Peter Schiff sur Fox business : Le QE4 arrive ! (Quantitative Easing N°4)

Véridique, j’ai pu voir aujourd’hui-même une séquence sur BFMtv dans laquelle ils osaient comparer la croissance européenne et celle complètement bidonnée des États-Unis, en expliquant que les USA n’avaient aucun problème de ce côté-là! Quelle honte!!! L’économie étasunienne est complètement foutue, elle ne tient qu’avec les multiples planches à billets et les magouilles bancaires, et plombe littéralement la nôtre entre autre grâce aux lobbyistes qui sévissent à Bruxelles! Et cela se prétend journalistes….

Peter Schiff affirme qu’il y aura autant de Quantitative Easings émis par la FED qu’il y a eu de films « Rocky ». Deux seuls choix pour l’Amérique : la récession ou l’hyperinflation.

 

(émission du 17/10/2014)
Schiff évoque l’absurdité des politiques monétaires de la FED et explique que les Etats-Unis sont tout simplement coincés dans leur propre piège : si la banque centrale américaine (FED) arrête ses planches à billets, alors l’Amérique tombe en récession grave. Si la FED relance une planche à billets, alors les marchés vont remonter mais de manière artificielle avec une monnaie devenue ridicule. Bref, c’est mort. La situation US est désespérée et le monde entier est exposé à deux fléaux, vu qu’il est adossé au Dollar US : la déflation et l’hyperinflation. Schiff dit que la solution la « moins pire » serait de passer par une récession grave pour crever l’abcès financier.
Prenons les paris et donnons-nous rendez-vous pour constater à nouveau que Schiff aura encore une fois de plus prédit avec justesse ce qui est inévitable : il va bientôt y avoir un Q.E.4
Source et fin sur Agoravox.tv

4 commentaires

  • Je n’ai pas les derniers chiffres, mais il faut 6 dollar de dette aux USA pour faire 1 dollar de croissance.
    Sans compter :
    * le trafficage du PIB
    * le fait que le peu de croissance qu’il y a est capté par les 10%

    donc il n’y a pas de « croissance » américaine. Par contre, il n’y aura pas d’hyperfinflation à mon avis, plus de nos jours …
    déjà parce qu’on est en déflation, ensuite parce que les USA sont pas le zimbabwee …

    • Electra

      Mais l’effet « hyperinflation » se resentira tout de même lorsque les gens comprendront que leurs billets ne valent rien, le vendeur comme l’acheteur seront d’accord là dessus, donc le résultat sera le même.

  • Maverick Maverick

    http://www.youtube.com/watch?v=TJ4AYOtJJU0

    Ce ne sera peut-être bientôt plus de la fiction …

    Et c’est même pas sûr que ça soit intéressant d’acheter de l’Or, même au cours actuel. Les moyens de se faire entuber sont nombreux, de l’arnaque sur le papier à la « réquisition »

    http://tinyurl.com/oh6s9a8

    La Deutsche Bank qui parle de racheter l’Or des ménages pour libérer de la liquidité … On s’approche de :

    http://www.challenges.fr/patrimoine/20120917.CHA0874/l-etat-pourrait-il-confisquer-votre-or.html

    Où l’état « rachète » l’or à un cours fixé, puis le réévalue de 50% ou plus …

    • vaick

      Ce ne sera peut-être bientôt plus de la fiction….
      c est sur il y a de forte chance !!! or ,argent,diamants et achetez du yuan !!!
      la dedolarisation est en route la chine a un plan qui mettra fin au dollar une monnaie le yuan indexe sur l or et l argent
      les plus gros acheteur d or sont la chine ,la russie ,l inde en fait les brics !!!!
      pourquoi tous les pays reclament la restitution de leur or
      le train entre en gare il ne va pas falloir le rater sinon vous resterez sur le quai avec vos valises !!
      un signe que cela peu etre tres rapide entre le 25 et 26 novembre la cotation de l or en € a pris plus de 20 % passant de 960 € l once a 1160 € en quelque minutes pour retomber a sa cotation initiale a voir sur ce graphique

      http://www.24hgold.com/francais/interactive_chart.aspx?codecom=GOLD&chgecom=ChgeDollarCom&valecom=valedollarcom

      Le Shanghai Gold Exchange, opérateur chinois pour les métaux précieux, a créé une place d’échanges « internationaux » dans le territoire shanghaïen, dans le but avoué de « concurrencer un jour les places de New York et de Londres » pour les transactions sur l’or, a rapporté l’agence officielle Chine nouvelle.