Plainte contre l’État auprès de l’Armée française-Plainte contre l’État français auprès des autorités compétentes militaire

Il y en a qui osent, qui tentent le tout pour le tout, et cela mérite d’être mis en avant. Bien sûr, cela peut passer pour un acte fou, voire suicidaire, mais à l’heure actuelle, que faut-il faire, quelles solutions pour faire bouger les choses? Puisque les français ne sont pas assez informés, autant encourager ce genre d’actions, et les faire connaître un maximum. Reste à avoir votre opinion sur une telle initiative? Possible et constructif? Ou illusoire?

logo-etat

Il est probable que cette plainte n’aura aucune suite, mais il est temps de faire prendre conscience à l’armée française que le peuple français est en souffrance lui demande assistance! Son code de déontologie étant de préserver la nation et sa souveraineté, ainsi que la liberté et la dignité de la population.

En effet, l’armée française peut par sa légitimité, destituer le gouvernement légalement. J’invite tous les citoyens, à porter plainte auprès du Tribunal de Grande instance en adressant un courrier au procureur de la république. Et d’envoyer la copie à l’armée française pour leur signaler la démarche.

Plainte contre le gouvernement auprès de l’Etat-Major de l’armée françaiseMERCI DE PARTAGER A TOUS VOS CONTACTS>>> PLAINTE CONTRE LE GOUVERNEMENT AUPRÈS DES INSTITUTIONS MILITAIRE.il faut un maximum de plaintes auprès de l’armée française réclamant son assistance.Toute la démarche expliquée sur ce lien:http://apc-blog.e-monsite.com/pages/plainte-contre-l-etat-aupres-de-la-gendarmerie.html

LA DÉMARCHE:

Vous devez écrire une lettre au Procureur de la République avec les faits situés plus bas stipulant que vous faites appel à l’armée française pour reprendre le pays en main au nom de la nation et de sa souveraineté et que votre plainte précise le caractère de Haute Trahison. Vous devez vous rendre auprès du Tribunal de Grande Instance pour porter votre plainte, un numéro vous sera attribué. Une fois la plainte enregistrée, il vous suffit  d’envoyer une copie (courrier + N° de plainte) à l’État-major de l’armée de terre à l’adresse indiquée: 14 rue Saint-Dominique, 75700 Paris SP 07

Il vous suffit de télécharger et d’imprimer ce document en cliquant ici: (faites un copier coller sous word et remplissez le à votre nom)

Master plainte au procureur de la republiqueMaster plainte au procureur de la republique (186.31 Ko)

(+ Code de déontologie et de la Charte du Gendarme en cas de refus d’enregistrer la plainte)

VIDÉO:  RAPPEL du Code déontologie aux forces de l’ordre, et aux militaires de la Gendarmerie et de l’Armée Française

Dont voici les grandes lignes:

PLAINTES CONTRE L’ETAT FRANÇAIS ET CES INSTITUTIONS NATIONALES ET INTERNATIONALES AUXQUELLES L’ÉTAT EST SOUMIS (UE, OTAN)

Voici les chefs d’accusations pour lesquels nous demandons une ouverture d’enquête:

CRIMES:

– avec usage de la force,
– contre la propriété (monétaire, immobilière, mobilière),
– contre l’ordre public (police et armée),
– contre l’état (évasion fiscale, haute-trahison),
– contre la justice (injustice, ralentissement de procédures, entrave, parjure),
– crimes non-faits (sans aucun dommage reconnu, complot, tentative, incitation)

– Utilisation abusive et frauduleuse du terme « démocratie »
– Utilisation abusive des services et administrations publiques à des fins lobbyistes
– Corruption active et présumée

– Non assistance en personne en danger, Mise en danger délibérée de la vie d’autrui
– Faux et usage de faux (complicité médiatique)
– Abus de confiance et de biens sociaux
– Haute trahison aggravée envers la souveraineté et la nation
– Tentative d’escroquerie
– Escroquerie en bande organisée (loi Rothschild de 1973, Traités de Maastricht et Lisbonne)
– Complicité et recel
– Négligence intentionnelle et aggravée
– Détournement de fonds
– Vol, racket, extorsion de fonds (imposition et taxes pour une dette illégitime)
– Faute de gestion financière
– Fraude fiscale et évasion fiscale
– Conflit d’intérêt par trafic d’influence et prise illégale d’intérêt,
(Népotisme, favoritisme, pots-de-vin, recours aux prête-nom)
– Abus de pouvoir (lois liberticides et anticonstitutionnelles)
– Non respect de la séparation des pouvoirs
– Homicide volontaire et involontaire non prémédité, meurtres
– Viol, viol en réunion, pédophilie et protection volontaire des criminels du gouvernement
– Négationnisme (non reconnaissance de ces crimes)
– Association de malfaiteurs en relation avec des entreprises terroristes (Betar, LDJ, OTAN, ONU, UE, USA, soutien et financement de Daesh/Etat islamique), mise en danger de la vie d’autrui concernant l’immigration, le terrorisme, aucune mesure de précaution sanitaire (mise en quarantaine : gale, tuberculose, choléra, etc…)
– Harcèlement criminel (traque), surveillance abusive des citoyens
– Empoisonnement volontaire et non respect du principe de précaution concernant les OGM, les pesticides, les vaccins, les chemtrails (géo-ingénierie).
– Non respect des lois, conflits d’intérêts et non séparation des pouvoirs avec la justice qui n’est plus indépendante. Le président choisissant lui même les magistrats.

– Transfert de données vers un État n’appartenant pas à la Communauté européenne en violation des mesures prises par la Commission des Communautés européennes ou par la Commission Nationale de l’informatique et des libertés mentionnées à l’article 70 de la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978. 70,3 Millions de données de télécommunications de citoyens Français ont été collectées par la N.S.A. Il ressort que ces données proviennent, pour partie, d’une installation gérée notamment par France Télécoms, laquelle permet de connecter le câble sous-marin SEA-ME-WE 4 reliant l’Asie au continent Européen à un centre de données situé à Marseille. Par ailleurs, les correspondances de nos diplomates à l’O.N.U semblent avoir aussi été espionnées selon l’édition du premier septembre 2013 du « Spiegel ». Correspondances qui relèvent du secret-défense, comme en dispose l’article 413-9 du Code Pénal.

Ce qui signifie donc qu’au-delà de l’espionnage « subi » par la France de la part des États-Unis d’Amérique, c’est bien « la livraison à une puissance étrangère de données informatisées dont l’exploitation est de nature à porter atteinte aux intérêts fondamentaux de la Nation » dont il est question ici. Les autorités politiques de l’époque ont donc violé les articles 411-6 et 411-7 du Code Pénal sans jamais avoir été inquiétées. La transmission de données de télécommunications étant soumises au droit national pour commencer (l’article 226-15 du Code Pénal protège le secret des correspondances)

– Abus de pouvoir, modification, violations et non respect de la constitution française sans concertation du peuple. Article: 1, 2,3,4,5,25,39,49-3,50,64,66,67,68-2,71-1, 88-1/2/3/4/5,89. La souveraineté nationale est bafouée.

RAPPEL : Article 16 de la déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen:
Toute Société dans laquelle la garantie des Droits n’est pas assurée, ni la séparation des Pouvoirs déterminée, n’a point de Constitution.

– Suppression d’articles et non respect (article 3,7,10,11,16) de la déclaration des droits de l’homme originale sans concertation du peuple…

– Non respect du référendum européen obligatoire et applicable de 2005 en particulier l’art.123 du traité de Lisbonne qui malgré un NON majoritaire, Mr Sarkozy signa le traité. Non concertation du peuple par référendum concernant les traités TAFTA et TTIP comme stipulé à l’article 88 de la Constitution.

– Non respect dans sa totalité de la Charte de l’environnement de 2004

DE TOUS LES DIFFÉRENTS CHEFS D’ ACCUSATIONS DE …
– Génocide (guerres lobbyistes, pauvreté nationale)
– Crimes contre l’humanité
(meurtres, extermination, réduction en esclavage, emprisonnement et privation de liberté, torture, stérilisation de la population; persécutions d’un groupe/collectivité pour des motifs d’ordres: politique, racial, national, ethnique, culturel, religieux, sexiste; Disparition forcée de personnes, Actes inhumains causant de grandes souffrances/atteintes à l’intégrité physique, à la santé physique et morale, spéculations sur l’alimentation, appauvrissement volontaire de la population par la dette, assouvissement de la souveraineté par les lobbys financiers)
– Crimes de guerres
– Crimes d’agression
(Invasion et attaque d’autres états par les forces militaires, bombardements, Mise à disposition de son territoire afin qu’il soit utilisé par 1 autre état pour perpétrer un acte d’agression contre un tiers… OTAN-USA)
– Tortures
– Disparitions forcées
– Crimes contre la paix
– Crimes de guerre
– Utilisation frauduleuse de l’armée française et services de police a des fins lobbyistes et/ou personnelles, aux frais des contribuables

– Crime d’intelligence avec une puissance étrangère, que l’article 411-5 du Code Pénal : Le fait d’entretenir des intelligences avec une puissance étrangère, avec une entreprise ou organisation étrangère ou sous contrôle étranger ou avec leurs agents, lorsqu’il est de nature à porter atteinte aux intérêts fondamentaux de la nation, est puni de dix ans d’emprisonnement et de 1 000 000 F d’amende. Le crime prévu par l’article 80.3 du Code Pénal (ancien), est constitué lorsque sont établies des intelligences avec des agents d’une puissance étrangère de nature, indépendamment de tout résultat positif, à nuire à la situation militaire ou diplomatique de la France ou à ses intérêts économiques essentiels.

– Complicité et haute trahison aggravée du gouvernement et de la justice française (qui n’applique pas les lois en vigueur, non respect de la constitution, de la déclaration des droits de l’homme et du citoyen, et du code pénal), envers la nation et la souveraineté de la France.

Code de déontologie de l’armée française : « Honneur et patrie »

Article R. 434-5 – Obéissance

I. – Le policier ou le gendarme exécute loyalement et fidèlement les instructions et obéit de même aux ordres qu’il reçoit de l’autorité investie du pouvoir hiérarchique, sauf dans le cas où l’ordre donné est manifestement illégal et de nature à compromettre gravement un intérêt public.

Article R. 434-10 – Discernement

Le policier ou le gendarme fait, dans l’exercice de ses fonctions, preuve de discernement.

Il tient compte en toutes circonstances de la nature des risques et menaces de chaque situation à laquelle il est confronté et des délais qu’il a pour agir, pour choisir la meilleure réponse légale à lui apporter.

Article R. 434-11 – Impartialité

Le policier et le gendarme accomplissent leurs missions en toute impartialité.

Ils accordent la même attention et le même respect à toute personne et n’établissent aucune distinction dans leurs actes et leurs propos de nature à constituer l’une des discriminations énoncées à l’article 225-1 du code pénal.

Article R. 434-14 – Relation avec la population

Le policier ou le gendarme est au service de la population.

Sa relation avec celle-ci est empreinte de courtoisie et requiert l’usage du vouvoiement.

Respectueux de la dignité des personnes, il veille à se comporter en toute circonstance d’une manière exemplaire, propre à inspirer en retour respect et considération.

Article R. 434-18 – Emploi de la force

Le policier ou le gendarme emploie la force dans le cadre fixé par la loi, seulement lorsque c’est nécessaire, et de façon proportionnée au but à atteindre ou à la gravité de la menace, selon le cas.

Il ne fait usage des armes qu’en cas d’absolue nécessité et dans le cadre des dispositions législatives applicables à son propre statut.

Article R. 434-19 – Assistance aux personnes

Lorsque les circonstances le requièrent, le policier ou le gendarme, même lorsqu’il n’est pas en service, intervient de sa propre initiative, avec les moyens dont il dispose, notamment pour porter assistance aux personnes en danger.

Article R. 434-20 – Aide aux victimes

Sans se départir de son impartialité, le policier ou le gendarme accorde une attention particulière aux victimes et veille à la qualité de leur prise en charge tout au long de la procédure les concernant. Il garantit la confidentialité de leurs propos et déclarations.

 

Article R. 434-27 – Sanction des manquements déontologiques

Tout manquement du policier ou du gendarme aux règles et principes définis par le présent code l’expose à une sanction disciplinaire en application des règles propres à son statut, indépendamment des sanctions pénales encourues le cas échéant.

Article R. 434-33 – Autres textes afférents à la déontologie des militaires de la gendarmerie nationale

Le gendarme, soldat de la loi, est soumis aux devoirs et sujétions prévus par le statut général des militaires défini par le code de la défense, ainsi qu’aux sujétions spécifiques liées aux conditions de l’exercice du métier de militaire de la gendarmerie.

Charte du Gendarme :

Art. 3.

Le statut militaire ne se résume pas à un état juridique. Être militaire, c’est surtout adopter un comportement marqué de la manière la plus intense par le sens de l’honneur, la discipline, la disponibilité, le courage et l’abnégation

 

Art. 5.

Le gendarme défend l’État de droit qui fonde la République et il agit dans le respect des conventions internationales, des lois et des règlements. Il refuse d’exécuter un ordre manifestement illégal et de nature à compromettre gravement un intérêt public. Il n’use jamais de sa qualité pour en tirer un avantage personnel. Le serment qu’il prête solennellement devant l’autorité judiciaire, gardienne des libertés individuelles, est le symbole fort de son engagement.

 

Art. 6.

Le gendarme préserve la dignité humaine en luttant contre les traitements inhumains et dégradants et toutes les formes de discrimination. Les exigences d’éthique et de déontologie guident son action, notamment lorsqu’il prend des mesures coercitives ou intrusives. Par respect d’autrui, le gendarme s’interdit toute attitude, parole ou geste déplacés, quelles que soient les situations et les personnes auxquelles il se trouve confronté.

 

Art. 11.

Dans la zone dont elle a la responsabilité, la gendarmerie a une vocation de service public dont la finalité est d’offrir aux citoyens des conditions de protection et de sécurité égales pour tous, quel que soit leur lieu de résidence ou de travail. Son maillage territorial, la disponibilité, la mobilité et la réactivité du gendarme, notamment en cas d’urgence, se conjuguent pour garantir la continuité de l’action de l’État et la permanence du service public de sécurité.

 

Art. 12.

Dans l’exercice quotidien de ses missions, le gendarme s’inscrit dans une démarche de qualité qui le conduit à tout mettre en œuvre, quelles que soient les difficultés rencontrées, pour répondre aux demandes légitimes des autorités et de la population.

 

Art. 13.

Le militaire de la gendarmerie en charge d’une mission de soutien est solidaire des unités de terrain, en temps normal comme en temps de crise. Par sa disponibilité et sa compétence technique, il contribue directement à leur efficacité opérationnelle.

 

Art. 14.

Le gendarme, en service et en dehors du service, porte assistance et secours aux personnes en difficulté, tout spécialement lorsqu’elles sont en péril

 

Art. 15.

Le gendarme applique avec conviction les principes énoncés par la Charte d’accueil du public et d’assistance aux victimes. Il répond sans réserve aux sollicitations fondées

 

Art. 16.

Le gendarme est respectueux des autres. Conscient du sens accordé par la population à son uniforme et à ses fonctions, il a une tenue, une attitude et un maintien exemplaires, manifestant ainsi de la considération à l’égard du citoyen et contribuant par là-même à la crédibilité de l’Institution.

 

La déclaration des droits de l’homme et du citoyen adoptée le 26 août 1789 énonce les principes des droits inaliénables et sacrés du citoyen. Aujourd’hui, cette déclaration a valeur constitutionnelle puisqu’elle fait partie intégrante de la constitution du 04 octobre 1958.

«En tant que militaire au service de l’État, le gendarme doit garantir les

droits reconnus à chaque citoyen. Par ailleurs, les textes imposent de respecter la liberté individuelle et la dignité humaine»

Le respect de la dignité humaine consiste à mettre en application les règles de droit pour tous les individus. C’est également montrer un attachement aux principes d’équité et de justice. Proscrire tout comportement qui puisse être qualifié de discriminatoire

 

323. L’obligation de porter secours

Le gendarme doit aide, assistance et secours en tous temps, et en particulier pendant les catastrophes naturelles. Trois verbes symbolisent son action et son engagement au service du public :

• Protéger,

• Assister,

• Secourir

 

3232. État de prévarication

L’état de prévarication est un «grave manque ment d’un fonctionnaire aux devoirs de sa charge.», prévu et réprimé par les articles 223-6 et 223-7 du Code pénal :

➢Art 223-6 du CP

: « Quiconque pouvant empêcher par son action immédiate, sans risque pour lui ou pour les tiers, soit un crime, soit un délit contre l’intégrité corporelle de la personne s’abstient volontairement de le faire est puni de cinq ans d’emprisonnement et de 75 000 euros d’amende ».

➢« Sera puni des mêmes peines quiconque s’abstient volontairement de porter à une personne en péril l’assistance que, sans risque pour lui ou pour les tiers, il pouvait lui prêter soit par son action personnelle, soit en provoquant un secours ».

➢Art 223-7 du CP

: « Quiconque s’abstient volontairement de prendre ou de provoquer les mesures permettant, sans risque pour lui ou pour les tiers, de combattre un sinistre de nature à créer un danger pour la sécurité des personnes est puni de deux ans d’emprisonnement et de 30 000 euros d’amende ».

Source: Apc-blog.e-monsite.com

26 commentaires

  • Dubitatif

    merci Benji pour cet énorme travail rien que pour cet article
    alors que dire avec tous les autres articles !
    SUGGESTION
    ne peut-on pas reprendre TOUT l’article ci-dessus et faire
    UNE PETITION a faire circuler ? comme celle pour Poutine
    je remets le lien pour exemple http://dearputin.com/fr/
    et pourquoi ne pas s’associer avec les gens qui ont pondu
    la pétition du lien ?
    ainsi on pourrait faire circuler cette PET aux gendarmes,
    policiers, armées, entreprises….passer par jOVANOVIC, Sannat (meme si ils plaisent pas à tous) FAIRE FI DE NOS
    DIFFERENCES MAIS SE REGROUPER POUR CETTE PETITION
    qu’en penses- tu ?

    • +++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++

      en accord 500%

      Les maires et leurs conseillers municipaux sont Officiers de police Judiciaire de par leur fonction

      Il serait peut être aussi judicieux de leur donner en main propre cette plainte

    • L’article n’est as de moi, mais je ne peux que ré dire oui, il mérite d’être soutenu cet homme là quand-même. ..

      • Dubitatif

        ok on procède comment pour créer cette PET ? en y ajoutant
        l’idée de teaureaulibre
        tu peux t’associer avec le mec de l’exemple de mon lien
        et pq pas ELARGIR à tous les pays d’europe ?
        bref je reste à ta dispo mais y a urgence !
        http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_heart.gif

  • MiracleBoy

    j’avoue autant faire des plaintes collectives .. mais bon pour ça il faudrait démarcher et envoyer un courrier etc etc .. donc c’est sur ça limite un peu le nombre

    • Dubitatif

      miracle boy et Benji
      1) avoir l’autorisation du mec qui a pondu article PLAINTE
      2) faire un lien pétitition truc much avec tout le toutim
      pour remplir nom, mail
      un truc simple
      faire un LIEN et NOUS TOUS LES M.E on expédie aux élus,
      maires, amis, SITES AMIS….
      bref on fait tourner UN MAX
      question qui peut informatiquement mettre en place cette
      page avec 2 lignes de formulaires à remplir ??

  • lalumiere

    Encourager ça, c’est être pour l’anarchie… ce n’est pas terrible.

    • Zugzwang

      L’anarchie ?

      Il s’agit simplement de porter plainte et de faire appliquer les lois de notre constitution.

      Ceci n’appelle pas à la guerre civile et donc n’appelle pas à un déploiement militaire monstrueux ; Juste quelques hommes pour signaler à notre président qu’il est légalement destitué d’office pour manquement grave à ses devoirs constitutionnels. En gros, c’est un peu comme si les flics débarquaient chez vous pour vous signaler une plainte ou vous emmener au commissariat. En quoi est-ce de l’anarchie ?

      D’un point de vue plus littéral, l’anarchie correspond à l’absence d’un dirigeant pour notre pays. Or, l’armée est dirigée par un chef des armées (chef d’état-major) qui serait, en cas de destitution du président et de son gouvernement, l’unique dirigeant temporaire de notre nation, le temps de la mise en place d’un nouveau gouvernement. En quoi est-ce anarchique ?

      Vu l’opinion publique au sujet de notre gouvernement, opinion publique qui crie quotidiennement les injustices commises par nos dirigeants, je ne crois pas un seul instant que le peuple générera un phénomène d’anarchie si, pour une fois, on se met à appliquer les lois et sanctionner les abus de pouvoir… Le peuple ne se soulève déjà pas quand il se fait enfiler une quenelle grande comme ça par la mauvaise extrémité du tube digestif, alors si on se met à faire respecter notre constitution, quel motif de plus aurait-il de le faire ?

      Donc destitution du gouvernement, mise en place du chef des armées comme dirigeant unique temporaire, nouvelles élections (démocratiques)… Et gare aux prochains gouvernements, respectez la constitution, sinon on recommence une procédure de destitution !

      J’encourage cette démarche qui, de mon point de vue, serait hautement favorable au peuple. Pour autant, je ne suis pas pour l’anarchie.

      • Dubitatif

        chui 1000% avec toi Zugzwang
        le mieux est de reprendre TOUT L’article des plaintes
        d’en faire une PETITION mais étant sous douée du NET
        ché pas comment on procède
        voir + haut mes idées d’association avec d’autres sites
        ? +idée de teaureaulibre

        http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

    • matmatol

      @ lalumière, toute l’histoire de la france c’est toujours faite comme ça, la reprise en main du pouvoir par l’armée, Napoleon,De gaulle en sont de bons exemples.
      Et en plus de ramener la paix, c’est sur le plan économique que les efforts ont été portés.
      Ces deux personnages ont redonné leur souveraineté économique a notre pays.
      L’armée est une solution provisoire, neutre, en attendant de prendre une décision, ce serait peut être l’occasion pour le peuple de reprendre les choses en main.
      l’anarchie???il vous semble être dans une société équilibrée?
      Droits de l’homme interprétés en fonction de la tendance politique, zones de non droits,délinquance gratuite, criminels laissés dehors, enfants maltraités et abusés,travailleurs rackettés et feignants rémunérés…et j’en passe!
      depuis 2012C’est pas l’anarchie peut etre?

      L’anarchie (du grec ἀναρχία / anarkhia, composé de an, préfixe privatif : absence de, et arkhê, hiérarchie, commandement) désigne la situation d’une société où il n’existe pas de chef, pas d’autorité unique, autrement dit où chaque sujet ne peut prétendre à un pouvoir sur l’autre. Il peut exister une organisation, un pouvoir politique ou même plusieurs, mais pas de domination unique ayant un caractère coercitif.

      les gens ont tendance a oublier que l’armée est « l’armée française, censée défendre le peuple français », les généraux reçoivent des lignes directrices de politiques intermittents du spectacle, si il est élu le-driant quitte le gouvernement, vous dire l’intérêt pour la défense de son pays.

      Les généraux voient plus a l’école de Saint-Cyr que nos politiques dans toute une vie

      • Dubitatif

        yep et j’ajoute que nous sommes dirigés par des technocrates/experts
        et ils veulent nous faire avaler un sondage IFOP truqué
        comme quoi les FRANCS sont à 67% OK pour etre dirigés par
        des techno/experts
        mais quels CONS ! nous sommes DEJA dirigés par ces techno/experts
        ou alors ce sondage c’est du trucage
        ou alors c’est pour nous annoncer un nouveau CACA ?
        l’europe EST le problème !
        faisons cette PETITION

      • dredger

        cela fait un bail que je ne crois plus aux sondages, ils sont aussi pipés ! Et tout le monde ici ferait mieux d’intégrer l’information

  • Voilà encore un article fort intéressant qui ne devrait pas rester lettre morte.
    Je crois qu’on peut maintenant faire des actions collectives en France, ce qui serait plus constructif que de laisser chacun envoyer son courrier.

    En revanche, je ne me vois pas rappeler à certains policiers ou gendarmes leurs devoirs. Malheureusement, certains ne sont pas assez intelligents (et humbles) pour reconnaître leurs torts.Essayez si vous vous faites arrêter en voiture. Vous aurez droit au tour de la voiture, avec épluchage du moindre détail… pour finir par faire un tour au poste…
    Un peu hors sujet, mais l’uniforme fait parfois le moine…

  • Balou

    Une française enrôlée dans l’armée israélienne tue deux palestiniens

    La France très alerte pour condamner les musulmans français qui se rendent en Syrie ne semble pourtant pas très inquiète de ses ressortissants de confession juive qui s’adonnent au meurtre en dehors de l’Hexagone.
    Nous apprenons par la voix du porte-parole de l’armée israélienne que deux Palestiniens soupçonnés d’avoir poignardé un policier au poste de contrôle de Zatara, au sud de Naplouse ont été tués pour l’un et « capturé » dans un état jugé critique pour l’autre.

    Le prétexte du “couteau”, hélas servi quotidiennement lorsqu’un Palestinien est tué et à maintes reprises démenti par les caméras surveillance, n’en demeure pas moins le paravent qui justifie les exactions israéliennes.

    Le Ministère palestinien de la Santé a identifié la victime, Mahmoud Qassem Sabaneh de Jénine est tombé sous les balles israéliennes. Un militant palestinien qui cite des sources israéliennes et françaises, précise que la meurtrière n’est autre qu’une jeune française fraîchement enrôlée dans l’armée israélienne. Elle est à l’origine de l’assassinat et des blessures des deux jeunes palestiniens au check-point de Zaâtara.

    Le subterfuge dont abuse largement l’état hébreu qui consiste à armer d’un couteau virtuel chaque Palestinien qu’il tue et que la presse internationale s’empresse de relayer, finira bien faire place à la vérité un jour ou l’autre.

    Mais que dire du silence complice de la France, si prompte à surveiller, contrôler et sanctionner tout musulman suspecté de quitter le territoire national pour aller mener sa « guerre sainte » ?
    Pourquoi le gouvernement français continue-t-il à appliquer sa politique du deux poids, deux mesures envers les citoyens de confession israélite ?
    Pourquoi ne sont-ils pas poursuivis pour les meurtres perpétrés au nom d’un pays qui n’est pas le leur à priori ? Que font nos politiciens, murés dans leur silence, de qui ont-ils peur ?

    http://reseauinternational.net/une-francaise-enrolee-dans-larmee-israelienne-tue-deux-palestiniens/

  • dredger

    Salut,
    C’est clair que intenter un procès à l’état, aux pourris qui gouvernent, est bien plus efficace et dérangeant qu’une bête manif inutile. Imaginez le million de manifestant de la manif pour tous qui décident de signer pour une « class action » (plainte groupée) contre le gouvernement français !? Avez une telle masse de monde, pas de problème pour trouver des avocats à la pelle qui monteront alors un dossier en béton, alimenté par tout les internautes et les moults preuves qu’on peut trouver/démontrer et qui incriminent les dirigeants.
    Donc oui, évidemment, il faut le faire, et c’est d’ailleurs une des premières chose que tout les sites de réinfo devraient faire une fois réunis/groupés d’une manière ou d’une autre, c’est s’unir (toutes les communautés des sites de réinfo) pour créer une class action au niveau national qui a comme objectif de coller des procès aux politiciens corrompus, ainsi qu’aux banquiers et grands dirigeants qui sont ceux qui soudoient les politiques corrompues. C’est clair qu’avec une telle organisation qui envoie des procès à toute personne « importante » qui triche et trompe le peuple, ca commencera à sentir la merde du côté des gens du pouvoir, car ca ne sera plus des procès suivi par un seul, mais par jusqu’à plusieurs centaines de milliers de français !

    A quand une class action lancée par les moutons, puis épaulées par d’autres « communautés dissidentes » !? Les personnes derrière le site « les crises », le site de sott, divers blogs, E&R – note que même si certains n’arrivent pas à calmer leurs émotions lorsqu’ils entendent parler d’E&R, et bien reprenez-vous, ils font de bonnes enquêtes et une bonne partie de leur travail est très juste – celui qui les condamne n’a rien compris et joue le jeu du système du diviser pour mieux régner. Discute et pas dispute !!! surtout entre personne voulant avant tout la même chose, c’est-à-dire être bien gouverné, non ?

    Notez qu’il y a moyen de s’attaquer à des noeuds plus faibles du système, par exemple à des journaux qui mentent tout les jours, à l’AFP qui ne respecte pas/plus son devoir de neutralité,… il y a moyen de vite les enfoncer ceux-là, et les journaux sont clairement le maillon faible du système, car bon nombre de journalistes n’en peuvent plus d’être obligé de mentir en boucle pour garder leur emploi.

  • Dubitatif

    super le nom dredger « classes action » les initiales donnent
    AC (assez)
    BON ON FAIT QUAND
    comment
    quand le texte est pret, formulare, lien je peux envoyer
    en masse
    multiplier pas tous les ME.
    multiplier par tous les sites amis
    et j’ai l’avocat POUR CE TYPE DE PLAINTE il le fera gratos
    et LUI il parle à la téloche et BIEN !

    • dredger

      bah, je vois ça de manière pratique vu que je suis dans le domaine IT : que des gentils ME développeurs WEB pondent un outil colaboratif de travail, qui intégère un tchat, un outil vocal, des documents partagés, des droits divers donnés à X ou Y qui veut rejoindre tel ou tel « chantier » – ainsi est pondu, affiné, amélioré tout texte (dans ce cas ci, la plainte, mais ça peut être n’importe quel article, voire traduction d’article), et voilà. Mais il faut avant tout analyser les fonctionalités qu’on veut, quitte à démarrer avec « le minimum », les améliorations viendront ensuite, selon les besoins, il faut une personne qui supervise le côté technique et soit à l’écoute des besoins. Bref, un petit projet IT à mettre en place avec les admins des ME, si cela les intéresse bien entendu, et ainsi une plateforme de travail collaboratif verra le jour.
      Et pensez à l’aspect sécurité, à la fois technique mais aussi humaine : on essaiera de vous infiltrer, espionner, et je ne parle pas d’un mauvais polar ici, mais une réalité assez claire à deviner, il faut y réfléchir et voir les différents moyens envisageable pour l’authentification des personnes qui collaborent et se retrouvent « virtuellement » à travailler sur tel ou tel « chantier » (projet)

      P-ê que les toutes premieres choses à faire serait de réunir un noyau dur de décideurs et entrepreneurs (j’entend par là pas comme on le défini habituellement, je parle juste d’une personne qui veut y consacrer de son temps et qui est suffisamment de talent dans au moins 1 ou plusieurs domaines) – pour ce premier « noyau dur », recruter des personnes qui ont prouvé de par leurs actes qu’ils sont de la bonne graine, car rien de pire si dès le noyau dur il y a un parasite/espion. Bref, réunir ce noyaux dur autour de réunion vocale sur une application open source (évitez skype), intégrez avec un informaticien doué un sécurité pour décider des modalités techniques – discutez et voyez par quoi vous pouvez commencer.

      Y’a co bcp à dire, mais je tape ça au fil de mes pensées … je sais juste que Benji et Volti sont surchargés, et il devient nécessaire de les épauler et étendre l’équipe, si ces derniers acceptent de jouer le jeu. Toute façon, ce n’est qu’ensemble qu’on pourra se défendre efficacement …

      J’ai des tonnes d’idées de projets (qu’on peut appeler chantiers) collaboratifs une fois certains outils mis en place … et pour répondre à la question si je pourrais participer perso : non pour le moment, je ne peux que donner des (je l’espère) bonnes idées.

  • Dubitatif

    @ dredger, merci pour ta longue réponse précise.

    mais le « chantier » c’est juste une petitiion de l’article de
    la plainte. (dont on demande à l’auteur autorisation)Donc juste une page à mettre en ligne.

    le but étant de récolter des millions de signatures puis
    de déposer la plainte en bonne et due forme.
    perso, je peux me charger de faire suivre le lien
    et convaincre cet avocat du pénal archi connu (ce qui aidera) pour la prise au sérieux de la plainte
    regarde, hier ils ont dit OK pour changer le code du travail
    (lire mon billet dans infos du jour)
    il faut ab-so-lu-ment faire qqe chose ET VITE
    en tout cas, merci pour ton commentaire, tes judicieuses
    réflexions que je ne puis mettre en place étant la SOUS-douée du Nethttp://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_rose.gif

  • fliouguer

    Oui il faut faire notre part avec de nombreuses personnalités ou groupements qui appellent au changement mais pas assez de français ne supportent encore ce mouvement de libération, souhaitons qu’avec ce texte d’explications et d’inspiration tout devienne clair :

    « Il n’y a rien à espérer du gouvernement actuel qui fera tout pour tenir, pour s’accrocher au pouvoir.
    Il faut Construire le gouvernent Nouveau, le Collectif de la France.
    Il faut que le Peuple de France descende dans la rue et chasse l’ancien, le corrompu, le gouvernement actuel .

    Peuple et Collectif de la France sauront mener la France vers son destin de Gloire. Tous les actes sont en place. Il faut frapper un grand coup, ne pas attendre, lancer sans relâche la Victoire des Justes et la Construire de ses mains. Le dire, le répéter est encouragement à l’acte, Énergie dans l’acte, dans les consciences.
    Tout est prévu pour le succès du Plan en Terre de France.
    Nous sommes déjà dans l’acte du Réveil de la France, par la liberté nouvelle, l’assurance que prennent les plus forts pour affirmer la Vérité. Ne les laissez pas sans soutien.
    Unissez-vous. Ils ont besoin de votre force, de la puissance dans l’Unité de groupe qui les renforce et les protège des attaques. Personne ne fera à votre place. Chacun assume ses actes.
    Le poids de l’Énergie du Changement pèse sur les consciences : c’est le Réveil du Monde, des Pays ensemencés de l’Énergie du Christ, de la France. L’acte est en cours : la dernière bataille. Vous le voyez dans la pression exercée sur les choix aujourd’hui clairement affirmés : (USAisraelislamistes) contre la Russie.
    La reconnaissance de légitimité de la Russie est Victoire et acte d’engagement dans la Vie Nouvelle : le futur de Paix.
    Il y a des clés à décrypter, il y a des indices sous vos yeux. Il y a des Pays destinés à porter le Nouveau devant tous, dans le but de l’Unité de tous les Peuples agissant avec Sagesse, fermeté et bon sens. Trouvez-les : ils sont tous nommés, critiqués dans leurs actes du Renouveau par les (usaisraelislamistes).
    Le bilan est simple : se démarquer de toute fausseté, défendre la Loi Juste sans concession, quelques soient les chantages. La voie est droite : le but : l’Intelligence du Cœur, l’âme au service du futur Juste.
    La Paix est à ce prix. Luttez quoi qu’il vous en coûte. Nous sommes proches de la Victoire concrète. Nous sommes déjà dans l’Énergie de la Victoire ancrée solidement aux points-clés. Hâtez-vous de l’engager dans vos actes.
    Nommer Christ est s’unir à Son Énergie. » -04.11.2015-
    http://www.clefsdufutur-france-afrique.fr/news/la-loi-des-energies-dans-le-plan/

    • voltigeur voltigeur

      Nommer le Christ pour motiver les troupes?
      « Aide toi et le ciel t’aidera »
      je préfère!!
      Parce que si personne ne bouge, Christ ou un autre n’y pourra rien! :)

      • fliouguer

        si personne ne bouge, Christ ou un autre n’y pourra rien!
        : : : « Aide toi et le ciel t’aidera »
        c’est exactement ça
        Maintenant en ce qui concerne « Christ » il faut chercher à savoir exactement à quoi cela correspond avec un maximum d’honnêteté et de motivation parce-que la religion chrétienne a tellement brouillé les cartes que les clichés faciles sont tous faux.
        La réponse est à l’intérieur de nous (bon, ce trait d’humour est un peu facile, je vous l’accorde)

  • Bonjour,
    Sur le même sujet qui connaît ces gens qui veulent renverser le pouvoir et les politiques en place ?
    http://www.conseilnational.fr/index.php?option=com_content&view=featured&Itemid=101
    Du sérieux ou pas ?
    Merci
    Amicalement

    • voltigeur voltigeur

      Le CNT, il me semble qu’à l’origine il y avait
      Fiorile avec sa démosophie, on entend plus parler de ce gourou opportuniste.
      Mais ça a donné le mouvement du 14 juillet avec le CNT final,
      qu’en penser? Il faudrait pouvoir débattre avec eux. Dans les grandes
      lignes, ils reprennent les idées d’E.Chouard, mais vu comment ils ont
      organisé le 14 juillet, RdV 10h à la Concorde, (en plein défilé), etc.
      Un vrai piège à gogos.
      J’espère qu’ils ont revu leur stratégie, sinon, ça va pas le faire…
      Mais toutes les bonnes volontés sont bienvenues :)

      • C’est très gentil à vous d’avoir répondu à cette interrogation.
        Donc pour résumer, rien à attendre de ce côté là, même comme vous le dite « toutes les bonnes volontés sont bien venues »
        bonne continuation
        amicalement

      • voltigeur voltigeur

        Attendons de voir avant de juger, ils ont réussi à évincer le gourou! :)
        D’un autre côté, plus il y a de dissidents éparpillés, plus
        nous aurons de chance dans la durée.
        S’il y avait un leader, il serait facile de le faire taire,
        pour déraciner le groupe, alors que là, on ne peut faire taire,
        des millions de personnes en colère qui ont compris la haute trahison
        d’un gouverne-ment aux ordres de la finance. :)
        On peut même tuer un homme, mais on ne tuera jamais les idées!! :)