Faire pousser des pommes de terre sur son balcon

Quoi de mieux pour un peu de bio que de faire pousser soi-même? Pour beaucoup qui vivent en ville comme moi, le gros souci, c’est le manque de place, pourtant, c’est néanmoins un faux argument dans beaucoup des cas puisque la taille de la surface, aussi réduite soit-elle, n’empêche pas dans la plupart des cas de faire pousser quelques pommes de terre.Bien sur, vous n’atteindrez pas l’autonomie alimentaire, mais cela sera déjà un petit plus toujours utile…

Les seules véritables limites dans la vie sont celles que l’on s’impose, à nous d’accepter d’élargir notre champs de vision pour trouver comment avancer.

patatesl

Et pour savoir quand et comment les ramasser, car beaucoup ne le savent pas forcément…

10 commentaires

  • Natacha Natacha

    Oui Benji. :)
    « Le difficile, c’est ce qui peut être fait tout de suite. L’impossible, c’est ce qui prend un peu plus de temps. » George Santayana
    On peut aussi les faire pousser dans un sac de jute … et garder les « boîtes » pour les abeilles. :)
    Belle journée créative à vous tous. :-)

  • Michele

    les résultats de ceux qui ont déjà tenté l’expérience ne sont pas très convaincants
    http://www.youtube.com/watch?v=rnknKyEnqH4
    http://www.youtube.com/watch?v=aysFTXzg_VU
    j’aimerais voir la récolte de ceux qui disent que ça marche super bien.

    par contre la phrase « Les seules véritables limites dans la vie sont celles que l’on s’impose » elle me fait bien rire
    Quand vous n’avez pas de balcon, c’est quoi la limite, celle qu’on s’impose ou celle qui est imposée par la construction?????

  • Graine de piaf

    Ayant une mauvaise terre dans mon jardin, j’ai fait planté l’an dernier des patates dans de grands sacs de terreau suivant la méthode trouvée sur le Net. Il faut faire attention à arroser régulièrement, à mettre de l’engrais, bio bien sûr en ce qui me concerne, car les nutriments du terreau s’épuisent vite, et remettre de la terre au fur et à mesure de la pousse des feuilles. j’ai récolté 3 kgs dans un sac et 2 dans l’autre. c’était un essai et j’ai été contente du résultat.

  • Planete bleu Planete bleu

    Moi j’ai mis des plants de tomates ( j’ai déjà plusieurs tomates qui sont en train de grossir) et des fraisiers sur mon balcon. Je vais essayer les pommes de terre

  • rouletabille rouletabille

    Le cannabis aussi ,pas moi,mais cultiver des pommes de terre en appart me semble ringard
    http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cool.gif

  • Voilà 2 ans que je cultive les pommes de terre en pot et elles poussent très bien, à partir de vieilles patates bio. Bien sûr, elles ne me feront pas tout l’hiver. Mais dans un gros pot en plastique noir, récupéré, j’ai récolté 1.5 kg environ. Elles sont très bonnes.
    J’ai aussi des tomates, des concombres qu’il me faudra bientôt planter, un plan de courgettes (4 courgettes en cours) et un d’aubergines (1er essai) auxquels j’ai adjoins des haricots et des oeillets d’inde pour les protéger des maladies. Ces deux plants sont sur une fenêtre plein Sud.
    Des radis plein Sud aussi, piétinés par les pigeons !
    Et des cébettes que je replante dès que j’en ai. Ainsi je coupe une ou deux « feuilles » pour mes salades.
    + 2 fraisiers, pour le moment sans succès, dont un en suspension.

    Car il y a plein de bestioles et mes plants sont plutôt jaunes malgré mes bons soins (cicadelles, mildiou, chlorose). Bref, c’est un pays de rêve, ce village ! http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cry.gif

    Je pense qu’il est bon de faire des expériences comme cela, et d’avoir des graines sous la main. Toutefois, en ville, il faut acheter la terre. Ce n’est pas vraiment rentable.
    Je récupère l’eau d’une source au village.
    L’anti-chlorose peut être remplacé par de l’eau dans laquelle on fait rouiller un clou, m’a-t-on dit.
    Le savon noir dilué contre les bestioles fonctionne bien.

    Un peu de soufre, quelques fils de cuivre si besoin à enterrer, et de l’engrais compatible bio devraient suffire côté panoplie de soins. Mais tout cela a un coût. Rapport kilos récoltés/terre + soins, à vous de voir…

    Si quelqu’un a des astuces…

    • rouletabille rouletabille

      je te trouve super cohérente,je me moque PAS ,les fils de cuivre aussi dans les champs ,voila voilou ,j’en suis rester à la vodka aux cochons quand j’étais en vacances en Pologne.
      http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_rose.gifhttp://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_rose.gif

  • samlours94

    Je l’avais fait il y a quelques années. Les pommes de terre en balcon, vu la place que ça prend, la terre à charrier à la fin et le peu de rendement (entre 2 et 5kg max pour 3 patates plantées), ça ne vaut pas vraiment le coup de se lancer là dedans.
    Beaucoup de travail pour quasi rien en fin de compte.
    Même les tomates en balcon, je ne suis plus très sur de continuer tant d’une années à l’autre, les résultats sont mitigés.