Prison des Baumettes à Marseille: un air de club de vacance carcéral?

La page Facebook de la prison (aujourd’hui supprimée) a vu abondé nombre de photos pour les fêtes de Noël, et une chose paraît clair, ils semblent être mieux à l’intérieur que ne le sont nombre de sans domiciles fixes dans la rue… Alors, image d’une réalité dans nos prison ou pas?

C’est durant la semaine des fêtes de Noël que les publications, photos et vidéos, ont soudainement abondé sur cette page qui a rapidement bénéficié de près de 4 800 « j’aime »

20150105_1_6_1_1_0_obj7939228_1

 Avec des billets, au téléphone, avec du shit, dans la cour pour une pose genre « boy’s band », les détenus exhibent des sourires radieux.

« Ils ont tous des téléphones portables, le sport, l’école, des activités, la télévision avec en prime Canal+ (pour 9 euros par cellule et par mois, Ndlr), alors que la majorité des gens à l’extérieur n’ont pas les moyens de se payer l’abonnement : cela n’est plus une prison, c’est un centre de vacances », peste d’emblée Catherine Forzi, du syndicat Force Ouvrière. Il faut bien admettre que cette page Facebook — créée il y a quelques semaines et que la direction a fait supprimer le 31 décembre après en avoir eu connaissance — avait davantage les allures d’une publicité pour un Club Med d’un nouveau genre que celles de la mythique prison de la deuxième ville de France…

Si en 2008, des détenus de la maison d’arrêt de Fleury-Mérogis (Essonne) avaient publié sur Youtube — 945 822 vues à ce jour — des images vidéo tournées pendant des mois à l’intérieur de leur établissement pour en dénoncer les conditions de détention, ceux des Baumettes affichent des sourires radieux. « Très franchement, seule une infime partie a l’air de souffrir d’être en prison », percute de nouveau la syndicaliste FO.

C’est durant la semaine des fêtes de Noël que les publications, photos et vidéos, ont soudainement abondé sur cette page qui a rapidement bénéficié de près de 4 800 « j’aime », et autant de fans des provocations affichées à visages découverts. Au fil de la page, on découvrait une bonne dizaine de détenus se mettant en scène dans leurs cellules, fumant la chicha, faisant la popote, exhibant du shit et des liasses de billets — interdits en détention puisque chaque détenu possède un compte pour « cantiner » –, des selfies au beau milieu des coursives étaient également proposés ainsi que des clichés genre boy’s band énervé dans la cour de promenade.

« Quand la direction a découvert cette page, elle nous a tout de suite demandé ce que faisaient les agents pour ne pas avoir vu ce cinéma ! Mais le problème c’est que nous ne sommes plus assez nombreux, nous le répétons depuis des années. Ils n’ont plus peur de rien, et nous, nous n’avons pas les moyens de lutter. Cette page n’a rien de valorisant pour nous, pour le travail fait chaque jour par les surveillants, mais c’est un fait, les détenus sont livrés à eux-mêmes », dénonce David Cucchietti, le secrétaire local de la CGT, majoritaire aux Baumettes.

Article dans son intégralité sur La Provence

Ils n’ont pas l’air si mal que cela nos détenus en fait… Et une question s’impose donc, combien cela nous coute-t-il exactement? Je préviens néanmoins que l’article qui suit est à prendre avec des pincettes même s’il est issu d’un quotidien reconnu comme le Figaro puisqu’il fait la promotion des prisons privées au détriment des prisons publiques, ce qui au final pourrait aider à l’adoption en France « des centres de détentions privés à l’américaine« …

Les chiffres apparaissent dans un rapport parlementaire publié en novembre dernier et rédigé par le sénateur UMP Jean-René Lecerf. Ces données permettent de connaître précisément le coût journalier d’un prisonnier* en France en 2013: environ 100 euros par jour (alimentation, entretien, personnel), soit 36.500 euros par an. Mais, derrière cette moyenne, se cachent d’importantes disparités.

De fortes disparités d’un établissement à l’autre

La journée en centre de détention (pour les courtes peines) s’établit en moyenne à 106 euros, 103 euros pour les centres pénitentiaires (différents types de condamnés), quand le coût en maison d’arrêt (pour les prévenus en attente d’une condamnation) est de 89 euros. D’un établissement à l’autre, le coût d’une journée peut même passer du simple au double. Ainsi, celui d’une journée en maison centrale (191 euros/jour/détenu) est deux fois plus élevé que celui des autres établissements pénitenciers réunis (100 euros environ).

Cette différence est due au fait que les maisons centrales, qui accueillent les longues peines, disposent d’un personnel de surveillance plus nombreux que les autres établissements et nécessitent des investissements lourds en termes de matériels. L’écart est encore plus grand s’agissant des mineurs: la journée dans ces établissements spécialisés et gérés en gestion déléguée coûte 500 euros par détenu. Une somme rondelette qui s’explique par un fort taux d’encadrement qui était, en 2011, de 1,2 encadrant pour un mineur.

Plus cher dans le privé que dans le public?

Mais les écarts ne s’arrêtent pas là. Il en existe aussi entre les établissements gérés par le public et ceux gérés par le privé. D’après le ministère de la Justice, 64 prisons, sur les 191 établissements que compte la France, sont aujourd’hui gérées par le privé, sous trois formes de contrat: en gestion déléguée classique (54), en autorisation d’occupation temporaire-location avec option d’achat (AOT-LOA) (7) et en partenariat public privé (PPP) (3). Dans tous ces établissements, les fonctions régaliennes restent à la charge des fonctionnaires (direction, surveillance, greffe) mais le reste est géré par une entreprise (maintenance, entretien, cantine, transport, accueil des familles, etc).

Source+infographie sur Le Figaro

 

31 commentaires

  • Bardamu

    Tu m’étonne qu’ils sont heureux ! T’as vu ce que t’as comme qualité de vie pour un smic aujourd’hui ?

    http://www.leboncoin.fr/locations/739437487.htm?ca=12_s

    Non le vrai scandale, c’est quand ils refuseront de sortir …

  • voltigeur voltigeur

    Puisqu’ils se croient en centre de vacances. Il faut leur faire
    payer le séjour… angry

    • walter kurtz walter kurtz

      Comme tous les autres, tu es né enchaîné.

      Le monde est une prison où il n’y a ni espoir ni saveur ni odeur.

      Une prison pour ton esprit. http://www.youtube.com/watch?v=POXgbn93nVM

      Les pauvres gars …. depuis ma fenêtre je vois la montagne , je n’ai pas de serrure h24 , je peux aller et venir quant je veux ou je veux , voir des copines , prendre ma voiture et partir sans rendre compte à personne …mais je ne suis pas libre …j’ai des obligations et des devoirs et les droits qui vont avec …eux les pauvres gars n’ont rien de tout ça , en plus je ne leur laisserais pas les clefs de chez moi ou de ma voiture , n’ayant pas du tout , mais pas du tout confiance en eux…c’est bien pour ça qu’ils en sont là …pauvres gars qui ne sont pas enviable ….bref

  • jul

    Regardez moi ces guignols ils font les malins en plus .. Ça me tue! Nous on se saigne (pour ceux qui ont la « chance » (ou malchance) d’avoir un travail..

    Eux payent ils des impôts? loyer ? redevance TV ? Abonnement canal a 9€ pour 30/40 € hors prison..
    nourris,logés,blanchis , accès internet,portable, électricité, sport intensif , vous allez voir que dans pas longtemps on va apprendre qu’ils se font livrer des prostituées….

    Pourquoi continuer ? allez tous en taule les gars ! On a une bien meilleure vie la bas apparemment..

    Ça me dégoute, franchement je leur donnerais une pioche une pelle et leur ferais ramasser la merde et déboucher les chiottes, creuser des puits dans des pays qui n’ont pas accès a l’eau, je les enverrais dans les pays qu’on pollue avec nos déchets nettoyer les rues , les décharges, des trucs utiles et bien fatiguant avec chaines aux pieds ! ! En voila une main d’œuvre gratuite !!

    • Bardamu

       » Allez tous en taule les gars !  »

      —>

      Si c’est si bien que ça, pourquoi tu le fais pas ? C’est pourtant très simple …

      Moi je pense que tu te cherche un bouc émissaire à ta vie de petit consommateur frustré, frappé par la crise. Tu pense que ça irait mieux si tu savais que d’autres en chient plus que toi mais j’ai bien peur hélas, que ça ne change rien à ton problème de mal-être.

      La consommation est une autre prison dont personne à part toi, ne pourra te sortir. Commence plutôt par résilier ton abonnement à Canal+ et autres merdes qui servent à rien …

      Bonne année 2015 et joyeuse décroissance à toi :D

  • Sun Ken

    Amusant, il faudrait donc que les prisonniers vivent dans les mêmes condition de vie que les SDF pour satisfaire votre égo ? C’est vrai qu’après tout, ils n’ont rien d’humain, n’ont t’il pas tous commis des crimes atroces pour finir las bas ?

    • voltigeur voltigeur

      Faudrait aussi leur donner une médaille?
      La prison est une punition il me semble, pas
      un lieu de villégiature.
      Peut être que si le séjour en prison devenait payant, au
      lieu d’être à la charge de la société, il y aurait moins de candidat..

      • Bardamu

        Et si ils veulent pas payer tu fais quoi ?

        Redescendez sur terre les gars ! On parle d’une page Facebook, animée par les détenus eux mêmes ! Tu crois quand même pas qu’ils vont y poster des photos d’eux ou on les voit tirer la tronche ?

        Que des détenus aient le droit d’ouvrir un compte Facebook ou autre, c’est un autre problème. Et la sécurité en milieu carcéral encore un autre …

      • voltigeur voltigeur

        Ce que je veux dire, c’est tout simplement qu’une punition
        comme la privation de circuler (liberté*?) et la mise en
        cellule doit être faite pour faire réfléchir celui qui
        a fauté. Si la prison lui offre les avantages qu’il a dehors,
        ce n’est plus une punition.
        Apparemment, l’argent, les portables, la drogue etc.. sont
        bien présents.
        Pas assez de surveillants, surpopulation carcérale, sont dénoncés
        par les gardiens régulièrement, rénover et embaucher, ça coûte de l’argent que
        nous n’avons pas. La solution? si les pouvoirs publics sont inefficaces, il
        reste les sociétés privées (tient donc!!) c’est peut être ce qu’ils veulent
        instaurer, et c’est peut être la raison de ce laisser aller. (volontaire?)
        N’empêche que c’est flippant de voir ces individus, qui n’ont pas l’air
        de s’émouvoir de leur condition de détenu. Une fois dehors, pas d’autres choix
        que de récidiver puisqu’ils est hors de question, qu’ils se lèvent le matin, pour
        un salaire de misère, qu’ils peuvent gagner en un jour avec leur « savoir faire ».
        Encore faudrait il qu’il y ait du boulot. On a vraiment un gros souci!!

        Liberté* Un bien grand mot, que l’on devrait analyser à tous les niveaux.

    • Tyr

      Et qu’ont fait les SDF pour mourir de froid dans la rue?
      Sans tous les privilèges qu’ont les taulards et que n’ont pas les gens qui restent… honnêtes?

      Cette remarque ne concerne pas les prisonniers politiques qui sont envoyés en prison pour des avis contraires à ceux du gouvernement.

  • Grand marabout Grand marabout

    rigolez pas ,ce sont des frenchgang,bon ,
    c’est des poids plumes,si ,sérieux..

    rien à voir avec le Mexique ou le Pérou

    http://www.paranormal-info.fr/enfer-dans-les-prisons-du-mexique-v407.html

    45min

  • Thierry92 Thierry92

    Il n’y avait donc rien de plus sérieux a passer a la télé ?

    Pendant ce temps là, pendant que nous discourons sur une anecdote, que font ils passer en douce?

  • ROY

    Pas très malins ceux qui ont fait une page « Face de bouc » en publiant des photos des objets passés en douce, dont notamment de la drogue et des couteaux…?…

    Pas très malins ou payés par on ne sait qui pour justifier ensuite des mesures de surveillances beaucoup plus radicales pour tous les prisonniers.

    Pas très malins car maintenant toutes les personnes qui viendront voir des prisonniers seront sous haute surveillance.

    Pas très malins car tous les paquets risquent maintenant d’être ouverts etc etc

    Je serai eux j’essaierai de rester en prison car à la sortie les chances de faire un séjour ensuite à La Timone peut être une réalité (surtout à Marseille)… il faut savoir se taire quand ce que l’on va dire est moins bien que le silence…

  • Hector

    Oh ouais c’est trop bien la prison, ils ont canal+ et tout, c’est le pied.

    En France en 2012, le taux de suicide était de 15,6 pour 10.000 détenus, soit pas loin de 10 fois plus que le taux de suicide en France.

    « Le nombre de personnes écrouées a plus que doublé depuis les années 1960, mais le taux de suicide a presque quintuplé en cinquante ans, selon la dernière étude disponible des chercheurs de l’Inserm et de l’administration pénitentiaire, qui date de 2010. » (source : Le Monde)

    Franchement, 10 fois plus c’est pas assez, faudrait rouvrir Cayenne, le bagne, ca serait l’idéal. On pourrait atteindre 100 fois plus, et peu importe les rapports de ces organisations de gauchistes qui dénoncent les conditions de vie dans les prisons francaise, c’est la crise, il nous faut des boucs emissaires.

    Si le travailleur moyen a du mal a boucler ses fins de mois, alors le chômeur doit crever de faim, et le prisonnier doit etre traité comme un chien, et ceux qui ne sont pas d’accord ne sont que des salauds de gauchistes.

    • walter kurtz walter kurtz

      « Franchement, 10 fois plus c’est pas assez, faudrait rouvrir Cayenne, le bagne, ca serait l’idéal »
      J’espère pour vous monsieur hector , que vous ne soyez jamais victime d’une injustice et que vous n’ayez la malchance d’aller en maison d’arrêt … et surtout tomber avec des idéologues comme vous …
      L’arroseur arrosé ….
      Ne souhaitez pas pour les autres , ce que vous ne voulez pas pour vous .
      Merci.

      • Hector

        Non, pas de l’humour, de l’ironie vis a vis de ceux qui racontent ce genre de conneries. C’est bien de s’informer, mais seulement a condition d’être capable de comprendre ce qu’on lit…

  • Pourquoi ne pas s inspirer des états unis de la chine et d’ ailleurs ou les prisonniers travaillent et les prisons sont rentable.

    • aobo

      Peut être pas de boulot ?

      • pas de boulot ?
        traitement des déchets nucléaire, ramasser les détritus dans les parcs, pédaler sur des vélo pour production d électricité, travail d usine, travailler dans les champs, peler des patates, creuser à la pelle des fondation pour une nouvelle prison,
        Si ils ne veulent pas travailler; doublement de peine, cachot, régime pain sec avec un peu d eau, facturation a la famille pour l eau et le pain sec,

      • Hector

        Super idée, et si ton fils se fait arreter un jour parce qu’il a acheté une barrette de shit, et qu’il prend de la prison ferme parce qu’un juge aura fait du zèle ou voulu faire un exemple, ca te fera plaisir de le voir se faire irradier en traitant les dechets nucléaires ?

        Et pour le chomage, ca va arranger les choses, de forcer les prisonniers a bosser sans les payer… En tout cas ca fera plaisir a des tas de grosses entreprises d’avoir un vivier de main d’oeuvre gratuite et corvéable a merci au lieu d’avoir a embaucher.

        Et avec un peu de chance, ceux qui ne trouveront pas de boulot a cause de ca voleront, se feront prendre iront en prison, et hop, la boucle est bouclée. Dans 20 ans y’a plus de chomage, tout le monde est aux travaux forcés.

  • En prison pour une barrette de shit ? ? ?

    Je pense que les prisonniers devraient payer la cellule, le matons, la nourriture etc, et qu’il faudrait leur donner la possibilité de travailler pour payer ces frais.

    (perso si je ne travail pas, je crève de faim ou de froid)