Les États-Unis en faillite: 21 faits sur la croissance exponentielle de la pauvreté que personne ne pourra contester

C’est la catastrophe aux États-Unis mais celle-ci n’intéresse que peu nos médias nationaux, tout simplement par ce que ce pays qui souhaite contrôler la planète serait relativement courroucé si un journal expliquait ouvertement cela aux masses, les États-Unis doivent rester un minimum crédibles pour continuer à jouer les gendarmes/dictateurs. Et vous savez bien que si l’Oncle Sam s’énerve, il le fait savoir, avec l’aide des agences de notations entre autres possibilités. Il faut donc fouiller les médias, recouper l’ensemble des informations, c’est que nous avons déjà fait ici sur le blog (rappel en fin d’article), et c’est ce qu’a également fait The economic collapse blog avec ces nouveaux éléments qui vont être difficiles à contester, puisque l’ensemble des points énumérés sont vérifiables, liens à l’appui.

national-debt-uncle-sam

Ce que vous allez voir ne fait que prouver encore une fois que la croissance de la pauvreté aux Etats-Unis est maintenant complètement hors de contrôle. Il se trouve qu’il y a une énormément de souffrance dans “la nation la plus riche de la planète”, et qu’elle ne fait qu’empirer d’année en année. Pendant cette période électorale, les politiciens de toutes tendances affirment à qui veut bien l’entendre, combien nous sommes formidables, mais est-ce réellement vrai ? Comme vous le verrez ci-dessous, la pauvreté atteint des niveaux sans précédent dans ce pays, et la classe moyenne est en train de mourir à petit feu. Il n’y a pas assez de bons emplois pour tout le monde, la dépendance au gouvernement n’a jamais été aussi grande, et ce sont nos enfants qui sont les plus durement touchés. Si nous avons autant de gens vivant au ​​le bord du désespoir maintenant, alors que ” tout va bien “, alors à quoi les choses ressembleront lorsque l’économie tombera en lambeaux ? Voici ci-dessous 21 faits sur la croissance explosive de la pauvreté aux Etas-Unis qui vont vous renverser…

# 1 Le Bureau du recensement des États-Unis(United States Census Bureau) affirme que près de 47 millions d’Américains vivent dans la pauvreté actuellement.

# 2 Les autres chiffres du Bureau du recensement américain sont également très inquiétants. Par exemple, en 2007, environ un enfant sur huit aux Etats-Unis bénéficiait de coupons d’alimentation. Aujourd’hui, ce nombre est passé à un enfant sur cinq.

# 3 Selon Kathryn J. Edin et H. Luke Shaefer, les auteurs d’un nouveau livre intitulé “2.00 dollars par jour: Vivre avec presque rien aux Etats-Unis“, il y a 1,5 million de ménages ” extrêmement pauvres” aux États-Unis qui vivent avec moins de deux dollars par jour. Ce nombre a doublé depuis 1996.

# 446 millions d’Américains bénéficient de coupons alimentaires chaque année, et des queues commencent à se former devant certaines banques alimentaires américaines dès 6h30 du matin car les gens veulent obtenir quelque chose avant que les approvisionnements alimentaires viennent à s’épuiser.

# 5 Le nombre d’enfants sans-abri aux Etats-Unis a augmenté de 60 % au cours des six dernières années.

# 6 Selon le site povertyusa, 1,6 million d’enfants américains ont dormi dans des refuges pour sans-abri ou dans une autre forme d’hébergement d’urgence l’an dernier.

# 7 La police de New York a identifié 80 campements de sans-abri dispersés dans la ville, et la crise des sans-abri a tellement empiré qu’elle est décrite comme étant une «épidémie».

# 8 Croyez-le ou non, plus de la moitié de tous les élèves des écoles publiques sont assez pauvres pour bénéficier de subventions de repas scolaires.

# 9 Selon un rapport du Bureau du recensement qui a été publié il y a un certain temps, 65 % de tous les enfants aux Etats-Unis vivent dans un foyer qui reçoit une certaine forme d’aide du gouvernement fédéral.

# 10 Selon un rapport qui a été publié par l’UNICEF, près d’un tiers de tous les enfants dans ce pays “vivent dans des ménages ayant un revenu inférieur à 60 % du revenu médian national”.

# 11 En ce qui concerne la pauvreté des enfants, les Etats-Unis se classe au 36ème rang sur les 41 “pays riches”, selon L’UNICEF.

# 12Le nombre d’américains qui vivent dans les zones de concentration de grande pauvreté a doublé depuis l’an 2000.

# 13 Encore plus édifiant, sur l’ensemble des enfants afro-américains aux Etats-Unis, 45 % vivent dans des zones de “concentration de pauvreté”.

# 1440,9 % de l’ensemble des enfants aux Etats-Unis qui sont élevés par un seul parent vivent dans la pauvreté.

# 1548,8 % de l’ensemble des américains de 25 ans vivent encore chez leurs parents.

# 16 Il n’y a tout simplement pas assez de bons emplois pour tout le monde. c’est peut-être difficile à croire, mais 51 % de l’ensemble des travailleurs américains gagnent moins de 30.000 dollars par an.

# 17 Il ya 7,9 millions d’Américains en âge de travailler qui sont “officiellement au chômage” en ce moment et il y a 94,610 millions d’Américains en âge de travailler qui sont considérés comme étant “en dehors de la population active”. Lorsque vous ajoutez ces deux chiffres ensemble, vous obtenez un total de 102,6 millions d’Américains en âge de travailler qui sont sans emploi actuellement.
# 18 Posséder une maison a toujours été un signe d’appartenance à la classe moyenne. Voilà pourquoi il est si alarmant que ce taux de propriété aux États-Unis ait baissé huit années de suite.

# 19 Selon un récent sondage de The Pew Charitable Trusts qui est une organisation non gouvernementale, environ 70 % de l’ensemble des américaines croient que “la dette est une nécessité dans leur vie”.

# 20 Actuellement, 25 % de l’ensemble des américains ont une valeur nette négative.Cela signifie que la valeur de ce qu’ils doivent est supérieure à la valeur de tout ce qu’ils possèdent.

# 210,1 % des familles américaines les plus riches détiennent autant que 90 % de l’ensemble des familles aux Etats-unis.

Si les Etats-unis sont vraiment “la plus grande nation sur la planète”, alors pourquoi ne s’occupe-t-elle pas de son peuple ?

Pourquoi y a-t-il des dizaines de millions d’entre eux qui vivent dans la pauvreté ?

Peut-être que ce pays n’est pas vraiment une si grande nation après tout.

Ce serait une bonne chose si les conditions économiques s’amélioraient et que la pauvreté déclinait. Au moins, nous pourrions parler des améliorations qu’ils auraient obtenu. Mais malgré le fait que nous volons plus d’une centaine de millions de dollars aux générations futures d’américains à chaque heure de la journée, la pauvreté continue de progresser comme une forme agressive de cancer.

Donc, qu’est ce qui ne tourne pas rond ?

Pourquoi ne peuvent-ils pas corriger cette situation ?

Donnez-nous votre avis sur ce qu’il faudrait faire pour relancer les Etats-Unis ci-dessous…

Source:theeconomiccollapseblog traduction: Business Bourse

Et pour le petit rappel qui complète bien:

  • 80 % de la population des Etats-Unis est pauvre ou en passe de le devenir (source: Countercurrentnews.com)
  • 20.000 entreprises américaines en rapport avec le gaz de schiste risquent la faillite (Source: RTL), faits confirmés dernièrement de la plus belle manière (source: insolentiae)
  • La dette du pays est de 60 000 milliards de dollars (la France 2 000 milliards à peine) (source: Business bourse)
  • La valeur du dollar s’est effondrée et il ne vaut plus grand chose (source: Research.stlouisfed.org)
  • La vélocité de cette monnaie est en chute libre. Comprenez par-là que de plus en plus de pays abandonnent cette monnaie pour faire des affaires au niveau international (source: Seekingalpha.com), d’ailleurs, la Chine a récemment laissé tomber le dollar pour ses transactions quant au pétrole (source: insolentiae)
  • 72 % des travailleurs américains gagnent moins de 5000 $ par an, soit moins de 416$ par mois (soit 373 euros) (source: Richesinresources.com)
  • Depuis l’an 2000, l’inflation a dépassé les 50% (source: Tradingeconomics.com)
  • En 2014, 46 millions d’américains bénéficiaient de bons d’alimentation (source: Statisticbrain.com)
  • 93,77 millions d’américains sont en dehors de la population active (source: Businessbourse.com)
  • Une des dernières armes de menace de masse des américains restait le réseau SWIFT, plus pour longtemps, les chinois viennent de lancer une alternative (source: Sputniknews.com)
  • Les stocks d’or de la Comex sont au plus bas, ce qui est très mauvais signe… (source: Goldbroker.fr)
  • Les pays n’ont plus confiance et récupèrent leur or stocké aux États-Unis (source: Sputniknews.com)
  • Les États-Unis ont été en guerre 222 des 239 années de leur existence (source: Reseauinternational.net), et ils s’apprêtent à recommencer avec un troisième conflit mondial, car si un tel conflit éclatait, ils n’auraient plus à payer leurs dettes. D’ailleurs, cela parle de confisquer de nouveau l’or des américains, exactement comme en 1933 juste avant la seconde guerre mondiale (source: 24hgold.com).

 

26 commentaires

  • rouletabille rouletabille

    La croissance de la richesse est plus intéressante.
    Ensuite QUELLE DETTE,l’argent de la dette se trouve OU svp ?
    Ca doit faire un fameux DISQUE DUR avec des binaires 1 et 0.

    S’il y a encore des gens qui croient à la dette que La KRIk les croques comme ceux qui ne sont pas Charlie.

    http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif

  • Le veilleur

    Pendant cette période électorale, les politiciens de toutes tendances affirment à qui veut bien l’entendre, combien ils se préoccupent du chômage et la pauvreté.

    Ils ont tous le même sempiternel programme mensonger: lutter contre la finance, la pauvreté, les inégalités, l’écologie, le chômage mais une fois au pouvoir on s’aperçoit que c’est de pire en pire, ils ont eu leur place au soleil et plus rien ne bouge.

    Les trente glorieuses ont favorisé la natalité sans savoir si avec une économie mondiale aussi instable et inégalitaire nous pourrions tous vivre décemment dans le futur, la conséquence maintenant la voilà; pauvreté grandissante et pillage de la terre, traitrise, dette colossale, inégalité toujours plus flagrante, favoritisme oligarchique, guerres d’intérêts toujours plus violente pour l’argent et le pouvoir et j’en passe.

    De Gaule nous avait laissé un pays sans dette, où sont passés les hommes d’honneur comme lui ? je crains hélas qu’ils ne sont plus de ce monde ! ou alors peut-être quelques uns mais à ceux-là, ont leur refuse l’accé au pouvoir.

    Actuellement nous ne pouvons compter que sur nous même pour vivre et je pense que rien ne changera le monde corrompu à part un crack bousier final ou un refus des peuples de continuer, une bonne fois pour toute, à suivre ou à nourrir ce système verrouillé.

    • rouletabille rouletabille

      C’est du blabla ce que vous dites,depuis 1973 la France emprunte ce qu’elle avais gratos auprès de gens privés (Rotmachins)le reste c’est juste pour des Delamarche et complices.
      http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_smile.gif

      • Tyr

        Sors des arguments au lieu de dire toujours les mêmes conneries en boucle.

      • rouletabille rouletabille

        Tout à fait dac avec toi TYR,c’est des conneries de payer des intérêts à des Banques..
        Je suis de ton avis ,c’est dommage que tu n’as pas d’arguments autres que les miens,fait un effort ,renseigne toi ,tu peut faire mieux .
        http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

      • Tyr

        OK je vais considérer cette fois (mais ce sera bien la dernière) que tu es de bonne foi et que tu ignores la réalité des choses, et les bases de l’économie.
        Tu as partiellement raison, au tout début d’un processus très long et qui peut pas mal se compliquer. Et c’est ça le problème, ce n’est pas aussi simple que tu l’avances.

        Donc:

        Quelle est la situation économique?
        Les banques, au départ, servaient à garder l’argent des gens, à le mettre en sécurité par rapport au matelas qui avait quelques inconvénients.
        Les banquiers se sont vite rendu compte que tous leurs clients ne reprenaient pas leur argent en même temps, et que donc ils avaient toujours dans leurs coffres d’énormes sommes qui « dormaient ». Ils ont donc décidé de faire fructifier cet argent en le prêtant à d’autres gens qui devaient le rembourser, avec un intérêt supposé prendre en compte le risque de non remboursement et l’avantage d’avoir de l’argent immédiatement au lieu de le capitaliser lentement.
        Une infime partie de cet intérêt était versé au compte du détenteur de l’argent (les fameux comptes rémunérés), une grosse partie allait dans la poche du banquier et une dernière partie était réinvestie sur les marchés.
        Le système se développa avec une prise de pouvoir des banquiers sur le monde, lorsque les états décidèrent de vivre au dessus de leurs moyens (ceux qui le voulaient pas connurent des guerres très couteuses, un hasard sans doute) et commencèrent à emprunter.
        Les banques se retrouvèrent à la tête de fortunes, qu’ils décidèrent d’investir sur les marchés (actions, matières premières, etc…).

        Ce qui veut dire que des entreprises reçurent de l’argent de la part des banques en échange d’actions, de participations et autres.

        Mais vu que l’argent est celui que les états doivent aux banques, et vu que l’argent n’est plus relié à rien de concret (la fin du standard or), et vu également que les banques décidèrent qu’elles pouvaient prêter bien plus que ce qu’elles avaient dans leurs coffres (la réserve fractionnaire), nous vivons actuellement dans une société où la dette est partout.

        C’est à dire que maintenant, les intérêts de la dette que paient les états (sans jamais toucher au remboursement du capital et donc en augmentant sans cesse les sommes à rembourser par la magie des maths) sont ce qui permet au système bancaire de tourner plus ou moins correctement, mais aussi au système boursier, celui qui annonce la valeur des entreprises très réelles qui emploient des gens très réels aussi.

        C’est le malheur de l’échelle. Pourquoi l’Islande a-t-elle pu faire défaut sans problème et pas nous?
        Simple : imaginons que tu prêtes 10 euros à quelqu’un. Il te dit qu’il ne te le rendra pas et que tu peux faire une croix dessus. Tu peux le gérer. Ce n’est pas drôle, mais ça passe.
        Imaginons maintenant que tu prêtes 1 000 euros à quelqu’un. Il te dit de l’oublier. Tu peux le faire. Ça va être lourd, tu vas le sentir passer mais tu peux éponger le truc au bout d’un moment.
        Imaginons enfin que tu prêtes 100 000 euros à quelqu’un. Il refuse de payer (donc fait un défaut de paiement). Tu ne peux pas te le permettre vu que c’est une énorme somme. S’il fait ça, tu es ruiné aussi.

        L’Islande, c’était les 10 ou les 1 000 euros. La France, ce sont les 100 000 (ou même 1 000 000). C’est ça, le truc.

  • Chapaate

    La valeur du dollar s’est effondrée et il ne vaut plus grand chose (source: Research.stlouisfed.org)

    La valeur réelle d’un dollars est inférieure ou égale a un franc CFA.

  • criminalita

    Avant l’ère industrielle c’était des petits rois, des seigneurs, une petite part d’individus propriétaires de tout.

    De nos jours ils sont les mêmes descendants, héritiers et voir qlques chanceux opportunistes.
    Dans l’ensemble le riche l’est par son héritage ou sa cupidité.

    L’humain disparaît au contact du fric, vous en connaissez beaucoup qui ont tout donné, moi non.

    Si la bourse s’écroule ! j’en ai rien a foutre, même si nos retraites disparaissent… et alors ce qu’il nous reste c’est le retour aux champs et si on vous empêche ce retour? dans ce cas je coupe des têtes.

  • Spartacus LGS

    Il y a quand même comme un bug :
    Je cite d’un côté :
    – 72 % des travailleurs américains gagnent moins de 5000 $ par an, soit moins de 416$ par mois (soit 373 euros) (source: Richesinresources.com)
    Hors si l’on se réfère à # 16 : Il n’y a tout simplement pas assez de bons emplois pour tout le monde. c’est peut-être difficile à croire, mais 51 % de l’ensemble des travailleurs américains gagnent moins de 30.000 dollars par an.
    C’est quoi l’embrouille, quand on veut descendre, il faut être juste et là il me semble qu’on nous prend pour des cons.

  • nous les suivons dans le processus de tiers-mondisation … nous allons peut-être même les dépasser avec l’import massif de populations du tiers monde d’ailleurs … ces nouveaux fantassins du capitalisme apatride.

  • ConscienceU12 ConscienceU12

    http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_scratch.gif Tout ça c’est n’importe quoi, au JT de 13H cette semaine encore, il on dit que le chômage était passé sous ma barre des 5% aux States, et qu’il n’y avait jamais eu autant d’opportunités d’emplois qu’en ce moment ! http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_unsure.gif

    • ConscienceU12 ConscienceU12

      http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_mail.gif Evidemment que tout ça c’est du gros mytho, car on sait très bien qu’ils font dire ce qu’ils veulent à leurs chiffres du chômage et que leurs supers nouveaux emplois de masse ne sont en réalité que des emplois précaires et autres emplois style Huber et autres entreprenariats de services à la personne connecté par Smartphone ! http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_negative.gif …la misère quoi ! http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wacko.gif

  • TRAITE ASIE / USA / UE: accord ASIE / USA + accord USA / UE = ONE world economic system d’ici 2017

    http://www.brujitafr.fr/article-traite-asie-usa-ue-accord-asie-usa-accord-usa-ue-one-world-economic-system-d-ici-2017-121112897.html

    un monde de pauvreté !

  • vaick

    « Je pense que les institutions bancaires sont plus dangereuses pour nos libertés que des armées entières prêtes au combat.
    Si le peuple américain permet un jour que des banques privées contrôlent leur monnaie,
    les banques et toutes les institutions qui fleuriront autour des banques priveront les gens de toute possession,
    d’abord par l’inflation, ensuite par la récession, jusqu’au jour où leurs enfants se réveilleront, sans maison et sans toit, sur la terre que leurs parents ont conquis »

    Thomas Jefferson (1802 un president qui avait tout compris

  • jplchrm

    72% des travailleurs américains gagnent moins de 5000€ par an ? C’est une erreur grossière. Suivez le lien. Il s’agit de 5000€ par mois. Pas vraiment la misère !

    • Spartacus LGS

      Ah enfin ! J’ai ma réponse ! Merci.
      Donc pas de quoi pavoiser à moins de 5000 euros par mois, je trouve pas ça indécent.
      Ce serait bien de faire un tableau comparatif avec les chiffres pour les français histoire d’être objectif.

      • Il faut savoir aussi qu’aux États-Unis, Ils ont leur salaire brut, on ne touche pas à leur salaire. Mais ils doivent cotiser eux-même (pension, soins de santé, etc…). C’est pour cette raison que beaucoup de américains du 3ème âge continuent de bosser. Car ils n’ont pas cotiser pour leur pension pour diverse raison. Tout est privatisé aux Etats-Unis, c’est ça l’ultra libéralisme, et c’est ce vers quoi l’UE veut aller à moyens terme. Privatisé les pensions et soins de santé, supprimer les syndicats, ou encore privatisé les hôpitaux, et j’en passe. Se seront des mesures qui seront prise pour l’après crise à venir. Le RSI et le SMIC seront quand à eux limité comme c’est déjà le cas en Allemagne. Les allemands ont inventé comme dernière solution des boulots imposé qui permet au bénéficiaire de conserver leur allocations de chômage durant en temps supplémentaire. En France comme vous le constater, ils commencent la chasse aux chômeurs de longue durée. En Belgique cela fait trois ans que c’est de rigueur. Idem pour le RMI et même les allocations de mutuelles. Pleins de patients inapte au travailles se sont vu remit sur le circuit du travail.

        Pour conserver ses droits, les gens sont obligé de fournir tout les mois, des preuves qu’ils cherchent du boulot, si après un laps de temps défini avec son contrôleur la personne n’a toujours pas retrouvé un emploi, il se verra obligé de suivre une formation ou des courts.

        Je suis bien content d’être sorti de se système, franchement je n’aurais pas supporté me voir balloté ainsi et mis sous la sellette de bureaucrate zélé. (soupire)

        Orné

      • criminalita

        En suisse c’est pas mieux, les invalides sont formés à un nouveau job.
        Il faut être paraplégique pour recevoir une rente de misère alors évitez d’avoir un accident grave.
        Quant aux chômeurs je vous dis pas la galère. !
        Même sans permis n’y véhicule vous devez vous déplacer jusqu’à 50km de chez vous et comme les transports publics ne sont pas donnés avec le 70% du salaire vous vous ruinez.
        La mondialisation n’est rien d’autre qu’un esclavage aggravé et nous sommes ces esclaves depuis le début.
        NB: j’ai toujours évité de porter un tatouage en l’acceptant vous faites allégeance au roi comme à l’époque où l’on marque son esclave. C’est juste l’accion de le faire qui prouve une part de soumission ancrée dans votre subconscient.

      • Comment ça un tatouage ? que veux-tu dire par tatouage ? Un qu’on se fait faire sois même ?
        Parce-que sinon, je suis dans la merde, j’en ai 13 de tatouages…http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wacko.gif

        Akasha.

      • criminalita

        Oui tes tatouages ne sont pas un danger,c’est juste le fait de vouloir un tatouage qui démontre ce que notre ADN a gardé en mémoire par héritage de nos ancêtres esclaves cette habitude d’appartenir à son roi.
        Le vrai tatouage ship va bientôt nous être imposé, mais je ne sa i s quand et comment ils vont s’y prendre.
        Sachant qu’une incroyable quantité de jeunes acceptent un tatouage,les chances de pucer une majorité dindividus est plausible.

      • aaaaah d’accord dans se sens là, oui je comprends mieux…ouf^^

        Ouai mais non, ça pas question ! On en a déjà discuté avec mon mec, si cela devrait tourner ainsi on se barre très loin… Y’a des choses ainsi qu’on ne pourra pas accepter, on a déjà que trop accepter ! http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_sad.gif

        Akasha.

      • Tyr

        Quand la planète est devenue une prison (nouvel ordre mondial), tu vas partir loin pour éviter ça…
        Le gag.

      • Je pensais à la Nouvelle Zélande ou le Vietnam…Je sais pour le NOM, je suis bien la 1er à conscientiser sur son influence que beaucoup trop nient encore…Mais dans certains coins de la planète, il n’est pas encore aussi développer que chez nous ou aux USA, même si je suis bien consciente que se ne sera pas toujours le cas…Puis dans l’absolu, l’herbe est-elle plus verte ailleurs, j’en doute. Oui au fait fuir, je ne sais pas si c’est LA solution. Personnellement je préférerai me battre ici, mais l’ennuis, avec deux peller et un tondu, ça sert à rien. C’est pour ça que je pensais se mettre en retrais de tout ça ;)

        Akasha.