Français réveillez-vous ! VOTRE LIBERTÉ fout le camp….

A force de sonner le tocsin, peut être sera t-il entendu..

Big-BrotherUne sorte de police politique masquée sous le prétexte d’anti-terrorisme ?

La bibliothèque anarchiste Discordia accuse l’école Montessori  du Pré Saint Gervais à Paris de collaboration avec la DGSI  pour les surveiller. De nombreuses questions se posent :

Cette obsession du terrorisme en France (relayée et justifiée par les médias) justifie-t-elle n’importe quoi ?  Dans ce cas particulier, quel rapport logique  entre des idéologies aussi étrangères que l’anarchisme et le jihad ?  Les services secrets intérieurs ne profiteraient-ils pas de la situation pour mettre sous contrôle tout groupe politique d’opposition ?

Lors de l’affaire Charlie, de nombreux blogs dont le notre ont souligné les dérives démocratiques qui pouvaient en découler. Cette petite affaire de quartier n’en est qu’un exemple : combien d’autres que nous ignorons ?

A vous de juger.

Galadriel

Nous nous sommes déjà croisés, ici rue du Pré-Saint-Gervais, où depuis mai, se situe la bibliothèque anarchiste La Discordia. Certains parmi vous sont passés nous rencontrer, d’autres ont reçus des tracts et des journaux sur la Place des Fêtes ou à Belleville, d’autres encore sont devenus ou sont en train de devenir des habitués de la bibliothèque.

La semaine dernière, un dispositif de surveillance, avec une caméra rivée sur notre porte a été trouvé à l’intérieur de l’école d’en face (puis documenté et détruit), installé par les services « anti-terroristes » de la DGSI, avec la bénédiction et la discrétion de la direction de l’école.

Ainsi, depuis juillet, tous (nous, le personnel de l’école, les gens du quartier, ceux qui vont chercher leurs enfants à l’école) avons été filmés par des barbouzes. Quand nous entrions ou sortions de la bibliothèque, quand vous entriez ou sortiez de chez vous, quand vous veniez chercher vos enfants à l’école… Qu’en pensez vous ? Et que doit-on penser d’une école, « Plaisir d’enfance », qui laisse filmer ses voisins sans broncher, qui prête aimablement ses locaux à des espions inconnus pour y installer une caméra planquée ?

Au lieu de s’excuser face à nous tous qui vivons dans ce quartier et aussi face à vos enfants, qui sont accueillis dans un établissement qui laisse ses portes grandes ouvertes aux barbouzes, que fait la direction de l’école ? Nous apprenons dans la presse qu’ils ont déposé une main courante au commissariat, et pour couronner le tout, que ce n’est pas à cause de l’intrusion de la DGSI, mais « à cause de l’intrusion des militants dans l’établissement » (Libération de ce samedi 10 octobre). Ils avaient pourtant obtenu un rendez-vous avec la directrice financière et administrative Muriel Emery, qui a fini par tourner à la « négociation » téléphonique avec François Figueroa, trésorier, pour se voir confirmer qu’une certaine « Annie », la directrice générale, avait donné l’autorisation explicite à des espions, engageant ainsi la responsabilité de toute l’école, de placer un dispositif technologique de surveillance de pointe en direction de la bibliothèque anarchiste d’en face, branchée à l’électricité de l’école, et connectée à son réseau wifi pour envoyer les images en direct au QG de l’antiterrorisme à Levallois-Perret.

Les responsables de cette école, parait-il, fervents défenseurs de méthodes pédagogiques qui entendent « favoriser l’autonomie de l’enfant » (dans un monde où l’autonomie est un crime), nous montrent bien ce qu’ils valent, au fond. La leçon du jour pour vos élèves : « Avec l’Etat, soyez toujours de bons collaborateurs, avec la police de bons délateurs – respectez toujours l’uniforme des assassins ». Une idée de l’autonomie qui n’est pas piquée des hannetons.

Au passage, les « fameux » policiers qui se sont présentés à la direction de Plaisir d’Enfance début juillet ne répondent même plus au numéro de téléphone qu’ils ont laissés. Ils ont peut-être peur du scandale qui plane sur eux depuis que nous avons trouvé la caméra qui nous (et vous) espionnait et que la nouvelle est sortie, malgré nous, dans la presse ? Parce que cette caméra, quoique nous ait dit mardi dernier la direction de l’école, a été posée illégalement. Et on constate que lorsqu’on découvre leurs sales magouilles, les barbouzes se cachent (et laissent leurs petits collaborateurs dans le pétrin). Ils font les morts, ce qui leur va bien.

Celles et ceux d’entre-nous qui ont rendu visite à l’école mardi avaient privilégié pour première option le dialogue, probablement avec des illusions (certes fortement angéliques…) basées sur l’épithète « Montessori » que l’école s’attribue (cette méthode d’éducation dite « ouverte », souvent associée aux idées « libertaires »…). Et nous nous sommes retrouvés face à un ridicule déni et des assertions philosophiques creuses sur la légalité, ainsi que des mensonges sans vergogne sur la présence « onirique » d’une réquisition judiciaire fantoche (dont nous attendons toujours d’en voir la couleur, si toutefois elle existe vraiment). À l’adresse de la direction : si jamais vous la retrouvez, vous saurez où nous l’envoyer, à l’adresse précise que vous avez donné consciencieusement aux gardiens de la paix, qui ne se priveront pas d’en profiter pour nous harceler et menacer l’existence de ce lieu ; une bibliothèque anarchiste, faite par des gens qui refusent d’être filmés, fichés et séquestrés par l’État, que ce soit « légal » ou « illégal », une distinction qui n’apporte ni n’enlève rien au ressentiment de cette vie barbelée.

Et que la direction ait pensé « que c’était pour filmer des dealers» (Libération), ou pour filmer des anarchistes, ou encore qu’elle ne pense point (vos versions divergent…) ne nous intéresse pas.

L’espionnage et le flicage sont des pratiques inacceptables, qui qu’elles touchent et peu importe le but qu’elles servent. Nous promettons de donner la mauvaise pub qu’elle mérite à « cette fameuse école Montessori qui travaille avec les services secrets contre une bibliothèque anarchiste ». Nous comptons bien informer le quartier, nos voisins communs et toutes les personnes sensibles au flicage comme à la judiciarisation de nos vies de ce qu’il s’est passé.

Aux salariés de l’école : Nous n’avons rien contre vous a priori, choisissez votre camp et positionnez vous explicitement face aux choix de la direction. Nous sommes ouverts à la discussion, à la solidarité, à l’entraide entre voisins (promis, on vous préviendra si on retrouve un dispositif d’espionnage contre vos locaux) et même au débat. On pourrait même pardonner à votre kéké d’avoir cru qu’il était le seul à avoir fait du Karaté au collège. Nous aimerions partager avec vous plus que cette amère expérience, sous la chape de plomb de la Raison d’État. Nous pourrions par exemple nous renseigner mutuellement sur les raisons et les modalités de ces surveillances, partager des informations, etc. Nous sommes ouverts tous les lundis à partir de 16h, discutons-en.

La révolution ne sera pas « vidéosurveillée ».

Le 9 octobre 2015,

Quelques bibliothécaires de la discorde.

Bibliothèque anarchiste La Discordia
45, Rue du Pré Saint-Gervais, 75019 Paris.

http://ladiscordia.noblogs.org/

Source Crashdebug via Les-Brins-d’Herbe

18 commentaires

  • fliouguer

    Jusqu’à quand ? :

    Arcelor Mittal Randstat : deux chutes d’intérimaires dans la fonte en fusion 1400°
    – Jérôme Domaerel avait 41 ans. Il est mort le 13 juillet, sur le site dunkerquois d’Arcelor-Mittal à Grande-Synthe. Jérôme a chuté dans la rigole principale de fonte liquide » du haut-fourneau numéro 4. La fonte en fusion sort à 1400°C. Les restes de son corps calciné ont été retrouvés dans la rigole du haut-fourneau. Le corps a été autopsié et rendu à la famille : « Le cercueil était scellé, compte tenu des circonstances ». A ce jour, les circonstances de l’accident ne sont pas claires car la direction ose mettre des bâtons dans les roues à l’expertise demandée par le CHSCT et on attend la décision du tribunal…
    C’était le 3° accident mortel au sein du groupe en peu de temps.
    – Le 26 décembre 2014, un salarié de l’entreprise sidérurgique de 36 ans, percuté par une chargeuse.
    – Le 12 avril, un jeune intérimaire de 21 ans s’était retrouvé coincé puis écrasé entre deux wagons.
    – Le jeudi 10 septembre, en fin de matinée un autre ouvrier intérimaire de 29 ans a trouvé la mort sur le site de Fos sur mer, tombé lui aussi, dans une cuve en fusion. Les pompiers ont mis plusieurs heures à retrouver le corps dans la fonte.
    Faut-il « adapter le code du travail aux entreprises » comme l’a déclaré François Hollande dans sa dernière conférence de presse ? Non c’est l’inverse !
    Le code du travail n’est pas « illisible » Monsieur le Président, il dit bien dans quelles conditions des intérimaires doivent être utilisés : pas pour des postes permanents, pas dans des conditions dangereuses. Et l’état a des conventions avec Arcelor-Mittal !

    http://www.filoche.net/2015/10/15/arcelor-mittal-randstat-deux-chutes-d%E2%80%99interimaires-dans-la-fonte-en-fusion/
    *
    Cotisations sociales : pourquoi les patrons fraudeurs sont si rarement poursuivis
    Il existe un moyen pour résorber le déficit de la Sécurité sociale, sans rogner sur les remboursements de soins, les retraites ou les indemnités chômage : combattre réellement les fraudes patronales aux cotisations sociales. Celles-ci dépassent les 16 milliards d’euros. Mais en pratique, les lourdes sanctions sont rarement et faiblement appliquées. Et seule une petite part des montants fraudés est recouvrée. Enquête sur un scandale qui perdure alors que la Sécu fête ses 70 ans.
    – BTP, restauration, sécurité privée : les champions de la fraude
    – Plus de fraudes implique plus d’impôts
    – Lutte contre le travail dissimulé : pas de moyens supplémentaires
    – Des sanctions pas vraiment appliquées
    – Moins d’une entreprise en infraction sur 100 est poursuivie
    – Redressement : un taux de recouvrement très faible
    – Easy Jet et Vueling, des exemples de sanctions à suivre
    – Favoritisme à l’égard des grosses entreprises françaises ?
    http://www.crashdebug.fr/index.php/actualites-france/10780-cotisations-sociales-pourquoi-les-patrons-fraudeurs-sont-si-rarement-poursuivis

  • soubiemyriam

    Ok on fait quoi?

  • vico

    harceler/opprimer bientot sera > bien veillant http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_sad.gif

  • J’ai fait le deuil de la liberté. Apparemment (presque) tout le monde s’en fou, et jouer les Don Quichotte, ça va un moment.
    De mon point de vue, il est trop tard pour s’en inquiéter.
    Si jamais une action citoyenne est engagée et abouti, tant mieux, ce sera la bonne surprise. Mais j’ai cessé pour ma part de m’intéresser à ce sujet.
    Le rouleau compresseur est en marche et lancé. Il fallait s’en inquiéter quand on était en train de le construire, il y a au moins 10 ans.
    Trop de batailles ont été perdues. Désolé pour les nouvelles générations, vous arrivez dans un monde de merde à ce niveau, et en plus, vous n’avez encore rien vu.

    • Etes-vous sûr d’avoir tout vu ? et de ne plus avoir rien à perdre

    • Dans ce cas, tires toi une balle !

      Merde alors !

      Ce sont les batailles que nous ne menons pas qui sont perdues d’avance.

      Tu baisses les bras, c’est ton choix.

      Nous devons conquérir le pouvoir.

      Et pour cela, nous devons changer de Constitution, et l’écrire nous même.

      NOUS, PAR NOUS, POUR NOUS !

      • rouletabille rouletabille

        Avec toi,Bientot le couvre feu.
        Eurogenford n’attend que cela,les libérateurs de l’Otan sont la.
        C’est PRÉVUS,ils n’attendent que cela et font TOUT pour que cela arrive,les Musulmans en première ligne en FALS FLAG bien sur.
        J’en connais qui rigolent comme Atali qui est PROF ??? et les autres de sa tribu aussi bien sur.

        http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

      • « ILS » ne font pas le poids.

        Pour infos et rappel, quelques bergers incultes, ou cultivateurs de rizières, ont déjà mis en échec les forces armées présentées comme les plus puissantes au monde.

        USA vs Vietnam…

        Afghan vs Armée Rouge

        Afghan Vs USA et larbins

        etc…

        Un peuple déterminé s’imposera toujours.

        http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif

      • rouletabille rouletabille

        OK
        Tu parles de PEUPLE déterminé ,ha,ok,merci.
        Oui,j’exagère ,suis quand même dac avec toi.
        http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_good.gif

      • Le peuple ok …
        Des terres minées …non je vois pas ou Alor la superficie (même si elle grandit) est encore bien trop petite …

      • C’est hélas ce qu' »ILS » font à la Terre.

        Laisser des mines et de l’agent orange, pour amputer des enfants difformes…

        Après, il faut choisir de vivre debout sur cette terre, ou à genoux…

        http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_unsure.gif

  • logic

    Je rejoins Yoananda, et j’ajouterai :
    Dans un monde optimiser pour l’individualisme, la révolution ne pourra être qu’individuel! c’est à l’individu de se battre pour sa dignité et sa liberté…. et seulement, et seulement si une masse suffisante d’individu le font, alors le monde pourra basculer!…. tout autre espoir est vain… et les milliers de manifestations depuis des décennies le prouvent au vu des résultats! seules les immenses manifestations on porté qqs fruits… bien maigres et bien éphémères..

    • Bien vu Logic http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_good.gif

      C’est à chaque individu de se responsabiliser, et de s’assumer.

      De refuser d’être une Zélectrice ou un Zélecteur, et de réclamer d’être une Citoyenne ou un Citoyen.

      Après, une seule cause est susceptible de nous rassembler toutes et tous.

      C’est de vouloir prendre enfin le pouvoir.

      De virer tous ces oligarques-parasites qui nous mentent, nous exploitent, nous trompent, et nous spolient.

      Cette motivation est la seule qui pourrait nous faire toutes et tous descendre dans la rue éventuellement, mais le plus efficace sera la Grève Générale, afin d’obtenir la convocation d’une Assemblée Constituante issue d’un Tirage au Sort.

  • Vous la connaissiez ?
    Oui un peu, sa jeunesse fut chaotique, adulte je la croyais forte.
    Vous vous êtes occupé d’elle ?
    Non pas vraiment, j’ai bien vu qu’elle déclinait, je ne pouvais y croire. D’autres vont la soigner, la protéger, me disais-je pour me réconforter. Et vous ?
    Un peu comme vous, puis vous savez occupé comme je l’étais, j’avais guère le temps. c’est arrivé si soudainement.
    Une voix les stoppa dans leurs réflexions.

    Silence s’il vous plait. Un peu de respect.
    Nous sommes tous réunis ici même en ce jour si triste pour la saluer une dernière fois. Elle était si présente, si prévenante que nous ne la voyions même plus, elle était forte nous le croyions, un peu insouciante nous la laissions aller là ou bon lui plaisait sachant qu’elle serait toujours avec nous. Puis, de mauvaises rencontres en mauvaises fréquentations elle fut captive d’une bande d’entremetteurs de la pire espèce. elle a erré de bar en bar de quartier en quartier sans que jamais personne ne l’aida. Elle fut vendue aux Etats Unis, à l’Europe, à l’OTAN. Nous l’aimions malgré tout chacun attendait que l’autre vienne l’aider. Elle était pour nous trop forte pour finir ainsi, éternelle en quelque sorte. Mes chers amis ici réunis je vous demande d’avoir une dernière pensée pour elle, notre Liberté.

    • nomdemon

      A force de la perdre, on va peut-être un jour, avoir envie de la retrouver. Encore quelques mauvais coups de nos dirigeants et on repartira à sa reconquête.