogspot.fr/2015/11/les-medecins-liberaux-cessent-la-greve.html
    « La Vie Hospitalière » demande que les effectifs hospitaliers soient relevés compte tenu du contexte actuel qui perdurera tant que la situation mondiale sera manipulée par des profiteurs, des truands qui ont pignon sur rue…
    L’humanité se doit de relever des défis qui peuvent remettre en cause fondamentalement notre civilisation et ce n’est dans un cadre économique qu’ils se résoudront…mais bien en s’unissant et en luttant contre les origines de nos maux…
    Combattre la corruption, punir les traitres qui vendent notre pays, se donner de véritables moyens pour le défendre et faire que ses valeurs ne soient pas remises en question par des canailles voire tout simplement par des ignorants…le paradis vous est offert et ce dernier est sur Terre, alors gardez les pieds sur la terre ferme et soyez sourds aux propos des manipulateurs qui tirent profits de toutes les situations, car de plus en plus nous vivons dans un enfer, et le réchauffement climatique n’est même plus à prendre en considération tant il y a urgence de mettre un terme à bien des possédés, des malins, des mauvais…sachons différencier le bien du mal…

    À bon entendeur salut !

  • Dante GT

    J’ai peut etre loupé un épisode, mais, sous traiter certaines tache via des entreprises externes ne revient il pas plus cher au final?
    L’avantage n’est il pas qu’ils ont plus de liberté en cas de problème financier/baisse d’activité, du fait qu’ils ont au final moins d’employés propres; c’est donc plus simple de résilier un programme de maintenance avec une entreprise que de licencier ses employés.