Arabie Saoudite : le roi Abdullah serait sur le point d’abdiquer [Debkafile]

Abdullah bin Abdulaziz, 91 ans, […] est gravement malade et sur le point d’abdiquer selon les sources de Debkafile. Il aurait remis les rênes du gouvernement de la plus grande nation exportatrice d’hydrocarbures à deux successeurs.

Conscient de sa santé défaillante, Abdullah a oeuvré ces dernières années à l’organisation de sa succession en vue de préserver la stabilité du royaume. Il a placé son demi-frère, le Prince Salman, 78 ans, comme successeur sur le trône. Cependant, depuis que ce dernier est suspecté d’être atteint de démence, le prince Muqirin, âgé de 70 ans, sera chargé de gouverner le royaume en pratique.

L’annonce de l’abdication a probablement été retardée par des querelles princières, générant une crise politique que le roi malade s’est efforcé de désamorcer.

Coïncidant avec la nouvelle de ce changement de régime imminent, trois gardes frontières saoudiens, incluant le général Odah al-Balawi, commandant des gardes de la frontière nord, ont été tués lundi 05 janvier par des combattants de l’Etat Islamique, deux d’entre eux portaient des ceintures d’explosifs, qui tentaient de pénétrer dans le royaume. Les assaillants, apparemment bien renseignés sur les déplacements du général, lui ont tendu une embuscade. Quatre combattants ont été tués lors de l’affrontement, deux sont morts en se faisant exploser.

Cet incident souligne l’un des dangers auxquels est confronté le royaume pétrolier, l’Etat islamique et l’avantage que lui confèrent ses intelligences locales.

Selon des sources du Golf, le roi serait dans un état critique et souffrirait d’un cancer des poumons. Deux spécialistes américains ont été envoyés sur place pour le soigner.

En mars 2014, il avait arrangé la promotion du prince Muqirin en troisième position dans l’ordre de succession au trône à la place du candidat de factions rivales.

Plus tôt, en mai 2013, il avait promu son fils Muteb bin Abdullah, 62 ans, au poste important de ministre de la garde nationale. Le roi a également bloqué l’accès au pouvoir du fils du prince Salman, le prince Mohammad, au poste de vice-ministre de la défense, qui aurait constitué un tremplin lorsque son père accèderait au trône.

En mars dernier, lors d’une visite du président Obama, la santé défaillante du roi avait été confirmée par une photo le montrant relié à un système d’assistance respiratoire par un tube à oxygène. Dans les publications postérieures de la photographie, le tube à oxygène avait été effacé […]

Source : Debkafile

Traduction Guillaume Borel pour les moutons enragés

36 commentaires