L’Arche de Noé: guide pratique en situation d’urgence

La situation juste avant le référendum est extrêmement tendue en Grèce, et la population se rue sur l’alimentation de base, l’essence et les médicaments. Le souci, c’est que la situation grecque risque d’avoir des répercutions très sérieuses sur d’autres pays de la zone euro dont l’Allemagne et la France, et que de ce fait, les scénarios sont multiples, et la plupart poussent à l’optimisme.

C’est donc l’occasion, au cas où, pour ressortir ce vieux mais excellent billet d’Isabelle du blog conscience du peuple. Bien sur, celui-ci peut paraître extrême dans sa forme, car ce que nous risquons de connaître, c’est un effondrement du système pur et simple, pas l’apocalypse, mais la plupart des conseils et des astuces sont néanmoins bons à prendre en compte. Allez savoir ce que les mois à venir vont nous apporter…

couteau suisse outil survivalisme

La préparation concrète et préventive est un acte d’intelligence et de sagesse…
1- Prévoyez de l’argent qui sera accessible très rapidement afin de vous permettre d’acheter un maximum de denrées et d’équipements. Il n’est pas impératif de tout acheter maintenant, mais la préparation sera votre longueur d’avance.  Pensez à quitter les grands centres ou grandes villes en cas de déclaration de loi martiale  ou de panique générale pour éviter d’être piégé dans la circulation. Trouvez des lieux secondaires où vous pourrez évacuer rapidement.
2- Réunir des amis proches, un petit réseau local où tous sont engagés sur la même voie. Préparer un inventaire des ressources que chacun peut mettre à la disposition des autres, les talents, les compétences et savoirs de chacun. Faire une liste des choses à acheter en groupe (génératrices, panneaux solaires, filtreurs à eau, groupe d’achat pour la bouffe, essence, etc.)

3- Élaborer avec sa famille, et avec le réseau local, des stratégies d’opération en cas d’urgence. Exemple : L’annonce d’un montée fulgurante du prix du pétrole ou d’une pandémie mondiale est faite dans les médias et dans l’heure qui suit, chacun a son rôle à jouer (faire l’achat des denrées alimentaires et de l’équipement, retirer l’argent des comptes bancaires, etc.).  * Notez que l’électricité pourrait être coupée sans préavis lors d’une éruption solaire, ce qui pourrait entraver sérieusement l’approvisionnement en nourriture, en essence et en argent.
4- Faire le contact avec d’autres réseaux pour partager les ressources, talents et compétences. Créer un groupe de troc ou une monnaie d’échange pour faciliter les échanges de biens et de services. Prévoir des cuisines collectives pour optimiser les ressources.
5- S’entendre, entre adultes, sur une attitude à adopter avec les enfants dans un contexte de grands bouleversements. Instruire les enfants sur quoi faire en cas de catastrophes et leur donner vos instructions si vous deviez aller les récupérer à l’école dans un tel contexte.  Élaborer des moyens pour faire face à une personne qui prend panique.
6- Soyez conscients que lorsque toutes les ressources seront épuisées, la foi seule pourra nous soutenir dans l’épreuve.  Ayez quelques Bibles avec vous même si vous n’êtes pas croyant… pour l’instant!
NOURRITURE
– Sacs de pâtes alimentaires et de riz
– Sacs de farine tout usage et pour pain seulement
– Sacs et conserves de légumineuses : pois chiches, fèves rouges, etc.
– Sacs de céréales : blé, avoine, kamut, gruau, etc.
– Boîtes de sel : pour le pain entre autres.
– Sacs de sucre : fructose ou stevia.
– Sacs de raisins secs : biscuits et grignotines.
– Cannelle et épices de votre choix : poivre, sel, basilic, muscade.
– Bouillons en poudre
– Conserves de sauce tomates (les conserves ne sont pas
nutritives, mais améliorent le goût…)
– Conserves de crème de brocoli, champignon, etc.
– Sauce tamari ou sauce soya
– Beurre d’arachides
– Huile d’olive
– Sacs de noix : amandes, tournesol, etc.
– Protéines de soya : protéines déshydratées : en magasin
d’aliments naturels.
– Réserve d’eau potable : voir filtreur à eau portatif.
– Semences pour vos fruits et légumes
– Germinations : luzerne, tournesol, pois chiches, etc.
– Chocolat : un aliment réconfortant et réjouissant!
– Bicarbonate de soude (pour vos recettes)
AUTRES 
– Vêtements 4 saisons pour toute la famille : bottes, manteaux, imperméables.
– Couvertures et sacs de couchage : voir surplus d’armée
– Articles d’hygiène : savon, shampoing, papier tout usage, savon pour le linge (savon de pays), serviettes sanitaires, etc.
– Articles d’entretien : eau de javel, vinaigre, sacs à poubelle, gants de plastique, etc.
– Outils : marteau, hache, scie, pelle, ciseaux, cordes, etc.
– Essence
– Procédés pour filtrer l’eau : filtreur charbon, pilules, etc.
– Éclairage : allumettes, chandelles, lampes à l’huile, bouteilles d’huile, lampe de poche, etc.
– Matériaux : polytaine, bois de construction, etc.
– Articles de cuisine et de camping : ouvre-boîte, assiettes, ustensiles, réchaud de camping, tente, etc.
– Piles, radios et lampes de poche
– Articles de chasse et pêche
– Bombones de propane
– Lampes au propane
MÉDECINE DE BASE 
v HUILE DE MELALEUCA (TEA TREE)
Les aborigènes utilisent depuis des millénaires les propriétés très variées de cet  » Arbre à Thé « . Des recherches scientifiques récentes ont montré que cette huile essentielle est antiseptique, antibactérienne, antimicrobienne et antifongique.
Indications:
Digestive : indigestion, gastro-entérite, colites, infections intestinales.
Excrétoire : cystite, infections vaginales.
Tête : rhumes, sinusite, otite, aphtes, gingivites, maux de gorge.
Respiratoire : bronchite, fièvre, grippe, toux.
Peau : Candida, acné, plaies infectées, piqûres d’insectes, abcès, brûlures,
herpès, verrues, soins de la peau grasse, mycoses des ongles.
Applications:
Externe
Appliquer l’huile essentielle pure sur les parties atteintes, plusieurs fois par jour. Si infection ou irritation, diluer l’huile essentielle dans un peu d’eau.
Interne
Verser quelques gouttes (3-4) d’huile essentielle pure dans un verre d’eau et se gargariser quelques secondes et recracher ensuite le liquide. Avaler ce mélange, en petite quantité, pourra vous fournir un bon antibiotique.
v HYDRASTE (antibiotique naturel)
Stimule le système immunitaire, combat le rhume ou la grippe, aide à combattre le cancer. Masque la présence de drogues dans l’organisme lors de tests de dépistage. Prévient ou traite les infections gastro-intestinales, traite les infections des voies urinaires, les inflammations de la vésicule biliaire, la pharyngite, l’inflammation des voies nasales et des oreilles, les infections oculaires, les inflammations des muqueuses ou de la peau dues à des infections fongiques ou bactériennes.
Infusion: Infuser 500 mg à 1 g de racines et rhizomes séchés dans 150 ml d’eau bouillante pendant 5 à 10 minutes. Boire trois tasses par jour. Cette préparation est très amère. L’addition d’un peu de menthe ou de verveine citronnée ainsi que de miel à la préparation masquera partiellement cette forte amertume.
Teinture: Prendre de 2 ml à 4 ml, trois fois par jour.
v IODE DE POTASSIUM (en cas de radiations nucléaires)
Un accident nucléaire peut s’accompagner d’une émission d’iode radioactif. Cet iode pénètre dans le sang par les voies respiratoires, par la peau ou par l’absorption d’aliments contaminés. La glande thyroïde, un organe régulateur très important dans notre organisme, accumule l’iode jusqu’à saturation. L’irradiation prolongée de cet organe augmente le risque de cancer et d’autres affections de la thyroïde. Ce sont les foetus, les bébés, les jeunes enfants qui courent le plus grand risque.
En cas d’accident nucléaire, ces comprimés doivent être pris le plus rapidement possible après l’annonce par les autorités de la nécessité d’un tel traitement. Chez l’adulte, la dose est de 130 mg d’iodure de potassium en une prise (2 comprimés); chez l’enfant, la dose est calculée en fonction de l’âge. Les nouveau-nés et les femmes enceintes ou en période de lactation ne prendront la dose qu’une seule fois; pour les autres personnes, la même dose doit être répétée tous les jours aussi longtemps que l’exposition à l’iode radioactif le justifie.
v L’ARGILE
L’argile doit son activité à son fort pouvoir absorbant et sa grande richesse en silice (48%), aluminium (36%) et sels minéraux (14%). Ainsi, l’argile tapisse la muqueuse gastro-intestinale, la protège, aide à sa cicatrisation et absorbe les toxines présentes dans le tube digestif. On utilise l’argile pour toutes les pathologies gastro-intestinales et les infections intestinales. On l’emploie aussi en voie externe locale et en voie interne générale dans toutes les affections bactériennes ou virales (plaies suppurantes, abcès, brûlures, etc.). L’argile en usage externe, possède de grandes vertus pour la regénération des tissus.
Usage interne :
Faire tremper 2 c.à thé (utilisez une cuillère en plastique pour éviter toute réaction entre l’argile et le métal) d’argile blanche dans un verre d’eau pendant toute la nuit. Au matin, mélangez avec la cuillère en plastique et boire à jeun. Faire une cure de 3 semaines. (les cures d’argile sont déconseillées aux personnes ayant des problèmes de constipation).
Cataplasme pour usage externe :
Laissez tremper l’argile verte dans un peu d’eau pendant au mois une heure, puis appliquez directement sur la peau une épaisseur de 1 à 2 centimètres (ne pas appliquer de l’argile trop froide sur les articulations). Bandez et laissez agir au mois 3 heures ou le garder toute la nuit. Recommencer tous les jours jusqu’à obtention de l’effet souhaité.
v CHARBON DE BOIS (en cas d’empoisonnement ou d’attaque bio-chimique)
Le charbon de bois pulvérisé a fait partie des remèdes reconnus par le corps médical pendant le dix-neuvième siècle et jusqu’au milieu du vingtième siècle. Le charbon de bois, qu’on obtient du bois, possède dans plusieurs situations une grande valeur thérapeutique.
Le charbon de bois réduit en fine poudre (plus la poudre est fine, meilleur sera l’effet) a la capacité d’absorber un grand nombre de toxines et de particules non désirables. Il possède aussi le pouvoir de ¨d’attirer¨ l’infection.
On retrouve le charbon de bois finement pulvérisé dans les magasins d’aliments naturels. Si toutefois une urgence se présente et qu’on n’en ait pas sous la main, on peut récupérer du charbon du foyer en autant que celui-ci n’ait pas été contaminé par de la peinture ou tout autre produit chimique.
Usage interne :
Le charbon de bois s’absorbe aussi par la bouche et fournit un contre-poison efficace contre plusieurs substances toxiques (guerre bactériologique ou chimique!).
Usage externe :
Placez une couche de 4-5 millimètres de poudre au centre d’un tissu blanc mince. Évitez de doubler le tissu pour optimiser l’effet. La meilleure façon est de concevoir un sachet noué qu’on déposera sur la partie à traiter. Immergez ensuite la compresse à plat dans de l’eau chaude et l’appliquer sur la partie infectée. Il est préférable de laisser la compresse toute la nuit, alors vous pouvez utiliser de la gaze humide pour en faire un pansement durable. Pour accroître l’effet de la compresse, on peut y appliquer un peu de chaleur à l’aide d’une bouillotte ou d’un coussin chauffant. On peut traiter de la même façon les infections au visage ou aux yeux.
v CHLORURE DE MAGNÉSIUM (méningite, tétanos, ou autres)
Remède efficace pour tout. À prendre en cure préventive de 21 jours, arrêt 10 jours, ou pour traiter spécifiquement un symptôme. La seule contre-indication est la néphrite (reins).
Conseils d’utilisation du chlorure de magnésium : 20 gr pour 1 litre d’eau
Dissoudre un sachet (20gr.) dans un litre d’eau et agiter jusqu’à dissolution et conserver au réfrigérateur. Pour masquer le mauvais goût, ajouter du jus de citron ou du jus de fruits.
Pour traiter la méningite, la polio, le tétanos ou toutes autres maladies subites :
Pour l’adulte :
Diluer un sachet (20g) de chlorure de magnésium dans 1 litre d’eau et boire un verre de ce liquide à toutes les 60 minutes jusqu’à ce que les symptômes disparaissent.
Pour l’enfant :
Suivre le même procédé, mais diluer le sachet de chlorure de magnésium dans 2 litres d’eau (demie-dose), même fréquence.
Pour le bébé :
Mélanger le sachet dans 4 litres d’eau (quart de dose), même fréquence.
v COLLOÏDAL D’ARGENT
Antiseptique, antibiotique et antifongique.
TRUCS-MAISON
BRÛLURES (mineures)
– La gelée de vitamine E aide à la cicatrisation.
– Appliquez du blanc d’oeuf sur la brûlure et laissez sécher.
– Appliquez une compresse d’argile sur la brûlure pour l’arrêt de la chaleur et pour la cicatrisation.
CONSTIPATION
– Prendre une c.à table de son deux fois par jour.
– Mangez des pruneaux cuits ou crus
GASTRO
– Pedialyte: 360ml (12oz) de jus d’orange non sucré
600ml (20oz) d’eau bouillie refroidie
1/2 c.à thé de sel
Mélangez le tout et donnez ce liquide à volonté. Ce mélange aidera à la réhydratation du corps.
– Infusez une à deux c.à thé de gingembre frais, ou en épice, dans une tasse d’eau chaude et boire ce liquide aux quatre heures. Ne jamais déposer une herbe ou une fleur dans une eau bouillante, elle perdrait une grande quantité de ses vertus. Cette tisane risque d’enlever complètement les symtômes de la gastro en très peu de temps.
GRIPPE ET RHUME
– Faire bouillir, pendant plus d’une heure, un gros oignon coupé et quelques gousses d’ail hachées. Laissez refroidir et buvez 1 tasse de ce liquide 3 fois par jour ou au besoin.
– Pour aider à la déconsgestion, humidifiez la pièce avec de l’euchalyptus.
HYPERTENSION
– Mangez beaucoup d’ail ou prenez des capsules d’ail.
– Le poivre de cayenne aide à contrôler la pression sanguine.
INDIGESTION
– Boire des tisanes ou thé de feuilles de menthe.
– Boire des tisanes de persil.
– Prendre 1c.à thé d’huile d’olive.
INFECTION URINAIRE
– Boire du jus de canneberges (bio, sans sucre) et augmentez la consommation de vitamine C.
MAUX DE GORGE
– Tisane de gingembre, miel et une pincée de poivre de cayenne.
MAUX DE TÊTE ET MIGRAINES
– Boire des tisanes de menthe poivrée.
MAUX DE VENTRE OU COLIQUES
– Infusion de cumin, menthe poivrée, graines de fenouil écrasées ou la marjolaine. On peut utiliser ces éléments soit individuellement ou mélangés. Une c.à thé de la plante par tasse d’eau. On filtre et laisse refroidir. Pour un bébé, mettre 1 ou 2 c.à thé dans les boires.
– Infusion de feuilles de laurier. Pour les bébés, mettre au maximum 1/2 feuille pour une tasse d’eau. Pour l’adulte, vous pouvez mettre jusqu’à 4 feuilles.
– Donnez 1c.à thé d’huile d’olive le matin comme premier aliment.
MÉNINGITE
Voir chlorure de magnésium
NAUSÉES DE LA FEMME ENCEINTE
– Prendre de la levure de bière au petit déjeuner.
OTITE
– Faites bouillir un oignon pendant une quinzaine de minutes et placez-le au fond d’un bas blanc, en coton, pendant que l’oignon est encore chaud. La vapeur dégagée aidera à soulager la douleur.
– Appliquer l’huile de Melaleuca sur l’oreille externe.
POUX
– Appliquez de la vaseline abondamment sur le cuir chevelu pendant toute la nuit. Au lever, brossez minutieusement le fond du cuir chevelu avec un peigne fin et fini les poux!
ULCÈRES
– Bouillir, environ 5 minutes, des feuilles de choux. Boire le jus ainsi recueilli. Grignoter du chou cru donne aussi de très bons résultats.
– Prendre 1c.à thé d’huile d’olive 3 fois par jour.
VARICELLE
– Appliquez du miel sur les boutons, ça soulage la douleur.
– Appliquez de l’huile de vitamine E quatre fois par jour directement sur les boutons.
– Triplez l’apport en vitamine C quotidiennement.
– Bain de bicarbonate de soude et bien assécher le corps. Appliquez ensuite une lotion à la calamine.
Plantes médicinales de base
Camomille (infusion ou compresse): Anxiété, nauxées, indigestion, diarrhée, insomnie, démangeaisons, douleurs menstruelles, infections.
Aloès (gel): Brûlures et irritations de la peau.
Gingembre (infusion): Nausées et gazs.
Échinacée (teinture): Réactions allergiques ou inflammation.
Lavande (infusion): Insomnies, dépression, maux de tête, stress.
Ortie (infusion): Eczéma, muguet vaginal, syndrome prémenstruel, diarrhées, hémorroïdes, arthrite, la goutte.
OPÉRATION D’URGENCE / ÉVACUATION
Préparation de quelques bacs de plastique hermétiques (facile à transporter) contenant :
– Médecine
– Nourriture
– Vêtements
– Couvertures
– Outils
– Entretien et hygiène
– Jeux pour les enfants…
Préparez une trousse de premiers soins avec un manuel d’instructions. (bandages, Tylenol, etc.)
Élaboration d’un plan d’évacuation :
– Qui fait quoi?
– Un lieu d’hébergement doit être prêt en cas d’évacuation.
– Les denrées et l’équipement sont prêts à transporter ou déjà entreposés dans ce lieu d’urgence.
– Élaborer des moyens de communication entre les gens du réseau et des autres cellules (lieu de rassemblement, radio-émetteur, sifflet, etc.)
DURÉE DE VIE DES ALIMENTS STOCKÉS
Idéalement, se procurer une machine à empaquetage sous vide qui donne une durée de vie beaucoup plus longue que dans les empaquetages d’origine. Vaut mieux acheter de multiples quantités que d’acheter de gros contenants.  L’ouverture de gros contenants nécessite un remballage inutile et laborieux et réduit la durée de vie des aliments.
Un truc important pour la farine et le riz: faites congeler dans des sacs ou contenants quelques jours pour ainsi tuer les œufs. Ensuite, bien disposer dans des sacs très hermétiques.
Voici quelques conseils de consommation des aliments stockés:  VOIR LES TECHNIQUES DE CONSERVATION AU SEL ET LE FUMAGE DE LA VIANDE.
A consommez avant six mois :
– Lait en poudre (boites en carton)
– Fruits secs (en conserve)
– Gâteaux secs
– Pommes de terre
A consommez avant un an :
– Soupes de viande ou légumes en boite
– Fruits au sirop, jus de fruits en pack et légumes en conserve
– Céréales prêtes à l’emploi et céréales à cuisiner (en conserve)
– Beurre de cacahouète
– Confiture
– Bonbons à sucer, et noix en boites
– Vitamine C
Sans limite de consommation (si placés dans des récipients et dans des conditions où la température si situe entre 5 et 15 degrés Celsius, sans humidité)
– Farine
– Huile végétale
– Maïs séché
– Levure chimique (baking powder)
– Soja
– Café instantané, thé et cacao
– Sel
– Boissons non gazeuses
– Riz blanc
– Bouillons
Source et fin sur Conscience du peuple.

 

4 commentaires

  • ellemedit

    Hello,

    Le Principal :L’Eau sous toutes ses formes,citerne,bidon,bouteille,puits le tout en grande quantité !

    vu les températures ces jours-ci,imaginons 1 seul jours sans eau !

    A plus

  • labichedesbois labichedesbois

    https://
    http://www.youtube.com/watch?v=q0-UHTbfcqE

    quel que soit la cause du chaos , l’aboutissement sera le même !! à voir absolument surtout pour les gens habitant les villes !!

  • Chacun doit pouvoir élaborer les stratégies en fonction des potentialités et des conditions de vie de départ: maison ou appartement, ville, village ou campagne, plaine, bord de mer, montagne, selon la saison, …
    Puis selon les risques potentiels. Dans chaque mairie, il y a un fascicule les décrivant, ainsi que la conduite à tenir dans chaque cas.
    Bien sûr, le chaos généralisé est à rajouter.
    Connaître les systèmes d’alerte.
    Imaginer les cas et que faire à chaque fois.

    Faire régulièrement l’état des lieux côté réserves. Attention aussi à la chaleur actuelle qui peut les mettre à mal.

    Prévoir pour nos compagnons à 4 pattes. Mais aussi apprendre à les observer car ils pourraient bien être un excellent système d’alerte, bien avant toute sirène ou info médias.

  • CoolDude

    Bonsoir à tous.

    Je vois que l’on y parle de HE d’arbre à thé.
    J’ai personnellement essayé…
    C’est efficace, pas de doute.
    C’est surement pas la panacée, mais pour les petits bobo, c’est sympa.

     »
    ARBRE À THÉ (TEA TREE)Melaleuca alternifoliaFamille : MyrtacéesProvenance : AustralieParties de la plante utilisées : feuillesType d’odeur : forte, camphrée,« médicale »Indications principales Problèmes de peauInfectionsMycosesUsages possiblesÀ appliquer sur la peau : oui +++ (1 ou 2 gouttes pures sur une petite surface, ou diluées avec d’autres huiles essentielles ET dans de l’huile végétale en cas d’applications répétées, sur une plus grande surface ou si la peau est sensible).À avaler : oui ++.À respirer : oui ++.On l’apprécie parce que…Antiseptique polyvalent ultra-efficace, l’arbre à thé fait partie des « bases » de la pharmacie familiale. D’autant que sa remarquable efficacité est associée à une excellente sécurité d’emploi : il est dénué de toxicité. N’hésitez pas à l’utiliser sur les bobos comme en cas d’infection plus délicate.Propriétés Antiseptique, désinfectant, bactéricide, fongicide, antiviral.Antiacarien, antifatigue, anti-infectieux, antiparasitaire, cicatrisant, décongestionnant veineux, facilite la transpiration (« donne chaud »), soutient les défenses immunitaires, radioprotecteur.Fortifiant, neurotonique.Indications Infections cutanées : acné, abcès, mycoses cutanées et vaginales, coupures, dartres, aphtes, gingivite, herpès (labial ou génital), morsures (chien, tique…), poux, psoriasis, verrues, zona.Bobos de l’été : piqûres d’insectes, brûlures, coups de soleil.Infections urinaires : cystite.Infections respiratoires : amygdalite, bronchite, coqueluche et autres toux, grippe, otite, rhinopharyngite, sinusite.Frilosité, hémorroïdes.Conseils d’utilisationTroubles cutanés :Appliquez quelques gouttes sur la peau agressée ou infectée, pures (si surface de petite taille) ou mélangées avec de l’huile végétale (si surface cutanée étendue).En masque capillaire contre les poux (voir aussi à « lavande »).Poux : préparation « choc » !Appliquez le mélange de 25 gouttes d’arbre à thé + 25 gouttes de lavande dans 100 ml d’huile d’amande douce. Répartissez la moitié du mélange sur les cheveux humides, juste avant le shampooing, puis peignez les cheveux mouillés et videz le reste du mélange sur le cuir chevelu. Peignez à nouveau raie par raie, du crâne à la pointe des cheveux, en partant du front pour aller jusqu’à la nuque. Entourez la chevelure d’un film plastique et laissez en place pendant 2 heures. Rincez, faites 2 shampooings, rincez à nouveau abondamment. Passez un peigne antilentes pour être certain de tout éliminer.Recommencez ce soin 7 jours plus tard afin d’éradiquer les éventuels lentes ou poux « rescapés ».Infections et troubles en général  (tous) :Appliquez 2 à 4 gouttes pures en regard de l’organe atteint (gorge, poitrine, autour de l’oreille, des sinus, la vessie, etc.), ou 5 gouttes diluées dans une cuillère à soupe d’huile végétale pour une zone cutanée plus importante ou en massage le long de la colonne vertébrale (antifatigue).+En bain : 10 gouttes d’arbre à thé pour 2 cuillères à soupe de base pour bain ou du lait.+Avalez 2 gouttes pures sous la langue ou diluées dans de l’huile d’olive, du miel, sur un sucre ou un comprimé neutre, 1, 2 ou 3 fois par jour – selon les besoins.+Respirez quelques gouttes sur un mouchoir jetable, si possible après un nettoyage à l’eau de mer des voies respiratoires.Autres utilisations possibles L’arbre à thé est un excellent désinfectant et désodorisant domestique.La recette Dans un flacon en verre opaque (marron de préférence) muni d’un verseur, mélangez 1 cuillère à café d’arbre à thé, 1 cuillère à café de cannelle, 1 cuillère à café de pin et 4 cuillères à café de citron. Secouez avant d’utiliser à raison de quelques gouttes sur une éponge ou directement versées sur l’endroit concerné (siphon, cuvette des toilettes, etc.). Pour un effet « désodorisant » renforcé, remplissez un petit vaporisateur d’alcool ménager (que vous trouverez en litre dans les supermarchés, ça marche bien aussi dans du vinaigre d’alcool blanc), ajoutez quelques gouttes de votre mélange aux huiles essentielles et vaporisez dans toute la pièce.Contre-indications et remarques Vous pouvez l’appliquer pure sur la peau, à condition que ce soit sur une petite surface et que vous ne renouveliez pas trop souvent ni pendant trop longtemps : 2 gouttes pures 2 à 3 fois par jour, pendant 3 jours : c’est le maximum !Comme toutes les huiles essentielles, celle d’arbre à thé est interdite pendant les 3 premiers mois de grossesse. Il ne faut pas non plus l’utiliser durant l’allaitement.
    «