Les milliardaires nous remercient….

Inutile de présenter le sujet, lisez et méditez…

Les 1000 milliardaires recensés sur cette planète vous remercient pour votre formidable aptitude à les enrichir quotidiennement, en privilégiant leurs produits manufacturés, produits payés des clopinettes aux milliards d’esclaves sous-payés des pays sous-développés, et que vous achetez cent fois plus cher chez vos commerçants locaux. Les 500 grandes multinationales qui contrôlent 52% du produit social et détiennent davantage que les 133 pays les plus misérables, sont ravis que vous vous précipitiez dans nos grandes surfaces tueuses de petits commerces, car cela profite encore à nos banques. Celles-ci peuvent donc ainsi racheter avec les intérêts de vos emprunts les faillites de vos centre villes, pour qu’ils puissent y installer leurs robots distributeurs inhumains mais bien plus rentables, puisque ne payant pas d’impôts.

 

Les 358 familles les plus riches qui possèdent la moitié de la fortune mondiale se régalent à l’idée qu’en achetant plutôt chez eux, vous vous gaussez de paraître plus riches que vous n’êtes, et apprécient nettement la pub pour leurs nom désormais célèbres.

Elles se réjouissent que vous les payiez très cher et que vous ayez la gentillesse de bien vouloir les porter en circulant en ville, afin que tout votre petit monde les voient, les envient, et ainsi les achètent à leur tour. Merci de participer à favoriser leurs commerces et leurs modes très vite obsolètes, mais aussi rapidement renouvelées.Les milliardaires du monde entier et leur cohorte des plus belles filles du monde qui font la queue devant leurs néons fluorescents, remercient également vos armées de bien vouloir, aux frais de vos peuples de fourmis ouvrières contribuables, faire respecter l’ordre dans les couloirs que franchissent nos yacht en acajou pour pouvoir en paix rejoindre nos nombreux paradis fiscaux. Ces endroits magiques qui ne figurent pas sur google, puisque de petites mains habiles les cachent via photoshop sous des forêts vierges ou des nuages, nous y vivons nus tous ensemble, en pensant à vous. Nous y tournons même régulièrement les films que vous vous appliquez à aller voir goulument sur le net, auxquels vous vous abonnez consciencieusement, et que nous vous remercions encore une fois de bien vouloir payer au prix fort. Ceci nous finance largement notre manège et nous encourage à continuer encore longtemps, puisque c’est à vous que nous devons de nous gaver quotidiennement de caviar, de Champagne, de truffes y compris celle des filles, et donc avec ces ribambelles, de sexe.

Nous tenons à remercier particulièrement les plus abrutis d’entre vous, qui, bien que premières victimes de notre désopilante escroquerie, continuent avec une touchante candeur à défendre avec zèle nos solides intérêts. Continuez donc bien sagement à vous en prendre aux fonctionnaires feignants, aux cloportes gauchistes et aux grévistes preneurs d’otage et autre salaud comme Chavez. Pendant que l’on fait assassiner peinard les journalistes quotidiens au Honduras et les syndicalistes tout frais du jour en Colombie dans la plus exquise des confidentialités, rien ne se sait et tout se poursuit. Ainsi, personne n’ose imaginer comment dans le silence le plus effroyable, nous pouvons continuer d’exploiter confortablement et à notre profit la cocaïne qui nous enrichit comme rien d’autre. Merci également de nous laisser exploiter les dernières ressources planétaires tout en salopant la chose avec une certaine désinvolture, et surtout parce que vous allez les payer au bout de la chaine de distribution, avec le supplément que représente l’horrible problème posé par vos déchets qui débordent dans vos poubelles et infesteront vos vies et celles de vos générations futures.

Merci encore, de soutenir les contre-réformes consistant à vous déposséder (au nom de la compétitivité ) de vos derniers droits sociaux, à nous aider à éradiquer enfin l’éducation, la culture et toutes formes de connaissances, aiguisant un tant soi peu votre lamentable esprit critique, et même de revendiquer avec un charmant enthousiasme le travail dominical comme liberté supplémentaire. Merci encore une fois d’avoir cautionné l’élection de votre actuelle marionnette au pouvoir et son programme tentant à falsifier votre organe de la justice, afin que celle-ci n’atteigne plus jamais le sommet de la pyramide que nous représentons ni son cortège d’affaires juteuses, et dont les gigantesques profits nous aideront immanquablement à nous y maintenir définitivement.

Merci de bien continuer à faire taire les esprits critique et sensés qui essayent tous les jours de vous ouvrir les yeux sur notre funeste système, de les piétiner vulgairement, de les traiter de tous les noms devant l’assemblée des mécréants qui vous écoutent et vous imitent sans réfléchir. Merci de continuer à jeter l’opprobre sur les minorités telles que les Roms, les arabes, les catholiques, les musulmans, les jeunes, les Talibans, les soixantehuitards, les marginaux enclavés, les poètes romantiques, les communistes, les socialistes, les défenseurs de la nature, les militants courageux mais seuls contre tous, et de prendre ainsi les gants de notre magnifique campagne de cassage et de saccage de toute opposition à notre nouvel ordre mondial universel et au dessus de toutes les lois savamment concoctée dans nos écoles inabordables et auto proclamées d’utilité publiques. Merci d’être si aveugles, mais tampon bien utile pour que progresse indéfiniment notre Bulle Dozer social.

Merci surtout de dépenser votre énergie à vous dévorer entre vous, à vous défouler consciencieusement sur du bouc émissaire à forte teneur appauvrie, car sans cela, je dois bien vous l’avouer, à 1000 contre 6 milliards, on aurait quand même un peu de mal à garder nos distances.

Tant d’aveuglement nous semble presque émouvant…merci encore !

 » Bien sur que nous sommes en pleine lutte des classes, mais c’est ma classe, la classe des riches, qui fait la guerre, et c’est nous qui gagnons  » Warren Buffet – 2006 – spéculateur milliardaire
http://www.agoravox.fr via Les Mystères d’Arkebi

Note:corrigé en partie, merci à Gros.
Voir:

45 commentaires

  • GROS

    en privilégiant leurs produits manufacturés des clopinettes aux milliards esclaves soupe payée des pays sous développés, et que vous achetez cent fois plus cher chez vos commerçants locaux

    C’est tellement incompréhensible que j’ai arrêté là ma lecture du billet. Dommage.
    Bonne journée. http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

    • voltigeur voltigeur

      J’ai focalisé la dessus aussi, et je n’ai pas compris,
      par quoi remplacer. C’est pourquoi j’ai noté, que l’article
      n’a pas été corrigé. Dommage comme tu dis, ça minimise
      l’intérêt qu’il doit avoir.. :)
      PS: Je crois que je vais enlever « soupe payée », qui semble
      n’avoir rien à faire là..

      • GROS

        En fait, je crois que c’est « leurs produits payés des clopinettes aux milliards d’esclaves sous-payés des pays sous-développés, et que vous achetez cent fois plus cher […] ».

        Sans commentaire…

      • voltigeur voltigeur

        C’est effectivement plus clair!
        J’ai corrigé! merci Gros :)

  • criminalita

    Le problème vient de l’endoctrinement de ces miliardaires dans les différentes sectes. Bien sûr c’est grâce à leur protection qu’ils sont arrivés à s’enrichir.
    Heureusement que la mort frappe tous.
    C’est ma seule consolation. Pour la richesse j’en ai rien à foutre,l’important c’est de vivre en paix dans sa conscience.
    Ces miliardaires n’ont que des cadavres dans leurs tiroirs,oui oui c’est vrai.

  • Le veilleur

    Ils peuvent bien avoir tout l’argent du monde et acheter tout ce qu’ils souhaitent, ils n’en restent pas moins qu’ils n’achèteront jamais l’amour et la joie.

    Ces gens sont insatiables, ce besoin incessant d’amasser des richesses et autre pouvoir dénote d’un mal être profond, d’une vide intérieur qui les dévore à petit feu et qu’ils pensent pouvoir combler par l’accumulation de bien ou de reconnaissance, car à quel moment se disent-ils qu’ils en ont assez ? Ne croyez pas que ces gens soient riches mais qu’au contraire ils sont dans la misère de l’âme.

    Lorsque nous ressentons le plein en nous, nous n’avons pas besoin d’amasser quantité de chose, car nous ressentons que tout est en nous, nous n’avons pas besoin du pouvoir pour espérer soumettre l’autre à nos besoins ou espérer avoir de la reconnaissance car nous ressentons que le pouvoir et la reconnaissance résident dans notre cœur, toutes ces choses qu’ils convoitent n’ont d’existence que de nom. Un homme qui ressent le plein de vie en lui n’a qu’une envie; donner et non prendre.

    Le jour ou l’homme aura remplacé « l’amour du pouvoir » par « le pouvoir de l’amour » alors l’humanité sera mûre pour vivre et ressentir de grande chose. Cela viendra mais pas encore pour tous, il faut que le chemin soit parcouru pour un jour comprendre que l’on a fait fausse route.

    « Spacieux est le chemin et large et la porte qui mène à la perdition ». Matthieu 7:13

    Pierre Rabhi: La croissance est un problème, pas une solution.

    http://lesmoutonsenrages.fr/2015/08/09/pierre-rabhi-la-croissance-est-un-probleme-pas-une-solution-video/#comments

  • Yanne Hamar

    Cet article devrait réussir à provoquer un vrai changement , rien que pour cesser d’enrichir ces gens.

  • engel

    Ah « les marchands », il sont partout.

  • SURICATE

    « Les milliardaires nous remercient » ? Moi aussi je les remercie grâce à eux j’ai pu voir qui étaient leurs amis politiques dans chaque pays.

    En France, Sarko
    Toujours en France, Hollande qui nous disait qu’il n’aimait pas les RICHES…

    MERCI les RICHES !

    • ConscienceU12 ConscienceU12

      http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_mail.gif Moi aussi j’aurais presque envie de les remercier, sans eux j’aurais certainement jamais atteint un tel niveau de Conscience; …on va dire qu’ils servent au moins à ça ces cafards ! http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gifhttp://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cool.gif

  • verisheep

    Ce texte semble beaucoup s’inspirer de celui-ci, qui traine sur internet depuis plus de 10 ans et que je trouve bien mieux écrit:

    Une note d’appréciation de la part des riches

    Soyons honnêtes : vous ne gagnerez jamais au loto.

    En revanche, il y a de bonnes chances que vous restiez esclaves d’un boulot misérable pour le restant de votre vie.
    C’est parce que de toute évidence vous êtes né dans la mauvaise classe sociale. Regardons les choses en face : vous êtes membre de la caste des travailleurs – désolé !

    En conséquence, vous n’avez pas l’éducation, l’instruction, les relations, les manières, l’allure ni le bon goût pour un jour être des nôtres. En fait il vous faudrait un livre de la taille d’un annuaire pour faire la liste de tous les avantages injustes que nous avons sur vous. C’est pour ça que nous sommes tellement soulagés de savoir que vous continuez toujours à croire à toutes ces histoires ridicules de « justice » et d' »égalité des chances » dans ce pays.

    Bien sûr, dans un système social hiérarchique comme le nôtre, il n’y a d’abord jamais eu beaucoup de place au top-niveau.
    Et puis c’est déjà occupé par nous – et ici nous aimons tellement ça que nous comptons bien rester ainsi. Mais heureusement, dans la hiérarchie sociale il y a toujours quelqu’un d’inférieur par rapport à vous, dont vous vous sentez supérieur et que vous pouvez maltraiter de temps en temps. Même un laveur de carreaux insignifiant peut facilement trouver un pauvre minable plus bas que lui dans l’ordre social, pour se moquer de lui et lui cracher dessus. Alors ayez de la reconnaissance pour les travailleurs immigrés, les prostituées, et les sans- abri.

    Souvenez-vous bien que si quelqu’un comme vous avait la sécurité économique et les privilèges sociaux que nous avons, il n’y aurait plus personne pour faire ces boulots ennuyeux, dangereux et mal payés qui font tourner notre économie. Et personne pour combattre dans nos guerres à notre place, ou pour suivre aveuglément les ordres dans nos institutions corporatistes totalitaires. Et personne non plus pour aller docilement à la tombe, sans avoir vécu une vie pleine et créatrice. Alors s’il vous plaît, continuez de faire du bon boulot !

    Probablement vous n’avez pas non plus la même pulsion vorace et compulsive que nous avons de posséder des richesses, du pouvoir et du prestige. Et même si vous pouvez sincèrement vouloir changer votre façon de vivre, vous êtes aussi effrayés par le changement que vous désirez, ce qui vous maintient vous et d’autres comme vous dans un état nerveux d’attente et de doute. Ainsi vous coulez à travers la vie mécaniquement, jouant votre rôle social assigné, terrifié à l’idée de ce que les autres penseraient si vous osiez jamais « sortir du moule ».

    Bien sûr, nous essayons de vous monter les uns contre les autres à chaque fois que cela sert nos intérêts : hauts salaires contre bas salaires, syndiqués contre non-syndiqués, noirs contre blancs, hommes contre femmes, travailleurs français contre polonais contre japonais contre chinois… Nous réduisons continuellement vos salaires en invoquant la « compétition internationale », la « loi de l’offre et de la demande », la « sécurité nationale », le « déficit budgétaire énorme ». Nous vous jetons sur le tas d’ordures du chômage si vous dépassez la ligne ou si vous compromettez nos profits. Et pour vous faire faire une pause dans la monotonie de notre propagande économique quotidienne, nous vous permettons de participer à nos jeux truqués de coquille vide électorale, mieux connues par vous, peuple ordinaire, comme « élections ».
    Heureusement, vous n’avez pas idée de ce qui se passe *réellement* – à la place vous vous en prenez aux « aliens », aux « écolos extrémistes », aux noirs, aux juifs, à l’état-providence, et des milliers d’autres choses pour changer votre inconfortable situation.

    Nous sommes aussi très contents que nombre d’entre vous soient toujours fidèles à l' »éthique du travail », même si la plupart des emplois dans l’économie dégradent l’environnement, détériorent votre santé physique et émotionnelle, et aspire littéralement votre seule et unique vie hors de vous. Nous ne connaissons évidemment pas grand-chose au travail, mais pour sûr nous sommes heureux que vous, oui !

    Bien sûr, la vie pourrait être différente. La société pourrait être organisée intelligemment pour satisfaire les besoins réels de toute la population. Vous et d’autres que vous pourriez vous battre collectivement, pour vous libérer vous-mêmes de notre domination. Mais vous n’êtes pas conscients de ça. En fait, vous ne pouvez même pas imaginer qu’une autre façon de vivre soit possible. Et c’est probablement le plus grand, le plus significatif succès de notre système – dérober votre imagination, votre créativité, votre capacité de penser et d’agir par vous-mêmes.

    Alors nous aimerions vraiment vous remercier du fond de nos cœurs sans cœurs. Votre sacrifice loyal rend possible notre luxe corrompu, votre travail fait tourner notre système. Merci beaucoup de « savoir tenir votre place » – sans même le savoir!

    • rouletabille rouletabille

      Clair ce texte,il y manque juste l’illusion de la valeur de l’argent qui est la base de l’esclavage .
      http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_good.gif

    • Génial ce texte. Merci Verisheep http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_good.gif

      Je copie-colle et sauvegarde pour le faire tourner et l’imprimer.

      En plus, je sens qu’il va me servir de base de travail pour écrire un texte sur la même trame concernant le système électif.

      Tu sais, celui qui permet aux riches de contrôler les professionnels de la politique.

      Ceux qui ont besoin de leurs subsides pour financer la partie de leur campagne électorale que nous contribuons à financer, mais que les riches s’approprient avec leurs « participation financière » qui, en prime, participent à leur exonération fiscale.http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wacko.gif

      Au final, ce sont les Zélectrices et Zélecteurs qui financent leur propre mise en esclavage.

      Car qui privilégient nos Zélus ?http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_scratch.gif

      Hormis ceux qui leurs offrent des croisières sur des yachts de luxe, des vacances en château, le service chauffeur et la cantine du Sénat…!!!…

      C’est le fondement du système électif que de se faire élire, et de financer les campagnes électorales pour obtenir sa re-élection.

      La liaison entre la Finance et les Partis politiques n’est même plus à démontrer.

      Et certains se posent encore des questions concernant les avantages du Tirage au Sort ?

      Et de la nécessité pour nous toutes et tous, d’obtenir la convocation d’une Assemblée Constituante issue d’un Tirage au Sort sur les listes électorales, au mêmes conditions que pour siéger dans un Jury de Cour d’Assises.
      http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gifhttp://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gifhttp://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif

    • Thierry92 Thierry92

      Le contrat de celui qui ne fait rien.

      1) J’accepte la compétition comme base de notre système, même si j’ai conscience que ce fonctionnement engendre frustration et colère pour l’immense majorité des perdants,

      2) J’accepte d’être humilié ou exploité a condition qu’on me permette a mon tour d’humilier ou d’exploiter quelqu’un occupant une place inférieure dans la pyramide sociale,

      3) J’accepte l’exclusion sociale des marginaux, des inadaptés et des faibles car je considère que le prise en charge de la société a ses limites,

      4) J’accepte de rémunérer les banques pour qu’elles investissent mes salaires à leur convenance, et qu’elles ne me reversent aucun dividende de leurs gigantesques profits (qui serviront a dévaliser les pays pauvres, ce que j’accepte implicitement). J’accepte aussi qu’elle prélèvent une forte commission pour me prêter de l’argent qui n’est autre que celui des autres clients,

      5) J’accepte que l’on congèle et que l’on jette des tonnes de nourriture pour ne pas que les cours s’écroulent, plutôt que de les offrir aux nécessiteux et de permettre à quelques centaines de milliers de personnes de ne pas mourir de faim chaque année,

      6) J’accepte qu’il soit interdit de mettre fin à ses jours rapidement, en revanche je tolère qu’on le fasse lentement en inhalant ou ingérant des substances toxiques autorisées par les états,

      7) J’accepte que l’on fasse la guerre pour faire régner la paix. J’accepte qu’au nom de la paix, la première dépense des états soit le budget de la défense. J’accepte donc que des conflits soient créés artificiellement pour écouler les stocks d’armes et faire tourner l’économie mondiale,

      8- J’accepte l’hégémonie du pétrole dans notre économie, bien qu’il s’agisse d’une énergie coûteuse et polluante, et je suis d’accord pour empêcher toute tentative de substitution, s’il s’avérait que l’on découvre un moyen gratuit et illimité de produire de l’énergie, ce qui serait notre perte,

      9) J’accepte que l’on condamne le meurtre de son prochain, sauf si les états décrètent qu’il s’agit d’un ennemi et nous encouragent à le tuer,

      10) J’accepte que l’on divise l’opinion publique en créant des partis de droite et de gauche qui passeront leur temps à se combattre en me donnant l’impression de faire avancer le système. j’accepte d’ailleurs toutes sortes de divisions possibles, pourvu qu’elles me permettent de focaliser ma colère vers les ennemis désignés dont on agitera le portrait devant mes yeux,

      11) J’accepte que le pouvoir de façonner l’opinion publique, jadis détenu par les religions, soit aujourd’hui aux mains d’affairistes non élus démocratiquement et totalement libres de contrôler les états, car je suis convaincu du bon usage qu’ils en feront,

      12) J’accepte l’idée que le bonheur se résume au confort, l’amour au sexe, et la liberté à l’assouvissement de tous les désirs, car c’est ce que la publicité me rabâche toute la journée. Plus je serai malheureux et plus je consommerai : je remplirai mon rôle en contribuant au bon fonctionnement de notre économie,

      13) J’accepte que la valeur d’une personne se mesure à la taille de son compte bancaire, qu’on apprécie son utilité en fonction de sa productivité plutôt que de sa qualité, et qu’on l’exclue du système si elle n’est plus assez productive,

      14) J’accepte que l’on paie grassement les joueurs de football ou des acteurs, et beaucoup moins les professeurs et les médecins chargés de l’éducation et de la santé des générations futures,

      15) J’accepte que l’on mette au banc de la société les personnes agées dont l’expérience pourrait nous être utile, car étant la civilisation la plus évoluée de la planète (et sans doute de l’univers) nous savons que l’expérience ne se partage ni ne se transmet,

      16) J’accepte que l’on me présente des nouvelles négatives et terrifiantes du monde tous les jours, pour que je puisse apprécier a quel point notre situation est normale et combien j’ai de la chance de vivre en occident. je sais qu’entretenir la peur dans nos esprits ne peut être que bénéfique pour nous,

      17) J’accepte que les industriels, militaires et politiciens se réunissent régulièrement pour prendre sans nous concerter des décisions qui engagent l’avenir de la vie et de la planète,

      18- J’accepte de consommer de la viande bovine traitée aux hormones sans qu’on me le signale explicitement. J’accepte que la culture des OGM se répande dans le monde entier, permettant ainsi aux trusts de l’agroalimentaire de breveter le vivant, d’engranger des dividendes conséquents et de tenir sous leur joug l’agriculture mondiale,

      19) J’accepte que les banques internationales prêtent de l’argent aux pays souhaitant s’armer et se battre, et de choisir ainsi ceux qui feront la guerre et ceux qui ne la feront pas. Je suis conscient qu’il vaut mieux financer les deux bords afin d’être sûr de gagner de l’argent, et faire durer les conflits le plus longtemps possible afin de pouvoir totalement piller leurs ressources s’ils ne peuvent pas rembourser les emprunts,

      20) J’accepte que les multinationales s’abstiennent d’appliquer les progrès sociaux de l’occident dans les pays défavorisés. Considérant que c’est déjà une embellie de les faire travailler, je préfère qu’on utilise les lois en vigueur dans ces pays permettant de faire travailler des enfants dans des conditions inhumaines et précaires. Au nom des droits de l’homme et du citoyen, nous n’avons pas le droit de faire de l’ingérence,

      21) J’accepte que les hommes politiques puissent être d’une honneteté douteuse et parfois même corrompus. je pense d’ailleurs que c’est normal au vu des fortes pressions qu’ils subissent. Pour la majorité par contre, la tolérance zéro doit être de mise,

      22) J’accepte que les laboratoires pharmaceutiques et les industriels de l’agroalimentaire vendent dans les pays défavorisés des produits périmés ou utilisent des substances cancérigènes interdites en occident,

      23) J’accepte que le reste de la planète, c’est-à-dire quatre milliards d’individus, puisse penser différemment à condition qu’il ne vienne pas exprimer ses croyances chez nous, et encore moins de tenter d’expliquer notre Histoire avec ses notions philosophiques primitives,

      24) J’accepte l’idée qu’il n’existe que deux possibilités dans la nature, à savoir chasser ou être chassé. Et si nous sommes doués d’une conscience et d’un langage, ce n’est certainement pas pour échapper à cette dualité, mais pour justifier pourquoi nous agissons de la sorte,

      25) J’accepte de considérer notre passé comme une suite ininterrompue de conflits, de conspirations politiques et de volontés hégémoniques, mais je sais qu’aujourd’hui tout ceci n’existe plus car nous sommes au summum de notre évolution, et que les seules règles régissant notre monde sont la recherche du bonheur et de la liberté de tous les peuples, comme nous l’entendons sans cesse dans nos discours politiques,

      26) J’accepte sans discuter et je considère comme vérités toutes les théories proposées pour l’explication du mystère de nos origines. Et j’accepte que la nature ait pu mettre des millions d’années pour créer un être humain dont le seul passe-temps soit la destruction de sa propre espèce en quelques instants,

      27) J’accepte la recherche du profit comme but suprême de l’Humanité, et l’accumulation des richesses comme l’accomplissement de la vie humaine,

      28- J’accepte la destruction des forêts, la quasi-disparition des poissons de rivières et de nos océans. J’accepte l’augmentation de la pollution industrielle et la dispersion de poisons chimiques et d’éléments radioactifs dans la nature. J’accepte l’utilisation de toutes sortes d’additifs chimiques dans mon alimentation, car je suis convaincu que si on les y met, c’est qu’ils sont utiles et sans danger,

      29) J’accepte la guerre économique sévissant sur la planète, même si je sens qu’elle nous mène vers une catastrophe sans précédent,

      30) j’accepte cette situation, et j’admets que je ne peux rien faire pour la changer ou l’améliorer,

      31) J’accepte d’être traité comme du bétail, car tout compte fait, je pense que je ne vaux pas mieux,

      32) J’accepte de ne poser aucune question, de fermer les yeux sur tout ceci, et de ne formuler aucune véritable opposition car je suis bien trop occupé par ma vie et mes soucis. J’accepte même de défendre à la mort ce contrat si vous me le demandez,

      33) J’accepte donc, en mon âme et conscience et définitivement, cette triste matrice que vous placez devant mes yeux pour m’empêcher de voir la réalité des choses. Je sais que vous agissez pour mon bien et pour celui de tous, et je vous en remercie.

  • Thierry92 Thierry92

    Pleurez bonnes gens. Bernard Arnaud n’est que le quatrieme. :(
    Meme pas sur le podium. Tout fout le camp.

    http://archive.wikiwix.com/cache/?url=http%3A%2F%2Fwww.forbes.com%2Fbillionaires%2Flist%2F