Des nouvelles de Fukushima…

Un petit clin d’oeil à Iori Mochizuki qui du Japon, publie les retombées du désastre de Fukushima, que les médias taisent. N’oublions pas que cette catastrophe n’est pas résolue, (et pas près de l’être) que la radioactivité est inodore et incolore, que ce n’est pas parce qu’on en parle pas, que ça n’existe pas. Iori publie en anglais et en français, pour connaître la situation réelle, visitez son site.

Dernières nouvelles:

De l’iode 131 dans les boues sèches d’une station de Funabashi à Chiba

Selon la municipalité de Funabashi de Chiba, de l’iode 131 a été relevé entre mai et juin dernier dans les boues sèches d’une station d’épuration.

Ils ont pris leurs échantillons dans 2 stations d’épuration de la ville. En mai dernier, ils ont relevé 38 Bq/kg d’iode 131 dans l’une d’elles. En juin dernier, 19 Bq/kg d’iode 131 dans l’autre.
Du césium 134/137 a aussi été relevé, 12 Bq/kg dans le premier échantillon et 91 Bq/kg dans le second.
Ils ne recherchent pas les autres radionucléides.
La municipalité de Funabashi n’a fait aucun communiqué sur la détection d’iode 131.

Article lié : De l’iode 131 dans les boues sèches d’une station d’épuration de Gunma

http://www.city.funabashi.chiba.jp/machi/gesui/0001/gesui-odei27.html

__________________________

Dans l’eau de mer des plages, la préfecture d’Ibaraki ne contrôle pas le tritium à moins de 20 000 Bq/m³

La préfecture d’Ibaraki ne contrôle pas le tritium quand il y en a moins de 20 000 Bq/m³.

Ils vont ouvrir leur 18 plages à la baignade fin juillet bien que ces plages soient situées en marge du courant marin venant de la centrale de Fukushima qui continue de fuir ses eaux extrêmement radioactives.
Sur ses 4 contrôles, la préfecture d’Ibaraki a configuré le plus petit niveau détectable du tritium de l’eau de mer à 20 000 Bq/m3, soit 20 fois celui du césium 134/137. Lorsque les relevés ont été en-dessous de ce niveau; ils ont simplement écrit “ok” sans préciser le résultat exact de l’analyse.

Article lié : Record de radioactivité β et Cs-134 dans les eaux souterraines du réacteur 2

http://www.pref.ibaraki.jp/important/20110311eq/20140530_01/index.html

Vous pouvez lire ceci parce que nous avons survécu jusqu’à aujourd’hui.

Et aussi:

Du strontium 90 dans 95 % des échantillons d’eau du port de la centrale de Fukushima

Plusieurs articles sont publiés quotidiennement sur tous les sujets qui se rapportent à la situation de la centrale de Fukushima ), des problèmes de santé en cours (suivis) parmi les Japonais, et l’effet global(mondial) etc.. La plupart d’entre eux ne sont pas couverts par des mass-médias dans le monde entier.

Source Fukushima-Diary.com

Arrangement Volti

9 commentaires

  • Mata Hari Mata Hari

    Un gros bisou à mes amis Iori et Naoto, je pense très fort à eux ! http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_heart.gif http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_rose.gif

  • Javale

    Vous faites erreur. Iori ne publie pas en français et il n’est pas au Japon.

    • ben précise alors !
      sinon sympa ton pseudo ! un rien imagé …

    • voltigeur voltigeur

      C’est bien de le dire, mais ce serait mieux de
      donner les infos complètes, au lieu de faire un constat
      stérile.
      On ne peut pas rectifier avec juste « il ne publie pas
      en français et il n’habite pas au Japon »
      Qui publie? Où est il?, qui traduit? Que veut dire la mention en fin d’article,
      **Vous avez ces infos, parce que nous avons survécus jusqu’à aujourd’hui**?
      Voilà ce qu’il faut expliquer :)

      • Mata Hari Mata Hari

        Je crois qu’il est en Roumanie, lorsqu’il a quitté le Japon en Décembre 2011, il voulait s’installer au Svalbard, mais il a changé d’avis, Les Roumains du village où il est l’ont très bien accueilli et la vie est moins chère là-bas, c’est un plus pour lui ! A moins qu’il ait déménagé depuis ?
        Javale, Javale Gola c’est toi ? http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

      • Mata Hari Mata Hari

        Quand à son expression

         » **Vous avez ces infos, parce que nous avons survécus jusqu’à aujourd’hui**?  »

        Cela veut dire que lorsqu’il donnait les infos, il dérangeait pas mal de monde,en particulier le lobby du nucléaire qui je crois est détenu au Japon par les Yazukas ( la mafia japonaise ), le gouvernement japonais de l’époque qui a caché les éléments essentiels pendant des mois voir des années, et minimisé les dangers de cette catastrophe nucléaire pour le Peuple Japonais, donc sa vie était en danger pour ces raisons et d’autre part il avait certainement peur aussi pour sa santé par rapport à la contamination qui prenait de l’ampleur un peu partout au Japon ! Il se sentait plus libre d’écrire et de dénoncer en étant hors du Japon !

  • GROS

    Comme dit précédemment :

    Il va falloir apprendre à vivre avec, et puis voilà.
    De toutes façons, on ne peut rien faire de plus, et se lamenter n’y changera plus rien.

    On ne peut pas revenir en arrière. Quand certaines choses sont faites, c’est irrémédiable, et il faut désormais composer avec.

  • Javale

    « vos gueules les mouettes »