Ruptures de stock dans les pharmacies

Les médicaments qui ne sont plus disponible, un réel problème, mais les véritables raisons sont rarement mises en avant, car avant tout, n’est-ce pas une histoire de gros business? Combien de médicaments ont été interdits ou ne sont plus disponibles simplement pour pouvoir en proposer un autre qui génère plus de profit? Il n’y a qu’à prendre l’exemple du Lucentis à 1200 euros la dose (40 euros seulement pour son concurrent qui fut initialement retiré de la vente), ou des vaccins à dose unique qui ne sont plus disponibles pour nous pousser à utiliser des vaccins multiples bien plus complexes et dangereux

Une-piste-pour-traiter-sa-maladie-sans-médicament_stopsanté

Les ruptures d’approvisionnement explosent cette année. Des dysfonctionnements sont parfois à l’origine du problème.

Ruptures de stock organisées ou pénurie de médicaments ? Malgré une réglementation très contraignante, les pharmaciens de France ont de plus en plus de mal à remplir leurs rayons. Apparu en 2008, ce phénomène prend une ampleur inédite.

A tel point que les ruptures d’approvisionnement ont, selon l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM), été multipliées par dix en l’espace de sept ans . Et encore, cette agence n’a qu’une vue partielle de la situation.


Sur le terrain, les pharmaciens, eux, sont nettement plus alarmistes : « Tous les jours je reçois au moins un patient auquel je ne peux fournir un des médicaments qui lui a été prescrit », constate ainsi Issam Bouha, pharmacien à Clamart (Hauts-de-Seine). « Depuis mai, 300 médicaments s’affichent en rupture de stock sur les listings des fournisseurs », assure-t-il en s’appuyant sur un constat dressé par les pharmaciens de sa commune et de son groupement. Et de citer l’Inspira, l’Exforge et Rasilez (contre l’hypertension), Embrel (immunosuppresseur), et encore des vaccins tels que Infanrix et Priorix parmi les molécules qui manquent à l’appel. « Tous les fabricants sont concernés », souligne-t-il.

Article en intégralité sur Le Parisien

Une autre information à prendre en compte, et pas des moindres, le retrait imposé de génériques fabriqués en Inde, là également il y a de quoi s’interroger sur les ruptures de stock:

L’Europe bannit 700 médicaments génériques testés en Inde

L’Union européenne exige de ses Etats membres qu’ils suspendent, à partir du 21 août, la commercialisation de près de 700 médicaments génériques testés et fabriqués en Inde. Cette décision, prise jeudi 16 juillet, fait suite à des irrégularités constatées lors d’une inspection de routine réalisée l’année dernière par l’Agence française de sécurité du médicament (ANSM) sur un des sites de GVK BIO, une entreprise spécialisée dans les essais cliniques et installée à Hyderabad, dans le sud de l’Inde.

Lire aussi : L’Inde joue l’avenir de son industrie pharmaceutique

Alertée, l’Agence européenne du médicament (EMA) a passé en revue un millier de médicaments testés par GVK au cours des cinq dernières années et conclu que les données pour 700 d’entre eux étaient insuffisantes. Dès janvier, elle a recommandé leur retrait du marché, et plusieurs Etats, dont la France, l’Allemagne, la Belgique et le Luxembourg, avaient suivi son avis.

La liste complète des molécules concernées est en ligne sur le site de la Commission européenne. Il s’agit de copies de médicaments courants, comme l’Advil (antidouleur), le Seroplex (antidépresseur), l’Aerius (antihistaminique) ou encore l’Inexium (pansement gastrique). Plusieurs géants pharmaceutiques sont visés par le retrait, dont l’israélien Teva, numéro un mondial du générique, l’américain Mylan, l’indien Ranbaxy et le français Sanofi.

Article complet sur Le Monde

 

8 commentaires

  • Trollzilla Trollzilla

    Et les autres fabricants de « générique », ils ont quelles nationàlités leurs dirigeants svp ?
    Qui qui c’est qui veut démonter le mur des brics ?
    Des brocs ???

    Allé, parti comme c’est parti, si rien n’évolue dans les mentalités en pas dix ans on sera le nouveau tiers-monde…
    MAIS ON AURA UN JOLI TEMPLE !!!

    http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif

    Côté est on pourra toujours nommer la palissade « le mur des cons temple à Sion » (et c’est pas dans le Valet que l’on baratte le beur…)

  • Dubitatif

    z’ont qu’à se rabattre sur des produits naturels !
    il reste homéopathie
    en tout cas pour ceux qui souffrent d’une grave maladie
    … justement à cause des médocs ….
    c’est pas normal !
    il y a encore une histoire de fric et du gros là dessous !
    on saura la vérité dans …. 10 ANS……………;
    question QUID d’un malade qui meurt faute de son médoc ?
    perso j’attaquerai a) le gouvernement b) la société de régul
    des médocs

  • J’ai une copine qui prend des statines. Une rupture de stock serait la bienvenue. Ce médicament est non seulement inutile mais en plus il est dangereux:

    http://www.alternativesante.fr/statines/statines-une-guerre-sans-merci

    Il y a sans doute plus de personnes qui se porteraient mieux sans leurs médocs qu’avec. Mais chut, il ne faut surtout pas leur conseiller de ne pas les prendre, même si on sait que c’est dangereux.
    (je ne veux pas généraliser mais c’est à étudier au cas par cas).
    En tout cas je leur conseille toujours de lire les notices. C’est édifiant ! Le problème, c’est que les médicaments servent souvent de repères, de bouée de sauvetage, bouée souvent mortelle mais à petit feu, donc on croit bien faire et on ne se rend compte de rien.

    Oui, il reste bien d’autres médicaments comme l’homéopathie, la phytothérapie, et même d’autres médecines alternatives et/ou complémentaires comme la litothérapie, …

  • Graine de piaf

    Ouf ! ne prenant aucun médicament allopathique depuis 1982, me voici tranquille. Mais je plains de tout cœur, ceux qui se soumettent, ou plutôt infligent à leur corps, les dictats de la médecine et de la pharmacie. Complètement accros mentalement et physiquement, ils auront bien du souci à se faire !

  • ConscienceU12 ConscienceU12

    http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_mail.gif Rien à foutre j’en prends jamais ! http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cool.gif

    • Yanne Hamar

      Pareil chez nous !
      Cette « pénurie » c’est pour créer un manque et affoler le Landerneau. Ce qui boustera les ventes quand les drogues seront de retour.

  • Natacha Natacha

    Les couleurs de Mère Nature sont autrement plus belles.