La retraite à 64 ans : l’incroyable amendement voté par les sénateurs….

Ce qu’il faut savoir c’est que nos élus ont SABORDÉ notre système de retraites qui, normalement par nature, est équilibré. C’est pour cela qu’ils augmentent la durée de cotisation et non pas le montant des cotisations, car cela augmenterait mécaniquement les salaires, et ça, le Medef…  (cf. vidéo d’Étienne Chouard ci dessous)

…/…

Les cotisations pour la retraite ont plus que doublé jusque dans les années 80 où elles ont été gelées à leur niveau de 1979 pour les salaires inférieurs à 1,6 SMIC, c’est-à-dire pour plus de la moitié des salariés, le salaire médian étant à 1,5 SMIC.

Pourquoi ce gel ? Parce qu’augmenter les cotisations augmente mécaniquement les salaires ! C’est justement ce que ne veut pas le patronat. C’est grâce à ce gel des cotisations, et la non-augmentation des salaires, que le patronat accapare l’augmentation de la productivité.

Tout à l’heure, on disait que le poids des pensions allait augmenter : la question est de savoir qui va payer. Le capital, par la voix de son gouvernement, a une réponse très claire : ce seront les salariés qui paieront. Soit on augmente les salaires, et conséquemment les cotisations, soit on continue à bloquer les cotisations et on allonge le temps où il faut cotiser. C’est pour ça que je te dis que la question des retraites est en fait la question des salaires !

Tu sais que certains, à gauche, disent qu’en effet, il faut taxer le capital pour financer les pensions. C’est de la poudre aux yeux : s’ils veulent que le capital paye, qu’ils militent donc pour une augmentation des salaires.

…/…

Intégralité de l’article

Les sénateurs ont-ils perdu la tête ? La réforme des retraites de 2010 repoussant l’âge minimum de la retraite de 60 à 62 ans est à peine entrée vigueur, que le Sénat vient d’adopter un amendement repoussant l’âge minimum de la retraite de deux ans supplémentaires, dans le cadre du projet de loi de financement de la sécurité sociale.

Ce texte veut porter l’âge minimum de la retraite à 64 ans pour les générations nées à partir de 1960, contre 62 ans actuellement. Pour ceux nés avant cette date, le relèvement se ferait alors de manière progressive à raison de 5 mois supplémentaires par génération pour ceux nés jusqu’au 31 décembre 1958 ; 4 mois supplémentaires pour celles nées en 1959 de manière à atteindre 64 ans pour ceux nés en 1960.

Mais cet amendement va encore plus loin, puisqu’il prévoit la mise en œuvre d’une réforme systémique à compter du 1er semestre 2017. L’idée est d’instituer un régime unique par points ou par compte notionnel (compte individuel permettant de calculer les droits à la retraite des assurés en fonction des cotisations réellement versées).

Pas de panique, toutefois. Le texte voté par les sénateurs a peu de chance d’aboutir en deuxième lecture l’Assemblée nationale… Ce qui est certain, en revanche, c’est que nos chers élus ont aussi validé le changement de mode de calcul de la contribution sociale généralisée (CSG). Au 1er janvier 2015, 460.000 retraités verront le taux de CSG réduit passer de 3,8% à 6,6% en 2015.

Nathalie Cheysson-Kaplan (avec Sandrine Chauvin)

Aidez-nous à en savoir plus sur vos interrogations sur la retraite et  participez à notre sondage Capital.fr . Vous pourrez faire partie de notre tirage au sort pour gagner des chèques cadeaux Amazon. 

© Capital.fr
 Source : Capital.fr  publié par Crashdebug
Voir aussi:

24 commentaires

  • .Mario-Bros.

    ha ha ha 64 ans pour ceux qui ont bossé sans interruption !

    au USA les gens à 80 ans bosse encore .

    ouf j’ai de la chance (ou pas) je bosse pas …

    de toute façon il ne restera plus rien d’ici la : plus de fric , plus d’eau, plus de bouffe , plus d’air …http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_mail.gif

  • Pkpas

    La durée de travail et l’âge de la retraite sont en grande partie fixés par Bruxelles. Un article à propos de M. REGLING : comment Bruxelles impose sa politique des retraites, des salaires et de l’énergie en France.
    http://www.upr.fr/actualite-facebook/regling-comment-bruxelles-impose-sa-politique-des-retraites-des-salaires-et-de-lenergie-en-france

    Nous voulons protéger nos acquis sociaux et nos retraites, alors il faut que la France dénonce juridiquement de nombreux articles des traités européens et notamment les articles 5 et 121 du TFUE, ainsi que le principe même des GOPÉ :
    http://u-p-r.wikia.com/wiki/Les_10_raisons_qui_nous_imposent_de_sortir_de_l%E2%80%99Europe

  • vaick

    64 ben voyons et apres 67 ,70 et pourquoi pas le dire tout de suite plus de retraite c est ca le but final
    senateurs payer une fortune pour dormir et quand ils se reveillent c est pour nous pondre des lois pour spolier et asservir toujours plus le peuple
    tout ca va tres mal se terminer

  • samlours94

    Les chialeuses vont arriver ici…
    Bouh….les vilains ils veulent nous faire crever au boulot bla bla bla…
    Moi, tout ce que je constate, c’est que lorsque les syndicats ont voulu mobiliser les gens contre ces projets d’allongement de la durée des cotisations, de départ à la retraite plus tard etc etc, vous nous avez laissés y aller SEULS !
    Résultat : on s’est retrouvés à même pas 300 000 dans tout le pays pour lutter contre ça…
    Il est vrai et utile de rappeler deux petites choses cependant.
    En premier, la télé vous a bien conditionné à dégueuler sur le seul syndicat qui, tout imparfait qu’il soit et dirigé par des clowns , n’en demeure pas moins le seul syndicat à essayer de vous faire bouger vos culs de vos claviers !!!
    Ce qui fait que, tout en restant bien assis à vomir sur la CGT, vous laissez tranquillement toutes les conquêtes sociales foutre le camp une par une !!! En ceci, vous êtes parfaitement COMPLICES de vos maitres !
    La seconde chose et qui n’est pas la moindre puisque je l’ai déjà lu ICI-MÊME ! Certains affirment que par contre, la CFDT serait le seul syndicat raisonnable conscient des choses et qui ne bousille pas le pays..
    Alors en effet, concernant les retraites , force est de leur reconnaitre leur travail. Car sans la CFDT, les retraites seraient toujours obtenues après 37.5 années de cotisation et donc nous aurions remplacé pas moins de 3 ou 4 millions de gens fatigués d’une vie de travail par autant de jeunes sans emploi actuellement …
    Là, au contraire , avec cette complicité de collabos, nous avons 7 millions de chômeurs mais surtout au moins la moitié de travailleurs qui devraient être en retraite et qui sont encore comme des cons à gratter à plus de 60 ans pour vos amis patrons !
    Alors cessons une bonne fois de nous lamenter et de seriner le discours du système: on vit plus longtemps, c’est la crise, c’est la mondialisation bla bla bla…
    La seule réalité, c’est qu’on se fait tous baiser, mais qu’une bonne partie en est largement responsable !!!

    • tavax

      Depuis quand aller gueuler à servit à quelque chose ? Si ce n’est que faire retarder l’innévitable…

      La délais avant la retraite n’est pas le problème, le vrai soucis est le type de boulot qui permet d’avoir une retraite plus « jeune » ou non.

      Sénateur, à part bouffer et picoler et faire chier, ils peuvent « bosser » jusqu’à la mort, les mecs dans le bâtiment ou aide à domicile…

      Donc ouais traiter de chieuse les gens ne fera pas non plus avancer le bouzin.

    • Elvin

      Arrêtez de dire cela, c’est beaucoup plus compliqué et surtout beaucoup plus grave .
      En Grèce, depuis le début des plans d’austérité il y a eu plus de 20000 manifestations pour un résultat NUL.
      C’est donc que manifester c’est la mauvaise méthode …
      Qu’ont ils fait du résultat du référendum de 2005 ?

      Dire qu’il suffirait de manifester pour préserver le système de retraite ( comme le reste d’ailleurs) est soit de la naïveté soit de la mauvaise foi .

    • Excellent! Vivant en Espagne depuis 30 ans je constate les actuelles massives intentions de vote pour Podemos aux prochaines élections. Podemos (le yes we can d’Obama repris à la sauce espagnole) le sois disant parti qui va résoudre tous les problèmes serrait porté au pouvoir par la majorité silencieuse qui n’a jamais levé son petit doigt pour nous aider lorsque quelques-uns nous luttions contre les aéroports inutiles, la cimentation des côtes et les milliers (je souligne) de projets inutiles et pharaoniques pour la grandeur de l’orgueil espagnol. Evidemment, les châteaux en Espagne furent payés payé à coup d’emprunt. Les corrupteurs incitaientt à la débauche de construction car la corruption se payait au passage… C’est cette « Henaurme » bulle de corruption présente dans le peuple et pas seulement dans la caste politique ou patronale, comme on veut nous faire croire, qui nous conduisit à la crise et au paiement d’intérêts sur les intérêts de la sacro-sainte dette, qui s’est formée surtout pour financer les inutiles projets…. « Tout le monde s’est fait baiser mais une bonne partie est responsable » comme tu dis… c’est une des raisons pour lesquelles il faut s’opposer aux projets de Nantes, de Sirvens etc. Pour le travailleur ces projets son « pan para hoy, hambre para mañana » du pain pour aujourd’hui mais la famine demain…. Car c’est à partir de l’explosion exponentielle de la dette et sur celle-ci que les patrons et leurs sbires politiques et médiatiques s’appuyèrent pour instaurer leur régime de terreur, le caos pour couper, sabrer, supprimer les quelques avancées que l’Espagne avait réalisé dans le domaine social. Saludos.

    • engel

      Là où la CGT et les autres passent, les entreprises trépassent… ou délocalisent.

      …Beau résultat du syndicalisme français, qui faut-il le rappeler, mange(1 fois par mois!) au siècle!

      Mais c’est vrai, c’est la faute des internautes qui ne bougent pas « leurs culs » et restent vautrés devant leurs écrans.

      Et c’est aussi la faute des internautes, les détournements de fonds sociaux, les magnifiques châteaux des comités d’entreprises, la gestion calamiteuse de la sécu par les syndicats, etc..et etc….???

  • yann

    Attention :
    Les sénateurs de droite, désormais majoritaires au sein de la Haute assemblée, ont profité du vote du budget de la Sécurité sociale pour adopter des mesures symboliques. Le dernier mot revient aux députés.

    Et donc:
    La mesure, symbolique, a peu de chances de passer puisque le budget doit être adopté en deuxième lecture par l’Assemblée, encore tenue par la gauche. Mais le gouvernement devra mobiliser tous ses soutiens pour ne pas risquer de voir sa courte majorité compromise.

    D’autres mesures ont été adoptés.
    http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2014/11/15/20002-20141115ARTFIG00080-le-senat-vote-la-retraite-a-64ans.php

    • yann

      Dont cette mesure passée en douce http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif

      L’augmentation des sanctions en cas de non-affiliation à la Sécu

      En cas de refus de s’affilier ou de refus «persistant» d’affiliation, la sanction sera la même: 30.000 euros d’amende contre 15.000 auparavant. Une mesure pour éviter que les déserteurs de la Sécurité sociale au profit d’une assurance privée ne deviennent trop nombreux.

  • robertespierre

    C’est quoi être malhonnête?
    sur ce sujet?
    Les Grands patrons font des bénéfices:et alors?
    EUX achètent à FRANCE TRESOR
    ces emprunts
    avec lesquels ils VOUS paient VOS salaires
    VOS retraites
    Hypocrites ou
    idiots?
    Restez au chaud dans vos pantoufles
    Vous n’êtes pas taillés pour refaire le monde
    En cyclisme on dit:des suceurs de roues
    Vous la fermiez
    quand vous placiez 1 salaire sur 2
    Le pack s’adresse au « Type » Fonctionnaires
    Les autres « Type « Mario Bros » savent que la Société s’est foutu de notre poire
    et les rouages étaient huilés par….les fonctionnaires

    • robertespierre

      Entendez-moi bien!
      Les lois sur les 35 heures instaurées par Mitterand
      bénéficiaient surtout aux fonctionnaires
      qui pouvaient « se la couler douce » sur le dos du reste de la population
      Ainsi Mitterand disposait d’une « armée » soumise et obéissante à son « Pouvoir »
      Ces Français,tous les mois plaçaient 1 salaire sur 2
      Les nouveaux Boursiers
      Ce qu’ils oublient c’est que l’argent qu’ils recevaient n’était pas le produit d’un travail
      mais d’une dette qu’ils ont creusé
      Le patronat veut leur faire RESTITUER cet argent INDUEMENT obtenu…..C’était VOLER l’ensemble des Français
      (par des lois PS)
      c’est simplement
      ABROGER UNE LOI
      aujourd’hui Le Patronat (Grand)
      défend son beafsteak

      Il ne vaut pas mieux car immoral

      ainsi je vous renvoie au texte ci-dessus
      Vous n’êtes pas taillés….
      MOI comme les miens
      en octobre 2010 j’étais dans la RUE
      pour vous défendre
      Et ces cons de la CGT disaient qu’un artisan
      n’était pas le bienvenu car c’était un patron

      Bande de tarés

      C’est pas une guerre de retard que vous avez

      VOUS ETES INCURABLES

      • robertespierre

        Personne ne se rappelle donc du « PATRON » de la CGT
        leur Secrétaire Généraaaalll

        Bernard Thibault
        qui allait régulièrement « fricoter » chez Sarkozy
        Mémoires de poissons rouges?
        ou auto-amnistie
        http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_mail.gifhttp://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_mail.gifhttp://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_mail.gifhttp://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_mail.gifhttp://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_mail.gif

  • Et que devrions nous dire, nous autres, pauvres belges qui travaillons déjà jusqu’à 65 et qu’on voudrait faire travailler jusque 67, hein ? Plusieurs choses: 1) faut savoir que quand Bismarck a instauré la pension à 65, il a dit au Reichstag:  » Mais enfin, Messieurs, combien de temps pensez vous qu’ils vont pouvoir en profiter ?  » Les choses ont bien changé. MM les râleurs, mourrez jeunes, SVP ! 2) je pense quant à moi, qu’au lieu de faire payer plus longtemps quelques résilients ( essayez par exemple d’exercer le métiers de plafonneur ou d’instit maternel jusqu’à ces âges là ), on ferait mieux de maintenir plus de gens au travail plus longtemps et augmenter la part de charges sociales sur les petits salaires des jeunes. Les employeurs veulent des jeunes et larguer les vieilles tiges: qu’ils paient !

  • Plusieurs choses dont il faut être conscient: 1) les français sont la risée de l’Europe avec leur nombre de jours de congé payés, leurs  » comités d’entreprise « , leur 2 heures de pause déjeuner et la courteur de leur carrière complète ( plus de 40 ans en Belgique ) . Mais aussi: les jeunes avec leur petits salaires contribuent nettement moins au pot commun que les travailleurs expérimentés. L’état a donc tout intérêt à laisser un maximum de vieux cotiser…et si en plus ça leur permet de toucher leur pension moins longtemps et de mourir plus jeunes…. http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_sad.gif

  • sckual

    Encore quelques années et le français moyen comprendra qu’il devra travailler longtemps mais pas pour sa retraite mais celle des Allemands et compagnie…. Parce qu’il va bien falloir que quelqu’un paye le fait que de nombreux pays de l’UE ne font plus de bébés

    • engel

      C’est pas de bébés qu’ils auront besoin, mais de robots.

    • RDeckard74

      Ah je ne crois pas non, les allemands sont dans la même merde que le reste de l’Europe sauf que comme on dit chez moi « on cache la merde au chat » et comme nous c’est du sursis, c’est juste une question de temps avant que la vérité éclate.

  • Thierry92 Thierry92

    Je vois beaucoup de commentaires qui partent dans tous les sens.

    Très peu reflètent une réelle conscience politique.

  • Quelqu’un peut me dire à quoi sert vraiment et sérieusement le Sénat dans la 5ème république ?