Une employée licenciée nous dévoile les entrailles de la Fed

color-goldman-sachs-wall-st

Segarra était devenue un problème pour ses chefs à cause de ses rapports sur Goldman et en raison de ses réactions à l’encontre du management de la Fed de New York.

Carmen Segarra était une spécialiste de la Réserve fédérale (Fed) de New-York pour les aspects légaux et le respect des normes. Son travail consistait à réviser et contrôler les banques quant à la légalité des opérations réalisées. Une grande partie du travail de la Fed de New-York concerne, évidemment, l’analyse de la grande banque d’investissement. Dans leurs bureaux de New-York, Goldman Sachs, JP Morgan, Morgan Stanley ou Merril Lynch créent une grande partie de leurs produits sur mesure pour d’autres institutions financières, entreprises ou organismes. À cette fin, la Fed de ladite ville a embauché Carmen Segarra, historienne sortie de Harvard et avocate ayant étudié à la Sorbonne à Paris, et à l’Université Cornell.

Carmen parle quatre langues et a travaillé durant treize ans dans le secteur financier, à la Bank Of America, Citigroup et la Société Générale à New-York. Elle a, de plus, travaillé comme cadre supérieur auprès de l’Association nationale des avocats hispaniques. En juin 2011, elle a été embauchée par la Fed de New-York où, durant un an, elle s’est assurée du respect des normes légales chez Goldman Sachs. De son profil LinkedIn, on peut déduire qu’elle a travaillé sur site, c’est-à-dire physiquement dans les bureaux de Goldman. La Fed a engagé des experts légaux pour préparer les changements normatifs de la nouvelle loi Dodd-Frank et mieux contrôler les banques appelées « too big to fail ».

Carmen a eu l’audace d’affronter Goldman Sachs et la Fed et a été licenciée sept mois à peine après son engagement, en 2012. Tout semble indiquer qu’elle mettait continuellement ses chefs dans l’embarras, en dénonçant de manière continue le non-respect répété, selon elle, de la législation par Goldman Sachs, en particulier en ce qui concerne les conflits d’intérêts. Elle a été licenciée pour avoir refusé d’adoucir le ton d’un rapport sévère sur les conflits d’intérêts au sein de la banque.

Dans une interview accordée à Propublica.org, on lui pose la question essentielle : la banque est-elle remplie de conflits d’intérêts ? Ce à quoi elle répond « malheureusement, oui ». Carmen déclare que la Fed ne manque pas de moyens, mais que « les problèmes sont le manque de colonne vertébrale, de transparence, de rigueur et de persévérance, pas de moyens ».

Après son renvoi, elle a porté plainte contre la Fed et, lors du jugement, la surprise a été d’apprendre que Carmen Segarra avait enregistré ses supérieurs lors de ses discussions au sujet de Goldman. Les enregistrements ont été publiés dans Propublica.org. Segarra a enregistré 48 heures de réunions et de conversations avec ses supérieurs et collègues de la Fed de New-York. Dans ces enregistrements, on peut vérifier comment la culture existante au sein de la Fed reflète l’aversion à affronter quelqu’un d’aussi puissant que peut l’être Goldman.

Segarra était devenu un problème pour ses chefs, en premier lieu, à cause de ses rapports sur Goldman et, en second lieu, pour ses opinions agressives à l’encontre du fonctionnement de la supervision au sein de la Fed de New-York. Dans ces enregistrements, on peut entendre comment l’affrontement définitif avec son supérieur a été probablement la clé de son licenciement. Lors d’une réunion tendue de 40 minutes enregistrée lors de la semaine précédant son renvoi, le chef de Segarra essayait à plusieurs reprises de la convaincre de changer sa conclusion selon laquelle Goldman manque à la politique des conflits d’intérêts. Segarra proposait que les plus hauts responsables de la Fed de New-York examinent son rapport et qu’elle accepterait de le révoquer s’ils ne l’avalisaient pas. Son supérieur, Michael Silva, a empêché ce rapport de circuler au sein de la Fed.

Un des points conflictuels que défendait Segarra était une opération entre Goldman Sachs et Banco Santander où la banque cantabre « parquait » une partie de ses actions Banco Santander Brasil, qui restait Goldman, ce qui réduisait les besoins de capitaux de Santander, pour les racheter une autre fois plus tard. Segarra ne considérait pas cette opération valide. Sans être illégale, une opération de vente avec accord de rachat entre Goldman et Santander était une opération évidemment artificielle qui réduisait la solvabilité de Santander.

Source et fin de l’article sur Contrepoints.org

Et n’oubliez pas une chose importante, la Goldman Sachs est la banque la plus dangereuse de la planète, qui par qui l’apocalypse financièrement arrivera, et qu’elle a placé nombre de ses ex-employés à des postes clés pour mieux contrôler le système…

goldman-europe-newSource de l’image et explications sur nouvelordremondial.cc

13 commentaires

  • vaick

    goldman sachs est appeler la pieuvre tout comme la mafia c est un signe !!!
    les us ont crees l europe et la controle par l intermediaire de goldman sachs les dirigeants de l ue autoproclames ne sont que agents de GS , la cinquieme colonne financière pour le sabotage et le sabordage de l economie europeenne au profit d une domination totale des us le dernier clou du cercueil est le traite transatlantique vers notre soumission et mise en esclavage de l ue

    La pieuvre Goldman Sachs finalise sa prise de contrôle économique sur l’Europe et le monde ! Ce n’est pas une crise que nous vivons, c’est une escroquerie mondiale !

    http://www.lepouvoirmondial.com/archive/2013/03/29/la-pieuvre-goldman-sachs-finalise-sa-prise-de-controle-econo.html

    Le complot de Goldman Sachs sketch allemand vraiment excellent !!

    http://www.dailymotion.com/video/xv622i_le-complot-de-goldman-sachs_fun

  • fliouguer

    Redressez la barre !
    La destruction de la Terre se poursuit alors que les hommes n’ont pas encore opté pour une voie, défini une option. Ils vont droit dans le mur et l’engagement dans la guerre les retient de limiter leur impact énergétique et écologique.
    C’est donc un double suicide vers lesquels les hommes courent : eux-mêmes et la Terre.
    La stratégie guerrière pousse à la destruction de tout. C’est voulu dans le monde qui n’a pas de conception de la vie divine et qui n’existe que par sa conquête de la matière.
    C’est au final deux concepts du monde : l’un strictement matérialiste, l’autre dépassant le matérialisme pour s’allier au divin, et surtout à la Loi Juste génératrice de Paix.
    Il n’y a donc plus aucun dialogue possible entre les deux concepts. Et si l’un est la vie, l’autre est la mort.
    Si les hommes conscients réagissent et s’engagement dans le Nouveau : la Vie Juste de la Vie de l’âme, il y aura rapidement amélioration des conditions de vie pour les hommes restant sur Terre.
    Mais si tout le monde attend, le Renouveau sera aussi difficile à créer faute de préparation, de structure en amont.
    Vous ne savez pas quand arrive le Grand Nettoyage, il ne faut donc pas perdre une minute. Après, il sera trop tard.
    La course à la guerre masque l’infernale réalité : chaque jour se compte en millions de morts. Rien n’est résolu, il ne faut pas l’oublier.

    Les points positifs à confirmer : l’alliance Syrie-Russie est une évidence, mais confirme bien : la Russie n’a qu’une parole. La Russie ne tombera pas. La Syrie vaincra.
    Il faut dépasser la course à la guerre généralisée pour entrer dans la construction du Nouveau. Prenez des initiatives. Créez des groupes spécifiques, mais ne vous limitez pas à préparer la troisième guerre mondiale.
    Non seulement vous y êtes, mais vous n’e sortez pas.
    Dans le concept USA-Israël, entrainer tout le monde à la guerre est retenir le Nouveau et faire capoter tout ce qui est Équilibre, Équité, Sagesse, Justice. Et c’est tout ce que les prédateurs refusent. Ils iront jusqu’à la mort. Il faut le dire et vous devez vous préparer à lutter.
    Nous ne ferons pas à votre place.
    Le Grand Nettoyage est là et vous n’avez pas assez anticipé. Les effets commencent à se faire sentir.
    Il y aura un temps de flottement qui sera temps destructeur au lieu d’être déjà engagement joyeux dans la paix, le Nouveau.
    Par paresse, les hommes laissent faire, se laissent aller à la destruction.
    Ce n’est pas le Plan ! Redressez la barre et pensez Nouveau et non consommation.
    Nous avons assez dit. Un autre message attend les hommes demain. Le 29.11.2014
    Nous donnerons un message demain.
    http://www.clefsdufutur-france-afrique.fr/news/redressez-la-barre-/

    http://voixdelumiere.fr/2014/11/alliance-feu-air-eau-de-la-terre-n2-vague-informante-et-seuil-de-crise-planetaire/

    • eructite eructite

      euh…..
      « En tant que Représentante officielle de la Hiérarchie, SL, c’est avec humilité, Joie et Amour infini que j’ai accepté la Charge de Porte-Parole du Christ et des Maîtres. Je m’y suis préparée dans la simplicité et la Volonté de Servir l’Humanité. La justesse des Ecrits des Maîtres donnés depuis 2008 ont permis à des personnes indépendantes, libres de penser, d’en soupeser la Vérité, la puissance, la profondeur, et de s’engager nommément, après un cursus basé sur la méditation, une meilleure connaissance de soi-même et de sa responsabilité de membre du Groupe G6, au sein du Bureau de CDF, mettant en action leur Idéal Divin : l’Amour donné à l’Humanité dans tous les actes engagés par le Groupe G6, base de CDF. »
      Quand je lis ça, je re-citerai volontiers Nizan… Ou Nietzsche…
      ( faut pas me donner des liens, je lis, j’essaie de comprendre…. et je pose des questions… )

      C’est quoi çà ?

  • chamalo

    Hors sujet:
    Hier soir à la fin de l’interview de Ségolène royal dans l’émission on n’est pas couché,laurent ruquier a fait une remarque assez ironique à celle ci,qu’on allé bientôt pouvoir l’appeler Jack Lang à cause de sa capacité à rassembler les jeunes,et lui disant que ce qu’il venait de lui dire semblait lui faire peur.

    Tout le monde sait et tout le monde ferme sa gueule !
    http://youtu.be/YkXv7-rmkhM

    Et sinon,même si je ne sais quoi en penser,tellement c’est gros !
    https://www.facebook.com/verdin.emmanuel.3

  • عاصفة رملية

    Certains pays, que je ne citerai pas, quand ils veulent bloquer un gar (généralement pour des négociations commerciales importantes, ou politiquement, ou le piéger pour qu’il obéissse au doigt et à l’oeil, voire affaire plus sérieuse, …) il lui refile une mineure qui ne semble pas l’être et qui jure qu’elle ne l’est pas …

    http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_scratch.gif

  • PhildeFer

    Mouais… Bizarre qu’elle ait réussi à « survivre » assez pour avoir le temps de balancer tout ça… Je lui conseillerai de se limiter désormais au Rdc.. à moins qu’elle ne se balade en permanence avec un parachute…^^

    ou alors c’est de l’intox… procédé bien connu: faire publier de fausses informations (qui paraissent tout à fait probables..) puis démontrer que c’était un tissu de calomnie (ou un hoax) afin de blanchir la société incriminée et de faire paraître d’avance pour une nouvelle tentative de calomnie, le moindre article révélateur de véritables forfaitures…
    C’est des procédés bien connus chez les juifs… (désolé, j’ai pas pu m’empêcher de conclure par ça…)

  • BA

    Les Etats-Unis sont en faillite.

    Bon.

    D’accord.

    Et en Europe ?

    L’Union Européenne est en faillite.

    Pour la période 2014-2020, les 28 Etats européens se sont engagés à donner 908 milliards d’euros au budget de l’Union Européenne.

    Mais ça, c’était avant.

    La Cour des comptes européenne a fait ses comptes : elle vient d’annoncer que les 28 Etats européens allaient encore devoir payer.

    En tout, les 28 Etats européens vont devoir payer 326 milliards d’euros supplémentaires !

    Vous avez bien lu : il manque 326 milliards d’euros dans la caisse de l’Union Européenne !

    Lisez cet article ahurissant :

    La Cour des comptes s’alarme du trou faramineux du budget européen.

    Ce rapport souligne entre autres le fait que les États membres devront débourser 1 234 milliards d’euros pour couvrir les engagements de la Commission. Ce montant totalise les 908 milliards prévus pour les paiements de la période et quelque 326 milliards supplémentaires correspondants à des décaissements liés aux deux périodes budgétaires précédentes, au moins.

    http://www.euractiv.fr/sections/priorites-ue-2020/la-cour-des-comptes-salarme-du-trou-faramineux-du-buget-europeen-310327

    L’Union Européenne, c’est 28 Etats dont la dette publique atteint 11930,266 milliards d’euros.

    L’Union Européenne, c’est 28 Etats qui doivent payer 908 milliards d’euros pour le budget européen 2014-2020, alors qu’ils sont déjà hyper-endettés.

    Et aujourd’hui, nous apprenons qu’en plus, comme si ça ne suffisait pas, il va falloir trouver 326 milliards d’euros supplémentaires pour éviter la faillite de l’Union Européenne !

    Mais avec quel argent ?

    Hein ?

    Avec quel argent ?

    L’Union Européenne, c’est le tonneau des Danaïdes.

    L’Union Européenne, c’est un mécanisme perdant-perdant.

    L’Union Européenne, c’est un suicide collectif.