Zemmour: fin de polémique au sujet de la déportation des musulmans?

La « polémique Zemmour » a été relativement phénoménale, presque atteignant le niveau de la polémique de la quenelle qui reposait sur du vent, qui fut complètement déformée et montée en épingle, tout cela pour justifier des idées politiques. Et cette polémique Zemmour au sujet des musulmans déportés? Comme le reste, du vent si on se réfère aux explications de l’auteur présumé des propos. Droit de réponse donc de la part d’Eric Zemmour sur RTL.

rtl

N’oublions pas que pendant que tout le monde crie au scandale pour des propos dont on se fout royalement initialement, nos politiques font le jeu de l’UE et contribuent à mettre en place de traité transatlantique, ne respectent ni la constitution, ni-même la population et ne fait rien pour défendre un tant soit peu a France face aux très nombreux problèmes du moment!

Le sujet sur Zemmour est donc clos!

55 commentaires

  • BenRob

    Zemmour viré d’I-télé, ça y est. Grace aux pressions de ces compères journalistes. Sans parler des associations soit disant anti-raciste.
    RTL se désolidarise aussi de lui.

    Ce qui m’a le plus choqué (je plaisante) c’est ces confrères faisant pression aupres de leur redaction pour virer Zemmour.

    Si Zemmour avait tort, il serait facile de le prouver en débatant simplement avec lui. Au lieu de ca, on le censure, comme certains autres personnages soit disant non frequentables. Ce qui au final lui donne raison…

    Bref, rien de neuf sous le soleil.
    Au dessus c’est… le soleil.

    • marco marco

      apres Zemmour, ce sera les ME ?
      je crois que nous aussi on dérange!

    • viré pour des propos qu’il n’a pas tenu, c’est quand même fort de café.

      contrairement à l’auteur du post qui pense que « on s’en fou » parce que TAFTA c’est plus important, je pense que l’affaire Zemmour est au moins aussi importante.

      D’abord parce que c’est un symbole, alors que TAFTA la plupart des gens n’y pige que dalle. Zemmour c’est clair est indiscutable : censure d’état. C’est peut-être plus important parce que plus proche du quotidien, moins abstrait.

      Ensuite le sujet de l’immigration, il faudrait être aveugle pour dire que c’est moins important que TAFTA alors que justement, c’est le même processus d’aliénation qui est à l’oeuvre.
      Par l’immigration on détruit la cohérence des peuples, pour pouvoir imposer tafta tranquille. Sinon, avec des peuples homogènes, ca serait une autre paire de manche.
      C’est de l’ingénierie sociale « de base » et tout ça émane de l’UE depuis de nombreuses années.

      La politique d’immigration n’est pas et pas moins tabou que tafta. Les deux sont indiscutables et imposés sans notre consentement.

      Faut il appeler ça le TEPIM « traité européen pour l’immigration massive » signé dans notre dos depuis belle lurette pour que vous compreniez ???

      L’immigration est décidée par l’UE (par les US en fait). Et vous pensez que c’est pour notre bien et que c’est un sujet secondaire ???
      Détruire la culture « de souche » c’est secondaire ?

      Vous devriez vraiment vous renseigner un peu sur la question de l’immigration … histoire de pas louper l’éléphant au milieu du couloir.

      Marché unique des capitaux, produits et HOMMES …
      c’est pourtant clair comme de l’eau de roche, non ?

      Zemmour dénonce tout ça en bloc en expliquant comme la guerre idéologique nos a été menée depuis 50 ans au moins, à travers la culture pop, les juges, l’école, etc…

      Après, je ne suis pas d’accord avec Zemmour sur le « c’était mieux avant » et sa vision de la France éternelle. C’est un réac passéiste … mais ça c’est un autre sujet.

      Il a mis le doigt la ou ça fait mal, et, ce n’est pas ses propos qui dérangent (ça fait des années qu’ils le tient) mais son succès !!!!

      • chafy

        Le but de l’immigration de masse décidée par les traîtres aux nations européennes est de fabriquer un homo-europis uniforme sans consistance intellectuelle, sans repères culturels, une âme vidée de toute transcendance…
        un nouvel type d’être humain que son existence se résume à travailler, consommer, se reproduire … un animal en somme, car ainsi les néo-dawarnistes et les néo-malthusiens l’attendent de toute impatience.

        La négation de Dieu et par conséquent celle de l’homme fera la joie de nos futures maîtres.

      • Tout à fait.
        En plus c’est bien résumé.
        c’est ce que j’appelle l’ingénierie sociale, on façonne des « hommes » (si tant es qu’ils puissent être appelés ainsi) en profitant de la plasticité du cerveau humain.
        http://yoananda.wordpress.com/2014/12/07/la-crise-est-elle-aussi-spirituelle/

        Mais peux tu expliquer le rapport avec « néo darwinistes » et « néo malthusiens » ? je n’ai pas compris ce passage.

      • chafy

        et dans cette entreprise de fabrication de l’homme du nouvel ordre mondial, les musulmans aussi vont subir au meme titre que les occidentaux, le meme sort.

        en fait c’est une entreprise à l’echelle mondiale, et c’est sur que elle va à un moment à ou un autre se heurter a des resistances de plus en plus farouches.

        le rapport c’est que les deux ont pour objectif de réduire les inutiles et les replacer par les utiles, un etre humain comme je l’ai décris ci dessus, et des machines.
        en somme l’élite qui aura à ses pieds des esclaves qui a leur tour vont gérer des machines ou robots si tu veux.

        bienvenu dans le plus beau cauchemard.

  • wall

    Sous des flots de demi vérité, vous en venez toujours au même point, l’immigré nous envahi, il veut détruire notre culture.Et l’immigré pour vous, c’est toujours le musulman.
    Dans un rapport de l’INSEE de 1999
    1° Les immigrés originaires de l’UE représentent 1.6 millions d’individus, plus 400 miles de pays européens hors UE,ce qui fait 2 millions.
    2° Les maghrébins sont au nombre de 1.3 millions.
    3° Les immigrés du reste du monde sont de 1.1 million
    Selon un rapport de l’INSEE de 2011
    Au 1er Janvier 2011 la part d’étranger dans la population Française est de 6%.
    En 1926, la part d’étranger dans la population Française est de 6%.
    En 1946, la part d’étranger dans la population Française est de 4.4%.
    En 1982, la part d’étranger dans la population Française est de 6.8%.
    Avec des chiffres c’est mieux que des légendes.
    Quant a la culture « de souche », si elle se perd, ce n’est en rien du au immigrés ou aux musulmans en particulier, elle est du a l’américanisation de notre société, dans la musique, les films, les jeux, la bouffe et tout le reste.

    • Itsmie

      En 1982???
      Quel rapport avec maintenant?????

    • Itsmie

      Tu ne sais pas que les chiffres sont trafiqués??

      • article 35

        Inutile de traduire , les images se suffisent à elles même.
        http://www.youtube.com/watch?v=zd8M0F2vTIo#t=42

      • marco marco

        tu débloques wall !

        on veut juste pas de ceux qui veulent pas s’intégrer.

        pas de burga en France
        et pas de police religieuse

      • wall

        Je débloque rien du tout !
        Moi non plus je ne veux pas de police religieuse ou de burka, mais je ne focalise pas et n’incrimine pas toute une partie de la population Française pour mes soucis quotidiens.
        Il’y a en effet une minorité de musulmans extrémistes en France, mais comme dans toutes les religions, ni plus ni moins,pointer a longueur de commentaires toujours les mêmes, ça devient obsessionnel.Ils doivent représenter quoi,3 ou 4% et on gonfle tous les autres.
        Avec certains commentaires, on se croirait sur riposte laïque ou chez les identitaires, quoique quand on consulte certains blogs, il n’y a aucun doute.

      • marco marco

        ou t’as vu que j’incrimine les autres?

        bon ben voilà, enfin on est d’accord
        et peut etre qu’un jour, main dans la main, on renverra toutes ces burqa et ces pseudo policier là d’ou ils viennent!

      • marco marco

        ben moi je focalise dessus, car cette gangrène faut la surveiller de très très près, ça pourrait d’un coup se multiplier à une vitesse phénoménale.

      • wall

        Ce ne risque pas non !
        Moi je ne renvoie personne, j’opte plutôt pour l’éducation ou le cas échéant le respect de la loi.

      • Itsmie

        Ça ne risque pas???
        Qu’est-ce qui te permet de l’affirmer??

      • tout le monde opte pour l’éducation en premier lieu.
        tu peux opter pour l’éducation, le FAIT est qu’elle ne fonctionne plus, ni le respect de la loi.
        C’est quoi ton alternative une fois qu’on a dépassé ces stades ?

    • Tu confonds flux et stock. L’immigration est un flux, pas un stock.
      Immigrés et descendant d’immigrés sont au nombre de 21% de la population adulte en France, chiffre INSEE.
      On doit être autour de 1/4 du total en comptant les enfants.
      Les chiffres, si tu veux les connaître au dela de la propagande journalistique (qui ne met pas mais profite de l’ignorance des gens) : http://yoananda.wordpress.com/2014/08/15/la-theorie-du-grand-remplacement-est-elle-bidon/

      • wall

        Je comprends bien ton flux et stock, mais a ce compte la, ce flux date et dure depuis la nuit des temps, maintenant on met ou le curseur du début de ce flux, c’est toi qui le décide ?

      • Oui c’est arbitraire …
        Dans la mesure l’immigration ne se justifie plus actuellement par aucun argument :
        * économiquement c’est un non sens (ou au mieux un ponzi)
        * culturellement, ce n’est plus un « enrichissement » (cite moi UN truc que l’Islam à apporté à la France)
        * la croissance (économique et démographique) est un danger écologique
        * C’était bien la peine de créer une civilisation si c’était pour la refiler aux autres.

        Le seul argument qu’on nous sert c’est :
        * stopper l’immigration ce serait raciste
        * on a besoin de larbins pour les jobs de merde
        * faut payer les retraites

        L’immigration n’a pas de sens quand on a une explosion de chomeurs. On n’est plus en capacité de les accueillir.
        Si le français de souche déteste de plus en plus la France, du moins, celle de Hollande, l’UMPS, que crois tu qu’il en soit pour les immigrés ? Ils se rabattent sur l’Islam … et ce n’est pas pour devenir des « bon » français.

        Peu importe comment on retourne la question, l’immigration massive de remplacement (qui est une réalité visible à l’oeil nu mais aussi sur les stats) est une aberration.

        Et c’est un sujet majeur.
        PS : pour ceux qui ne savent plus lire dès qu’il est fait mention d’immigré/islam dans un commentaire : majeur ne veut pas dire seul et unique, ni obsessionnel … juste « majeur » (de grande importance, qui ne peut pas être négligé).

      • wall

        Donc !!
        C’est arbitraire en effet et je m’efforce de ne jamais faire dans l’arbitraire, j’en resterais la.

      • Itsmie

        T’as raison, restes-en là, ça vaut mieux!

      • wall

        Wahou ! quelle éloquence.

      • Itsmie

        Et oui!
        Qd la discussion ne mène à rien,
        y a pas d’autre choix
        et éloquence ou pas
        ça ne change rien…

      • chafy

        L’immigration est certes préjudiciable si elle est imposée.
        Elle sera sans doute plus un fardeau qu’un benefice.
        Mais quand vous abordez cette question, il est plus raisonnable de blâmer ceux qui l’encouragent.

        L’immigration que connaît l’Europe est associée à des causes géopolitiques.
        l’on constate que les vagues d’immigration s’ accentuent depuis la fin des années 80. Et surtout depuis l’installation des neocons aux usa et leur frénésie démesurée pour exporter la démocratie partout la ou leurs intérêts y sont, que la tendance migratoire s’ accélère.

        C’est le va t – en guerre de l’occident, qui, provocant de la misère, pousse les déracinés de vous envahir.
        A défaut de vous opposer en masse et dénoncer ces guerres injustes que mènent ceux qui vous gouvernent vous même allez récolter le fruit de leur destruction.
        Car je ne vous pas pourquoi ici certains me somment à moi musulman de dénoncer ou de me désolidariser de mes siens si les occidentaux ne le font pas.

        Il est des loi dans la nature qui ne pardonnent pas, l’immigration est une conséquence calculée des guerres destructrices de l’occident en Afrique et dans le monde arabe.

      • C’est précisément ce que je fais, je blâme toujours LA POLITIQUE d’immigration en premier.
        Les immigrés sont en grande partie victimes de tout ça, ils en souffrent ainsi que le peuple qu’ils remplacent.

        Non seulement « on » les fait venir par millions mais en plus « on » va foutre la merde dans leurs pays d’origine.

        Mais les immigrés ont aussi leur part dans l’histoire, tout autant que le peuple de souche d’ailleurs…

        L’immigration ça fait bien longtemps qu’elle n’est plus un bénéfice, si ce n’est pour les patrons du caca-rente.

      • article 35

        « Je comprends bien ton flux et stock, mais a ce compte la, ce flux date et dure depuis la nuit des temps, maintenant on met ou le curseur du début de ce flux, c’est toi qui le décide ? »
        Personne ne décide c’est la situation qui dicte la place du curseur .
        Les flux migratoires sont inévitables et ils sont tolérables tant qu’ils ne visent pas à une substitution de population ce qui est la cas actuellement . Les migrations en provenance d’Espagne ,du Portugal ou de Pologne que nous avons connu il y a quelques décennies, ne tendaient pas au remplacement des autochtones . De plus les origines ethniques et confessionnelles permettaient une assimilation sans heurts vu que ces migrants étaient de souche intra-européenne sur base de religion chrétienne. La vague que nous connaissons en ce moment n’a rien à voir ,il s’agit d’un raz de marée de populations hétérogènes n’ayant aucun lien ethnique avec les peuples européens et encore moins au niveau confessionnel . L’assimilation d’une telle quantité ne peut en aucun cas se dérouler de la même manière que pour les autres peuples d’Europe.
        « Moi je ne renvoie personne, j’opte plutôt pour l’éducation ou le cas échéant le respect de la loi. »
        Êtes vous au courant que les écoles coraniques plus discrètement nommées écoles musulmanes sont de plus en plus nombreuses et de plus en plus fréquentées ?
        http://www.al-kanz.org/2014/10/11/enseignement-prive-musulman/
        L’éducation qui y est dispensée est en grande partie théologique et dogmatique . Merci de m’expliquer comment ce genre d’éducation peut favoriser l’intégration . Quand au respect de la loi , il s’agit de savoir à laquelle vous faites allusion : la loi républicaine ou la charia ?

        Vous n’ignorez sans doute pas non plus qu’en Angleterre la police islamique bat le pavé
        http://euro-jihad.com/blog/?p=6369
        et qu’ils ont tenté la même chose en Allemagne .
        Chez nous ils veulent simplement bénéficier de tribunaux islamiques , quoi de plus naturel n’est ce pas : voilà un signe fort de volonté d’intégration
        http://www.yabiladi.com/forum/creation-d-un-tribunal-islamique-france-2-4833179.html
        En fin de compte le curseur à glissé dans le rouge foncé voir le noir depuis pas mal de temps, mais ce n’est pas moi qui l’y ai mis .

      • marco marco

        bon courage wall !
        t’as du boulot, commence de suite!

        si tu crois que tu va les faire changer d’avis aussi facilement avec de petits discours comme tu tiens
        LOL

        si tu compte sur la loi
        LOL

        t’habite bien sur terre?
        ou tu viens de la planete bizounours?

      • wall

        De plus en plus nombreuses les écoles musulmanes ?
        51 projets dont 31 écoles effectives, énorme en effet.
        A coté 282 écoles juives et 8485 catholiques, comme remplacement on fait mieux, vous croyez pas.
        Et l’éducation qui y est dispensée est en grande partie la théologique et le dogme.
        Wahou, expliquez moi comment avec cet enseignement le lycée musulman Averroès de Lille s’est classé meilleur lycée de France en 2013.
        Tellement de conneries sont dites que c’en devient gonflant de répondre.

      • t’inquiètes pas « wall », tu feras comme tout le monde, tu finira par comprendre ou est le problème. On est tous parti de la ou tu en es actuellement, a se convaincre qu’il n’y avait pas de soucis si ce n’est dans la tête.
        mais a un moment, tu te prends la réalité « dans ta face » et la … tu ouvres les yeux.
        t’es un retardataire en somme ;-)

      • wall

        Je veux bien dialoguer,échanger quelques arguments mais quand je lis le nombre de débilités qui se racontent a la ligne, c’est totalement inutile, ce n’est pas un débat que la plupart des intervenants recherchent mais affirmer des légendes qu’ils récoltent ci ou la sur des sites farfelus style riposte laïque,fdesouche ou que sais encore.La plupart des faits rapportés sont pipos et il suffit de 2 min pour le démontrer, j’ai passé l’age de jouer au chat et a la souris.
        Je suis peut être un retardataire, mais je trouve qu’il’y a beaucoup trop d’attardés.

      • c’est vrai !
        tu as raison de dire que beaucoup se montent le bourichon sur des sites comme FDS ou Riposte Laïque, a relayer quotidiennement des infos anti musulmans.

        Mais ce n’est pas mon cas. Ce que j’affirme est sourcé et argumenté : sur mon blog. Va lire la section djihad.
        Mes sources sont toutes « officielles » en grande grande majorité.
        Je ne vais pas copier coller tout mon blog ici pour refaire la démonstration de mes propos.
        Je mélange physique sociale et sociologie de rue, et je confronte souvent les points de vues opposés (exemple : Mucchielli …)

        Le « grand remplacement » est un fait démographique.
        Parler du nombre d’école religieuse ne veut rien dire. Il faudrait tout d’abord comparer avec le nombre d’écoles dans les pays musulmans pour avoir une idée de leur importance sociologique. Ensuite, il faudrait voir si c’est dans les écoles, les mosquées, ou autre chose qu’il convient de dénombrer. Ensuite, il faudrait voir ce que ça nous indique en terme de sociologie. C’est peut-être une information qui ne veut rien dire.

        Voila, le genre de boulot que je fais sur mon blog.

        A rigoureusement parler, on ne peut pas parler de « remplacement », mais de « dissolution ». Cependant, du point de vue allogène, c’est strictement pareil.

  • BA

    « Marianne » a lu le prochain Houellebecq.

    Extension du domaine du nihilisme.

    Toute la presse et les réseaux sociaux bruissent depuis quelques jours du nouveau roman de Michel Houellebecq. « Soumission », c’est son titre. Un livre dont on s’autorise à s’indigner avant même de s’être plongé dedans. Mais « Marianne » l’a lu, en entier ! Un livre qui porte finalement plus sur l’effacement de la nation française que sur le danger de l’islamisme à nos portes. Car Houellebecq décrit d’abord un pays qui a soif de nihilisme. Et l’État islamique qu’il dépeint, est simplement là pour répondre à cette attente.

    Depuis quelques jours, des bruits courent sur le nouveau roman (à paraître le 7 janvier) de Michel Houellebecq, l’écrivain cynique et désabusé. Il faut dire que Flammarion entretenait savamment le mystère, et que toutes les rédactions parisiennes ont reçu le livre lundi 15 décembre… 3, 2, 1, partez ! Lisons vite ! Lisons mal ! Des dizaines d’articles et des cris d’orfraie jaillirent dès l’après-midi de ce même lundi. On apprit le titre de l’ouvrage : Soumission. Mais on n’apprit que cela, car dans leur course à l’audimat, les critiques n’avaient pas lu le livre. Ils s’étaient contentés de le feuilleter — et cela suffit toujours pour faire une polémique. Oh ! C’était un livre sur l’islam ! Un livre où la France tombait aux mains des islamistes ! Les réseaux sociaux s’indignèrent aussitôt : la bien-pensance autorise à s’indigner avant même de lire. Oui : l’oiseau bleu de Twitter voyait rouge. Il faut dire que tout le monde s’attendait au pire. En 2002, en pleine promotion de Plateforme, Houellebecq n’avait-il pas déclaré, mi-troll mi-Droopy : « La religion la plus con, c’est quand même l’Islam » ? 
     
    Treize ans plus tard, Houellebecq donne l’apparence de s’être soumis, et d’avoir changé d’avis. Est-ce du lard ou du cochon ? Pour parodier ce qu’il avait dit : il semble bien, à la fin de son nouveau roman de politique-fiction, que la religion la plus cool, ce soit désormais l’islam. Du moins, pour la plus grande partie des personnages de son livre. 
     
    Soumission raconte la France de 2022 à travers le regard d’un professeur de littérature, François, qui ne s’intéresse pourtant qu’à Huysmans, cet écrivain décadent — ce n’est pas une insulte — de la fin du XIXe siècle. François est évidemment un double de Houellebecq : même haine de la modernité, même amour de la dépression, même absence de sentiment politique. « Je me sentais aussi politisé qu’une serviette de toilette. » Le professeur plein d’ennui vit dans un pays qui s’ennuie tout autant, où l’on se nourrit de sushis et des « informations continues de BFM TV ». François, comme beaucoup d’autres, est né trop jeune dans un monde trop vieux. Le sort de son pays l’indiffère, et encore plus en cette année d’élection présidentielle. Qui l’emportera ? La gauche ? La droite ? À quoi bon l’alternance politique dans un système capitaliste que rien n’altère ? Mais le premier tour a lieu. « C’est un séisme », déclare sans trembler Pujadas, à l’ouverture de son JT. Marine Le Pen, comme en 2017, est en tête. Son challenger ? Le parti de « La Fraternité Musulmane ». L’impensable s’est produit. « Les identitaires européens contre les musulmans djihadistes. » La peste ou le choléra ? Le second tour arrive. L’UMP et le PS passent un accord, forme un très étrange « front républicain » : ce sera le choléra.
     
    (La plupart des critiques n’ont retenu que cette première partie du livre. À Marianne, nous sommes plus obstinés : nous avons lu le reste.)
     
    Nous sommes alors à la page 150 d’un livre qui en comporte 300. La République a échoué. Si le livre finissait ainsi, nous aurions lu un mauvais roman dystopique – le roman à thèse qu’Éric Zemmour aurait pu écrire. Mais Houellebecq n’est pas Zemmour. Il lui reste 150 pages pour prendre tout le monde à contre-pied. Ce sont les 150 pages que les critiques pressés du Net n’ont pas lues. Il n’y a pas de guerre civile. Pas d’insurrections. Pas d’attentats. Retournement de situation : le pire ennemi devient, aux yeux de certains, la meilleure des solutions – par la trahison des élites.
     
    L’État islamique que Houellebecq dépeint, goguenard, ne joue pas sur nos peurs mais sur nos démissions. « La France retrouvait un optimisme qu’elle n’avait pas connu depuis la fin des Trente Glorieuses. » Il n’y a plus d’insécurité, puisque l’ordre islamique règne dans les cités. « La délinquance est divisée par dix ». Plus de chômage : la Fraternité Musulmane a interdit aux femmes de travailler et des millions de postes se libèrent. Les gens, dans la rue, sont moins frivoles, puisque la religion a force de loi. Mais ils font davantage la fête la nuit – car ils se débarrassent alors de leur nouveau surmoi. Les professeurs sont payés 10 000 euros : le Qatar aime la Sorbonne.

    L’Europe s’agrandit et prospère, et s’islamise à son tour. Il n’y plus ni gauche ni droite. Il n’y a d’ailleurs plus vraiment ni d’athées ni de croyants. Les économistes, ces anciens oracles, n’ont plus droit à la parole. « Le malheureux Christophe Barbier, son échappe en berne », n’en revient pas. François lui-même revit — sexuellement, intellectuellement, spirituellement. Huysmans s’était finalement converti au catholicisme : le professeur se convertit, dans les dernières pages du livre, à l’islam.

    Et tout le monde est vaguement heureux et mange halal, « une sorte de bio amélioré. » Voilà ce qu’il y a, véritablement, dans le nouvel opus de Houellebecq : ce n’est pas vraiment un livre sur l’islamisme à nos portes. C’est plutôt un livre sur le nihilisme – et il s’achève d’ailleurs sur une longue méditation autour de Nietzsche. Pour Houellebecq, le logiciel républicain s’effacera bientôt de lui-même, congédié par la juxtaposition, apparemment souriante, des communautés. Son rêve cauchemardesque suggère que l’autodissolution de la nation française se passera sans heurts, sans trouble révolutionnaire, sans guerre civile. Et pour cause : l’entrée de la « grande nation » politique dans la post-histoire se déroulera dans la plus grande ataraxie intellectuelle.

    Il n’y aura plus de dynamique historique, mais un présent pur, vide de sens et de conflits. L’écrivain prophétise un monde où les hommes refuseront d’être des citoyens parce qu’ils auront l’impression d’être heureux autrement ; un monde (imaginaire encore) où l’on troquera l’être pour l’avoir ; un monde où rien n’importera du domaine des idées. Si le narrateur houellebecquien se convertit, ce n’est d’ailleurs pas par soumission, mais dans un « pourquoi pas ? » qui résume la pensée de tous les autres personnages du livre – et peut-être bien de tous les personnages des romans de Houellebecq. Bienvenue dans l’extension du domaine de nihilisme.

    « Il est probablement impossible, pour des gens ayant vécu et prospéré dans un système social donné, d’imaginer le point de vue de ceux qui, n’ayant jamais rien eu à attendre de ce système, envisagent sa destruction sans frayeur particulière. » 
     
    Soumission, de Michel Houellebecq, Flammarion, 320 p, 21 €,  le 7 janvier 2015.

    http://www.marianne.net/Extension-du-domaine-du-nihilisme_a243443.html

    • Mais pourquoi tu ne tiens pas ton propre blog au lieu de crossposter tes commentaires partout ?
      tu postes hors sujet la plupart du temps, et je doute que les gens te lisent beaucoup, en plus, on ne peut pas relayer tes infos intéressant en rebloguant …
      ouvrir un wordpress c’est 2 min, tu devrais essayer.
      je te dis ça amicalement.

      • voltigeur voltigeur

        Tu penses que ton intervention, sur qui a
        le droit ou pas de mettre des liens est opportune?
        Sur ton blog ce serait logique, mais ici??
        Je dis ça, je dis rien…..;)

      • Encore une réponse fantasmatique …
        c’est une épidémie ?

      • voltigeur voltigeur

        Pourquoi fantasmatique? et quelle épidémie?
        Ce n’est pas une réponse, mais une question que je t’ai posée,
        sans que tu ais pris la peine d’y répondre, sauf pour noyer le poisson..
        Alors dit autrement, nous sommes là pour intervenir Benji ou moi,contentes
        toi de faire des commentaires, sans juger des droits de chacun à mettre
        ou pas des liens…

      • Je ne réponds pas à la question parce qu’elle ne me concerne pas.
        Elle ne me concerne pas parce que je ne juge pas des droits de BA à poster, ni ici ni ailleurs, et a fortiori celui de personne d’autre.
        Voila pourquoi je parle de fantasme sur mes propos.

      • voltigeur voltigeur

        Et ça c’est quoi?
        yoananda Envoyé le 20/12/2014 à 11 h 22 min | En réponse à BA.
        Mais pourquoi tu ne tiens pas ton propre blog au lieu de crossposter tes commentaires partout ?
        tu postes hors sujet la plupart du temps, et je doute que les gens te lisent beaucoup, en plus, on ne peut pas relayer tes infos intéressant en rebloguant …
        ouvrir un wordpress c’est 2 min, tu devrais essayer.
        je te dis ça amicalement.

      • Pelerin

        Je lis Voltigeur, Yohanda parle pour toi et ne va pas englober dans tes propos le fait que les gens lisent ou non les commentaires de voltigeur…ce n’est pas à toi de juger de cela, contente toi de faire tes commentaires, objectifs si possible sans polémiquer égotistiquement sur tes opinions qui sont loin d’être paroles d’évangiles et loin d’être « fouillées » ! merde alors…

      • voltigeur voltigeur

        Elle ne parle pas de mes commentaires, mais de ceux de BA,
        qui comme tous met les liens qu’il juge importants.
        Ce n’est pas grave, on ne va pas en faire un plat :)

      • @voltigeur,

        tu comprends pourquoi je parle d’épidémie la ?

        tu as l’exemple sous le nez de lecture complètement à coté de la plaque de mes propos…
        c’est récurrent … et ça devient très difficile de dialoguer dans ce climat de suspicion.

      • voltigeur voltigeur

        Comme les mots ont un sens, autant employer les bons,
        et soigner la formulation. Ça ne nuira pas, et évitera
        la mauvaise interprétation.;)
        Tu sais aussi bien que moi que je ne fais pas de censure,
        sinon le blog n’existerait plus!

      • Ca fait des années que je vois BA en commentaires sur différents forums, partout sur le toile.
        Je ne lui ai jamais rien dit, parce que je comprends et respecte parfaitement ce qu’il fait.

        Je me permet de lui donner un conseil amical parce que je le vois s’échiner alors qu’il pourrait, a mon avis, être plus efficace avec un simple blog, qui serait probablement apprécié de ses lecteurs (dont je fais occasionnellement parti).

        Je lui dit ça UNE FOIS (sur les centaines/milliers de commentaires) en toute amitié, et on me tombe dessus en criant à la censure générale ???
        Je ne juge pas « qui a le droit de mettre des liens ici ». Je donne un avis a UNE personne, UNE fois.

        Merde alors !

        C’est quoi ce délire !!!

        Comme si je m’amusait à museler les gens ici ou ailleurs …
        C’est le monde a l’envers … j’essaye d’ouvrir les débats et on m’accuse de faire taire LES gens (même pas UNE, mais plusieurs).

        Je crois que BA est assez grand pour juger tout seul si mon conseil lui est utile ou non. Et pour moi l’affaire aurait du s’arrêter la. Il aurait suivi mon avis ou non (peut-être qu’il a ses raisons de procéder ainsi).

        La seule chose qui peut prêter à confusion dans mon post c’est quand je dis « au lieu », ce qui pourrait sous-entendre que je souhaite qu’il stoppe ses commentaires (= « au lieu » de blogger). Faut vraiment chercher la petite bête.
        Je le souhaite POUR LUI, pas pour moi, car c’est du boulot du poster ses articles partout sur la toile en duplicata …
        dans l’absolu, il pourrait même faire les 2 : avoir un blog et cross poster, ca me ferait une belle jambe …

        BA tu t’es senti agressé par mes propos ?
        Après tout c’est à lui de le dire et pas aux autres a fantasmer sur les miens. C’est à lui que je m’adresses.
        Il s’est plaint d’une censure de ma part en privé ????

      • voltigeur voltigeur

        Ca peut être perçu comme un raz le bol de voir
        ces commentaires.
        Tu as manqué de finesse dans tes conseils, il ne s’est pas
        plaint, mais en tant que co-gestionnaire des ME, j’y ai vu
        comme un reproche, ce que je ne pouvais pas laisser passer.
        Ca fait des années qu’il poste un peu partout, dis tu,
        donc je pense que s’il avait voulu un blog, il l’aurait déjà.
        Si tu le veux bien, on va en rester là, car je ne veux pas que
        tu crois qu’il y a parti pris, c’est juste ton intervention
        mal formulée qui m’a faite réagir, car si j’ai « relevé », il y en a
        d’autres qui en ont fait autant. l’incident est clos!

      • Oui, en gros, j’aurais dire
        « chez BA mon ami, ne le prends pas mal parce que je t’apprécie beaucoup mais as-tu déjà pensé à ouvrir un blog pour tes posts ?
        avec tout mon amour ».

        ce que comprends de ton attitude, au dela des mots, c’est que je ne dois pas m’exprimer de manière directe-virile. Seule l’expression féminine (détournée, consensuelle) est tolérée.

        Sinon je m’expose a ce qu’une hystérique de passage vienne m’accuser d’être trop « brutal » dans mes propos, et que je dois m’excuser en place publique.

        Et c’est moi le censeur !

  • pascalg

    Non ! Tout ceci ne repose pas sur du vent comme a expliquer l’auteur de l’interview de Zemmour. Certe il n’a pas dit « déportation » mais il envisage la chose. Le journaliste confirme tout ceci également sur son compte Twitter. les propos de Zemmour sont nauséabonds, il ne sert a rien de vouloir faire tout peser sur un mot, cela ne change strictement rien aux propos de Zemmour.

    http://www.liberation.fr/politiques/2014/12/18/eric-zemmour-n-a-pas-refute-l-idee-de-mettre-des-millions-de-musulmans-dans-des-bateaux_1166388

    • tu confirmes mon analyse : http://yoananda.wordpress.com/2014/12/20/zemmourgate-crime-de-pensee-dissidente-et-surtout-crime-de-virilite/

      ce n’est pas ce qu’il a dit qu’on lui reproche, mais ce qu’il a pensé !!!

      voila ou notre société en est rendue : le crime de pensée.

      • wall

        Sans vouloir faire de polémique, je te trouve la de mauvaise foi et tu joues sur les mots.
        Quand le journaliste lui pose la question :
         » prendre des millions de personnes, les mettre dans des avions pour les chasser  » zemmour a rajouté  » ou dans des bateaux « .
        Personnellement quand je rajoute ce genre d’injonction a une phrase, c’est que je l’assume et la prend a mon compte. Surtout que dans sa tète de petit aigri, il faisait surement référence aux pieds noirs rentrés d’Algérie.
        Mais passons, on fait tout une polémique parce qu ‘il a perdu son émission sur i télé, mais ce gars la passe partout , sur toutes les chaines, sur les radios, des conférences, des bouquins etc… il se gave de blés sur le dos des pigeons de l’extrême.
        Bref, moins je l’entend, mieux je me porte.Quant a ton analyse, que j’ai lu, sans vouloir te vexer je préfère et de loin, celle de Blanrue que je te conseille.

    • pascalg

      Non je ne confirme pas votre analyse, Zemmour envisage clairement de chasser les 5 millions de musulmans français en disant « oui c’est irréaliste mais l’histoire est parfois surprenante ». je suis également d’accord avec Wall, au sujet de la prise pour compre de Zemmour.

  • chafy

    toute cette polémique n’a pour but que de vous faire croire de l’existence d’un hypothétique lobby musulman, alors que le seul lobby qui dicte sa loi dans ce pays, c’est celui qui est au dessus du soleil.

    c’est une technique qui consiste à cacher le réel bénificière de cette supercherie intelectuelle.
    je vous renvoie vers l’analyse de Laurent Guyénot sur la double imposture du 11 sept pour comprendre un peu de quoi il s’agit ici.

    quand à ce zemmour, c’est un sacré filou.

  • Mundus Mundus

    Et Zemmour, là-dedans ? Ah, celui-là. J’ai pris sa défense naguère, quand la meute des bien-pensants se déchaînait contre lui et je ne retire pas un iota à ce que j’ai écrit. Que voulez-vous ? J’ai mes bonnes oeuvres. Il aime tellement paraître antipathique qu’il ne réussit pas à l’être autant qu’il le voudrait.

    Il est assez évident qu’il se démarque des autres ne serait-ce que parce qu’il a le cul entre deux chaises. Chez Jean-Marie Le Pen, au début des années 2000, il était très en cour, chose rarissime dans sa confrérie ; personne ne connaissait Louis Aliot à l’époque. Il avait une longueur d’avance, Éric. Un petit malin.

    N’empêche. Si Zemmour était parfaitement honnête avec lui-même et voulait, en tant que patriote impartial, s’en prendre aux vrais responsables de la montée de l’antisémitisme en Occident et dans le monde, il devrait systématiquement pointer du doigt les États-Unis et pas le Coran, qui existait, que je sache, bien avant les attentats de Toulouse et de Bruxelles.

    Au XVIIIe siècle, le Vénitien Casanova estimait « le mahométisme plus raisonnable que le christianisme » (Le Philosophe et le théologien) ; on ne peut soupçonner le libertin d’avoir été un fanatique religieux. Sous le Second Empire, du haut de Notre-Dame l’émir Abd el-Kader s’écriait, admiratif : « Paris est une ville de géants ! ». Et pourtant ce grand seigneur avait perdu la guerre. Je ne crois pas non plus que l’un des meilleurs spécialistes de la spiritualité traditionnelle, René Guénon, devenu ‘Abd al-Wâhid Yahyâ, ait enseigné un jour qu’il faille faire sauter les synagogues muni d’une GoPro à la ceinture.
    Non, Zemmour, ce sont les Yankees qui ont armé les islamistes dans les années 1980 en Afghanistan, eux qui leur ont fait jouer une influence néfaste en Europe dans les années 1990, et puis eux encore qui ont rompu l’équilibre au Proche-Orient en menant une suite infernale de guerres néo-coloniales sans scrupules. Ils ne sont pas musulmans, ils sont athées, juifs ou chrétiens dans la version la plus nulle de toute : l’évangélique.

    S’il voulait pousser la logique jusqu’au bout, Zemmour commencerait enfin par souligner l’influence néfaste du plus gros vecteur d’antisémitisme au monde : Israël lui-même, pays le plus cordialement détesté par toute la planète du fait de l’état de guerre permanent qu’il inflige à la région (et au reste du monde par extension), de sa paranoïa furieuse, de son racisme pénible, de sa chutzpah ostentatoire et de la propagande roublarde qu’il fait ingurgiter tous les jours, 24h sur 24, à tous les peuples de la terre – l’une des plus grosses pompes à fric de l’histoire.

    Avant de désigner le banlieusard de base, c’est par là que Zemmour devrait creuser et non dans l’interprétation oiseuse de sourates dont il ne maîtrise pas le sens. Le « banlieusard de base » salafisé tombe dans les pièges tendus par le système ; comme les autres, et parfois un peu plus que les autres. Il a sa part de responsabilité, qui s’appelle prioritairement la connerie. Mais ce n’est pas lui qui a dressé les plans. Il n’est pas l’ordonnateur des conflits. C’est un maillon de la chaîne, un pion, un type qui n’est pas intégré dans une société devenue inintégrable et qu’on envoie au feu sans vergogne pour que son geste jette l’opprobre sur une communauté qu’il croit défendre et une cause qu’il entend servir.

    Bien documenté, Zemmour devrait être suffisamment informé pour le savoir. Alors, doucement les basses, haut les coeurs et désignons les vrais coupables de ces fléaux sans tomber dans les rets que dressent les agents d’Israël pour des intérêts qui ne sont pas les nôtres. La France ne s’en portera que mieux, et on pourra visiter ensemble le Grand Trianon en chantant :

    Au diable guerres,
    Rancunes et partis !
    Comme nos pères
    Chantons en vrais amis,
    Au choc des verres
    Les roses et les lys !
    Évidemment, je rêve.

    Paul-Eric Blanrue – 8 juin 2014