Migrants : Berlin suggère de couper les fonds de l’UE aux pays opposés aux quotas

Mise à jour: La commission européenne a refusé de sanctionner les pays

Il n’y a pas à chercher, l’Allemagne qui vient de fermer ses frontières face à l’arrivée incontrôlable de migrants vient de conseiller de couper les fonds européens aux pays refusant les quotas, non mais allo quoi… Car il faux accueillir de grès ou de force les réfugiés syriens, les vrais, les faux, par contre, la France vient de se distinguer la sa bêtise, car si elle accueille ces réfugiés, elle vient de refuser d’autres syriens qui n’avaient rien de migrants, elle vient de refuser des visas à une chorale chrétienne syrienne privée. Pourtant cette chorale était attendue pour un festival de musique religieuse à Strasbourg. Ubuesque!

C’est la pagaille la plus totale au sein de la Désunion européenne. Après avoir mis le feu au continent en compagnie de son ami Jean-Claude, Mutti Angela fait machine arrière toute, rétablit les contrôles à ses frontières (ce ne sera ni durable ni passager (sic) dit son ministre) et exige des Etats qui ont su raison garder qu’ils partagent l’addition (rebaptisée « solidarité »). Sinon il faudra leur couper les vivres ! « Deutschland über Alles », les casques à pointe et les sanctions sont de retour. Oui, l’Europe est un bel idéal et Angela le mérite vraiment, son prix Nobel de la PaixOD

migrants-berlin-suggc3a8re-de-couper-les-fonds-de-lue-aux-pays-opposc3a9s-aux-quotas

« Face au refus de certains pays de l’Union européenne, tels que la Hongrie ou la Pologne, d’accueillir les migrants, l’Allemagne demande la réduction des fonds structurels qui leurs sont  versés par l’UE.

Le ministre de l’Intérieur allemand, Thomas de Maizière, a évoqué mardi matin la possibilité de réduire les fonds structurels versés par l’Union européenne aux pays qui rejettent l’idée de quotas de répartition des réfugiés, après l’échec lundi d’une réunion européenne.

« Nous devons parler de moyens de pression », a-t-il dit à la chaîne publique allemande ZDF. Les pays qui refusent la répartition par quotas « sont souvent des pays qui reçoivent beaucoup de fonds structurels » européens, a-t-il ajouté, regrettant le « manque de

solidarité d’une minorité ». « Je trouve aussi juste qu’ils reçoivent moins de moyens » financiers de la part de l’Europe, a poursuivi M. de Maizière sur ZDF, disant approuver la proposition formulée en ce sens par le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker.

« Des pays ne veulent pas adhérer à ce processus de solidarité »

Lundi soir, les 28 Etats membres de l’UE, réunis en urgence à Bruxelles, ne sont pas parvenus à un accord sur la répartition contraignante de 120.000 réfugiés.

Selon le ministre français de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, « un certain nombre de pays ne veulent pas adhérer à ce processus de solidarité », parmi lesquels la Hongrie, la Pologne, la République tchèque et la Slovaquie.

L’Allemagne, qui s’attend désormais à recevoir entre 800.000 et un million de demandeurs d’asile, a réintroduit dimanche des contrôles à ses frontières, suspendant de facto l’accord de libre-circulation européen. « Nous ne voulons pas que (ces contrôles) soient une solution durable, mais ils ne sont pas non plus passagers », a prévenu Thomas de Maizière ».

AFP/ BFM TV, le 15 septembre 2015

Source: Olivierdemeulenaere.wordpress.com

Mise à jour avec l’UE qui a refusé de suivre l’agent américain Angela Merkel:

Les 28 Etats membres de l’UE réunis lundi à Bruxelles ne sont finalement pas parvenus à un accord unanime.

La Commission européenne a démenti mardi son intention de réduire les fonds structurels de l’UE pour les pays hostiles aux quotas de répartition des 120.000 réfugiés se trouvant actuellement en Europe, contrairement aux déclarations récentes du ministre allemand de l’Intérieur, Thomas de Maizière, rapporte AFP.

« Nous devons parler de moyens de pression », a-t-il indiqué à la chaîne de télévision allemande ZDF, car selon lui les pays réfractaires « sont des pays qui reçoivent beaucoup de fonds structurels ».

« Je trouve aussi juste (…) qu’ils reçoivent moins de moyens », a-t-il ajouté, indiquant qu’une telle initiative a reçu l’approbation du président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker.

Cependant, selon une porte-parole de la Commission européenne, M. Juncker « n’a jamais dit ça ».

« Les accords de partenariat et les programmes opérationnels pour la période de programmation actuelle n’offrent pas de base légale pour réduire les attributions de fonds structurels et d’investissement, si un Etat membre refuse les mécanismes contraignants de relocalisation » des réfugiés, a-t-elle assuré à l’agence.

La Commission « n’est pas pour la punition, elle est pour l’encouragement », a ajouté le porte-parole en chef de la Commission, Margaritis Schinas.

Pourtant, quant au mécanisme de répartition contraignant de milliers de migrants en provenance de l’Italie, de la Grèce et d’Hongrie, la question reste ouverte.

Source: Sputnik News

31 commentaires

  • On aura pas eux à attendre longtemps pour contempler les effets désastreux de la politique du « tout ouvert » …

    Après que les journalopes nous aient vendu le « mais ils faux les accueillir ces pauvres familles traumatisées par la guerre » Comment vont-ils s’y prendre pour opérer un virage à 360 ° ? Parce qu’ils vont indéniablement devoir changer brusquement de discours…http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_unsure.gif

    Akasha.

  • Tiens hier justement, j’y pense….J’ai publié ceci sur mon forum : Les Nazis avaient planifié un 4ème Reich : L’Union Européenne

    http://tinyurl.com/npud5rm

    C’est bien entendu à mettre en exergue avec le fameux plan Kalergi, du nom d’un des pères de l’UE :

    LA PANEUROPE

    Peu de gens savent qu’un des principaux protagoniste du processus européen est aussi celui qui a planifié et programmé le génocide des peuples européens. Il s’agit d’un obscur personnage dont les masses ignorent l’existence, mais que les « puissants » considèrent comme étant le père fondateur de l’Union Européenne. Son nom est Richard Coudenhove Kalergi. En coulisse, loin des projecteurs, il a réussi a attirer dans ses filets les plus importants chefs d’Etat. Ils soutiendront et feront la promotion de son projet d’unification européenne [1]. En 1922, il fonda à Vienne le mouvement « Paneuropéen« , qui visait l’instauration d’un Nouvel Ordre Mondial basé sur une Fédération de Nations dirigée par les Etats-Unis. L’unification de l’Europe aurait été le premier pas vers un unique Gouvernement Mondial. Avec la montée du fascisme en Europe, le Plan a du être momentanément stoppé, et l’Union Paneuropéenne contrainte de se dissoudre. Mais, après la seconde guerre mondiale, Kalergi, grâce à une frénétique et infatigable activité, grâce aux appuis de Winston Churchill, de la loge maçonnique B’nai B’rith et d’importants quotidiens comme le New York Times, réussit à faire accepter son projet au gouvernement des USA. (…)

    Vous pouvez découvrir la suite ici (Jeu 10 Sep – 4:27)
    http://tinyurl.com/qjm7nlr (j’y ai aussi éditer une lettre ouverte du Grand Orient de France qui va dans le même sens).

    On peut également y découvrir le même discours dans le point 5 du protocole de Toronto :

    Point 5 du protocole de Toronto :

    5. – Pour nous assurer à tout prix de la réussite d’une telle entreprise, faisons en sorte que nos Agents déjà infiltrés dans les Ministères des Affaires Intergouvernementales et de l’Immigration des États-Nations fassent modifier en profondeur les Lois de ces Ministères. Ces modifications viseront essentiellement à ouvrir les portes des pays occidentaux à une immigration de plus en plus massive à l’intérieur de leurs frontières (immigrations que nous aurons d’ailleurs provoquées en ayant pris soin de faire éclater, ici et là, de nouveaux conflits locaux).

    Par des campagnes de Presse bien orchestrées dans l’opinion publique des États-Nations ciblées, nous provoquerons chez celles-ci un afflux important de réfugiés qui aura pour effet, de déstabiliser leur économie intérieure, et de faire augmenter les tensions raciales à l’intérieur de leur territoire. Nous verrons à faire en sorte que des groupes d’extrémistes étrangers fassent partie de ces afflux d’immigrants; ce qui facilitera la déstabilisation politique, économique et sociale des Nations visées.

    http://fawkes-news.blogspot.be/2013/12/les-protocoles-de-toronto-laurore-rouge.html

    On constate bien du coup (pour qui sait) que le plan suit son court….http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cool.gif

    Akasha

  • MOUTON GRAIN MOUTON GRAIN

    Moi, M.G (mouton généreux), je décerne à Angela Merkel, le prix nobel de la pègre *

    Autre chose :

    Novlangue
    Merci d’intégrer la modification suivant :
    On ne dit plus « camps d’accueil/enregistrement/rétention pour migrants », mais « Hotspot »
    C’est plus cout et ça sonne moins « barbelés »

    M.G.

  • Le veilleur

    Du chantage pur et simple pour les pays qui veulent se protéger de ces migrants, d’ailleurs c’est ça l’UE, du chantage à grande échelle, regardez pour la Grèce et pour la Russie et maintenant vient le tour des pays qui refusent de prendre sur leurs épaules la responsabilité de cette guerre en Syrie.

    Nos dirigeants se croient vraiment solidarité ? alors pourquoi n’ont-ils pas proposé les 77.000 de logement sociaux vacant à nos pauvres alors que 1,8 million de ménages sont en attente d’un logement social, seulement 450.000 sont attribués par an.

    Plus de 77.000 logements sociaux disponibles pour des réfugiés.

    https://fr.news.yahoo.com/77-000-logements-sociaux-disponibles-r%C3%A9fugi%C3%A9s-130724692.html

    La France compte 30.000 enfants SDF

    http://www.europe1.fr/economie/le-nombre-de-sdf-a-double-en-10-ans-2361923

  • fautoubenner

    Il suffirait que les pays renvoient la menace à l’UE .

    Que les pays opposés aux quotas coupent les fonds à l’UE !

      • MOUTON GRAIN MOUTON GRAIN

        Oui, et comme je le dis plus bas, CLAQUER LA PORTE DE L’UE !
        Et je rajouterais tourner le dos au N.O.M en envoyant chier les partisans de la terreur sis outre-atlantique …

        On peut toujours rêver, non ?

        M.G.

      • Le veilleur

        Toute personne normalement constituée refuserait de se laisser tirer vers le bas avec du marchandage de tripot.

        Mais ces pays qui refusent les migrants auront-ils le courage de dire à L’UE: Faite comme bon vous semble nous n’avons pas besoin de vous pour vivre et encore moins pour penser ? Souhaitons-le, tant la situation en Europe est devenue absurde et irrationnelle.

      • soubiemyriam

        Impossible. tous les pays savent très bien (avec l’exemple de la Grèce) que celui qui s’oppose à la dictature n’aura plus de fond, plus de banque, plus d’économie.

        Où sont nos planches à franc?

      • Le veilleur

        Rien est impossible soubiemyriam seulement il y a encore beaucoup de peur pour les pays qui souhaite sortir de l’UE alors qu’il suffirait d’un peu de courage pour se tourner vers les Brics qui sont prêts à aider et soutenir ceux qui sont dans une action d’indépendance.

  • utoro

    Encore une preuve que L’U.E. c’est mort mais bon certains ne veulent toujours pas voir…

  • SURICATE

    Il y a une chose que BERLIN et l’U.E ne pourront pas couper ce sont les « couilles » des pays qui veulent décider de leur AVENIR.

    • MOUTON GRAIN MOUTON GRAIN

      « décider de leur AVENIR »

      Qu’ils commencent par claquer la porte de l’UE pour reprendre leur autonomie et ensuite on en reparlera.
      Quant aux « cou..lles », en ont-ils seulement encore une de fonctionnelle ?

      Non, résolument on va bientôt boire la tasse pour finir par s’échouer sur la plage de notre stupidité …

      M.G.

  • Nanker

    « L’ordre allemand règne sur l’Europe ».

    Une citation de 1942… qui pourrait s’appliquer à ce q’on vit en 2015!
    On est vraiment mal barrés.
    Et ce midi sur la Une je voyais une petite conne syrienne de 10 ans bloquée par le mur d’Orban hurler qu’elle AVAIT LE DROIT de rentrer en Europe!!!! http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif

    Les Anglais appellent ça « self-entitlement » qu’on pourrait traduire par « je vis dans un monde de fantasmes et de désirs fous, j’ai tous les droits et je t’emmerde! ».

    Sinon Orban est le seul **dirigeant** européen digne de ce nom, les autres « leaders » sont des larves.
    On devrait créer une médaille « Charles de Gaulle » et lui filer.

    « Comment vont-ils s’y prendre pour opérer un virage à 360° »
    Je veux pas jouer les profs mais un virage à 360° te fait repartir pile dans ta direction initiale… Un changement de cap c’est un virage à 180° ;-)

  • JEAN PN

    Moi j’en ai mare de cette Allemagne et de la France qui dirigent tout dans cette Europe. Et les autres pays, ils ne valent rien ? Ils se laissent faire ?
    L’EUROPE, BASTA ! Ras le bol ! Si l’Europe n’appartient plus aux européens mais aux immigrants, STOP !
    Le ménage, pas seulement en France mais aussi dans les autres pays de l’Europe, sauf la Hongrie, la Pologne, la République tchèque et la Slovaquie que je salue et dis Bravo !

  • soubiemyriam

    la dictature continue…

  • confucius

    Salut à tous,

    Les mots de Merkel sont en l’air.
    Il faudrait changer le traité de Lisbonne pour cela, mais il faut l’unanimité des 28 pays membres. Sans les pays récalcitrants, impossible de changer ne serait-ce qu’une virgule.
    Bref !
    On dirait qu’elle a une épine quelque part, au lieu de quelque chose de « plaisant ».
    À moins, que….
    Maintenant, avec 800 000/1 000 000 de migrants prévus, dont une grande majorité de célibataires « affamés », non opposé à la polygamie faisant partie intégrante de la religion majoritaire de ceux-ci, le taux de natalité a de fortes chances de remonter pour assurer le renouvellement de la population allemande.
    Bref ! L’Allemagne se « prend » 2 grosses chances, 1 officielle « devant » nos yeux, et une 2ème « cachée » derrière celle-ci.

  • confucius

    re,

    D’autres parts, tous ces hommes, jeunes et forts, devrait défendre leur pays, au lieu de le fuir.
    Venir en eurpoe, me semble être un acte de traitrise/lâcheté méprisable envers leur pays, et non un acte de résistance louable.
    Par ailleurs, celui qui a trahit une fois, trahira toujours.

    • voltigeur voltigeur

      Je croise les doigts que ça n’arrive pas, mais
      si jamais il y a encore un attentat meurtrier, quelles
      seront les excuses?

      Si certains pays d’Europe était moins attractifs et généreux,
      les candidats réfléchiraient à deux fois, avant de s’embarquer
      dans une galère…
      Si la fontaine n’a plus d’eau, va falloir chercher ailleurs
      ou se retrousser les manches et forer un puits chez soi..

    • S’ils ont laissé la famille au pays, c’est parce qu’elle ne craint rien ? Ou sont les vieux, les femmes, les gosses ? Ils arrivent en très petite quantité alors qu’ils sont très nombreux vu la natalité dans ces pays.
      Ce serait donc des réfugiés économiques et non politiques ?

      • voltigeur voltigeur

        Couper les aides! ils iront chercher fortune ailleurs :)

      • defecator

        beaucoup de paradoxes au menu,la « France » bombarde l’irak et bientôt la syrie pourtant il faut accueillir les « réfugiés » irakiens ou syriens … en tant que réfugiée de guerre,passeriez vous sous le feu de votre oppresseur pour trouver vie meilleure? qui a dit à tous ces gens d’aller en europe? qu’y a t il d’avantageux à nous (Bêêêêêh) faire prendre les effets pour les causes? schengen avait tout prévu …délai 30 jours. portez vous joliment http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

  • Abouhollande

    Franchement l’europe est trop contradictoire, d’une part elle soutient, finance et envoie des troupes et avions pour sauver les gentils petits syriens et irakiens et apres elle refuse de les acceuillir ! ces refugiés sont en majorité les combattants que l’europe financait pour combattre l’ei ! ce sont les defenseurs de l’europe alors pourquoi ne pas les acceuillir ! juste pour info : 99% de ces refugiés sont des criminels de guerre, ils ont tué et violé des milliers de civils, les enfants et les femmes que vous voyez sont leurs famille. L europe doit assumer les consequences de ses politiques et il faut savoir qu’il y’aura encore des centaines de milliers de refugiés surtout des combattants chiites, kurdes , parce que l’ei resserre de plus en plus l’etau sur eux et sur twitter vous pouvez voir des disaines de photos de combattants qui sont arrivés en europe et ca a l’air d’encourager ceux qui sont restés en irak et syrie de les rejoindre …

    • voltigeur voltigeur

      Les décideurs politiques, caniches des USA, pas les peuples Européens
      à qui on a rien demandé.
      L’Europe est un fiasco total, construite
      de bric et de broc, sans harmonisation législative, sans une
      monnaie qui à la même valeurs pour tous.
      C’est tous ensembles, mais chacun pour soi. Certains pays ne refusent
      pas les *aides* des soi disant plus *riches*, et pour le reste….
      Le peuple ne veut pas de ces infiltrés, il sait qu’il va y avoir
      de gros soucis. :)

  • Thierry92 Thierry92

    Les migrants? Non réfugiés.

    Un seul pays a accueilli un million et demi de civils sans gueuler sur les toits.

    Ce million et demi de réfugiés n’est pas du fait de Poutine mais de l’UE et des usa.
    Au Dombass ils ont mis du monde a l’abri en RUSSIE et se battent contre des nazis soutenus pas l’UE et les usa.
    Cela commence a me gonfler d’entendre parler des migrant a tout bout de champs quand d’autre se battent aussi pour les couillons d’européens.