Comment les banques françaises tirent profit des paradis fiscaux

On attend les condamnations de la part de notre gouvernement qui veut absolument lutter contre la fraude fiscale! Il y aurait-même de quoi aider à sortir de l’austérité en condamnant les banques!!! Mais ne rêvons pas, nous ne sommes pas en Islande…

bankster

Une ONG a épluché les chiffres rendus publics par les cinq plus grandes banques françaises. Conclusion : leur présence dans les paradis fiscaux reste « tout sauf anecdotique ou marginale ».

La réforme bancaire, votée en 2013, produit ses premiers effets. Pour la première fois, comme l’exige cette loi, les banques françaises ont publié des données concernant leurs filiales dans chacun des pays où elles sont implantées. Cette présentation, appelée « reporting pays par pays » et considérée comme un gage de transparence, devrait être obligatoire l’an prochain pour toutes les banques européennes.

L’ONG CCFD-Terre solidaire a épluché les chiffres rendus publics par les cinq plus grandes banques françaises (BNP, Banque populaire-Caisse d’épargne, Société générale, Crédit mutuel et Crédit agricole). Sa conclusion est sans appel : « En dépit des annonces officielles sur la fin des paradis fiscaux et le retrait des banques de ces territoires opaques, (…) la présence des banques françaises dans les paradis fiscaux reste tout sauf anecdotique ou marginale. » Francetv info détaille les principaux enseignements de cette étude.

358 filiales dans des paradis fiscaux

Sur les 3 040 filiales des cinq banques françaises étudiées, 1 698 se trouvent à l’étranger, dont 358 dans l’un des 50 paradis fiscaux et judiciaires recensés par la Cour des comptes américaine. CCFD-Terre solidaire décline également ses statistiques sur la base d’une liste plus large de paradis fiscaux, comprenant notamment la Belgique et les Pays-Bas.

Au total, 21% des filiales étrangères de ces cinq banques françaises se trouvent dans un paradis fiscal. Si ce taux n’est que de 15% pour BNP Paribas, il grimpe à 35% pour le Crédit mutuel.

Des activités floues et très rentables

BNP Paribas et la Société générale sont les deux banques dont le produit net bancaire (PNB) réalisé dans les paradis fiscaux est le plus important, respectivement 3,1 milliards d’euros et 2,2 milliards d’euros. Si l’on compare ces chiffres au PNB réalisé par ces banques à l’international, c’est toutefois le Crédit agricole qui arrive en tête : 20% de son PNB à l’international provient de ses activités dans les paradis fiscaux.

CCFD-Terre solidaire a rapporté ces revenus au nombre de personnes employées par les filiales domiciliées dans les paradis fiscaux. Verdict : « Un salarié travaillant dans un paradis fiscal réalise en moyenne deux fois plus de chiffre d’affaires qu’un salarié dans le reste des filiales (et même plus de trois fois pour la Société générale) », note le rapport. Exemple extrême : un salarié BPCE en Irlande est plus de treize fois plus productif que les salariés travaillant dans les autres filiales.

« Ces chiffres viennent nous conforter dans l’idée que la nature des activités des banques dans les paradis fiscaux n’est pas du même ordre que dans les autres territoires », souligne l’ONG. En effet, précise l’étude, les banques de détail sont sous-représentées dans les paradis fiscaux. Au contraire, les holdings, « sociétés consolidantes », fonds d’investissements et « sociétés financières » y sont plus présentes qu’ailleurs.

Article complet sur Francetvinfo.fr

 

3 commentaires

  • Je vais vous révéler un secret : en France les impôts sont tellement lourds que le SEUL moyen de faire du profit (et de ne pas mettre la clé sous la porte), c’est d’obtenir des « allègements », par un biais ou un autre.
    (économie grise, évasion, accords avec le fisc, niche fiscale, défiscalisation, exonérations, …)
    C’est prévu ainsi a mon avis.

    Ce n’est pas les banques qu’il faut blamer, c’est … plus compliqué ! lol

    Le problème remonte à l’état obèse et centralisateur qui n’est pas adapté aux défis de notre époque, à la mondialisation, à la complexité moderne.

    Quelques explications : http://yoananda.wordpress.com/2011/02/15/les-aberrations-de-limpot-en-france/

    A la fin je vous invites fortement à regarder la vidéo « pourquoi la révolte fiscale n’aura pas lieu », vous comprendrez à qui on a affaire. Une vidéo d’utilité publique, et marrante à regarder.

    • Le veilleur

      Merci pour ton lien blog Yoananda, je vais m’y attarder dans la journée. Le requin qui se meut au delà du « bruit » dans ton image m’a impressionné.

  • Le Vieil Anar

    Je prends ma boule de cristal et je vois… je vois…

    Aucune poursuite judiciaire…