A Roybon, manifestation et contre-manifestation…

A défaut d’industries, il restera des centres d’amusement et de loisir, avec des lumières et du béton, c’est vraiment ce dont à besoin la société? La promesses de quelques 697 emplois, justifie sans aucun doute, le saccage de nos terres .Merci Marie.D…

Img/reporterre.net

A Roybon, la lutte autour du projet de Center Parcs a pris une nouvelle dimension, avec l’entrée en scène des partisans du projet : tandis qu’une manifestation aux flambeaux se déroulait samedi soir contre la destruction de la forêt, les élus locaux –

PS et Front national étant unis – organisaient une manifestation le dimanche pour soutenir le Center Parcs et ses promesses d’emploi….[…]

…Vers 19 h, les manifestants se sont enfoncés dans la forêt pour une marche aux flambeaux : une heure pour arriver jusqu’au cœur du bois de Chambaran, près du chantier du village de vacances. Le froid, le vent, la pluie et la neige mêlées qui tombaient de temps en temps n’ont pas empêché de rejoindre, par une route blanche, des containers où quelques hommes de la police privée de Pierre et Vacances attendaient les opposants. Il n’y a eu aucun affrontement. Une partie des manifestants a marqué des slogans sur les murs métalliques, avant de faire demi-tour et de rentrer vers Roybon…..[…]

….Mais dimanche, une autre manifestation a été organisée par les partisans du projet : les élus de Roybon et d’alentour, unissant le PS et le Front national. Près de deux mille personnes, selon FR3, signifiant que pour elles, Center Parcs représentait des emplois.

Vidéo

Source : Andrea Barolini et Camille Martin pour Reporterre.

Photos : Zad Roybon.

Lire aussi :
. Avec les zadistes de Roybon
. À Notre Dame des Landes et ailleurs, la fausse promesse de l’emploi pour pouvoir tout saccager.

Et aussi:

Appel d’un paysan d’Agen pour empêcher la destruction de 600 hectares de terres agricoles

Près d’Agen, la municipalité de Sainte-Colombe-en-Bruilhois veut créer une nouvelle zone d’activité économique en bordure de la Garonne. Un bétonnage insensé qui détruirait 600 hectares de terres agricoles. Un paysan, qui risque d’être exproprié, appelle à la création d’une ZAD sur son terrain le 13 décembre, pour résister à ce projet…..[…]

La tragique fin de Kishantos, la ferme bio modèle de l’Europe

Depuis vingt ans, en Hongrie, Kishantos est un modèle de ferme biologique rentable doublée d’un centre de formation florissant sur l’agriculture raisonnée. Mais il y a deux ans, l’État a dépecé ces terres et les a vendues à des exploitants utilisant engrais et pesticides. Un gâchis épouvantable qu’essaient d’empêcher associations et membres de Kishantos.

  • Reporterre lance son abonnement de soutien

    Sivens, Roybon, Mille Vaches : Reporterre est là, le premier. Mais aussi sur le climat, les OGM, l’agriculture biologique, les alternatives, la réflexion sur les grands débats écologiques… Le quotidien de l’écologie se développe rapidement, sans publicité, sans capitalistes, et en restant en accès libre. Il dépend de l’appui des lectrices et des lecteurs.

 

 

26 commentaires