Par Charles Sannat « Franc suisse, un Cygne noir ? »

L’annonce par la BNS (Banque Nationale Suisse)  » de la fin du cours plancher de la monnaie suisse face à son homologue européenne, fixé jusqu’alors à 1,20 franc pour un euro,  a ainsi brusquement supprimé l’axe principal de sa politique monétaire depuis plus de trois ans » (ICI). Quelles conséquences? un élément de réponse par Ch.Sannat.

Mes chères contrariennes, mes chers contrariens !

C’est une véritable bombe en provenance de Suisse qui a explosé aujourd’hui sur les marchés financiers. En effet, la banque centrale helvète a décidé purement et simplement d’arrêter de défendre le seuil de parité jusqu’ici défini à 1,20 franc suisse pour 1 euro. En quelques minutes, le franc suisse s’est envolé de 20 %, la Bourse a chuté de presque 13 % au plus fort de la journée. L’or s’est mis à monter en euro, le dollar s’est apprécié et c’est une journée de folie qui a été vécue par les opérateurs économiques.

La violence des mouvements financiers ont eu de quoi surprendre les populations mais en aucun cas les autorités monétaires qui savaient très bien qu’en s’y prenant de cette façon-là, elles allaient provoquer ce qui s’est passé, à savoir un mouvement de panique généralisé et de fortes pertes pour de nombreux agents économiques à commencer par les banques, les fonds de placement, et évidemment l’ensemble de l’industrie suisse tributaire de son taux de change pour sa compétitivité. Alors la question qui se pose ce soir c’est « pourquoi ? ». Pourquoi la banque nationale suisse a-t-elle agi de cette façon-là ? Mais avant d’essayer de comprendre le pourquoi, faisons un rapide tour d’horizon des différentes conséquences déjà visibles.

Quelques conséquences !

1/ Un krach sur la bourse suisse, logique, l’industrie suisse est largement orientée vers l’export, une appréciation de la monnaie de 20 % en une journée renchérie le coût des produits suisses de… 20 % ! Cela pique un peu évidemment et le patronat suisse est tout bonnement en fureur de la décision de la banque centrale. Du coup, moins de ventes, donc moins de bénéfices, donc les cours de Bourse s’ajustent à la baisse.

2/ Comme il est fort probable que la baisse de l’euro se poursuive et donc l’appréciation du franc suisse, les investisseurs sortent des actions suisses et se reportent sur les actions européennes qui, elles, vont bénéficier de la baisse de l’euro donc plus de ventes, donc plus de bénéfices. Du coup, les investisseurs vendent la Suisse et achètent l’Europe, comme c’est le cas à la Bourse de Paris en forte hausse également portée par la baisse de l’euro face au dollar mais aussi par les promesses d’un QE important.

3/ Dans certains pays comme la Croatie et encore plus la Pologne, le jeu à la mode était de contracter des crédits en francs suisses et plus de 700 000 Polonais seraient dans ce cas. Avec une augmentation du coût réel de leur crédit de 20 % en une journée… cela va faire quelques dégâts, et il y a ce soir des milliers de gens ruinés ou en passe de l’être rapidement.

La vraie question : pourquoi ?

Maintenant, revenons à notre véritable question de départ : pourquoi ? Pourquoi maintenant et pourquoi brutalement. En effet, si la BNS (la Banque nationale suisse) défend depuis 2011 le franc suisse pour l’empêcher de trop monter, rien n’empêchait les autorités monétaires suisses de le faire en plusieurs fois, en indiquant par exemple que l’on défendrait non plus la limite des 1,20, mais désormais la limite des 1,15, puis deux semaines plus tard la limite des 1,05… Cela aurait permis de faire les choses un peu plus progressivement et là, la violence de l’annonce de la BNS a véritablement surpris tout le monde. C’est un peu une annonce en mode « panique », or rien ne justifie une sortie de cette politique monétaire de la BNS en mode panique… Sauf quelque chose dont on n’a pas encore conscience mais dont la BNS a parfaitement connaissance…

1/ L’hypothèse du méga QE européen…
Alors que je n’y crois toujours pas et que les obstacles juridiques ne sont toujours pas levés, il est évident que si la BCE annonce un QE de 2 000 milliards d’euros, l’euro va encore chuter face aux autres monnaies et dans ce cas, la défense de la limite des 1,20 par la BNS serait intenable… Dans un tel scénario, la BNS préfère en panique abandonner tout de suite cette défense car la semaine prochaine c’est encore 20 % de hausse du franc suisse qu’il faudra absorber si la BCE injecte de tels montants de nouvelle monnaie. Mais pourquoi le ferait-elle ? Rien en Allemagne ne laisse présager un tel changement de vision économique. Si nos amis Allemands pourraient se laisser convaincre par un mini-QE compris entre 300 et 500 milliards d’euros, je ne vois pas pourquoi après huit années de serrage de boulons ils ouvriraient les vannes de façon illimitée.

Pourtant, à en croire les différents analystes, cette hypothèse est la plus crédible.

2/ L’hypothèse de la faillite de la BNS…
Presque impossible. Certes, c’est bien la Suisse qui a le record de la taille de bilan de sa banque centrale versus son PIB devant le Japon et les USA… Mais la BNS n’est pas en situation de faillite, loin de là, et elle dispose largement du temps de voir venir les choses. Elle aurait donc pu anticiper de tels problèmes et sortir progressivement de sa politique. Cette hypothèse n’est retenue par personne et par moi non plus.

3/ L’hypothèse d’une refonte de la zone euro avec la sortie d’un membre majeur comme l’Allemagne ou la France. Cela pourrait expliquer une telle envolée du franc suisse et une décision presque en urgence de la BNS, le tout sur fond de guerre contre le terrorisme que la France va bien devoir financer et pour ce faire, notre pays devra s’affranchir des règles budgétaires européennes avec ou sans l’accord de nos partenaires… Pourtant, cela ne semble pas d’actualité au moment où j’écris ces lignes et Angela Merkel a déclaré aujourd’hui que « il n’y a pas de sécurité en Allemagne si elle n’est pas garantie en France. Les destins de nos deux nations sont inséparables ». En disant cela, la chancelière allemande accepte de facto que notre pays ne respectera pas ses objectifs de maîtrise de déficits mais à circonstances exceptionnelles, dépenses exceptionnelles, et Merkel préfère voir la France se fatiguer à faire la guerre pour l’Europe que de devoir fatiguer son pays à le faire.

4/ L’hypothèse la plus simple est sans doute la plus crédible… à savoir que dans un monde de changes flottants, imposer une limite de fluctuation est absurde et toujours voué à l’échec à terme. Tout simplement. La Banque nationale suisse anticipe une baisse prolongée de l’euro et une augmentation du dollar sur fond d’inquiétudes aussi bien économiques que sociales pour l’Europe, la zone euro et la France en particulier.

Si l’euro poursuit sa baisse, défendre la parité fixée relève de la gageure. La question qui se pose à la BNS est alors de connaître la meilleure façon de sortir de sa politique. Progressivement ? Cela n’était sans doute pas possible et n’aurait fait gagner au mieux qu’une ou deux semaines au maximum et aurait coûté sans doute très cher pour rien du tout.

Il n’y aura sans doute pas de QE massif de la part de la BCE pour la simple et bonne raison que la baisse de l’euro, principal objectif d’une telle mesure, est déjà acquise dans les faits et que l’argent qui sera injecté ne va créer de croissance ou à la marge, il y aura donc un mini-QE qui décevra les marchés. Dès lors, le franc suisse devrait baisser un peu et l’euro s’apprécier légèrement dans les semaines qui viennent, encore plus si rien n’était annoncé. C’est donc finalement un mouvement très violent auquel nous assistons, mais il ne devrait pas durer très longtemps et les excès devraient s’estomper.

Pour le moment, rien ne laisse donc présager que cette décision de la BNS, aussi surprenante soit-elle, cache un événement de grande ampleur à venir.

Néanmoins, cela démontre parfaitement qu’au bout du compte les banques centrales sont impuissantes face aux forces des marchés et à la puissance des fondamentaux économiques qui finissent toujours par retrouver les positions d’équilibre naturel.

Cela veut dire que l’euro qui n’est pas tenable ne tiendra pas.
Cela veut dire que l’or, dont le cours est coiffé depuis des années, finira par s’envoler comme il doit naturellement le faire.
Cela veut dire que des États surendettés sans croissance finiront par faire faillite, que des épargnants seront ruinés et c’est une évidence.
Cela veut dire que la FED aux USA finira par devoir admettre que les taux ne peuvent pas monter et que l’économie US à la croissance anémique n’est pas en bonne santé.
Cela veut dire que les mensonges économiques finissent toujours par se fracasser plus ou moins douloureusement sur le mur de la réalité et que plus on attend ou que plus le mensonge dure, plus l’impact est violent.
Et tout cela ce n’est pas faute de vous le répéter depuis des années. Tout n’est qu’une question de temps avant que l’économie ne retrouve son équilibre naturel et la tricherie ne dure toujours qu’un temps.

Pour être encore plus clair, si la banque centrale Suisse n’avait pas décidé en 2011 de « geler » le cours de change de l’euro face à sa monnaie il n’y aurait pas eu de krach aujourd’hui en 2015 et pendant ces années le cours de change se serait adapté progressivement. Le krach actuel est donc la conséquence directe de décisions monétaires illusoires prise il y a presque 5 ans… des conséquences à méditer lourdement pour votre gestion patrimoniale.

Il est déjà trop tard, préparez-vous.

Charles SANNAT pour Le Contrarien

« À vouloir étouffer les révolutions pacifiques, on rend inévitables les révolutions violentes » (JFK)

Ceci est un article ‘presslib’, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Le Contrarien Matin est un quotidien de décryptage sans concession de l’actualité économique édité par la société AuCOFFRE.com. Article écrit par Charles SANNAT, directeur des études économiques. Merci de visiter notre site. Vous pouvez vous abonner gratuitement www.lecontrarien.com.

« L’Assemblée nationale est toujours otage de Thomas THÉVENOUD qui est toujours député. Pensons à elle. Ne l’oublions pas. »

(Pour protester pacifiquement et avec humour, n’hésitez pas à reprendre cette formule en bas de tous vos mails, de vos articles ou de vos publications, il n’y a aucun droit d’auteur !!)

 

23 commentaires

  • Grand marabout Grand marabout

    L’onde de choc provoquée par la décision surprise de laisser s’apprécier le franc suisse, une devise très convoitée au plan international, frappe de plein fouet l’économie helvétique et continuait vendredi à secouer les marchés financiers.

    La Bourse suisse a poursuivi son plongeon dès l’ouverture, perdant jusqu’à -5,78%, après avoir dévissé de -8,7% jeudi, un record de chute depuis 1988.

    En outre, pour la première fois, le taux d’emprunt à 10 ans de la Suisse sur le marché obligataire secondaire est devenu négatif, avec un taux de -0,031%, contre +0,076% la veille à la clôture.

    Concrètement, cela signifie que celui qui veut prêter de l’argent à la Suisse doit payer pour le faire.

    Ces taux négatifs devraient donc en principe décourager les investisseurs de placer en franc suisse et les inciter à se tourner vers d’autres monnaies comme l’euro.

    La mesure continue aussi à susciter des remous sur les marchés des devises.

    Aux Etats-Unis, le grand courtier en ligne FXCM a annoncé ne plus pouvoir respecter les règles prudentielles parce que ses clients ruinés lui doivent 225 millions de dollars, tandis qu’en Grande-Bretagne, la maison de courtage Alpari UK s’est déclarée en cessation de paiement.

    http://www.romandie.com/news/Franc-suisse-la-maison-de-courtage-Alpari-UK-en-cessation-de-paiement_RP/555460.rom

    http://fr.reuters.com/article/frEuroRpt/idFRL6N0UV2Z720150116

    • robertespierre

      « Je suis calme,calme calme,tout à fait calme
      Je suis calme,calme,calme ,tout à fait calme
      Je regarde la télé
      oui,je regarde l télé
      Les infos,à la télé,c’est parfait,c’est parfait.
      Respirez profondément,
      Détendez-vous,détendez-vous
      La mer est calme,la mer est calme
      Le monde serein,
      le monde est serein
      Je suis calme…. »http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gifhttp://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_mail.gifhttp://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif

      • Grand marabout Grand marabout

        barabunga ,fume des cigares de lave écarlate..

        les iles Tonga ,se sentent moins seules,une jumelle cachée

        s’est dévoilé à l’océan..

        le monde de demain sera t il serein ?

        demain encore moins

        de nouvelles terres pour de nouvelles conquêtes?

  • Grand marabout Grand marabout

    la carte des villes et de leurs emprunts toxiques?
    pour vous aidez cliquer sur une ville > détails

    http://s0.libe.com/fremen/maps/carte-emprunts-toxiques/index.html#

  • Bonjour les moutons. Les patrons suisses dans la mouise, à cause d’un plancher défectueux ? Ah, les pauvres ! Vont-ils migrer ? Vont-ils adhérer massivement à un mouvement révolutionnaire de type radical, avec drapeau noir et tête de mort ?… Des jours sombres en perspective, assurément.
    Intifada du jour : Frères palestiniens, soyez patients, votre tour viendra

  • Norbert

    Moi,j’ai,peut etre, une 4eme hypothese:

    Tout d’abord .la valeur de l’Euro descend par rapport au Dollar mais contrairement a ce que dit Sannat ,on ne peut pas vraiment dire que le dollar s’apprecie si ce n’est que de 1 ou 2%.
    Il suffit pour cela de se referer a d’autres monnaies a travers le monde(je ne parle pas du Rouble).
    La valeur de reference mondiale est le dollar.

    Autre chose qu’il faut savoir,c’est que le siege de la BRI est a Bale en Suisse et qu’elle est un Etat dans l’Etat Suisse ,bien que cela ne soit marquer nul part.
    Pour preuve ,elle ne depend pas des lois Suisse,,ne paie pas d’impots et a sa propre armee de mercenaires,
    Je pense que les Suisses on ete informe d’un certain scenario qui se profile a l’horizon.

    Mais aussi,2 infos hyper importantes qu’on ne doit jamais oublier.

    1)il existe a Washington un ministere des affaires Europeennes Pourquoi???de quoi je me mele???devinez.,
    et nous UE a quand un ministere des affaires americaines en Europe???…..bizarre.

    2)qu’il y a un parlement Juif a l’interieur du parlement Europeen compose de 47 pays et 120 membres???comme c’est etrange.
    Et pourqoui pas un parlement Arabes et Catholiques???

    Bientot ,le Tafta ou GMT va etre enterine,ce qui amenera une union economique euro-atlantiste soit le nouveau G2.(USA+Mexique+Canada+UE)pour l’instant ,peut etre y aura t il d’autres pays Japon…ou autres.
    Donc L’Euro doit baisser jusqu’a arriver a une parite + ou – egale avec le dollar,et pourquoi?????

    Je pense qu’a la suite du Tafta il y a en vue la fusion de l’Euro et du dollar et donc de creer une nouvelle monnaie mondiale=peut -etre l’Amero
    ce qui ferait que cette nouvelle monnaie mondiale representerait environ 90 % de la masse monnaitaire en circulation.

    Au passage,il en profiterons, peut etre, pour epurer toutes les dettes et la nouvelle monnaie s’appuiera sur l’or et l’argent,tout en interdisant aux petits epargnants de s’en servir.

    Ce n’est qu’une hypothese…..d’une pierre 3 coups:TAFTA+AMERO+DETTE

    Que se passerait il si ce scenario se realisait?
    revolution?????evolution????de nouvelles promesses de nos elites??..pour un monde meilleur comme toujours…
    Qu’en pensez vous?
    Cela vous semble t il credible?

      • Grand marabout Grand marabout

        pour essayer de contrer,oui
        c’est du lourd,les BRICS,du très lourd

        les places, sur les chaises musicales de la finance,dépendent de ceux qui paient l’orchestre et de ceux qui choisissent la musique
        reste le tempo,pour régler tout ça..

      • Norbert

        Malheureussement,je pense que la chine et la Russie ont aussi la main dans le pot « bocal » de confiture,
        Puisque leurs banques privees font parti de la BRI.

        Essaie t il vraiment d’en sortir??
        ou sont ils complice malgre eux??

        Cela me fait penser en quelque sorte a une espece de vente « forcee du NWO=mondialisation ou plutot americanisation.

        D’un cote,l’acheteur=le peuple
        de l’autre les 2 vendeurs
        l’un critiquant le NWO(Russie,Chine ect…)
        et l’autre en faisant sa promo avec le NWO(USA et UE)

        Cela donnant au client(peuples sans dents avec les avertis… et non averti ne comprenant rien a ce qui se joue en coulisse) une impression de choix,mais en fait quelque soit le produit choisi le resultat sera le meme.

        L’ILLUSION DU CHOIX:
        Un peu comme lors des dernieres elections Presidentielles de 2012,malgre un grand nombre de candidats et certains qui semblaient defendre le peuple,FN et Melenchon,au final nous n’avions en realite que le faux choix entre Hollande ou Sarko(en rapport au matraquage dans les grands medias) et peu importe qui serait elu, puisque que de toute facon ,nous aurions eu la meme politique.

        Conclusion,c’est a nous de nous prendre en main.
        Ne faisons confiance a personne du dehors.

        Il faut sortir de ce piege.
        Il y a une lueur au bout du tunnel ,une lueur d’espoir pour les Francais,allons ,tous ensemble dans cette direction
        Un seul parti honnete,et resistant peut nous y aider:
        L’UPR de Francois ASSELINEAU.

        Qui propose mieux ou plus efficace pour l’instant??
        Personnellement je ne vois rien d’autres pour nous sortir du petrin ou du moins essayer car si on ne fait rien il est sur qu’il ne se passera rien de bon.

        Agir avant qu’il ne soit trop tard,c’est maintenant.

        Soutenez en masse l’UPR …
        et la meilleur facon c’est d’y adherer
        ou au minimum faire au maximum sa promotion,chaque fois que vous le pouvez.
        faites passer le message.

    • walter kurtz walter kurtz

      Salut , la suisse n’est pas disposé à faire un QE , tous les pays qui veulent faire du marché économique , doivent impérativement imprimer de la monnaie de singe pour rester sur les marchés…donc tout est faussé…sauf maintenant l’économie suisse .
      La politique monétaire d’impression d’argent gratuit qui fait tenir les économies u.s.a-japon-u.e , est entrain d’obliger à d’autres pays à imprimer aussi de la fausse monnaie pour ne pas avoir une inflation trop importante de leurs monnaies sur les marchés de change et pouvoir faire de l’export …en dollar…donc la chute est assuré…quant ?

    • Grand marabout Grand marabout

      nous sommes un petit nombre,ayant le même avis sur les différents points que tu exposes

      je l’ai déjà écrit sur le blog quoi de mieux ,qu’une seule monnaie pour endetter et ruiner (pour pas dire voler),avec l’euro
      > création us,faut il ENCORE le rappeler!
      > UE création atlantiste..

      il est plus facile de voler 28 personnes ayant la même monnaie en poche,plutôt que 28 monnaies différentes ..avec un taux de change différent par rapport au dollar..

      l’ensemble des dettes,placement toxique de toutes sortes et de leurs intérêts
      vont tous dans la même direction:
      FED CITY WALL STREET ETC.. et la BNS !

      alors oui ,norbert!
      tout ça est parfaitement voulu ,organisé,et ira à son terme,
      éliminer les concurrents financiers qui ne veulent pas de la pyramide tétraèdre de PONZI
      > kaddafi saddam kennedy etc..

      > 1 ère sélection : pécuniaire (paupérisation globale)
      > 2 eme sélection : sanguinaire (guerre civile,exactions..)
      > 3 eme sélection : arbitraire ( émeutes,répression,)

      tout en interdisant aux petits epargnants de s’en servir
      > pas sur ,ils en auront besoin car il y en a encore énormément
      qui dorment,de part le monde
      certains pays,plus que d’autres ,mais dans l’ensemble,cela représente une quantité non négligeable,pour qu’ils l’ignorent
      et s’en passent..

      pour ceux qui épargnent ,en contrat papier à rente virtuelle,
      ils pourront toujours découper leurs contrats à la taille des billets…
      et sur chacun de ces billets,ils pourront écrire le chiffre qu’ils souhaitent pour avoir l’illusion de n’avoir rien perdu!

      mais norbert,le plus important,c’est aussi:

      nabila ,les bisous de john et francois,les resutats de la 1er division,
      le meilleur pâtissier,le Dakar,le dernier Apple bleu ou rouge,le shopping des soldes
      ce sont des anges de la réalité..

      « Tout comme la paresse physique, la paresse intellectuelle a gagné le monde occidental: il n’y a pas plus traître que le confort. »
      > romulus,sur le blog,
      formidable!

    • Intéressant scénario, mais pour qu’il soit mis en oeuvre, il faudrait une stratégie du choc …
      ha mais … justement, je crois qu’elle est en cours ! lol

      C’est difficile de savoir ce qu’ils ont dans les cartons, mais les mondialistes veulent leur monnaie mondiale, banque, armée, impots, lois mondiales, ça c’est sur.

      A un moment ou un autre … faudra bien qu’ils se décident à nous faire sauter le pas.

      • rouletabille rouletabille

        Faut aller au cœur,les ROTMACHINS,ils détiennent 100 X + que le taré Bill Gate,mais jamais ils ne sont repris dans les + riches,ils ont les chiffres sur PC et c’est TOUT,rien d’autre que des bip sur disques durs.http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_smile.gif

  • Ca fait quand même presque 4 ans que la guerre monétaire est déclarée.

    De temps à autre, il y a une petite bombe qui est lâchée, les gens s’affolent puis retourne à leur routine.

    On est en guerre, d’abord économique, puis monétaire, puis géostratégique, puis au final, civile et peut-être après, choc des civilisations.

    C’est sûr que si on croit encore être en paix, tout ça paraît bizarre « planifié », etc…

    • Grand marabout Grand marabout

      et oui yoananda,beaucoup croit etre en paix

      peu décident ,quelques uns exécutent ,le reste regarde

      Saint Augustin d’Hippone (+ 430)

      « A force de tout voir l’on finit par tout supporter…
      A force de tout supporter l’on finit par tout tolérer…
      A force de tout tolérer l’on finit par tout accepter…
      A force de tout accepter l’on finit par tout approuver ! ».

  • criminalita

    En tant qu hispano suisse je vois cette stratégie de la bns non comme une guerre mais comme une manipulation de la population:je mexplique
    cette année la ministre Simonettà Somaruga est passée à la présidence du pays.
    Dans les médias vous avez la déclaration que les ministres et sa présidente n’étaient pas informés de la décision précipitée de la BNS d’aprécier la monnaie. Là je doute, imaginez qu’elle politique de ploucs.
    je crois que notre présidente socialiste a pactisé avec Flamby lors de la dernière marche CH à Paris.
    Le but étant d’acculer les suisses dans une économie moribonde et ainsi les obliger à voter pour l’adhésion à la UE et bien sûr abandonner le franc suisse.

    • Grand marabout Grand marabout

      http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_good.gif
      tu as compris que la BCE s’attaque aux « paradis fiscaux »
      et elle commence par le pays qui gène,en terme de masse monétaire qui est hors de son système pyramidale

      les autres paradis appartenant de prés ou de loin à l’empire,
      ils peuvent dormir tranquille..

    • PhildeFer

      Les Suisses seraient donc en train de se faire acculer, eux aussi… ;-)

  • PhildeFer

    Plus sérieusement… Charles Sannat… avez vous lu ses 2 éditos sur les attentats de Paris? Ce brave garçon marche à fond dans l’embrouille de ce false flag… alors lui attribuer une vision claire sur ce qui se trame en économie? franchement je ne le crois plus capable de véritable discernement.
    Contrairement à Jovanovic qui connaît la réalité mais est là pour la masquer, Sannat est un brave naïf qui bosse dans une boîte qui vend de l’or et où il est payé pour mettre en lumière sous le jour le plus démonstratif, le moindre fait susceptible de convaincre un « gogo » de lui acheter sa super extra hyper sécurisée « VERA GOLD » qu’il vous promet que oui oui oui, il vous la garde dans son coffre bien au chaud et vous pouvez la récupérer quand vous voulez, il suffira de lui téléphoner… Bon il ne dit pas comment on fera pour la récupérer en cas d’effondrement total et donc panne d’électricité etc… non…ça il n’y pense pas… Or, franchement, hormis en cas d’effondrement total,(ce qui constitue un risque ayant une forte probabilité de survenir) posséder de l’or est une aberration… ^^
    Donc vendre de l’or en proposant de vous le stocker à l’étranger et à +/-1000km de chez vous, c’est soit de la malhonnêteté soit de la crétinerie… Et là, je le soupçonne d’être assez naïf pour croire les promesses, la main sur le coeur, de ses employeurs, comme quoi, oui , ils ne disparaîtront pas avec le stock d’or ou sa contrepartie en cas de grave conflit mondial… Car en cas de besoin, vous aurez les plus grandes difficultés pour accéder à votre or. Imaginez vous essayer de monnayer quelque chose en « jurant » que vous être détendeur d’or entreposé chez « Au coffre.com » quelque part en Suisse.. On vous répondra immanquablement d’aller d’abord le récupérer et de revenir ensuite avec ….
    L’avantage de l’or c’est que contrairement aux billets de banque, ça reste un bien tangible… à condition de l’avoir dans la poche…

    ses éditos…

    http://www.lecontrarien.com/2015/01/08

    http://www.lecontrarien.com/2015/01/09

  • rouletabille rouletabille

    FOUTAISES
    Juste cette remarque

     » mais en aucun cas les autorités monétaires qui savaient très bien  »
    Ils savent OK
    Tout est lié .
    Faut pas s’appeler SANAT et passer sur toutes les TV pour comprendre .
    Qui imprime décide,le reste ne compte pas ,dette,bourse,F Suisse,peut importe TOUT EST PREVUS.
    Des liens vous en trouver partout sur le net .

    http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yes.gif

  • Grand marabout Grand marabout

    http://trends.levif.be/economie/politique-economique/seisme-le-yen-flambe-tokyo-accuse-la-speculation/article-normal-201103.html

    Le gouvernement japonais a accusé jeudi les spéculateurs de provoquer une flambée historique du yen, qui risque d’aggraver les difficultés des firmes exportatrices nippones déjà éprouvées par les conséquences du séisme.

    Le ministre délégué à la Politique économique et budgétaire, Kaoru Yosano, a assuré qu’il s’agissait de « rumeurs sans fondement » et que les assureurs nippons, qui disposent d’assez de liquidités, n’auraient pas besoin de vendre des actifs détenus en monnaie étrangère.

    Mais des opérateurs ont quand même acheté des yens en grandes quantités, en espérant pouvoir les revendre plus chers ultérieurement. M. Yosano a dénoncé des mouvements « extrêmement spéculatifs ».

    Les accès de fièvre du yen font perdre beaucoup d’argent aux firmes exportatrices nippones: ils réduisent la valeur en yens de leurs revenus dégagés en monnaie étrangère puis convertis en devise nationale

  • Grand marabout Grand marabout

    D’autres géants du monde financier, comme Deutsche Bank et Barclays, ont également essuyé d’importantes pertes après l’annonce de la Banque nationale suisse. Selon Bloomberg, elles atteindraient 150 millions de dollars pour Deutsche Bank et moins de 100 millions pour le groupe anglais. Les porte-parole des banques concernées n’ont pas souhaité réagir.

    http://www.dhnet.be/dernieres-depeches/belga/franc-suisse-l-abandon-du-cours-plancher-a-coute-beaucoup-d-argent-a-citigroup-54ba64e535703897f8415913