Comment construire une pompe à eau qui fonctionne sans électricité!…

Pour ceux qui ont la chance, d’avoir une maison pas très loin d’une rivière, voici un tutoriel pour construire une pompe à eau.

Voici une pompe qui fonctionne par elle-même et qui amène l’eau de la rivière au robinet!

Explications :

Comme vous le voyez sur le dessin (et s’il n’y a pas assez de dénivelé) l’idée c’est de creuser un trou assez grand entre l’eau de la rivière et votre maison pour pouvoir y installer une pompe hydraulique…/…

…/…

Et encore d’un peu plus près… Comme vous le voyez, l’eau descend dans le tuyau de droite… dans la chambre du bas dont la valve est ouverte…/…

…/…

L’eau qui vient de la rivière… va remplir tout d’abord le fond de la première chambre et progressivement la chambre se remplissant… l’eau va pousser la valve jusqu’à ce qu’elle se ferme…
Quand la première valve (clapet) se ferme (grâce à la pression que l’eau exerce sur le clapet) 
….Captive, l’eau étant incompressible, grâce à son poids et à sa vitesse, elle n’aura d’autre choix que de monter dans la deuxième chambre…

L’eau va soulever la deuxième valve (ici appelée Delivery valve)… et passer dans la deuxième chambre…

Or, l’eau qui va monter dans la deuxième chambre va se « heurter » à l’air qui s’y trouve… Plus l’eau va monter et plus l’air va être compressé, de plus en plus compressé… jusqu’à devenir aussi dur qu’un vrai mur de brique.

L’air faisant un mur et l’eau ne sachant pas redescendre… une pression va se créer et l’eau trouvera le chemin de sa délivrance en passant par le petit tuyau…

L’eau va donc remonter dans le tuyau tout fin que vous voyez sur le côté gauche et sortir par le robinet…/…

Lire l’article complet, voir toutes les images, vidéos et détail du matériel..

PS très important et astuce donnée par Monsieur Billa :

Et en tant que plombier, je voudrais également vous dire que si l’on fabrique soi-même cette pompe, il faut également inclure une valve de gonflage en haut de la « chambre d’air », parce que avec le temps, l’eau emporte l’air par dissolution, et il faut donc regonfler de temps en temps la chambre avec de l’air pour garder l’effet rebond de la pompe.

A savoir : L’effet moteur primaire de cette pompe, c’est le poids spécifique de l’eau combiné àla vitesse qu’il prend dans le tuyau. L’effet secondaire, c’est la compression de l’air dans
la deuxième chambre. C’est bien cela qui crée l’effet moteur.
Cette pompe est très ancienne et elle était employée dans des château bien avant les pompes électriques.
Cordialement Marc

Merci Marc! De tout mon cœur pour moi et pour les lecteurs!

Comment fabriquer cette installation?

1. Je vous recommande de lire cette page appartenant à Monsieur Patrick Hadengue. Elle est en français et tout y est expliqué de manière simple. Deux vidéos sont disponibles sous le liens également>>> CLic Clic Clic

2. Je vous recommande de lire ce PDF PDF PDF en français et très complet (dessins aussi), il comprend : 

pompe-belier-ram

3. Voici un lien que m’a fait parvenir mon amie Sylvia Olivieri sur FB >>>> CLIC CLIC CLIC

un article de Ema Sandron pour Humanosphère

Voir aussi:

Pour les aventuriers : Vous avez de la corde mais rien pour la couper? Par ici…

Une simple branche de pin peut rendre votre eau potable! 

(Note: Lire les commentaires)

 

 

30 commentaires

  • GROS

    Un plombier qui ne connait manifestement pas le théorème de Bernouilli.
    Merci de m’avoir fait sourir.

    • voltigeur voltigeur

      Est ce la même chose?
      belier
      effet bélier (ce dont il s’agit dans l’article)
      bernoulli
      Équation de Bernoulli pour les fluides incompressibles (ce dont tu parles)
      https://fr.wikipedia.org/wiki/Th%C3%A9or%C3%A8me_de_Bernoulli

      • verisheep

        L’effet bélier est une conséquence du théorème de Bernouilli.
        Je pense que ce que voulais dire Gros, c’est que techniquement ce n’est pas « la vitesse de l’eau dans le tuyau » qui génère la pression mais son ralentissement soudain à la fermeture de la soupape d’évacuation (le fameux « coup de bélier »).
        Cette pression ouvre la soupape de refoulement, et l’eau passe dans la chambre supérieure en comprimant l’air qui s’y trouve.

      • voltigeur voltigeur

        Donc, ce que dit le plombier à propos de la « chambre à air » n’est pas bon? :(
        J’avais un ballon d’eau qui fonctionnait avec ce principe, et
        j’étais obligée de le vider, car à la longue, plus assez d’air pour
        pousser l’eau. Est ce que ce plombier n’a pas assez bien expliqué? Pour
        moi vu les problèmes rencontrés avec mon ballon « surpresseur », j’ai pensé
        qu’il avait raison, je me trompe? :)

      • verisheep

        Non, pas de rapport avec « la chambre à air », ça se passe au niveau du premier étage: dans mes souvenirs (mes cours de dynamique des fluides ne sont plus de première fraicheur) quand la vitesse d’écoulement augmente la pression baisse, et inversement.
        Donc c’est avec le ralentissement de l’eau (via la fermeture de la soupape du bas[waste valve]) que la pression monte, pousse la 2ème soupape et fait passer l’eau dans la chambre.

        Le plombier dit plutôt l’inverse, ou du moins n’est pas très clair: « L’effet moteur primaire de cette pompe, c’est le poids spécifique de l’eau combiné à la vitesse qu’il prend dans le tuyau. »

        Enfin, je crois que c’était ça la remarque de Gros, il pourra peut-être confirmer…

      • voltigeur voltigeur

        Merci pour les précisions, j’ai été au plus simple :)
        Je n’ai pas de notion sur la dynamique des fluides,
        donc je m’excuse, mais je te remercie pour les explications,
        à présent je comprends mieux. :)

      • engel

        Salut volti,
        -Dans un surpresseur l’eau à tendance à dégazer après sa compression* , un peu comme une bouteille d’eau gazeuse quand tu libère la pression en l’ouvrant.
        Donc, dans un surpresseur équipé d’un ballon (sans membrane d’isolement) il faut régulièrement purgée l’air de la réserve d’eau sous peine de n’avoir plus que de l’air dans le dit ballon.

        – Mais là, dans le cas d’une pompe bélier, la chambre est le même lieu où est assuré la compression*, aussi que la décompression de l’eau.
        Alors, il est bien possible que le plombier est raison. Et qu’un déficit en air puisse apparaître au fil du temps.

        *) mise en pression, pour les puristes du web!

      • voltigeur voltigeur

        Merci, c’est ce que j’avais compris la première fois, avec
        mon système simpliste de ballon, qu’il me fallait *purger*
        de temps en temps, sauf que c’est l’eau qui prenait toute la place,
        en conséquence, il n’y avait plus d’air pour pousser l’eau.. :)

      • engel

        PS:
        Quand régulièrement tu es obligé de regonfler un ballon équipant un surpresseur, c’est qu’il est foutu!
        …Et qu’il est équipé d’une membrane, la quelle est percée. :(

      • verisheep

        Oui, l’air se dissout dans l’eau sous pression, mais ça n’a rien à voir avec Bernoulli, c’est la loi de Henry qui entre en jeu dans ce phénomène.
        C’est aussi ce phénomène qui cause les accidents de décompression en plongée: une remontée trop rapide entraine une chute de pression, et l’azote dissout dans le sang redevient gazeux, transformant le plongeur en bouteille de perrier.

      • engel

        Oui, cela n’a rien à voir avec Bernoulli et l’application de l’effet bélier,… mais qui dit le contraire?

      • verisheep

        Personne, je précisais juste pour éviter qu’il y ait confusion (voir les questions de Volti plus haut).
        http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

    • engel

      Gros.
      – Le sarcasme, l’arme préférée des personnes se pensant supérieures.
      – Le savoir c’est comme la confiture: Moins ils en ont et plus ex-professo ils l’étalent.

      ..Et dans le langage commun, ces gens se nomment des puants.

    • gneu

      Au sujet de Gros : quand on s’intéresse à Bernoulli, on sait orthographier correctement son nom.

    • Thierry92 Thierry92

      A propos de bélier, il y a un pompe-mouton.

    • dereco


      Plus simple et concret, il s’agit de l’effet d’inertie, comme pour un marteau, qui enfonce un clou avec énorme force si stoppé sur très courte distance, eau lancée en vitesse et grande masse, mais brutalement stoppée, qui, sur sa lancée, donne son énergie cinétique, par compression d’air ( sinon le tuyau explose sans air!! ), à une plus faible masse d’eau qui remonte plus haut en plus faible quantité, comme un lourd bélier qui donne un grand coup sur un élastique qui lance très vite une balle légère .

      Bernoulli a mis la conservation d’énergie de liquide parfait, cinétique plus pression, en une équation, qui n’est pas indispensable pour comprendre l’idée du marteau ou bélier qui enfonce une porte.

      Certains pensent que les Egyptiens avaient réalisé un bélier dans leurs pyramides !!!!!

      Le bon montage permet à l’air de se renouveler à nouveau en partie au retour avec l’eau.

  • verisheep

    Le bélier hydraulique, une invention qu’on doit aux frères Montgolfier si mes souvenirs sont bons.

    Quelques documents sur le principe détaillé du fonctionnement, sur le dimensionnement, et un tuto vraiment bien foutu (plus costaud que celui en pvc présenté à la fin de l’article original) téléchargeables ici:
    http://toutbox.fr/verisheep/AUTONOMIE-DIY/BATIMENT+-+HABITAT/alimentation+en+eau/B*c3*a9lier+hydraulique

    • Lasticot

      Dommage que le système perde beaucoup d’eau au niveau du clapet de choc! Du coup on ne peut l’installer que dans un cours d’eau…

      • verisheep

        ça peut fonctionner aussi avec une source peu profonde qui se régénère par infiltration. On récupère environ 10% de l’eau dans le bélier, mais le reste peut être canalisé vers un réservoir en contrebas.

    • Merci verisheep. Et merci aussi à Volti qui ne laisse rien au hasard sans avoir bien étudier son sujet. C’est super d’avoir des intervenants comme vous.
      Bonne journée chers M.E

  • Le système fonctionne très bien, par contre il fait du bruit car le coup de bélier dans la tuyauterie en acier résonne, pour une pompe en pleine campagne ça pose pas trop de soucis.

    Il faut aussi faire de la maintenance car le système est assez sensible.

  • MiracleBoy

    je peux toujours vous fabriquer le système si vous voulez je suis tuyauteur soudeur ^^
    quand à la maintenance , je pense que le mieux serait de faire un piquage dans la partie  » air  » avec un tuyau qui remonte à la surface au bout duquel vous mettez un connecteur pour compresseur d’air . et un manomètre comme ca vous aurez la pression qui s’affiche et vous pourrez remplir d’air sans déterrer tout le système ..

  • Thierry92 Thierry92

    « Menace russe » : on cherche midi à quatorze heures ?

    La vérité sur la crise ukrainienne et le fondement de TAFTA.

    Lire cet article est peut etre épuisant pour certains mais tres instructif.

    http://fr.sputniknews.com/international/20150616/1016564900.html

  • Thierry92 Thierry92

    Selon la Fédération internationale des journalistes, la France est le pays le plus dangereux pour les journalistes. Le nombre de journalistes le plus important ayant laissé leur vie pour l’année 2015 n’est pas en Ukraine, ni en Russie, ni en Syrie, ni en Irak ou en Afghanistan mais en France.

    Journalistes tués en 2015 : La France détient le record triste du nombre de journalistes tués en 2015.
    La Fédération internationale des journalistes indique que 10 journalistes ont été tués en France en 2015 contre 2 en Ukraine pour la même période. La Libye compte 6 journalistes tués, le Yemen 8, l’Inde 3, le Pakistan 1, la Syrie 3. Pour les journalistes il est plus dangereux de travailler en France que de travailler en Russie et en Ukraine.

    http://novorossia.today/france-pays-plus-dangereux-au-monde-pour-les-journalistes/