Toyota place les brevets de sa voiture à hydrogène en open-source

N’est-ce pas un très beau geste que de partager ainsi l’ensemble des brevets gratuitement pour permettre au marché automobile de faire la transition vers un avenir plus propre? C’est ce que vient de faire Toyota avec sa voiture à hydrogène, reste à connaître la réaction des géants du pétroles qui jusqu’à présent ont tout fait pour que les véhicules fonctionnant sans pétrole ne soient pas trop popularisés…

Toyota_FCV_reveal_25_June_2014_-_by_Bertel_Schmitt_02

Le constructeur japonais met à disposition de tous les industriels de la voiture l’ensemble des licences concernant sa voiture Miraï et ses stations de recharges pour favoriser la transition vers le véhicule à pile à combustible.

« Toyota va autoriser l’usage sans licence de l’ensemble de ses 5 680 brevets sur les piles à combustible ». C’est l’annonce qu’a faite Bob Carter, le vice-président du groupe aux États-Unis, lors du Consumer Electronics Show de Las Vegas. L’objectif : favoriser le développement mondial d’automobiles fonctionnant à l’hydrogène, un carburant inépuisable qui ne produit comme déchet que… de l’eau.

Le constructeur a déjà lancé au Japon sa Miraï, première voiture à hydrogène produite en grande série et à destination du grand public. Elle doit être commercialisée aux États-Unis courant 2015. Les brevets ouverts par Toyota portent sur les piles en elles-mêmes, mais aussi les réservoirs des véhicules, l’électronique et les systèmes de distribution de l’hydrogène en station-service. Il s’agit notamment d’encourager l’essor des stations de recharge, indispensable à la commercialisation de ces véhicules nouvelle génération.

Aider la première génération de véhicules

« La première génération de véhicules à pile à combustible à hydrogène, qui sera lancée entre 2015 et 2020, sera critique, réclamant un effort concerté et une collaboration non conventionnelle entre les constructeurs automobiles, les régulateurs gouvernementaux, les universitaires et les fournisseurs d’énergie », explique Bob Carter pour justifier la décision du groupe.

Source+vidéos: Wedemain.fr
Il y a déjà eu un précédent avec une voiture ne fonctionnant pas au pétrole, celle-ci a été retirée du marché malgré ses performances exceptionnelles et rapidement oubliée, une voiture électrique qui était pourtant pleine d’avenir. À l’heure actuelle, les véhicules électriques réapparaissent timidement avec des capacités plutôt réduites, rien de comparable avec la voiture du dessus, ou alors sous forme hybrides, donc utilisant en partie du carburant issu du pétrole.

Il existe également d’autres technologies pour faire rouler les véhicules, avec le méthane par exemple comme à Oslo, ville dans laquelle l’ensemble des bus roulent grâce au méthane produit à partir des égouts de la ville. Il y a toujours eu une grande mauvaise volonté pour voir le monde de l’automobile changer et devenir plus respectueux de l’environnement, généralement pour une question d’argent. Espérons que ce partage de brevets par Toyota puisse changer quelque chose…

30 commentaires

  • Natacha Natacha

    Et comment produit-on l’hydrogène ?
    En relançant les Fukushima ?

  • engel

    Si cela se confirme,
    Il va y avoir une grosse vague dépressive et beaucoup de chasses neiges dans les rangs des décideurs nippons!

    N’est-ce pas Marevick ;)

    • Maverick Maverick

      Pas sûr … En fait, Toyota s’est seulement recentré sur son métier, qui est de fabriquer des chass- euh, des voitures, pas des sources d’énergie … Et du coup, ils font l’économie d’une guerre des brevets et d’une course à la R&D. Ce que Toyota veut, c’est construire plein de véhicules de nouvelle génération, pour remplacer les anciens, pas défendre sa technologie propriétaire face à l’E-Cat ou au réacteur à fusion portable annoncé par Lockheed-Martin. En plus, si c’est Open Source, plein de gens vont chercher à améliorer la techno bénévolement … Tout bénéf’.

    • Le veilleur

      Exactement, voilà quelqu’un d’intelligent, en espérant que ça donne des idées à d’autres, ce partage des brevets est essenciel pour l’avenir de l’humanité et c’est toujours mieux que les véhicules aux pétroles.

      http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_unsure.gif

  • Maverick Maverick

    Et de deux … Elon Musk a déjà mis les brevets de sa « Tesla » en Open Source. Attendons voir ce que l’impression 3D va changer à la façon de fabriquer les voitures http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_mail.gif

  • Schtroumpf Schtroumpf

    Cadeau, cadeau… Non.

    Stratégie, oui.

    S’ils sont les seuls à commercialiser ce système, aucune station service ne s’équipera pour les alimenter, et personne n’achètera la voiture faute de station service, la boucle est bouclée.

    Mieux vaut fonctionner dans le cadre de la concurrence classique avec l’antériorité technique s’il existe un réseau de distribution de carburant que d’avoir développé des voitures invendables.

    C’est le problème du GPL par rapport aux carburants classiques, il faut déjà trouver une station service qui en fournit.

  • ConscienceU12 ConscienceU12

    « Reste à connaître la réaction des géants du pétroles qui jusqu’à présent ont tout fait pour que les véhicules fonctionnant sans pétrole ne soient pas trop popularisés » …Bah, il leur suffira juste d’en faire exploser quelques-unes pour couper toutes envies aux con-sommateurs d’en acheter une ! http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cool.gif …c’est pas plus compliqué que ça ! http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif

  • laspirateur

    Les qataris vivront en autarcie et s’empoisonneront à Dubaï tandis que les Russes nous apporterons l’hydrogène en Masse? http://sciences.blogs.liberation.fr/home/2013/04/lhydrog%C3%A8ne-natif-une-nouvelle-source-d%C3%A9nergie-.html

    Il y a aussi BFS et sont bio pétrole à base de micro- algues https://www.youtube.com/watch?v=kSHKDgVkTa8

  • inam56

    @bardamu : Qui dit hydrogène dit vapeur d’eau et qui dit vapeur d’eau dans les cylindres dit corrosion accélérée du moteur. Ceux qui ont déjà essayé de revendre une voiture au GPL voient de quoi je parle …

    Une voiture avec une pile à combustible hydrogène c’est une voiture électrique.

  • PhildeFer

    Après le mariage pour tous et la théorie du genre, l’avenir ne serait il pas à la voiture à pédales? http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cool.gif

  • Emy Emy

    dans 10 ans on roulera tous en trottinette
    la trottinette c’est économique et écolo.http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_good.gif

  • ciray

    Petit pb , l’Hydrogène avec un tout petit peu d’Oxygène ( Air) ça explose très facilement . Après une ou deux explosions les Zauto’ritées interdirons pour votre sécurité d’en fabriquer .
    Le mieux c’est de se remettre au vélo et au pédalo , en plus c’est très bon pour la santé

  • La valeur calorifique de l’hydrogène est de 39kWh par kg, et si l’on suit les meilleures pratiques connues, le coût énergétique pour fabriquer de l’hydrogène est de 63 kWh par kilo (composé de 52 kWh de gaz naturel et de 11 kWh d’électricité).