Reportage sur la manifestation des indépendants en colère contre le RSI

Sans tous ces petits patrons et ces auto-entrepreneurs, c’est une partie de l’économie du pays qui disparait, un des piliers qui n’aura pas été étouffé pour rien, pour permettre avant tout le profit de très grandes entreprises qui vont voir leur chiffre d’affaire augmenter en flèche, puisqu’il faut bien se tourner vers quelqu’un…Une situation complètement taftaïenne…

L’ambiance était électrique hier à Paris pour la manifestation des indépendants en colère contre le RSI, organisée par l’association SNE (Sauvons nos entreprises), qui a appelé lors de cette manifestation les indépendants à ne plus payer leurs cotisations pendant 1 mois, le temps qu’ils laissent au gouvernement pour réagir et prendre des mesures. Ces gens sont à bout, on sent que l’insurrection n’est pas loin. Avec des gens désespérés, déterminés et victimes d’une injustice, en effet les choses peuvent réellement dégénérer. Que fera le gouvernement ?

Prise de parole de Pascal Geay, président-fondateur de Sauvons Nos Entreprises (SNE) :

Source+témoignages récoltés dans le cortège sur Agoravox.tv

Et pendant ce temps, les politiques parlent du RSI et de ce qu’il faut en faire…

La ministre des affaires sociales, Marisol Touraine, a proposé, mardi 10 février à l’Assemblée nationale, une mission parlementaire pour réfléchir à des réformes du régime de protection sociale des indépendants (RSI) – la sécurité sociale des commerçants, artisans et professions libérales –, décrié pour ses dysfonctionnements.

La ministre espère que cette mission « permette, en lien avec les acteurs concernés de travailler aux pistes d’amélioration et aux réformes à entreprendre dans l’intérêt des indépendants et de l’ensemble des personnes qui travaillent dans ce secteur ».

Source et article complet sur Le Monde

À lire également: RSI: la spoliation organisée des artisans et commerçants

6 commentaires

  • Elvin

    Ne vous faites pas d’illusions, le gouvernement sait très bien de quoi il retourne avec le RSI .

    Vous n’avez pas encore compris leur langage ? C’est simple il suffit d’inverser le sens de tous leurs propos .

  • PhildeFer

    C’est pourtant bien simple: l’état français vit grâce aux impôts payés par le secteur privé. Désolé pour les fonctionnaires en tout genre, chômeurs, assistés sociaux, retraités, agriculteurs (qui ne font plus pousser que des subventions de la PAC), militaires et personnel politiques pouvant me lire, mais seul le secteur privé est générateur d’une plus-value dont la taxation permet de faire « tourner la boutique »..
    Les impôts et taxes payées par toutes les autres catégories ne sont jamais que rendre à l’état de la main gauche une petite partie de l’argent reçu de lui de la main droite…

    En ce qui concerne le secteur privé, qui est en régression constante depuis plus de 4 décennies, nous savons tous ici que ce ne sont pas les riches entreprises du Cac 40 qui payent l’impôt.. Ces gens là ont mille et une combines pour y échapper (cf paradis fiscaux et autres..) et ce malgré quelques affaires simplement anecdotiques comme Cahuzac ou HSBC qui émergent sporadiquement…

    Ce sont donc bien ces quelques dizaines/centaines de milliers de pauvres C… autrement appelés « entrepreneurs » qui doivent abonder le trésor de notre nation dont l’insee admet que plus de 56% du PIB est réalisé par le secteur public..

    A force de tondre ce petit cheptel de moutons, ils commencent à arriver à l’os…

  • patator patator

    aucune image dans les JT !!! beaucoup des commerçants, artisans, indépendants sont arrivés au bout de leur patience ! beaucoup sont dans des situations très précaires voir désespérés et n’ont plus rien à perdre !! attention messieurs les politiques !! ça va péter !!