33 ambassades belges risquent de fermer leurs portes

La France comme la Belgique sont très proches, et ce qui se produit en France fini généralement par se produire également en Belgique, l’endettement qui explose, les caisses vides, l’hécatombe des ambassades… Car bien de cela qu’il s’agit, la Belgique pour des raisons financières va fermer 33 de ses ambassades. Pas besoin de conditionnel, si le sujet existe sur le bureau des politiques….

Depuis des années maintenant, la France est bradée, vendue, disloquée, et elle réduit même le nombre de ses représentants sur la planète:

La France va poursuivre la vente d’ambassades et la fermeture d’autres. Mais il y a encore du gras!

9 commentaires

  • paprika

    JE SUIS RAVIE. CETTE BANDE DE FAINEANTS DE FONCTIONNAIRES DE MERDE ULTRA PAYES. VOUS AVEZ DEJA EU A FAIRE AUX AMBASSADES FRANCAISES ? C EST LAMENTABLE. ILS SEN FOUTENT DE VOUS.

  • engel

    Oui, là t’as raison.
    Cette fois, le conditionnel est superflu, puisque l’issue est inéluctablement certaine. ;)

  • Yokoyolo

    Il est clair que des bombes à l’uramiun appauvri sont bien plus pénétrantes que les discours diplomatiques et moins onéreuses.

    http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_scratch.gif

  • gasho

    http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gifIls peuvent encore faire des économies sur les ministres, sénateurs, députés etc….Là ils s’engagent sur la bonne voie.

    • عاصفة رملية

      Ils diminuent le nombre d’agences mais pas les effectifs ? Ils sont, paraît-il surchargés, cela va leur donner une certaine marge, un certain confort ?

  • Planete bleu Planete bleu

    Bonsoir Benji et Volti,

    Je ne sais pas si vous êtes au courant mais AREVA est au bord de la faillite même si l’état détient 87% sa ne me rassure pas du tout car l’état est aussi en faillite, je crains pour la sécurité de nos centrales et ces surement pour cette raison aussi que certain pays européen prennent des mesures pour la sécurité de leur population car ils craignent un Tchernobyl à la française

    http://www.challenges.fr/entreprise/20141119.CHA0496/le-nouveau-patron-d-areva-est-pret-a-en-finir-avec-les-centrales-epr.html

    extrait de cette article

    Toutes les perspectives financières pour les deux prochaines années sont suspendues « dans le cadre des travaux menés à échéance régulière par le directoire en matière de gestion prévisionnelle de l’entreprise ». Une langue de bois qui masque mal la panique générale, car Areva, est au bord de l’effondrement. « Si elle n’était pas détenue à 87% par l’Etat, elle devrait déposer son bilan », affirme-t-on à Bercy. Une perte de plus de 1 milliard d’euros est envisagée, pour un chiffre d’affaires 2013 à peine supérieur à 9 milliards d’euros.

    Plus symbolique encore : l’abandon pur et simple de la construction de nouvelles centrales EPR est envisagé. Areva n’a que des déboires avec cette Rolls-Royce du nucléaire, impossible à réaliser dans les délais et aux coûts prévus et beaucoup trop chère. EDF vient d’annoncer ainsi un nouveau report à 2018 de la mise en service de la centrale de Flamanville, à cause d’Areva. En Finlande, où Areva avait signé un contrat qui mettait à sa charge tous les retards, le coût réel de la centrale EPR en construction pourrait dépasser les 10 milliards d’euros (pour un chiffre d’affaires d’Areva de 9 milliards !)

    http://www.lemonde.fr/economie/article/2014/11/21/areva-edf-chronique-d-une-debacle-annoncee_4527387_3234.html

    La santé financière d’AREVA? c’est Tchernobyl!

    http://www.sortirdunucleaire.org/La-sante-financiere-d-Areva-C-est-Tchernobyl

  • Planete bleu Planete bleu

    Et voilà ce qu’ils ont décider pour ce débarrasser des tonnes de déchets radioactif à Fukushima

    Fukushima: le Japon a choisi d’incinérer des tonnes de déchets radioactifs

    http://www.lefigaro.fr/sciences/2014/11/09/01008-20141109ARTFIG00177-fukushima-le-japon-a-choisi-d-incinerer-des-tonnes-de-dechets-radioactifs.php

    Extrait:

    Il reste que l’échelle du projet japonais est hors norme. Le site de Marcoule a la capacité d’incinérer 3.000 tonnes par an de déchets solides, c’est faible en regard de 22 millions de m3 de végétaux radioactifs que le gouvernement japonais veut éliminer. Même si le Japon opte pour la meilleure technique possible (rejet d’un radioélément sur 100.000 à 1 million, selon Areva), cette opération conduira à des émissions significatives dans l’atmosphère. Car incinérer les déchets ne supprimera pas la radioactivité. Reconquérir le territoire reste une tâche titanesque.

    • عاصفة رملية

      Cela fait un peu ubuesque !

      Diluer la radio activité sur la planète terre ?

      Crime contre l’humanité ?

      Pour le ja… ce ne serait pas le p… !

      Mes amis Chinois s’en souviennent.