Suite à l’idée russe d’un satellite autour de la lune, les États-Unis ont mis en ligne 8400 photos prises par les astronautes des missions Apollo

Après l’idée des russes de mettre un satellite en orbite pour vérifier que les américains aient bien posé le pied dessus, 8400 photos prises par les astronautes des missions Apollo ont été mises en ligne, sûrement un pur hasard du calendrier. Mais avec ces photos, difficile de remettre en cause cette belle victoire spatiale des États-Unis, quoique… Les images ont été retouchées préalablement comme le signale le responsable de l’archive du programme Apollo depuis 15 ans: Kipp Teague: « Les images ont subi certaines modifications, « y compris l’ajustement des couleurs et de l’intensité lumineuse« . Donc la réaction américaine est de mettre en ligne des images retouchées, suffisant pour lever les doutes selon vous?

Surveyor_3-Apollo_12

Plus de 8.400 photographies en haute résolution, prises par des astronautes américains lors de leurs voyages vers la Lune, ont été rendues publiques et sont désormais disponibles pour tous les intéressés.

Des photographies magnifiques, prises à l’aide de l’appareil photographique Hasselblad dans le cadre du programme spatial de la NASA Apollo, ont été publiées sur le compte Flickr Project Apollo Archive et pourront donc assouvir le désir de tous ceux qui rêvent d’explorer la Lune. Les matériaux ont été collectés par Kipp Teague, responsable de l’archive du programme Apollo, depuis 15 ans.

Les images ont subi certaines modifications, « y compris l’ajustement des couleurs et de l’intensité lumineuse », a expliqué M. Teague dans un entretien à l’organisation The Planetary Society.

Les appareils photo Hasselblad sont connus pour leur capacité à capturer des détails précis, et ainsi, les cratères sur la surface lunaire apparaissent comme encore plus impressionnants sur les photographies.

On suppose que la collection est encore loin d’être complète et qu’elle sera bientôt étoffée. Alors que la collection déjà publiée contient des photos de la plupart des missions Apollo, les photographies immortalisant la septième, huitième, neuvième, dixième et treizième missions sont apparemment réservées pour l’avenir.

Article en intégralité sur Sputniknews

26 commentaires

  • Chapaate

    Ce qui n’empêchera pas les Russes de faire a leur idée.

    Cela serait rigolo qu’il n’y aie pas de traces. http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif

  • Fake ou pas fake les photos ? …

    • Je sais pas vous : Mais si j’étais possesseur de photos prouvant l’exploit, je ne trouverais aucun intérêt à les cacher pendant 50 ans.
      à défaut de caillou lunaire à se mettre sous la dent, et au prix que ça coûte, des photos avec lifting : c’est toujours mieux que rien…

      Il faudra quand même qu’un jour on m’explique pourquoi sept missions ? une seule est, en soi, énorme.
      (pour ne pas dire « énorme-cadabrantesque »)
      Depuis 50 ans, c’est le silence radio sur ce sujet : Faut croire qu’ils ont tout pris et qu’il n’y a plus de cailloux à ramasser ? ça aussi c’est cousu de barbelés…
      Nikita Khrouchtchev, dans ses mémoires nous invite à nous demander pourquoi Nixon n’était pas sur le pas de tir d’Appolo 11 ?
      Ils savent donc depuis toujours, mais aujourd’hui, ils en ont mare des scénarios « bidonesques »…
      (même Neil Amstrong qui s’est terré dans un monastère, a refusé de jurer sur la bible : Tout un symbole qui prend l’eau)

  • 8400 photos qui vont être décortiquées par tous les fondus de la Théorie du Complot, cela va les occuper pendant un bout de temps…
    http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wacko.gif

  • Page 42, image AS17-137-20979, Jeep lunaire au premier plan, où sont les traces de pneus qui devraient être visibles à l’arrière ou à l’avant du véhicule ?

    Une photo truquée faite en studio par le passé ou 8400 proposées soudainement aujourd’hui ne changeront rien à l’affaire. Rien en dehors d’un pays tiers, autre que les USA donc, ne pourra apporter une preuve valide des alunissages américains !

  • Drakkar76

    N’oublions pas cependant que Neil Armstrong a refusé de jurer sur la Bible qu’il a marché sur la Lune… D’ailleurs, ces photos ne prouvent rien de plus, et surtout pas de photo de la Terre photographiée depuis la Lune. http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yes.gif

  • BlueMan

    Cette histoire est très révélatrice : il est étonnant que les américains aient soudainement décidé de publier autant de photographies. C’est anormal. Seule explication : ils ont quelque chose à cacher, et ils sont effrayés par le projet des Russes d’aller voir de plus près les sites d’alunissage des missions Apollo.
    Espérons que les Russes vont lancer leur projet pour qu’on sache enfin ce qui s’est vraiment passé.

  • gneu

    8400… ça fait tout de même plus de 1000 photos par missions…

    On peut voir comment ils faisaient pour changer de pellicule ?

    Plus sérieusement, si qqun veut bien répondre à mes questions :

    1°) si on regarde l’historique des altitudes des vols spatiaux, euh pardon, en haute atmosphère, on constate que hormis Apollo on n’excède pas 650 km… Donc juste dans la période entre 1967 et 1972, on a fait des vols allant jusqu’à 400000 km, comme ça, d’un coup. Pourquoi n’y a-t-il jamais eu des missions (habités) d’entraînement à 1000 km, 5000 km ou sur l’orbite géostationnaire à 36000 km ?
    Et si c’est si facile d’aller à 400000 km une fois sortis de l’atmosphère pourquoi l’homme n’irait pas sur l’orbite géostationnaire réparer des satellites (la navette ne va pas plus loin que 650 km)… ?

    2°) Pourquoi pas une seule mission n’a eu lieu pendant une éclipse de Terre ? Il y en a régulièrement et sur les 3 années des missions d’Apollo, ils auraient pu en caser une, rien que pour l’intérêt scientifique…

    3°) Concernant la durée des trajets et les vitesses… Seulement 80 h environ pour rejoindre l’orbite lunaire, ça fait une vitesse de 5000 km/h à la louche. Vitesse que le module de commande resté en orbite doit conserver (s’ils veulent pouvoir revenir sur Terre dans le même temps…)… Faudra m’expliquer comme le LEM après décollage sur la Lune à une vitesse de 50 km/h environ (et sans propulseur) va pouvoir rejoindre pile poil l’orbite du module et s’arrimer à lui avec un tel écart de vitesse… C’est comme demander à un deltaplane de s’accrocher à un avion de chasse qui passe au dessus de lui…

    Pour info, les différents orbiteurs (non habités) envoyés par la suite, ont mis entre 20 et 30 jours pour rejoindre l’orbite Lunaire…

    4°) concernant la taille du module lunaire :
    https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/2/28/Splashdown_3.jpg/220px-Splashdown_3.jpg
    pas bien gros et ce truc là devait contenir le LEM plus la jeep pliable et tout le reste ? Ca ne colle pas…

    5°) en 2014, on n’a jamais retrouvé le vol MH370 avec tous ses radars embarqués… mais lorsque le module lunaire tombait en mer en plein milieu de l’Atlantique en 1969, tout le monde était directement au point de chute… chapeau !

    6°) comme vous le savez la Lune a une trajectoire elliptique autour de la Terre et passe par un périgée (vers 356000 km) et un apogée (vers 410000 km), cela une fois par cycle de 28 jours, en gros… Pourquoi ne pas avoir organisé les missions Apollo au moment des périgées, cela aurait gagné entre 10 et 15 h de trajet à l’aller et au retour…

    Quant aux photos, il est évident que la NASA avait besoin de clichés en haute résolution pour mettre sur les couvertures des magazines de l’époque ; il est évident qu’il y a dû avoir des photos prises en studio pour cela ; mais ça ne prouve rien, ni dans un sens ou l’autre. Débattre sur les photos et rien que sur les photos, c’est donc débattre dans le vide. C’est pour cela que je vous invite à réfléchir à d’autres approches (comme mes points n°1 à 6) indépendantes des photos.

    • engel

      Des excellentes questions effectivement!
      Perso j’ai un petit faible pour la 3 http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cool.gif

    • gneu

      et on pourrait rajouter :

      7°) un signal lumineux (ou toute onde électromagnétique) met 2,7 secondes pour faire l’aller-retour Terre-Lune. Donc, dans les enregistrements des conversations entre Houston et les astronautes en orbite lunaire, on devrait logiquement entendre les répliques des astronautes avec un décalage de 3 secondes environ… 3 secondes de laps de temps, de silence, qu’on n’entend pas… Ils ont coupé ces silences au montage ? Et pour le soit-disant direct, ils ont fait comment ???

      • Merci Gneu pour ces bonnes questions…
        Les réponses me semblent être des impasses pour les uns et des évidences pour les autres…
        Bref déni de vérité vs la vérité qui dérange…

    • merci pour ces très bonnes remarques
      il me semble que l’amerissage du module lunaire se faisait dans le Pacifique, que la marine américaine contrôlait mieux et non dans l’Atlantique, bref un détail
      perso même en étant nul en aéronautique et en aérospatiale (mais pas complètement nul en physique) je reste sidéré par les images du décollage du module lunaire LEM, ce petit machin ridicule, pile poil à la verticale du sol lunaire (si c’est vrai) comme un hélicoptère sauf que il n’y a pas d’atmosphère, même si la gravitation est 6 fois moindre sur la Lune, ce décollage tout en douceur dans une parfaite verticalité tient du miracle quand on pense à l’énorme énergie déployée par les moteurs de la fusée Saturne lors du décollage terrestre et à tous les soubresauts, péripéties et parfois catastrophes survenant à l’occasion de ce décollage, bref le décollage du LEM relève du tour de magie en 3D

    • Dante GT

      5°) je pense qu’ils arrivaient quand même a calculer un point de chute approximatif.
      S’ils ont réussi a mettre en orbite certains appareils (avec tout les calculs nécessaires) je pense qu’ils arrivent a prévoir une zone de chute pour une « pierre » qui tombe de l’espace. :)

  • « le vaisseau spatial comporte deux sous-ensembles qui se séparent une fois que l’orbite lunaire est atteinte. Un module dit « lunaire » se pose sur la Lune avec deux des trois astronautes et en décolle pour ramener les astronautes jusqu’au module dit « de commande », resté en orbite autour de la Lune, qui prend en charge le retour des astronautes vers la Terre. » (Source Wikipédia)

    50 ans plus tard, lorsque les russes ravitaillent la station spatiale, c’est encore un exploit !
    La preuve (avec ce Lien) :
    « Le vaisseau de ravitaillement russe Progress qui avait décollé vendredi a réussi à s’amarrer dimanche matin comme prévu à la Station spatiale internationale (ISS), après l’échec de deux autres vaisseaux destinés à l’approvisionner, annonce l’AFP. »

    Que faut-il en déduire ?

    – Que les américains étaient plus doués (il y a 50 ans) pour amarrer le vaisseau lunaire à la capsule en orbite lunaire pour les ramener sur la terre ? (et ce à 6 reprises afin de ramener des cailloux qu’ils ont perdu ! et les photos originales également…)
    – Ou que les russes sont vraiment nuls, puisqu’ils échouent parfois en orbite terrestre, avec du matos dernier cri…

    La réponse est évidemment dans la question !
    Que dire de plus sur l’escroquerie lunaire ?
    En vrac :
    – Le general Walters qui meure en pleine forme le lendemain de son interview.
    – Aldrin tombe en dépression aussitôt de retour de son prétendu exploit.
    – Amstrong se retire dans un monastère, mais refuse de jurer sur la Bible son exploit.
    – Kubrick qui s’enferme chez lui… (paranoïas ?) (Il a probablement fait le film sur terre après son succès cinématographique avec « 2001 odyssée de l’espace. »
    – Ce qui est vrai, c’est qu’en période de guerre froide, les américains avaient l’obligation de réussir la course à la lune et que compte tenu des enjeux financiers monstrueux et de crédibilité stratégique militaire, ils devaient gagner ou le faire croire…
    – Enfin et surtout pourquoi 7 missions ? pour faire de la voiture sur la lune ?
    – Combien de milliards dépensés pour rien en pleine guerre froide, puisqu’il n’y a rien de concret !
    – Conclusion : Le film est fait sur terre. Les preuves sont multiples pour ne pas dire accablantes…

    Plus c’est gros, plus ça passe, comme d’hab…
    Le mensonge n’a pas de limite => Un jour, si on gobe, ils enverront un sous-marin sur Mars…

    • merci de toutes ces réflexions très pertinentes
      et oui y a des gens qui meurent comme ça, on se demande pourquoi, c’est bête hein?
      https://fr.wikipedia.org/wiki/Vernon_Walters
      « le 9 février 2002, la veille de sa mort, il a donné une interview (en langue française) sur le documentaire parodique « Opération Lune », réalisé par William Karel en 2002. Ce documentaire traduit en anglais sous le titre Dark side of the Moon indique d’après le New York Herald Tribune dans son article nécrologique sur sa mort que la dernière apparition publique connue du général Walters est un entretien pour un documentaire de la télévision française dans lequel il a parlé de l’implication de la Maison-Blanche dans le programme Apollo dans les années 1960. Tant le producteur que le réalisateur ont noté que Vernon Walters avait toute sa raison la veille même de sa mort. Cependant, le passage en question dans le faux documentaire est truqué, et contient en réalité une citation de Winston Lord en mémoire du défunt »
      Les services spéciaux de n’importe quel pays sont donc capables du jour au lendemain de liquider n’importe quel citoyen sans que cela cause ensuite le moindre souci, effrayant…
      sinon question d’ordre géostratégique:
      le talon d’achille de l’empire US consiste en ces effroyables mensonges, que ce soit la conquête spatiale ou le 9/11, pourquoi l’URSS et maintenant la Russie ne révèle t elle pas ces mensonges si nous sommes à la veille d’une WW3?
      qu’ont ils à perdre à lâcher le morceau des crimes de l’empire US?
      ou n’y a t il pas un accord tacite, souterrain entre ces super puissances et les menaces de WW3 ne sont que du théâtre?

    • Dante GT

      Il ne faut pas oublier que la lune ne tourne pas a la même vitesse sur elle même que la terre, je pense donc que la difficulté de l’arrimage n’est pas la même sur les deux orbites.

      « – Conclusion : Le film est fait sur terre. Les preuves sont multiples pour ne pas dire accablantes… »
      Personnellement, je ne vois strictement aucune preuve, juste des suppositions dans le meilleur des cas.

  • Wolfen

    Bonjour,
    Personne n’a mis le pied sur la lune… Puisque aucune nation sur terre n’a reçu l’autorisation pour ce faire.
    Nous pouvons nous demander, d’ailleurs, la raison pour laquelle l’homme n’a toujours pas construit une base lunaire plutôt que de vivre dans une capsule, qu’il est plutôt dangereux de maintenir dans l’espace avec tout ce qui s’y déplace.
    Tout comme il est surprenant que, régulièrement, surtout dans la presse russe, il est affirmé que telle nation (dernièrement, la Chine)aurait dans l’intention d’envoyer une mission lunaire… Cela laisserait entendre, pour les nations sachant pertinemment ce qui se passe dans la galaxie, qu’une nation aurait eu les faveurs de telle ou telle Race autre… Si la Chine se projette sur la Lune, alors les USA doivent se pisser dessus de peur.
    Il se peut, néanmoins, que la Russie et la Chine ait eu cette autorisation..
    Sinon, ce lien, concernant M J. Grimault
    => httxxp://youtu.be/sG4hjHzpAQQ
    Dès fois que ça réponde à quelques questions. :o)
    Merci aux ME de partager bien des informations concernant Alf et ses potes E.T. ; ceci permet, aussi, d’ouvrir les consciences. :o)
    Fraternellement,
    Wolfen. :o)

    => Aux M.E => Gardez la foi, préservez l’espoir, sachez offrir l’information qui éveille, même si peu ragoûtante, autant que d’offrir le meilleur de l’être humain et le plus beau de l’humanité. :o)Équilibrer fait du bien au cœur :o)
    Les bouleversements cyclique de la Terre ou de notre humanité – même actuelle – ont toujours été brutaux – puisque nous ne savons pas les accompagner avec notre conscience et surtout notre cœur – mais en définitif, la Vie, elle, dans sa globalité a toujours survécu à tous les soubresauts qu’a connu Mère Terre et sa Fille Nature.
    Pour exemple : l’un des grands cataclysmes oublié, concerna l’Atlantide – Race Rouge – qui fut rayé de la carte après qu’elle ait eu déclenché une guerre nucléaire avec la Lémurie (La Race Jaune)et dont les traces du conflit existent toujours en Inde…
    Les parasites d’aujourd’hui devraient se souvenir de cette tranche d’histoire (puisque eux la connaissent, en plus) sachant que pour cette dernière – l’histoire – elle trébuche souvent sur le même obstacle concernant son évolution.
    Ce n’est pas pour autant que l’ensemble de la planète en fût affecté ni que tous les Atlantes disparurent, puisque nombre de survivants ont survécu jusqu’à nos jours, par leurs descendances, tels les premières nations (les peaux-rouges)ou bien encore sur la terre rouge, l’Égypte actuelle..

  • Darkos

    On a envoyé un rover ultra sophistiqué sur mars (soit quand même sacrément plus loin). Ca faisait déjà pas mal d’années que la conquête spatiale était lancé. Enfin bon si on vous sort 8000 photos et que vous continuez dans votre paranoïa, y a plus grand chose à faire.

    Les cailloux provenant de la lune ont été analysés, si les russes avaient pu à l’époque prouver que l’homme n’avait jamais mis le pied sur la lune il l’aurait fait croyer moi.

    Vous refusez une prouesse humaine du 20ème siècle c’est quand même triste http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_unsure.gif

    • ceinture de Van hallen …renseignes toi … tu comprendras mieux les doutes de la nation russe et des compl***** …sur l’envoi d’un humain au delà de cette ceinture ….
      quant aux cailloux 400kg « perdus » … et une similarité très très forte avec le désert du Nevada …et des géologues disparus ou sous chape de plomb quand ils ouvrent la bouche trop fort …
      ps : quant aux photos studios …
      Bref.
      reps : ça n’empêche pas d’envoyer des machines et d’y arriver … sur l’Homme c’est une autre histoire …