116 banquiers ont triplé leur salaire en 2014

L’austérité s’installe en Europe, la finance est en train de paupériser complètement les classes moyennes ou les « sans dents », il est maintenant possible pour les banquiers de se servir directement sur les comptes des clients en France, et pendant ce temps, ils multiplient leur salaire en 2014! Normal diront certains…

bankster

Selon un rapport de l’Agence bancaire européenne (EBA), le montant des primes de certains banquiers est trop élevé.

C’est la loi depuis une directive européenne dite CRD IV adoptée en 2013 et appliquée depuis début 2014: le montant des bonus d’un banquier ne peut dépasser 100% de sa rémunération fixe pour éviter qu’il soit tenté de spéculer. En d’autres termes, il ne peut pas multiplier par plus de deux son salaire grâce aux primes.

Le pourcentage peut toutefois grimper à 200% en cas de décisions exceptionnelles des actionnaires. Une possibilité offerte dans presque tous les pays européens sauf la Belgique, la Suède, la Roumanie et la Slovénie. Dans les faits, les banques d’une quinzaine de pays européens profitent de cette occasion. Et en abusent, selon l’EBA, qui dénonce de pratiques abusives déguisées des banques pour pouvoir gonfler les rémunérations de leurs salariés.

Plus de 15 000 banquiers européens

Dans un rapport publié jeudi, elle estime que plus de 15 000 banquiers européens ont effectivement bénéficié d’un doublement du plafond de leur bonus en 2014 soit les deux tiers des personnels qui pouvaient y avoir recours.

Et au Luxembourg, c’est encore plus systématique puisque sur les 142 banquiers des six banques (sur 113 présentes sur la Place) qui pouvaient bénéficier de ce doublement, 116 soit 81,7% en ont effectivement bénéficié, leur permettant de tripler leur salaire grâce aux bonus, contre 50% en France, 68% en Allemagne et 74% au Royaume-Uni. Un chiffre à relativiser au regard des 27 735 professionnels qui travaillaient dans les banques au Luxembourg en 2014.

Source: Lessentiel.lu

4 commentaires