Daesh détruirait-elle les monuments afin de cacher le pillage qu’elle organise ?

Sans blague? Alors cela ne serait qu’un détournement d’attention avec plein de collectionneurs privés prêts à payer et financer Daech au passage? Mais cela irait dans le sens de cet article publié par le Nouvel Obs en Mars 2015 qui expliquait que les statues détruites par l’EI ne seraient que des copies en plâtres, les vraies ayant été vendues. Cela passe pour être détruit, du coup, plus personne ne va les rechercher, et les collectionneurs, ils sont recherchés pour être accusés d’aide au financement du terrorisme?

 Temple_of_Bel,_Palmyra_02Temple de Baal avant sa destruction. Source de l’image: Wikipedia

Selon une archéologue, l’organisation terroriste ferait exploser les joyaux de l’histoire syrienne et irakienne afin de dissimuler aux yeux du monde le véritable pillage de reliques auquel elle s’adonne pour renflouer ses caisses.

La dernière destruction spectaculaire revendiquée par le groupe Daesh est celle du Temple de Baal (ou Bêl) à Palmyre en Syrie. Mais au delà du symbole que ces images d’un joyau archéologique emporté dans une boule de feu peuvent provoquer en Europe, une chercheuse franco-libanaise affirme que les islamistes agissent ici en fins négociateurs, vendant allègrement sur le marché noir les reliques arrachées pour en tirer le meilleur prix. Les explosions permettraient aussi de cacher ces méfaits.

Daech temple détruit

En savoir plus: A Palmyre, des images satellite révèlent la destruction du Temple de Baal par Daesh

«Les antiquités de Palmyre sont déjà en vente à Londres» a affirmé Johanne Farchakh, une archéologue franco-libanaise au journal anglais The Independent, avant de poursuivre: «Il y a des objets syriens et irakiens volés par Daesh qui sont déjà en Europe. Ils ont quitté la Turquie il y a longtemps. Ils vendent ces reliques bien avant détruire les temples qui les abritaient. Ces destructions servent à cacher les revenus que Daesh en tire, à dissimuler les preuves du vol».

Cette archéologue qui a longuement examiné les sites pillés de Samarra en Irak,  après l’invasion américaine de 2003, mais aussi ceux d’Alep et de Homs, en Syrie, depuis 2011, estime que Daesh devient de plus en habile dans sa manière de fonctionner. «Le groupe terroriste apprend de ses erreurs. Quand ils ont commencé à détruire les sites archéologiques en Syrie et en Irak, ils l’ont fait avec des marteaux et des grosses machines avec des combattants habillés comme au temps du prophète. Cela donnait des petits films d’une vingtaine de secondes. Je ne sais pas combien de gens ils parvenaient à toucher avec cela. Mais aujourd’hui, ils n’ont même plus besoin de le dire, des groupes de défense des droits humains s’en chargent pour eux. On rapporte une première explosion, on s’inquiète, la planète vivant au rythme des images que le groupe délivre orchestrant donc une sorte de suspense: quelle sera la prochaine destruction ?» décrypte Johanne Farchakh.

Une stratégie qui rapporte, avance encore l’archéologue, pour qui «plus les destructions durent dans le tremps, plus les prix des reliques tirées de des monuments archéologiques en danger augmentent sur le marché noir». Pour Johanne Farchakh, Daesh manipule le monde avec ses mise en scène de destruction. Au départ, ils montraient du sang mais les médias ont refusé de les diffuser, alors aujourd’hui, ils font dans l’archéologie.

Article en intégralité sur Russia Today

 

6 commentaires

  • ConscienceU12 ConscienceU12

    Bizarre cette porte toujours debout alors que tout le reste est rasé http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_scratch.gif pourquoi l’auraient-ils laissé debout; …ça a tout d’une mauvaise photo montage de propagande US quoi ! http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cool.gif

  • Maverick Maverick

    La réponse est dans la question … C’est évident. Après le pillage de l’Irak à l’occasion de la seconde guerre du Golfe, les filières mafieuses spécialisées étaient déjà en place …

    • engel

      Oh, elles sont en place depuis les expéditions dites scientifiques du XVIII° siècle.

      Mais bon, tu as raisons pour les actuelles « nouveaux » venues…
      Et en cela, il est totalement vrai que le coup du musée de Bagdad, fut un summum dans le manque de discrétion et la complicité dite passive(ricaine).

      Et depuis c’est pillage à tous les étages…
      Afghanistan, Libye, Egypte, Syrie,…

  • Grand marabout Grand marabout

    quoi de plus décevant de voir pour ces pays,le laxisme

    de laisser faire.
    quel désespoir pour ces gens,de perdre leur passé,leur famille,alors qu’une intervention aurait été possible..

    ils n’ont pas perdu de temps,pour saddam au Koweit!

  • rhubarbe

    Est ce que ces scélérats sans âme,sans foi,sans scrupules,sans sensibilité,sans éducation sinon celle de la perversion, ont besoin de cacher un pillage (déja généralisé cf maverick ci dessus)devenu à grande échelle en feignant de tout détruire?ils auraient donc des embryons de scrupules? peut-être les scélérats du trafique et leurs clients millionnaires oui,mais ces brutes là ne doivent certainement pas s’embarrasser de principes à la con