Les mesures de Valls pour lutter contre le terrorisme en une infographie

Action-réaction! Il fallait agir, et bien sûr, des mesures ont été prises pour lutter contre le terrorisme et le djihadisme en France. Car le problème, c’est qu’il faut surveiller pas mal de monde:

« Aujourd’hui, il faut surveiller près de 1300 personnes, Français ou étrangers résidents en France, pour leur implication dans les filières terroristes en Syrie et en Irak. C’est une augmentation de 130% en un an », a détaillé le chef du gouvernement. « A cela s’ajoutent 400 à 500 personnes concernées par les filières plus anciennes ou concernant d’autres pays, ainsi que les principaux animateurs actifs dans la sphère cyber-djihadiste francophone. En tout ce sont près de 3000 personnes à surveiller. » Plus sur Lexpress.fr
À croire que le problème est nouveau. Pourtant, le film « L’union sacrée » tourné en 1989, et donc il y a déjà 26 ans, abordait déjà le problème des filières djihadistes en France, le problème est donc très loin d’être nouveau. Le véritable problème est la mauvaise-foi de ces politiques qui proposent systématiquement des solutions pour des raisons politiques sans s’attaquer pour autant aux véritables causes pour ne pas qu’il y ait de scandale médiatisé puisque de toute manière, la plupart sont trempés jusqu’au cou.
Donc, pour satisfaire le public voire un électorat potentiel, certaines mesures se devaient d’être prises, mais je tiens à souligner un point important, celui concernant les forces de l’ordre: « Les forces de l’ordre, y compris la police municipale, seront équipés de gilets pare-balles et d’un armement plus performant. Les services de renseignements obtiendront de nouveaux véhicules pour les filatures« . Il est intéressant de savoir que la police va se réjouir d’avoir des gilets pare-balles neufs, les derniers devaient être remplacés notamment grâce à 2 millions d’euros sur les excédents du fonds d’aide au logement d’urgence, les anciens étant obsolètes depuis longtemps faute de budget, budget qui manque également pour garder des postes de polices ouverts, pour mettre de l’essence dans les véhicules, et ceci n’est qu’un simple aperçu d’une situation déjà vieille
3061712-ide-antiterrorisme-150121-3cols-01-jpg_2676655Source de l’infographie: Le Point

7 commentaires