Assassin’s creed unity: propagande contre la révolution française?

Ce n’est pas un secret, les pros de la console et du gamepad sont généralement plus attentifs devant un jeu vidéo que devant les cours d’histoire. Déjà qu’en France l’instruction de l’histoire laisse ouvertement à désirer… Fini les cours sur Charles Martel (pour ne pas choquer), Charlemagne et Napoléon passent à la trappe, Jeanne d’Arc en est presque devenue une illustre inconnue, et la liste est longue, quand aux guerres mondiales, il n’est jamais enseigné que leurs origines sont des crises financières et que des financiers se sont largement enrichi sur les cadavres des soldats qui n’ont rien demandé. Mais le sujet ici reste la révolution française, peu connaissent les véritables tenants et aboutissants, certains ne savent même plus que celle-ci se célèbre le 14 juillet, grave…

C’est pourtant la toile de fond du dernier Assassin’s Creed sorti sur consoles, un jeu vidéo qui met en avant la révolution, mais qui ne serait au final que propagande et désinformation suivant Jean-Luc Mélanchon.

acu

Le député européen voit dans le nouveau jeu vidéo, dont l’action se déroule dans le Paris de 1789, un «dénigrement de la grande Révolution». Alexis Corbière, responsable du Parti de gauche, s’est lui aussi alarmé sur son blog.

«Je suis écoeuré par cette propagande». Interrogé par Le Scan sur la sortie du jeu vidéo Assassin’s Creed Unity, qui se plonge dans le Paris de 1789, Jean-Luc Mélenchon ne cache pas son dépit sur la lecture proposée de la Révolution française. «Le dénigrement de la grande Révolution est une sale besogne pour instiller davantage de dégoût de soi et de déclinisme aux Français», assure l’ancien candidat à l’élection présidentielle. «Si l’on continue comme ça, il ne restera plus aucune identité commune possible aux Français à part la religion et la couleur de peau».

Le secrétaire national du Parti de gauche Alexis Corbière lance lui aussi un avertissement aux futurs joueurs de la nouvelle production d’Ubisoft. «À tous ceux qui vont acheter Assassin’s Creed Unity, je leur souhaite un moment agréable, mais je leur dis aussi que le plaisir de jouer n’empêche pas de réfléchir. Jouer oui, mais ne vous laissez pas manipuler par ceux qui font de la propagande», écrit sur son blog Alexis Corbière, par ailleurs professeur d’histoire.

Il publie dans son texte la vidéo de bande-annonce du jeu vidéo, pour le moins sanglante. «Elle [la vidéo] reprend à son compte tous les poncifs contre-révolutionnaires forgés depuis plus deux siècles. Le peuple de Paris est présenté pour une cohorte brutale et sanguinaire, c’est lui qui produit la violence, toujours lui qui de façon aveugle fait couler le sang, notamment du bon roi débonnaire», s’emporte Alexis Corbière, connu pour son combat en faveur de la Révolution de 1789.

Surtout, ce qui semble irriter le militant de gauche, c’est «la caricature la plus bestiale» qui représente Maximilien Robespierre, figure de la Révolution adulée par Jean-Luc Mélenchon. «Cette vidéo va même jusqu’à affirmer qu’avec lui ‘il y eut des centaines de milliers de morts et des rues entières remplies de sang’», pointe Alexis Corbière. Pour lui, la Révolution est représentée comme une «monstruosité», un «bain de sang incompréhensible, conduite par des brutes». «Les créateurs de ce jeu s’inscrivent donc dans ce courant idéologique de plus en plus présent dans les médias qui veut imposer au peuple français un autre regard sur la Révolution française. C’est affligeant»

Article complet sur Le Figaro

Il faut le reconnaître, ce que permettent les dernières consoles est visuellement époustouflant, la bonne annonce est magnifique et en met plein les yeux comme vous pouvez le constater ci-dessous:

Il y a même eu une comparaison entre les images du jeux et la réalité:

Un des producteurs du jeu a expliqué dans une interview qu’il s’agissait d’un jeu grand public, pas d’une leçon d’histoire, une raison pour mettre le joueur dans l’erreur? Car nombre de jeux sortis se sont inspirés de faits réels avec une précision redoutable sur certains faits, et qui justement rivalisaient complètement avec les leçons d’histoires.

Rattrapons alors certaines lacunes qu’il peut y vir au sujet de cet événement, entre autres possibilités avec ce numéro de »Secrets d’histoire » su la révolution française.

https://www.youtube.com/watch?v=Z89wKo3vHZE

 

 

23 commentaires

  • Bardamu

    Si je ne m’abuse, le jeu étant sortit aujourd’hui, ça m’étonnerait que merluchon&co aient pu y jouer.

    Mais si ça peut les rassurer, depuis le second volet, plus personne ne pige que dalle au scénar de la série de toute façon.

  • Le Vieil Anar

    Bonjour à tous

    Mon petit avis à moi.
    Je suis un joueur de la série des Assassins et militant anarchiste… Donc je pense avoir des billes pour argumenter.

    Premier chose, j’adore Mélanchon mais je ne le vois pas jouer sur sa console ou son pc a ses heures perdus et donc je ne le pense pas très qualifié pour donner son avis sur les jeux vidéos. Sauf pour nous sortir les poncifs sur les jeux vidéos qui sont le Mal et qu’ils pervertissent les jeunes forces vives de notre beau pays…. Cherchez pas c’est de l’ironie…

    Je viens de voir la bande annonce et je ne vois que des soldats tirer sur une foule… Nous sommes loin des révolutionnaires sanguinaires cités ci-dessus… La preuve ils ne tuent même pas le responsable de la Bastille. De plus il faut rappeler que la Révolution Française n’a jamais été une révolution populaire, mais une manipulation d’une certaine élite bourgeoise pour prendre les manettes à la place d’autres bourgeois… J’en veux pour preuve la situation de notre beau pays dont mêmes les vassaux journaleux qualifient de « Monarchie Républicaine ». Comme dans beaucoup de pays on se sert de la Foule, du Peuple pour remplacer des têtes par d’autres têtes, mais jamais par le Peuple, qui lui n’est bon qu’a remplir les caniveaux de son sang…

    Je ne suis pas non plus dupe de nos grands éditeurs de jeux vidéos. Avant chaque projet commercial il y a une étude de Marché et si ça rapporte d’avantage de faire passer Adolf pour un bisounours où Lénine pour un Saint Homme, ils le feront…

    pour conclure : La Révolution n’a jamais été une révolution populaire ayant redonner au Peuple le pouvoir. Le Jeu n’est qu’un jeu qui, d’après sa bande annonce, ne pose pas de soucis sur son regard sur le « Peuple ». A remarquer que le héros est de son côté…
    Donc, je trouve cette critique un peu facile, mais c’est une constance dès qu’on parle de jeux vidéos, de BD, de Graffs et autres arts populaires… Ils auraient mieux fait de critiquer l’épisode (sur la naissance des états-Unis) d’avant qui était franchement une réécriture de l’Histoire. Episode très médiocre d’ailleurs et aux ventes nulles… Comme quoi les joueurs savent sanctionner un produit à chi…

    Conseils de joueur : Intéressez-vous a the forest et surtout a Star Citizen qui a l’air très prometteur.

    Et comme toujours : Ne lâchons rien !!!!

  • samlours94

    Ben oui …fallait s’y attendre …
    Un jeu cependant, rien qu’un jeu.
    Si les gens sont trop cons pour croire ce qui est dit dans un jeu, alors tout ce qui arrive est bien fait pour leur gueule!

    • Tyr

      Un jeu n’est pas jamais rien qu’un jeu lorsqu’il y a une structure narrative forte (donc loin de la génération pacman/mario).
      Contrairement à un film, dont personne n’irait mettre en doute la puissance de manipulation, le jeu vidéo garde son spectateur/joueur pendant des heures.

      De plus, le joueur n’est pas passif comme le spectateur d’un film ou d’une série, puisqu’il doit agir/bouger son avatar à l’écran. Il stimule donc des parties de son cerveau, et rien ne dit que d’autres parties du cerveau liées à la mémorisation ou à l’acceptation de l’histoire de fond ne serait pas également sollicitée.

      Réalité historique? Vraiment?
      C’est une oeuvre de manipulation, et en ayant vu seulement les publicités j’en avais tiré les conclusions opposées à Merluche, où notre personnage épris de liberté va lutter contre les méchants royalistes qui veulent tuer la population innocente (ce qui est faux).

  • Wolf-Spirit Wolf-Spirit

    j’vais pas ouvrir un débat console/pc mais ce sont les PC qui on fait exploser le graphisme ;)…par contre depuis l’explosion des consoles et des titres multi support tout est dans le graphisme et plus rien dans le réalisme et l’intérêt.
    Les jeux vidéos n’ont cessé de ce dégrader et devenir de plus en plus linéaires et tout comme le cinéma il servent juste à « préparer les cerveaux » et à abrutir les gens.
    Un truc qui me fera toujours marrer c’est que des perso sur-armer sont toujours incapables de forcer une simple porte en bois ou de passer par dessus un table.
    Après dès qu’un titre est distribué par ubisoft ça sera forcement une merde notoire et ça à toujours été.

    • Tyr

      Le premier Far Cry, une merde notoire?
      La série des chessmaster? merdes notoires?
      Les séries des rainbow six, des splinter cell et des ghosts recon, merdes notoires?
      Les might&magic, pareil?

      Tu sais vraiment combien de jeux ont été distribués par ubisoft depuis 1986?

      • Wolf-Spirit Wolf-Spirit

        la série de rainbow-six ok c’est culte, Ghost recon si on oublie le dernier et ensuite un bon fps c’est plustot du côté de Bohémian Interactive qu’il faut chercher.
        Je préfère un studio qui sort un titre léché de temps en temps qu’un studio usine qui fini pas sombrer dans l’actionnariat et les jeux jetables tout juste bon à sortir sur console avec manette 2 boutons et en CGA histoire que les gens comprennent qu’il n’y plus rien un fois le graphisme enlevé. La reprise de wolfestein est un belle exemple de la dégradation des jeux vidéos culte en 90 (les psy voulaient l’interdire tout comme doom :) ) pour sombrer dans les abimes en 2014

        Même Hitman à fini en simple jeu d’action :(

  • PhildeFer

    Si vous voulez connaître l’Histoire de France:
    pas celle racontée par le juif Fernand Nathan pour le compte des Franc mac au pouvoir depuis 1789…
    Henri Guillemin: Robespierre et la Révolution française:

    http://www.youtu.be/XiM74n8I2Gc

    http://www.youtu.be/jVNut817OTQ

  • Pelerin

    Monsieur Mélenchon devrait revoir sa phrase : «Si l’on continue comme ça, il ne restera plus aucune identité commune possible aux Français à part la religion et la couleur de peau». car de toute évidence, à moins qu’il ne fut jésuite, la religion catholique est moribonde, dénaturée, elle n’a même plus rien à voir avec les écritures vraies..d’où la grande défection des fidèles qui ne retrouvent rien à quoi s’accrocher, et pour cause…c’est gratiné au vatican et autres sombres coulisses.

  • Elle est bien bonne cella là. Un franc-maçon qui vient pleurer sur le triste sort de la révolution française…en plus dans un jeu vidéo. Cette soit disant révolution était entièrement pilotée par la FM (avec les illuminati en toile de fond, crées à peine 13 ans plus tôt et infiltrés dans les loges maçonniques). S’ils s’étouffent ainsi sur ce jeu, c’est pour cela.

  • Cleamolette

    Propagande contre la révolution française ?

    Non mais je rêve là ! C’est plutôt que du bénef’ ! N’oubliez pas qu’Ubisoft est une société de jeu internationale (française en plus), alors, diffuser un peu d’histoire de notre pays aux quatre coins du monde, je ne vois pas en quoi c’est de la propagande anti-française.

    Quant aux anachronismes reprochés, ils sont pleinement assumés par les développeurs. Le drapeau tricolore, la présence de Napoléon… ce sont les symboles les plus marquants de notre histoire, il faut bien les inclure pour attirer les masses, et donc augmenter la recette.

  • Ouai ouai, n’oublions pas que :
    * la révolution s’est construite sur le génocide véndéen. Pas de quoi être fier
    * la France ne cesse de décliner depuis cette révolution, alors qu’on était 1ère puissance mondiale à l’époque (et oui !)

    si cette révolution c’était pour nous amener au mariage homo, à l’ABCDébilité, à la pluie quotidienne de taxamende, à l’EuroSS et autres outils de destruction de la nation et du peuple … c’était pas la peine.

    • Bardamu

      On a juste remplacé des nobles qui héritaient de titres par des bourgeois qui héritent d’un patrimoine. Perso, je ne fais aucune différence. D’ailleurs dans les 2 cas, quand le capital capté par les 10% les plus riches, finit par représenter autant que celui des 90% restants, ça finit toujours par une guerre !

  • Le Vieil Anar

    Yoananda, tout a fait d’accord avec toi sur le génocide vendéen. D’ailleurs, tout comme la Commune de Paris, des pans de l’histoire oubliés dans not’ programme scolaire…Comme quoi y a pas la peine de l’appeler Ubisoft pour refaire l’histoire…

    …. pan !dans la gueule ! l’argument qui tue !! mdr ! http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif

  • aurelchan

    Bon, juste des fois que certains ne serait pas allé voir, CE JEU EST « PEGI 18 »

    Alors « Assassin’s creed unity: propagande contre la révolution française? » , excusez-moi mais des gars de 18 ans voir plus, en général un minimum doué de sens critique, je doute qu’il prenne ce jeu comme un cours d’histoire.

    Des collégiens ? Eux, les parents, qu’est ce que vous branlez, pourquoi vous l’avez laissez acheté un jeu déconseiller aux moins de 18 ans ?

    Les jeux vidéos, c’est un média comme un autre (film, musique, livre …). Interactif, certes mais un média quand même avec toute les possibilité qu’il offre.

    Ah, et ceux qui penseraient encore que les jeux vidéo violent rendent violent, une fois de plus, celui-là est PEGI 18 et, à une époque entre l’après-guerre et aujourd’hui, il était dit du Rock n Roll que ça rendait violent.

    Voilà, je sais pas si j’ai bien expliqué, c’est aussi assez court et peut-être pas assez développé.

    Cela dit, cherchez « jeux vidéos polémiques et connerie » sur youtube (fait par un video-maker nommé MJPrise1).
    Il donne des arguments plus nombreux et plus complets que je ne peux pas retranscrire ici, ce serait trop long.
    De même, il fait d’excellente critiques de films.

    • Tyr

      Ah bon? Le sens critique pousse à 18 ans, comme ça?
      En voyant le niveau scolaire actuel, ceux de 18 ans d’aujourd’hui qui ont une connaissance plus que parcellaire des choses (pour ceux qui ont suivi le cursus EdNaz jusqu’au bout) seront des gogos en puissance à la merci de la première propagande venue (surtout par jeu vidéo, compte tenu du nombre de ceux qui savent à peine lire et écrire).

      • aurelchan

        Le niveau scolaire ?
        OK, vu ce que l’école est devenue … ouais bon en fait, l’école n’a jamais été vraiment bénéfique.
        Je me demande d’ailleurs pourquoi y en a encore beaucoup qui compte sur ça ?

        Voir même beaucoup de parents qui pensent délaisser leurs responsabilités à l’école.
        (celles d’élevés correctement leurs gamins, pas les gamins eux-même. quoique, ça dépend comme on le lit).
        Ne me dites pas « ah mais ils ont pas le temps, ils doivent bosser », vous avez voulu des gosses, vous assumez.
        Sinon, fallait pas en faire, démerdez-vous et puis c’est tout.

        Moi grossier ? Nan, c’est « juste » une beuglante.

        Je n’ai jamais dit que le sens critique « poussait » à 18 ans « comme ça ».
        Il est, plus ou moins acquis selon les individus.
        Pour d’autre, ça peut prendre un peu plus de temps genre vers 20 ans ou c’est pas être précoce.
        Vers 16 ans, voir plus jeunes concernant ceux que l’on peut désigner comme surdoués.

        Ah, j’ai dit « doué d’un minimum de sens critique ».
        Je n’ai pas dit « sens critique absolu ».
        D’ailleurs, même « absolu » est relatif.

  • Grand marabout Grand marabout

    Le ministère girondin, formé le 23 mars 1792, déclare la guerre le 20 avril au roi de Bohême et de Hongrie, Léopold II. Rouget de Lisle compose la Marseillaise le 25 avril. La Patrie est déclarée « en danger » le 11 juillet. Les Parisiens et les Marseillais prennent les Tuileries et massacrent les défenseurs du château, Suisses et nobles, le roi et sa famille se réfugient auprès de l’Assemblée. Louis XVI est déchu de ses fonctions et interné au Temple le 12 août. Début septembre, des massacres ont lieu dans les prisons parisiennes, dont les Carmes, et font des milliers de victimes dont la princesse de Lamballe, l’amie de Marie-Antoinette. Dumouriez et Kellermann remportent la victoire de Valmy sur les Prussiens le 20 septembre 1792. La nouvelle est connue rapidement grâce au télégraphe de Chappe. Le lendemain, la république est proclamée et la royauté abolie lors de la première réunion de la Convention. Dumouriez bat les Autrichiens à Jemmapes le 6 novembre et occupe Bruxelles. Le procès du Roi débute le 10 décembre. Le 17 janvier, il est condamné à mort à une voix de majorité et est guillotiné le 21 janvier 1793.

    AUX ARMES CITOYENS