La Russie met l’Otan en garde contre tout rapprochement de ses frontières

N’oubliez pas comme le montre cette petite illustration, que c’est la Russie est extrêmement dangereuse pour l’OTAN et que c’est donc elle qui se montre menaçante. L’OTAN n’est là que pour la sécurité de la planète, bien évidemment… Ce qui peut nous rassurer, c’est que Poutine a une patience remarquable et un sens aigu de la stratégie, car à force de provocations et de manipulations de toutes sortes, la corde peut casser à tout moment.

07-bases-otan

Le Kremlin rappelle à l’Otan les dangers liés au renforcement ultérieur de sa présence aux frontières russes.

Plus tôt dans la journée, le quotidien Wall Street Journal a rapporté que l’Alliance atlantique envisageait plusieurs options en vue de renforcer la présence de ses troupes aux frontières avec la Russie.

« Il s’agit du rapprochement de l’Otan et de ses infrastructures militaires vers nos frontières, ce qui constitue un phénomène que nous considérons comme indésirable et dont nous expliquons depuis longtemps les potentielles conséquences dangereuses », a déclaré le porte-parole du Kremlin Dmitri Peskov à la question de commenter les informations parues dans le WSJ.

Le quotidien américain qui citait des sources diplomatiques et militaires a annoncé que l’Otan pourrait déployer entre 800 et 1.000 militaires dans chaque pays balte ainsi qu’en Pologne. L’initiative est notamment soutenue par des représentants américains au sein de l’Alliance, alors que l’Allemagne se prononce contre.

A présent, la Pologne, l’Estonie, la Lettonie et la Lituanie abritent respectivement 150 militaires américains. L’administration US envisage actuellement de les placer sous les ordres directs de l’Alliance, rapporte le WSJ.Depuis le début de la crise en Ukraine, l’Alliance atlantique ne cesse de renforcer sa présence dans la région de la mer Baltique. Depuis le 1er mai 2015, la mission Baltic Air Policing chargée de protéger l’espace aérien des pays Baltes a doublé le nombre d’avions déployés en Lituanie, le portant à huit appareils. Elle a également envoyé quatre chasseurs F-16 des forces aériennes danoises en Estonie.

Source: Sputniknews.com

13 commentaires

  • VOSTFR

    Faut arrêter de se leurrer, on est bel et bien aux prémices d’une guerre mondiale. Et je ne n’en voudrai pas aux Russes personnellement.

  • Ils avaient déjà fait le coup avec la crise des missiles Jupiter, rebaptisée crise des missiles cubains pour faire croire que c’était de la faute des russes… L’art et la manière de chercher la merde et de dire que c’est l’autre le méchant une fois qu’ils l’ont trouvée.

    Mais pourquoi s’en priver puisque ça marche. Combien savent qu’a l’époque, ce n’était pas les russes qui ont failli provoquer une guerre nucléaire par leur attitude belliqueuse, mais les américains ?

    • Philippe30

      Je veux bien entendre tes arguments mais il faudrait développer pour rendre tes propos crédibles

      Philippe

      • Les USA essayent de renverser Castro (baie des cochons). Les russes on juste soutenu leurs alliés cubains et voulu éviter qu’ils soient envahis par les américains. C’est qui l’agresseur ?

        En novembre 61, les USA déploient 15 missiles nucléaires Jupiter en Turquie, et 30 en italie, capables d’atteindre le territoire russe. Ce n’est qu’en 62 que les russes veulent déployer des missiles nucléaires a Cuba en représailles, et pour défendre Cuba agressé par les USA.

        Les russes acceptent les 1ers de retirer leurs missiles nucléaires, et si les USA finissent par faire de même avec les Jupiter, c’est uniquement parce qu’ils sont remplacés par des SNLE et les ICBM.

        Les russes se sont contentés d’obtenir la garantie que les USA ne tenteraient plus d’envahir Cuba. En fait, les russes ont tellement transigé dans cette affaire, que les chinois, communistes aussi, les ont taxés de « capitulationnistes ». A coté de ca, un blocus est mis en place en 1962, ce qui en fait le plus long blocus de tous les temps. Blocus d’ailleurs condamné 18 fois par l’ONU, sans que les USA n’en aient quoi que ce soit a battre. De bout en bout, c’est les USA qui ont été les agresseurs, qui ont fait monter les enchères, et qui n’ont rien cédé pour tenter de retrouver un peu de paix. C’est les russes qui ont plié pour éviter une guerre nucléaire, en se contentant de la garantie de non ingérence des américains. Et aujourd’hui, les USA montrent que cette non-ingérence militaire consentie n’était que le passage vers une ingérence diplomatique par le biais du blocus, dont une condition de sa suspension est l’adoption d’un régime politique imposé par les USA.

        Rendre mes propos crédibles tu dis ? Mais ils n’ont pas a l’être. Contente toi de regarder les faits, c’est suffisamment éloquent. Les USA sont les pourris qui ont failli déclencher une guerre nucléaire, et les russes ceux qui ont transigé pour l’éviter tout en réussissant a obtenir pour Cuba le droit a l’autodétermination qui lui était refusé militairement par les USA. Ce qui n’a pas empêché les USA de continuer ses actes de guerre par le biais d’un blocus inique condamné par l’ONU pendant plus de 50 ans pour imposer à Cuba le régime politique voulu par les USA.

  • Bonjour,

    Je me souviens de se haut gradé américain et ces propos surréaliste qui déclarait sans sourciller, que « La Russie était aux porte de l’OTAN » (sic) C’est juste incroyable et surtout irréalisable, vu que c’est ces derniers qui enclave la Russie. Mais c’est propos n’avaient pas échappé à un journaliste un peu plus éclairé que la moyenne, voyez plutôt :

    « Le journaliste Matt Lee (Associated Press) interroge John Kirby, un haut gradé de l’armée étasunienne, à propos des dernières déclarations de Chuck Hagel, secrétaire à la Défense des États-Unis, selon lequel l’armée russe serait une menace car « aux portes des l’OTAN »  »

    http://www.youtube.com/watch?v=m-8RrPFFjcg

    Orné

  • Grognard

    L’OTAN joue vraiment au con.
    Comprenez qu’avec le niveau atteint par la numérisation du champ de bataille, la capacité des forces russes à créer une bulle électronique qui leur apporte la supériorité, la grande mobilité d’un certain nombre de leur système d’arme.
    A cela ajouter la motivation de l’infanterie russe qui saura elle, pourquoi elle se bat.
    Je les vois très mal barrées les troupes de l’OTAN.

    A mon avis les félés US et consorts cherchent à pousser leur avantage jusqu’à la dernière limite parce qu’ils ont bien compris que la Russie ne souhaite pas avoir à se battre.
    J’espère que je serai encore vivant pour voir le retour du boomerang.
    Ce sera gratiné.
    Les américains qui veulent voir d’autres pays ont intérêt de le faire maintenant.
    Dans les années qui viennent ce sera de plus en plus dangereux de sortir de leurs frontières.

    Qui sème le vent…..

    Nous devrions aussi poser une question à nos députés.
    L’Italie, L’Espagne, le Portugal trois pays signataires du traité de non prolifération nucléaire et qui accueillent des bases OTAN.
    Hors sur les bases OTAN les US stockent du matos nucléaires.
    Si vous avez des amis dans ces pays posez leur la question de savoir s’ils sont au courant.

    La question subsidiaire étant que feriez vous à la place de la Russie en cas d’attaque de l’OTAN?
    Vous laisseriez à ces bases leur capacité nucléaire?

  • Ces menaces qui pesent sur la paix mondiales nous occupent, mais nous ne sommes que d`infimes particules sans poids dans ce chaos. la guerre est déjá présente partout, elle n`a jamais cessé. Une chose possible, à notre humble niveau, est de se préparer à la guerre, au chaos. S`armer, savoir utiliser des armes, femmes et enfants, apprendre à subvenir à ses besoins sns aide extérieure, se désengager des structures qui amorcent la soumission. Qu`y a-t-il de plus noble que de se mettre en condition pour défendre sa famille et sa terre? Il ne faut pas songer aux tueries partout mais à éviter celle qui peut se produire à côté de vous et contre laquelle vous ne pourrez rien si vous n`y êtes pas préparé. Retrouver un peu d`instinct de survie.

    • Grognard

      Tant qu’ils ne débarquent pas sur notre territoire penser combattre les US se fait par le fric.
      Autrement dit dans nos choix de consommateurs.
      Leur finalité c’est bien ça le pognon.

      Ensuite s’il leur prenait l’envie de se pointer le M16 en bandoulière ; là l’industrie des sacs plastics verrait ses commandes monter en fléche.

  • Thierry92 Thierry92

    Si au lieu d’acheter des produits us ou EU vous achetiez des produits russes, cela commencerai a faire la difference .