L’OCDE accuse: La France a du mal à insérer ses immigrés sur le marché de l’emploi

L’OCDE (Organisation de Coopération et de Développement Economiques) vient de publier un rapport accusateur envers la Grèce, la Suède et la France. Dans celui-ci, il est expliqué que ces 3 pays n’en font pas assez au niveau emploi pour l’insertion des immigrés, et que ceux-ci sont du coup statistiquement plus pauvres que les « autochtones ». Il faudrait donc logiquement que ces pays fassent des efforts et proposent plus d’emplois aux personnes issues de l’immigration, alors que les pays en question sont déjà touchés de plein fouet par une crise sans précédent.

Ce que nous apprend l’article du site Challenges.fr sur ce rapport, dans un premier temps, c’est que 30% des ménages immigrés sont en situation de pauvreté relative, contre 13% pour les ménages autochtones, soit l’un des écarts de revenu « les plus élevés de la zone OCDE ». Mais il y a encore beaucoup mieux: Avec un taux de chômage de ses immigrés de 15,9% contre 9,1% pour l’ensemble de la population, la France fait partie au même titre que la Grèce et la Suède des mauvais élèves de l’OCDE. A l’inverse, les États-Unis intègrent mieux les immigrés (7,5% de taux de chômage) que les natifs (8% de taux de chômage) sur le marché de l’emploi.

Il faudrait donc fustiger la France, la Grèce et la Suède pour leur manque de solidarité envers les immigrés qui ne demandent qu’à être aidés au niveau intégration, et pour cela, il faut leur proposer du travail, même à tarif réduit, et même prendre exemple sur les Etats-Unis qui ont une de 122,6% du PIB, et dont le taux de chômage magouillé est au plus bas: 6,17% (chiffres proposés par l’OCDE), taux complètement faux puisque les statistiques réelles ne prennent pas en compte ceux sortis du système, le niveau d’inactivité réel est bien supérieur comme nous le démontre cet article du site Central Charts: les 20% sont largement dépassés.

14153957Tableau proposé par le site Challenges.fr

Hormis le fait que certaines données soient très relatives, il y en a quelques unes proposées dans le rapport complet (disponible en anglais) qui ne sont pas mises en avant dans la presse, étrangement…

Par exemple, la différence de niveau de vie entre les personnes issues de l’immigration et les personnes nées dans le pays. Pas besoin d’être un expert pour se rendre compte que le Luxembourg détient un record dans le domaine:

27Les chiffres dans le domaine sont bien plus alarmants que pour la France (30% des ménages immigrés sont en situation de pauvreté relative, contre 13% pour les ménages autochtones) puisque nous avons des données respectives de plus de 40% et moins de 20%, quand à la Belgique, la situation est également préoccupante.

Enfin, dernier tableau intéressant issu du rapport, le nombre d’employés issus de l’immigration comparé au nombre de personnes employées nées dans le pays:

84Il est intéressant de constater que certains pays font travailler plus de personnes nées à l’étranger que sur leur sol national. Là encore, on peut reprocher à la France de faire partie des « mauvais élèves », tout comme les Pays-Bas, la Finlande, ou encore la Belgique…

Je vous laisse faire la comparaison avec cet article déjà relayé dans le passé sur le blog, sur une théorie qui depuis toujours fait polémique, mais qui prête à réfléchir, sur un éventuel « grand remplacement » organisé par l’ONU et l’UE:

Récemment des nouvelles passées relativement inaperçues ont été publiées malgré l’interdiction des statistiques « ethniques » en Europe : Londres est désormais peuplé de 45 % d’autochtones ( anglais « dit de souche » ), Bruxelles comprend 76 % de sa population issue directement ou indirectement de l’immigration, et en île-de-France 60 % de naissances seraient le fait de populations extra-européennes.

Ce processus de rapide d’érosion des populations européennes d’origine et leur remplacement par les populations immigrées n’est pas issue de nulle part. Cette politique qui va aboutir à la mise en minorité de la population chrétienne ou traditionnelle de l’Europe a été décidée à New York (ONU) et à Bruxelles (UE). Syndrome de l’aborigène européen ou vaste opération commerciale au détriment des populations mondiales ? Analyse.

La démographie européenne s’avère, comme chacun le sait, une cause perdue, les populations européennes « d’origine » ne font plus suffisamment d’enfants pour renouveler les générations de manière endogène. C’est inévitable et la tendance se renforce sensiblement. A l’inverse, les populations africaines et asiatiques connaissent un boom démographique inédit inversement proportionnel à la qualité de la vie et aux ressources disponibles pour les populations locales. A cette double fatalité : quasi-disparition pour les uns, appauvrissement et surpopulation pour d’autres, l’ONU avait trouvé la solution, expliquée abondamment dans son « rapport sur les migrations de remplacement publié par la Division de la population des Nations Unies ».

Constatant le déséquilibre démographique mondial qui va aboutir à une explosion de la population africaine (multipliée par 3 avant la fin du siècle) et asiatique induisant une paupérisation encore plus importante et une crise humaine et écologique insurmontable, les élites onusiennes ont élaboré une planification de l’immigration vers l’Europe (et vers d’autres pays dit développés) qui solutionnera d’une part la (presque) disparition de la population européenne et d’autre part soulagera les pays du tiers-monde de la surpopulation qui deviendrait aussi grave que le déclin démographique du « vieux continent ».

Curieusement, pour les experts les USA sont une exception « démographique ». Sans fournir trop d’explications, ils nous disent que l’Amérique connaîtra avec sa démographie interne, une légère hausse de sa population. Donc, tous les « occidentaux » ne sont pas égaux sur le plan démographique, c’est du moins le point de vue de l’ONU. Les USA n’ont par conséquent aucun besoin d’immigrés. Ils sont « autosuffisants » démographiquement.

Par contre, pour l’Europe, les chiffres sont pour le moins édifiants : En 2100, la population européenne autochtone constituera moins d’un tiers des habitants (170 millions) contre une majorité écrasante d’immigrés ou de personnes d’origine immigrée (pour un total de 520 millions d’habitants, soit quasiment le maintien de la population actuelle), L’ONU décide alors de « recommander » des quotas d’immigration visant le remplacement des Européens d’origine qui disparaissent suite à leur démographie ; c’est le concept de « remplacement de population » qui est mis en œuvre. « Tous les pays et régions étudiés dans ce rapport auront besoin d’un flux d’immigration pour éviter que leur population ne diminue. Cependant le niveau d’immigration, relatif à l’expérience passée, varie beaucoup. Pour l’Union européenne, la poursuite des taux d’immigration observés dans les années 1990 suffirait à peu près à éviter une baisse de la population totale, tandis que pour l’Europe dans son ensemble, il faudrait deux fois le taux d’immigration observé dans les années 1990. » (Extrait du rapport de l’ONU)

A la fin de la décennie 1990-2000, l’ONU recommandait une « importation » d’immigrés à hauteur de 4,5 millions d’individus par an, sachant que les populations déjà présentes d’origine immigrée aidaient les « européens de souche » à améliorer leur fécondité. Curieusement le chiffre est passé au cours de cette décennie à 13,5 millions par an. A ce rythme, les mêmes experts prévoient en 2050 que certains pays passeront le cap de la moitié (ou presque) de la population d’origine immigrée. Ce qui signifie que les grandes métropoles européennes n’auront bientôt plus de chrétiens que leurs monuments et leurs cimetières. Ces derniers étant les seuls endroits où les « blancs » seront majoritaires.

Mais loin de culpabiliser les populations immigrées, il est aussi nécessaire d’analyser comment l’Union Européenne a commencé à mettre en œuvre sa nouvelle politique d’immigration dite « choisie ». Le projet de « Carte bleue » a été lancé par la Commission en 2007, et adopté en 2009 (Directive européenne 2009/050/CE). Il s’agit d’un permis de travail délivré aux résidents d’un pays non-membre de l’EU qui lui permet, selon certaines conditions, de venir travailler plus facilement sur le territoire de l’Union.

« La carte bleue utilise le système de l’immigration choisie, qui a pour but de rendre l’immigration à long terme plus rentable pour les pays européens. Elle est destinée uniquement aux travailleurs qualifiés, ce qui écarte la possibilité de voir une immigration d’assistés qui coûte cher aux Etats et génère un sentiment xénophobe parmi la population ».

Cette directive a été particulièrement critiquée par les associations de protection des immigrés et par des intellectuels africains voyant une manifestation de néo-colonialisme dans le « brain drain », soit la fuite organisée des cerveaux des pays les moins développés vers les pays occidentaux. On extrait alors effectivement la matière grise comme l’ont fait les pays colonisateurs avec les matières premières.

Dès lors la question se pose de savoir qui tire un avantage l’immigration de remplacement si elle ne profite ni aux migrants ni aux pays d’accueil, dont la population est extrêmement défavorable à la poursuite de l’immigration vécue souvent comme une invasion ou, comme le dirait le président Poutine, comme une colonisation des colonisateurs par leurs anciennes colonies.

L’ONU et l’UE sont des institutions supranationales qui prennent des décisions collégiales après avoir soumis leurs projets à d’innombrables lobbies. Au-delà des doux rêveurs onusiens pensant que le transfert de population par centaines de millions va sauver la planète, les principales organisations soutenant cette politique ont été les multinationales, les lobbies pétroliers, miniers, agro-alimentaires… soit une oligarchie agissant pour satisfaire ses propres intérêts financiers ; peu importe que l’Afrique devienne un désert intellectuel et que l’Europe chrétienne disparaisse ; D’un côté, un marché de 520 millions de consommateurs sera toujours mieux qu’un petit marché de 170 millions d’Européens, de l’autre, l’immigration pourra faire pression sur les salaires et combler le manque de main-d’œuvre qualifiée … quand l’économie redémarrera.

Nous devons aussi nous interroger sur la déification de la démographie qui, à long terme, constitue une menace pour l’humanité. Toujours plus d’êtres humains, toujours moins de ressources et quand la situation est localement ingérable, nos élites décident de transférer la population mondiale au détriment des uns et des autres. Les hommes ne sont plus que des statistiques, dans lesquelles ils sont même « dollarisés ».

Et nous ne parlons pas des groupuscules extrémistes ou ultras fanatiques, nous vous livrons des décisions votées par l’Organisation des Nations Unies, la même qui défend la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme dans le monde.

Source french.ruvr.ru

Voir aussi l’article de Maria Merkulova
Effondrement du rêve européen : migrants, radicaux et séparatistes

Thirteenth Coordination Meeting on International Migration New York, 12-13 February 2015

La migration internationale est un phénomène mondial qui gagne en ampleur, en complexité et en impact. Aujourd’hui, pratiquement tous les pays dans le monde sont à la fois les pays de destination, d’origine et de transit pour les migrants internationaux. Les schémas de migration traditionnels sont complétés par de nouveaux flux migratoires, alimentées par l’évolution des conditions économiques, démographiques, politiques et sociaux. La modification des schémas de migration affecte la taille et la composition des populations migrantes ainsi que les économies et les sociétés des pays d’origine et de destination.

L’augmentation de la mobilité mondiale, la complexité croissante des schémas migratoires et l’impact de ces mouvements sur le développement ont tous contribué à ce que la migration internationale devienne une priorité pour la Communauté. La treizième Réunion Internationale de coordination sur les migrations internationales, examinera les progrès accomplis pour intégrer la migration dans le poste -2015 du programme de développement des Nations Unies . Il s’agira notamment (de trouver?) des façons de tirer parti des migrations dans le cadre renouvelé sur le financement du développement. La réunion mettra également l’accent sur les activités de suivi sur et, le cas échéant, mettre en œuvre la Déclaration du Dialogue 2013 de haut niveau sur les migrations internationales et le développement (A / RES / 68/4), ainsi que l’ordre du jour en huit points pour l’action que le Secrétaire général a présenté dans son rapport au Dialogue 2013 de haut niveau (A/68/190).

Source Un.org

Traduction Voltigeur pour lesmoutonsenrages

Voir sur le site de l’ONU(Anglais) les sujets du département des affaires sociales et économiques

Extraits:

48th session on the Commission on Population and development
New York, 13-17 April 2015

International Migrants Day
18 December 2014

Reste à savoir une chose: quelle conclusions en tirez-vous?

30 commentaires

  • quantum latin

    « J’estime que la terre est comme la tête:dans la tête,le cerveau a entre dix milliards et vingt milliards de neurones.Or,c’est l’image du nombre d’humains.Quand il y aura sur terre autant d’humains que de neurones dans le cerveau ,la terre sera complète.D’ici là,on nage dans un problème de discussion,pas dans un problème de communication.Quand il y aura entre dix et vingts milliards d’hommes,ce ne sera plus la communication qui comptera,ce sera la contagion… ». Jean Carteret http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wacko.gifhttp://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_scratch.gifhttp://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cool.gif

  • quantum latin

    « Des Dialogues et du Verbe », éditions L’Originel . 1978 .

  • engel

    C’est simple faut virer du monde du travail les autochtones…Ah merde, c’est déjà la procédure!
    …et depuis plus de 40ans.

    Gros intérêt des flux migratoires non contrôlés pour l’exploitation à bas coût d’une population corvéable à merci.

    Même à gauche-gauche(dans les années 70!), Mr Marchais(premier secrétaire du parti communiste) s’élevait contre l’émigration non nécessaire.
    Comme quoi…

    http://www.prechi-precha.fr/quand-georges-marchais-pcf-luttait-contre-limmigration-et-lislam-video/

  • c’est la faute au wouacisme !
    il ne peut pas y avoir d’autre explication plausible. J’ai beau chercher, je ne vois pas.

    mais l’essentiel, c’est qu’on accélère l’immigration, non ? sinon ça serait wouaciste !

  • Le veilleur

    Ils ne réfléchissent pas à l’OCDE, à l’origine la natalité était encouragée pour que les générations futures puissent payer les retraites des plus vieux en travaillant mais aujourd’hui le travail est en voie de disparition donc sachant cela, comment vont vivre ceux qui sont déjà installés en France et les nouveaux arrivant ? Comment vont-ils payer les impôts qui permettent de rémunérer les l’allocations logements, les allocations familiales et le RSA dont la plupart des immigrés bénéficies.

    La contraception a limité la natalité dans les pays dit civilisés mais si les Français(e) ont stopper le flot des natalités c’est justement parce qu’ils ont bien réfléchie qu’élever un enfant sans travail n’est pas une solution.

    Il n’y a déjà pas de travail pour la plupart des Français de souche mais maintenant que les immigrés sont là, le gouvernement ne peut plus faire machine arrière, ni les renvoyer chez eux malgré le manque de travail et le taux de pauvreté augmentera encore inexorablement.

    • engel

      C’était un évident faux prétexte.
      Puisque dans les années 70 il y avait déjà plus 2 millions de chômeurs.

    • Mehdi

      « La contraception a limité la natalité dans les pays dit civilisés mais si les Français(e) ont stopper le flot des natalités c’est justement parce qu’ils ont bien réfléchie qu’élever un enfant sans travail n’est pas une solution. »

      Premièrement je doute que les Français(e) vous ont nommé porte parole. ^ En tout cas moi non.

      Deuxièmement, il faudrait penser à réfléchir encore un peu (beaucoup) plus. Je ne vois pas le rapport entre élever un enfant et avoir un travail. On peut très bien élever des enfants sans avoir de travail. Encore faut il savoir qu’il y a d’autres façons de vivre que la façon conformiste dictée par le système.

      Et troisièmement concernant le faux problème des expatriés vivants en France qui feraient plus d’enfants que les aborigènes ( du latin ab origines Habitants premiers ); problème nommé par certains, « le grand remplacement », Excusez moi de vous décevoir mais un peuple qui ne fait plus d’enfants, qu’il ait ou non des expatriés sur son territoire, est voué à disparaître. Le fléau de ce peuple est donc le faible taux de naissance, et rien d’autre. Ce ne sont pas les expatriés qui empêchent les aborigènes de faire des enfants.
      Par contre la mentalité en putréfaction de la grande majorité des citoyens, la morale décadente, les ivg, j’en passe et des meilleurs, sont les vrais dangers d’un peuple.

      A bon entendeur.

      Un aborigène franco-marocain, né et élevé en France.

      • Balou

        http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_good.gif
        Sauf pour les ivg… les femmes ont le droit de choisir.

      • Mehdi

        Content qu’au moins une personne soit d’accord avec moi sauf pour l’ivg =)

        Concernant l’ivg vous avez raison, malheureusement, aujourd’hui en France, les femmes ont le droit de choisir de mettre à mort leur enfant. Pendant que l’homme n’a pas son mot à dire. =)

      • Le veilleur

        Oui et non, j’ai connu beaucoup d’homme qui me disaient qu’ils ne voulaient pas d’enfants mais n’ont pas eu d’autre choix que d’accepter car leurs compagnes voulaient les garder.

        Pour en revenir à ce que l’on disait plus haut, les gens font moins d’enfants en parti à cause ou grâce à la contraception, aujourd’hui nous pouvons choisir et pour moi et pour beaucoup de gens c’est un bien fait.

        Dans beaucoup de pays la contraception n’existe pas ou n’est pas tolérée par les religions et coutumes mais ces gens souffres de voir leurs progénitures souffrir de la faim ou de devoir travailler jeunes pour subvenir aux besoins de la famille, je sais que beaucoup de ces gens aimeraient avoir un moyen de contraception et que l’IVG existe depuis toujours partout dans le monde partout.

        En Inde par exemple les familles nombreuses tuent leur bébés car elles ont déjà du mal à nourrir leur enfants et je pense que si ont proposé à ces gens un moyen de contraception elle serait la bienvenue et de surcroit, la population diminuerait.

        Alors après c’est sûr qu’on peut faire des enfants si on a un revenu quelconque ( RSA, CAF, APL… ) mais de nos jours je doute que l’on puisse bien les nourrir, les vêtir, les chauffer… sans aucun revenu et dans un style de vie non conformiste à moins d’être totalement autonome du système.

    • Thierry92 Thierry92

      L’OCDE est une entité enfantée par washington.
      Donc demandez vous d’où vient cet article.

  • Nevenoe Nevenoe

    Bonne lecture

    Quand nous aurons fait notre coup d’État nous dirons aux peuples : « Tout allait très mal pour
    vous ; vous êtes tous exténués de souffrance.
    Nous allons supprimer
    la cause de tous vos
    tourments, à savoir les nationalités, les frontières et la diversité des monnaies

    C’est ainsi qu’après avoir pénétré chacun de l’idée de sa propre importance, nous briserons les
    liens de la famille chez les goyim ; nous empê
    cherons les hommes de valeur de percer ; étant
    dirigées par nous, les foules ne leur permettront pas de se révéler ; elles prendront l’habitude de
    n’écouter que nous qui payons leur attention et leur obéissance.

    En ce qui concerne l’éducation, nous avons abêti,
    abruti et corrompu la jeunesse des goyim.

    II nous est indispensables que les guerres n’amènen
    t aucun avantage territorial. Toute guerre sera
    donc transportée sur le terrain économique que
    . Alors les nations reconnaîtront que, sur ce
    terrain, la suprématie dépend de notre concours. Cette situation livrera nos adversaires à la merci
    de notre agence internationale aux millions d’yeu
    x que nulle frontière n’arrête, et nos droits
    internationaux balayeront tous les droits dés nations et gouverneront celles-ci, comme le Code
    civil d’un État règle les relations
    de ses sujets entre eux.

    En attendant l’avènement de notre règne, nous créerons, au contraire, et nous multiplierons dans
    tous les pays du monde les loges maçonniques; nou
    s y attirerons tous ceux qui sont capables de
    devenir de grands hommes po
    litiques, car ces loges sero
    nt nos principales sources
    d’information, ainsi qu’un moyen d’
    influencer les hommes politiques.
    04
    Toutes ces loges auront un centre inconnu et
    seront administrées par nos Sages. Chaque loge
    aura son représentant apparent qui servira de paravent aux dits Sages, dont il recevra les mots
    d’ordre et le programme. C’est là que nous formerons le nœud de tous les éléments
    révolutionnaires et libéraux tirés par nous de
    toutes les couches de la société. Les plans
    politiques les plus secrets nous seront connus et
    tomberont sous notre di
    rection le jour même
    de leur élaboration

    ETC ETC

    http://maliket.a.m.f.unblog.fr/files/2009/10/protocoleslestroistraductionsbutmi.pdf

    • voltigeur voltigeur

      Ces fameux protocoles, de plus en plus au
      gout du jour.
      Mais ce ne sont que délires de conspis, hein?? :) :)
      Merci Névenoé :)

    • rouletabille rouletabille

      Merci NEVENOE..
      C’est la guerre financière ,le champ de bataille est l’assujettissement du MONDE avec de la fausse monnaie (de l’Univers ensuite hahah) Les conséquences sont douloureuses mais il n’y a pas de cadavres ensanglantés,les merdias,Hollywood etc servent d’anesthésiants,une X le chaos en place (ce qu’ils recherchent)les gens se mettront à genoux pour implorer la mise en place d’une Gouvernance Mondiale ,la boucle sera bouclée
      Merci encore de votre attention NEVENOE.
      http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

    • Grand marabout Grand marabout

      avec leurs mensonges,ils font la guerre..
      http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif

      • rouletabille rouletabille

        Il faut reconnaitre que c’est mieux qu’en 14 et 40 ou ils finançaient le massacre des gens de manière brutale.
        Ils font des progrès..Faut pas croire qu’ils sont mal conseillés avec les salaires qu’ils payent,même s’ils sont cons (Atali,Bhl etc),ils ont les meilleurs collaborateurs Mondiaux.
        http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gifGMRBT.

  • Filux

    Sauf que, ça fait bien longtemps que le rôle de Pole-Emploi n’est plus de fournir du travail mais d’orienter les chômeurs. Ça, les négriers de l’OCDE doivent le savoir, vu que c’est eux même, qui nous ont  » suggérés  » cette réaffectation des services publics de l’emploi !

    Bref, de la propagande libérale grossière, dont le but à peine voilé, est ni plus ni moins de casser le droit et le cout du travail !

  • Grand marabout Grand marabout

    l’ OCDE accuse …
    l’UE condamne ..
    ils commencent,un peu à nous gonfler
    tous ces parasites despero-sodomites

    le peuple exécute..le culte de la soumission

  • Tyr

    Mais pourtant je croyais dans les médias de masse qui disaient que les immigrés venaient pour travailler… mais si vous savez, pour faire le travail que les méchants français ne voulaient pas faire.

    Ce serait faux?
    Mais alors pourquoi continuer à faire venir des immigrés quand on a plus de six millions officiels de chômeurs dans le pays?

    L’immigration est un esclavage mondial qui détruit à la fois le pays d’accueil et le pays d’origine.

    • rouletabille rouletabille

      C’est cousus de fil blanc.
      La mixité à tout prix afin de détruire les Nations et d’unifier la bêtise avec Jérusalem comme Capitale,j’ai plus le lien avec Atali ,je vais chercher.
      http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

    • voltigeur voltigeur

      L’immigration est un esclavage mondial qui détruit à la fois le pays d’accueil et le pays d’origine.

      Mais c’est le but, détruire les nations et en faire une
      espèce de grande région hybride, multiculturelle, où
      les « genres » cohabiteraient, où le métissage est fortement encouragé, et
      comment? par l’immigration, où les valeurs qui ont fait nos nations, seront
      remisées dans les annales de l’histoire, la full version écrite et
      imposée sans consentement des peuples, par les puissants….
      On le voit arriver gros comme le Titanic… :(

  • Jujusmart

    Ca me fait rire : que ce soit la France ou n’importe quel autre pays soumis à la finance, a du mal à intégrer les immigrés. En cause, plus de boulot pour personne !
    Mais ça ne durera pas, ils mettent tout en place pour intégrer uniquement les immigrés et à bas coût, of course !
    Bientôt , pour gagner sa vie, il faudra partir en Chine