NON, le chômage n’a pas baissé… il a augmenté de 77 300 personnes en janvier…

Le problème quand on nous parle de chômage pour nous dire qu’il baisse, ce sont les chiffres pour le prouver. Et comme vous allez le lire, ils ne mentent pas sur ceux ci, mais leur système de calcul ne prend en compte que les catégories. On savait déjà que nous étions enfumés, roulés dans la farine, et ça ne va pas s’arranger de sitôt.

Titre original:

« NON, le chômage n’a pas baissé… il a augmenté de 77 300 personnes en janvier, contrairement à ce qui est dit ! »

Mes chères contrariennes, mes chers contrariens !

Je trouve fascinant la façon dont personne ne va simplement faire le travail de base qui consiste à aller lire les chiffres de l’évolution du chômage !

Je trouve incroyable que tout le monde reprenne des communiqués de presse sans même chercher à s’assurer de leur bonne compréhension des choses.

Et pour vous livrer le fond de ma pensée, je crois que l’on sous-estime très grandement l’aspect paresse des choses… Il n’y a point de complot ou de journalistes corrompus, je crois qu’il y a plus prosaïquement beaucoup de gros flemmards comme partout…

Ainsi donc on vous a expliqué depuis plus de 24 heures que enfin, c’est génial, bonne nouvelle, le chômage baisse… MAIS c’est pas vrai, et ce n’est pas une vue de l’esprit, c’est même dans les statistiques données par le ministère de l’Emploi lui-même… Faut juste lire bon sang… c’est dingue, absolument dingue !

Tout est une histoire de catégorie, si la catégorie 1 de chômeur baisse, le nombre total de chômeurs, lui, augmente !!

Et voilà, vous avez compris l’essentiel, c’est un peu comme si je vous claironnais que le nombre de chômeurs dans le village de Tartemolle vient de baisser de 15 % parce qu’une boulangerie vient de s’installer et a recruté un plein-temps et demi dans ce village qui compte 10 chômeurs ! Là le gouvernement ferait un communiqué en expliquant que cette baisse de 15 % du chômage (en omettant de préciser que cela ne concerne que le village de Tartemolle) est une excellente nouvelle et que l’on voit bien que les efforts consentis avec la mise en place du pacte de responsabilité vont donner des résultats… même s’il est trop tôt pour se réjouir pleinement ! Et pour cause, point de réjouissance car au niveau national et toutes catégories confondues, c’est une hausse du chômage qui a eu lieu en janvier.

Voici la preuve par les chiffres et vous pourrez bien sûr aller les vérifier par vous-même sur le PDF du ministère que je vous communique évidemment en annexe !

Page 1

Catégorie A (actes positifs de recherche d’emploi, sans emploi ; unité : en milliers) :
– décembre 2014 : 3 762,1 ;
– janvier 2015 : 3 742, soit une baisse de 0,5 % du nombre de chômeurs dans cette catégorie.
La baisse est vraie « statistiquement ».

Sauf que si on prend en compte les catégories A, B, C (actes positifs de recherche d’emploi) alors en décembre 2014 nous avions 5 514,2 chômeurs et en janvier 2015… 5 530,6, soit une hausse de 16 000 demandeurs d’emplois, ce qui n’a rien à voir avec une baisse annoncée de 18 000 !!

Plus grave encore… si vous poussez votre lecture jusqu’à la fin ou presque…

Page 15

Catégories A, B, C, D, E (quand on prend en compte toutes les différentes catégories et également nos DOM-TOM et tout le toutim ; unité : en milliers), alors nous obtenons :
– décembre 2014 : 6 284,9 ;
– janvier 2015 : 6 362,2.

Si vous faites la soustraction, ce qui reste une opération assez facilement accessible à tous mathématiquement parlant surtout à l’aide d’une simple calculette même pas scientifique, alors nous obtenons le résultat édifiant de 77 300 demandeurs d’emplois en plus.

Et voilà en France, en 2015, comment une hausse de 77 300 chômeurs de plus d’un mois sur l’autre se transforme sans que personne n’y trouve rien à redire en une baisse historique de 18 000 chômeurs de moins qu’il faut célébrer collectivement en bénissant le gouvernement qui nous dirige !

J’en suis encore ébahi, vraiment, et pour le moment personne ou presque ne relève ce mensonge éhonté alors que rien n’est caché. Rien. Tous les chiffres sont accessibles à tous… mais en fait personne n’en a rien à foutre car les gens préfèrent le mensonge qui rassure à la vérité qui dérange.

Mais ne soyez pas dupes.

Il est déjà trop tard, préparez-vous.

Charles SANNAT pour le Contrarien

« À vouloir étouffer les révolutions pacifiques, on rend inévitables les révolutions violentes » (JFK)

Ceci est un article ‘presslib’, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Le Contrarien Matin est un quotidien de décryptage sans concession de l’actualité économique édité par la société AuCOFFRE.com. Article écrit par Charles SANNAT, directeur des études économiques. Merci de visiter notre site. Vous pouvez vous abonner gratuitement www.lecontrarien.com.

« L’Assemblée nationale est toujours otage de Thomas THÉVENOUD qui est toujours député. Pensons à elle. Ne l’oublions pas. »
(Pour protester pacifiquement et avec humour, n’hésitez pas à reprendre cette formule en bas de tous vos mails, de vos articles ou de vos publications, il n’y a aucun droit d’auteur !!)

http://travail-emploi.gouv.fr/IMG/pdf/PI-Mensuelle-NZE88.pdf

3 commentaires

  • Pierre L

    Ce « mensonge éhonté » sur la diminution du chômage a été relevé par un article de l’UPR.

    Ce qui m’étonne le moins, c’est que le gouvernement ponde des menteries en laissant à la disposition de chacun les documents qui prouvent sa mystification.

    En matière de crétins congénitaux on est servi ! Il faut s’attendre à tout.

  • Povtach

    « « L’Assemblée nationale est toujours otage de Thomas THÉVENOUD qui est toujours député. Pensons à elle. Ne l’oublions pas. »
    (Pour protester pacifiquement et avec humour, n’hésitez pas à reprendre cette formule en bas de tous vos mails, de vos articles ou de vos publications, il n’y a aucun droit d’auteur !!) »
    Bonne idée. Les moutons devraient en trouver une.
    Par un processus démocratique pour s’entrainer.

    Pour moi la référence c’est patdu49 qui met à jour les vrais chiffres du chomage depuis plusieurs années. Il est sur agoravox.

  • whackangel

    Engeance de vipères, comme disait l’autre…

    On est en plein dans la réécriture officielle, dans la manipulation des chiffres et dans le culte systématique du mensonge. Non seulement ces chiffres sont manipulés, mais les attributaires de telle ou telle catégorie sont radiés de plus en plus vite, n’étant plus comptés nulle part. Alors oui, peut-être qu’on peut dire que le chômage baisse, mais ça ne veut pas dire que l’accès au travail augmente pour autant !