Un texte biblique ancien découvert dans une momie égyptienne

Nous allons finir par ne plus comprendre ce qui est vrai et ce qui est faux, ce qui est prouvé de ce qui fait partie de la foi…

momie-egypte_0Ci-dessus un masque appartenant à une momie égyptienne (ce masque n’est pas celui dans lequel a été trouvé le document biblique). Crédits : The Brooklyn Museum, Charles Edwin Wilbour Fund
Un texte biblique datant du premier siècle de notre ère, qui serait vraisemblablement le plus vieux fragment de l’évangile de St Marc connu à ce jour, a été découvert dans le masque d’une momie égyptienne.

Un fragment de l’évangile de St Marc, datant du premier siècle de notre ère. Soit ni plus ni moins le plus vieux fragment de cet évangile connu à ce jour. Tel est le document qui a été découvert dans le masque… d’une momie égyptienne, par une équipe du Acadia Divinity College de Wolfville, Canada).

Quels sont les détails qui ont été communiqués concernant le masque de cette momie ? Tout d’abord, il semble que cette momie soit celle d’un simple civil, et non pas d’un personnage haut placé. Par conséquent, les constituants du masque de cette momie sont plus rudimentaires que ceux des masques de momies appartenant à de hauts dignitaires. De fait, ce masque est fabriqué à base de papyrus, sur lequel une peinture a été réalisée (pour voir un masque ressemblant à celui décrit ici, vous pouvez vous reporter à cet article – en anglais – de LiveScience).

Mais il s’avère que ce papyrus, composant le masque de cette momie, n’est pas comme les autres. En effet, en séparant les différentes couches du papyrus, les auteurs de la découverte se sont aperçus qu’il contenait des inscriptions. Après les avoir analysées avec soin, les chercheurs du Acadia Divinity College en sont arrivés à la conclusion qu’il s’agissait d’une version de l’évangile de St Marc.

Jusqu’ici, si la découverte était certes de taille, la plus grande surprise allait toutefois provenir de la datation de ce document. En effet, après l’avoir utilisé une combinaison de techniques de datation au carbone 14, les chercheurs se sont aperçus que ce papyrus avait été rédigé… au premier siècle de notre ère. Et plus précisément, avant l’an 90 de notre ère.

Une découverte considérable, car jusqu’ici, les versions de l’évangile de St Marc connues à ce jour sont plus récentes d’au moins 150 ans…

De nouvelles informations concernant la découverte de cette version éminemment ancienne de l’évangile de St Marc seront vraisemblablement publiées au cours de cette année 2015. Des informations qui devraient notamment apporter des précisions supplémentaires quant à la datation de ce document.

Pourquoi alors avoir souhaité communiquer sur ce résultat dès maintenant ? En fait, il s’avère que l’information concernant la date de ce document avait été divulguée à la presse dès 2012, par Daniel B. Wallace, l’un des chercheurs qui travaillait à l’époque avec l’équipe du Acadia Divinity College. Une information qui avait déclenché une série de débats et de controverses concernant les méthodes utilisées par les chercheurs pour dater le document, alors même que les travaux de datation n’étaient pas du tout terminés.

Et c’est pour répondre à ces controverses que le spécialiste en textes bibliques anciens Craig Evans, responsable de l’équipe du Acadia Divinity College à l’origine de ces travaux, a décidé de révéler dès ce mois de janvier 2015 que les travaux de datation menés depuis 2012 sur le papyrus confirment bel et bien que ce fragment de l’évangile de St Marc date du 1er siècle de notre ère. Une révélation qui a pour but de clore les controverses concernant la datation du document qui avaient pu naître en 2012, tout en préparant le terrain d’une publication à venir au cours de l’année 2015 dans une revue scientifique (dont le nom n’est pas encore connu), et qui comprendra notamment une partie des textes découverts sur le papyrus.

Toutefois, si les nécessités de la confidentialité entourant ces travaux empêchent d’en savoir beaucoup plus pour l’instant sur le contenu du papyrus, Craig Evans a toutefois révélé à LiveScience que, bien que le fragment de texte présent sur le papyrus soit plutôt court, son contenu devrait toutefois prouver que l’évangile de St Marc a évolué au cours du temps, au fil des différentes versions écrites au cours des siècles suivants.

 Source: Journal de la science, merci à Gwen pour l’info

 

31 commentaires

  • MOUTON GRAIN MOUTON GRAIN

    Ce qui m’interpelle dans cet article c’est la phrase suivante :
    « son contenu (le papyrus) devrait toutefois prouver que l’évangile de St Marc a évolué au cours du temps, au fil des différentes versions écrites au cours des siècles suivants »

    A-t-on encore besoin de preuves concernant la réécriture des évangiles qui ont toujours été modifiés selon le contexte ?
    Une fois le christianisme reconnu Religion d’État, l’Église a réécrit l’histoire à sa guise afin de cacher beaucoup de choses aux fidèles dont la vérité sur les origines de l’Homme.

    Un peu de réflexion sur les religions … jchr.be/religion/

    • robertespierre

      T’as fini de râler sur les religions!http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif
      On sait bien que c’est un Caddie où on met ce qu’on veut quand on le pousse

      • MOUTON GRAIN MOUTON GRAIN

        On se refait pas ! et ça fait du bien de rabâcher parfois.
        Pi y m’agacent avec leurs papyrus en-momifiés et l’évangile selon St Marc, celui qui nettoie tout du sol au plafond …
        D’ailleurs, moi aussi je connais un papy russe, c’est mon voisin !

      • Nevenoe Nevenoe

        Il existe également des évangiles dites apocryphes dont celle de Marie, de Thomas, actes de Pierre etc etc qui ont été rejetées par l’Eglise pour diverses raisons

      • Tu as oublié le plus important : celui de Judas !

        Qui est systématiquement rejeté … pouwkoi ??

      • guibus

        Tout simplement parce que Judas s’est suicidé avant même la mise à mort de Jésus, et donc n’a jamais pu écrire quoi que ce soit.

      • charlotte314

        mes chers amis,
        dans toutes les religions aucun prophete n’a rien ecrit, car il y a quelques chose de sacrilege dans l’ecriture qu’il est facile de comprendre si vous reflechissez un peu.

        Quant aux évangiles rejetés par l’eglise, c’est facile a comprendre, ils comportent des passages fantaisistes ou exagerer ou naifs.

        il suffit de les lire pour voir que vous aussi vous ferai les memes choix.

        il n y a rien de secret rien de mystérieux.
        moi qui les connait tous bien, j’aurai fait les memes choix que l’eglise.

        Comme livre apocryphes le livre d’enoch, ou les manuscrits de la mere morte sont beaucoup intéressants.

        les evangiles sont les seuls a ne pas avoir été modifies ou qui ne sont pas ridicules au vu des valeurs qui transmettent.

        d’autres texte sont completement has been..lisez le deutéronome c’est choquant.

        et puis les evangiles sont beaux, l’histoire de cet Etre qui a dit avant de quitter ces compagnons « aimez vous les uns les autres comme je vous ai aimés, a ceci tous reconnaitrons que vous etes mes dissiples si vous avez de l’amour les uns pour les autres. »

        Voici que je vous envoi comme des brebis parmis les loups, soyez innocent comme des colombes et prudent comme des serpents

        Les premiers seront les derniers

        Ce monde passera, mes paroles resterons.

        les polemiques sur Jesus existent depuis toujours.

        Mais qui peut dire qu’il y a une chose de fausse ou de moche dans ces propos ?

        Apres si il est s’est mariée a eu des enfants, cest la generation « oups » « voici » closer » qui se pose ces questions

        pour moi ca n’a aucune importance

      • Dante GT

        « Mais qui peut dire qu’il y a une chose de fausse ou de moche dans ces propos ? »
        Qui peut dire qu’il y a une chose de fausse?
        C’est pas sérieux j’espère!?

      • Lilith Lilith

        il y aurait également les évangiles de Jésus qui selon certaine légende ne serait pas mort sur la croix mais bien plus tard sur les bords de la mer morte à Qumrân! mais cela est une autre histoire…………….

      • Simsi

        Il a eu une expérience désagréable avec un membre d’église semble-t-il !

  • Nevenoe Nevenoe

    Sinon pour ceux qui veulent lire les textes dont est issue la Genèse il faut lire les textes sumériens.

    Un très bon texte sur le sujet

    « ce qui ressort de ces comparaisons des passages les plus significatifs des légendes sumériennes et des 11 premiers chapitres de la Genèse, c’est qu’il est indéniable que les récits bibliques ont subi l’influence de la civilisation sumérienne. Ce n’est pas un secret, tous les exégètes l’ont bien démontré. Mais, et c’est le ‘mais’ qui est ici le plus important, cette influence n’est que superficielle. En fait, les auteurs des 11 premiers chapitres de la Bible ont pris des récits sumériens les faits qui leur semblaient historiques pour ensuite les adapter au monothéisme. Au lieu d’avoir des querelles de dieux, des mesquineries et des lâchetés bien humaines à l’origine de faits qui semblaient historiques à l’époque, les auteurs ont repensé les causes, les attribuant à un Dieu unique et transcendant l’homme de par sa puissance, sa sagesse et sa grandeur morale.
    Enfin, signalons que les auteurs bibliques ont non seulement repensé les raisons des faits d’histoire qu’ils relatent (Dieu étant la raison et la cause et non les dieux), mais, ils ont aussi refondu les récits, les rendant plus réalistes (création, durée du déluge, etc…). »

    http://home.nordnet.fr/caparisot/html/sumerreligion.html#abraham

    • aum

      Ce qui est étonnant c’est qu’un grand nombre des textes sacrés, semblent plus ou moins nous raconter les mêmes « histoires ». On peut percevoir les religions qui émergent au fil du temps comme des adaptations de plus anciennes.

      • Exact, il en est de même du Coran …

      • Manu1000

        Bonjour

        « Ce qui est étonnant c’est qu’un grand nombre des textes sacrés, semblent plus ou moins nous raconter les mêmes « histoires ». On peut percevoir les religions qui émergent au fil du temps comme des adaptations de plus anciennes. »

        Bonjour à tous

        La question qu’il faudrait se poser,c’est si Dieu envoi des prophètes dans le monde pourquoi écrirai t-il des histoires différentes,lorsqu’il en envoi un autre?Ainsi dans le coran Dieu nous dit qu’il a envoyer des prophètes dans chaque civilisation. »À chaque communauté, il fut envoyé par Nous un Prophète avec cet ordre : “Adorez Dieu et écartez-vous du mal !”

        D’ailleurs dans le coran il ya cette histoire sur moise où il prétend que personne sur terre n’a plus de connaissance que lui.

        hadith:“Moussa (Moïse) faisait un sermon aux Bani-Isrâ’îl (les fils d’Israël), et leur dit des paroles qui leur mirent les larmes aux yeux et attendrirent leurs cœurs. Un des assistants se leva et lui dit : “Ô messager d’Allah, ô prophète d’Allah, y a-t-il sur terre quelqu’un de plus savant que toi ?” Moussa dit : “Non.”

        Allah lui reprocha de ne pas Lui avoir restitué la science et lui révéla l’existence d’un serviteur qui se trouvait au confluent des deux fleuves et qui était plus savant que lui. »

        Coran: » Ils trouvèrent l’un de Nos serviteurs à qui Nous avions donné une grâce, de Notre part, et à qui Nous avions enseigné une science émanant de Nous ». [ Sourate 18 : Verset 65 ]

        « Puis-je te suivre, à la condition que tu m’apprennes de ce qu’on t’a appris concernant une bonne direction ? » (L’autre) dit : « Vraiment, tu ne pourras jamais être patient avec moi. Comment endurerais-tu sur des choses que tu n’embrasses pas par ta connaissance ? » (Moïse) lui dit : « Si Allah veut, tu me trouveras patient; et je ne désobéirai à aucun de tes ordres ». Si tu me suis, dit (l’autre), ne m’interroge sur rien tant que je ne t’en aurai pas fait mention ». [ Sourate 18 : Versets 66/70 ]

        Ce récit qui n’apparait pas dans la bible,montre que même à cette époque Dieu guidait d’autres personnes sans que moise ne soit au courant.

      • Je l’ai lu en entier

        Pffff … encore un bigot aveugle :

        Un texte qui commence par :

        La racaille maçonne n’a de cesse de vouloir discréditer l’authenticité des Saintes Écritures et de la Genèse, témoignage de la création du monde.

        et qui termine par :

        Les textes mythiques n’apportent que peu d’éléments authentiques, ni aucun sens logique et scientifique. La Genèse Déluge fournit suffisamment d’informations crédibles sur le pour le confirmer sur les plans historique et géologique. En effet, la Bible est la Parole de Dieu et la seule Vérité.

        Laurent Glauzy est l’auteur de :

        Les géants et l’Atlantide
        Témoins de Jéhovah, les missionnaires de Satan
        Illuminati. « De l’industrie du Rock à Walt Disney : les arcanes du satanisme ».
        Chine, l’empire de la barbarie
        Extra-terrestres, les messagers du New-Age

      • Lilith Lilith

        Selon certain la première religion monothéiste serait le Zoroastrisme dont le père est Zarathoustra « celui à la lumière brillante » toutes les autre religions monothéeistes serait issues des préceptes de cette antique religion et s’en serait largement inspiré.

        Ce très court et non exhaustif aperçu de la religion de Zoroastre montre combien cette doctrine a influencé les monothéismes qui lui ont succédé. Rappelons brièvement :
        – l’Avesta est le livre révélé par Dieu
        – l’apparition des anges qui sont les intermédiaires entre Dieu et les hommes
        – l’existence d’un démon qui conduit les hommes vers le mal
        – le jugement après la mort, l’enfer et le paradis
        – l’immortalité de l’âme et la résurrection des corps à la fin des temps
        – l’établissement d’une éthique à suivre
        – la liberté du choix de l’homme qui dirige son destin

        Plus importante encore est la théorisation du mal et de la culpabilité des hommes qui se laissent entraîner par ce  » Mal « . Cette vision induit la notion de péché qui va tellement influencer la vie des adeptes des religions monothéistes et conditionner leur comportement social et religieux. Cette notion de péché est également un ferment d’intolérance car peut-on, dans cette optique, pardonner à celui qui choisit ce qui est considéré comme  » mal  » ?

        Doit-on, en conclusion, se demander commet se serait comporté le monde méditerranéen sans Zoroastre ? La question est posée.

        pour la suite suivre le lien

        http://www.culture-arabe.irisnet.be/zoroastre.htm

      • Nevenoe Nevenoe

        Le texte est intéressant mais ne résiste pas à une lecture impartiale des textes.
        Les textes sumériens sont plus complets et puis voir dans cette découverte une volonté de détruire les religions alosr que celui qui a le premier révélé ces textes est Noah Krammer, un Juif qui a avoué avoir hésité parce que sa découverte remettait fortement en cause les fondements du judaisme.

        Et puis un élément essentiel que semble « oublier » l’auteur est que, d’après la Bible elle même, Abraham était natif de la ville de UR en plein pays sumérien : pas besoin d’aller chercher plus loin où il a puisé son inspiration.
        Le point le plus gênant pour les croyants est que les rôles ont été inversés.

        Enlil est Dieu et Enki est Lucifer.
        Notez que les rôles de l’un et de l’autre sont parfaitement identique à l’exception qui a son importance : ce n’est pas Dieu qui créé les hommes mais Lucifer et c’est lui qui les prévient du déluge.
        En fait Lucifer créé les hommes, leur donne la connaissance, les prévient du déluge et est puni pour tout ça.
        Notez au passage la similitude entre Lucifer, Prométhée et Enki.
        La mythologie grecque serait en partie héritée de la magnifique religion sumérienne.

        Vous n’imaginez pas ce que Sumer nous a légué : c’est une civilisation que je trouve plus intéressante que la civilisation égyptienne.

        http://www.youtube.com/watch?v=nE48vX1krJg

  • hop

    Infos de ce mois.

    « Jésus Christ aurait été jugé à cet endroit qui va être ouvert aux touristes »

    http://www.huffingtonpost.fr/2015/01/20/-decouverte-site-proces-jesus_n_6505502.html

  • Excellente info !!

    Passionnant …

    J’espère que lorsque ce sera publié (courant 2015), tu le relaiera ici benji.

    En attendant qui a vu cet excellent documentaire passé sur France 5 :

    « La Vérité sur l’Arche de Noé »

    Travail du Professeur Irvin Finkel du British Museum

    S’il y en a que ça intéresse, envoyez-moi un message privé sur le forum et je vous le mettrai à disposition

  • suzanna

    Je suis Jesus.

    Ah non, ça on a pas le droit sinon on est de dangeureux extrémistes religieux.

  • PhildeFer

    Le coup du « papyrus recyclé » pour confectionner un masque mortuaire low-cost pour prolétaire égyptien… Celle là elle est bonne!http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif

    Faut vraiment être un crétin de base et croire que la vie chez les Egyptiens, c’était comme de nos jours: la boite aux lettres pleines de pub chaque jour….

    Et puis une momie du 1er siècle de notre ère… pourquoi pas un ancêtre à Al Sissi tant qu’on y est…

  • bouledeneige

    Il est difficile de voir clair dans l’obscurité.

    • Si justement la supercherie est très claire.
      Phildefer a pointé des dissonances…

      Là, la désinformation pointe sur St Marc, la prochaine fois ce sera autre chose conservé depuis la St Glinglin, c’est à dire jamais.

      Et les moutons de penser : « Ils sont forts ces scientifiques… » Ne comprenez-vous pas le sens du préfabriqué, comme l’actualité…

  • « Nous allons finir par ne plus comprendre ce qui est vrai et ce qui est faux, ce qui est prouvé de ce qui fait partie de la foi… »

    Pourquoi?que remet réellement en question ce document? Ben rien. Au niveau de la datation, c’est cohérent.

  • PhildeFer

    Pour ceux que ça intéresse: lecture scientifique du récit de la Genèse; c’est sourcé et vérifié:

    http://textup.fr/113486BS