Week-end de manifestations, la colère monte…

La colère monte, une colère justifiée quel que soit l’endroit où elle se fait entendre, et sûrement les prémices de quelque chose de plus important, car les actualités à venir ne nous garantissent pas de grandes périodes de sérénité. Première grande manifestation du jour à Athènes: 25 000 personnes qui ont marché contre l’austérité, nous pouvons même regretter qu’il n’y ait eu QUE 25 000 participants puisque c’est un pays dans son intégralité qui a été vendu, dépouillé, trahi par les politiques, au profit d’une troïka qui n’a rien d’honnête ni de bienveillante.

Autre manifestation, à Bruxelles cette fois-ci contre l’état islamique, 2800 personnes ont battu le pavé. Ce sont 2800 personnes qui oublient que l’EI est aussi financé par des états européens qui achètent le pétrole irakien (voir ici, ici et ici).

Manifestation en Irlande contre la fin de la gratuité de l’eau, pour l’instant, pas de données quand au nombre de participants.

Troisième manifestation du jour, à Montréal cette fois-ci avec plus de 45 000 étudiants qui défilent contre l’austérité.

Une petite manifestation plus positive à Tunis cette fois pour accueillir « très chaleureusement » un certains philosophe  fouteur de m….  représentant du sionisme anti-arabe suivant l’article-source,  » avec comme message de bienvenue: « BHL dégage ». Une vidéo est même disponible…

Mais ce qui nous intéresse vraiment, c’est les manifestations en France suite à la mort de Rémi Fraisse:

9mnghjfjffghfghfghfh

De violents incidents ont fait au moins cinq blessés samedi à Nantes (ouest de la France), lors d’une manifestation de protestation six jours après la mort d’un jeune écologiste dans des affrontements avec les forces de l’ordre, qui a provoqué un choc national.

Trois manifestants ont été atteints aux jambes, l’un par un coup de matraque, les deux autres par des éclats de grenades de désencerclement, ont rapporté les journalistes de l’AFP sur place.

Deux membres de forces de l’ordre ont été légèrement blessés, selon la préfecture.Des heurts se sont poursuivis dans le centre de la ville dans l’après-midi entre plusieurs centaines de manifestants et la police.

Les forces de l’ordre ont répliqué aux jets de bouteilles et de fusées de détresse de certains protestataires en tirant des grenades lacrymogènes et assourdissantes et des balles de caoutchouc, touchant un manifestant dans le dos.

La manifestation, qui a rassemblé environ 800 personnes selon la police, était organisée « contre les violences policières » à l’appel de mouvances radicales anti-capitalistes.Elle faisait suite à la mort le week-end précédent de Rémi Fraisse, un jeune militant écologiste de 21 ans tué lors d’affrontements avec les forces de l’ordre sur le site d’un projet de barrage contesté, et suspendu depuis, à Sivens, dans le sud-ouest du pays.

Ce décès, qui a suscité une émotion nationale, est le premier dans une manifestation réprimée par la police en France métropolitaine depuis 1986. Selon les derniers résultats de l’enquête, Rémi Fraisse est mort des suites de l’explosion d’une grenade offensive lancée par les gendarmes.

Henri-Michel Comet, le préfet de Loire-Atlantique, qui appelle au calme ce soir, a indiqué aux agences que « les groupes cherchent affrontements délibérés avec les forces de l’ordre. » 

Des échauffourées à Toulouse

A Toulouse, où un autre rassemblement qui se déroulait pour la mort de Rémi Fraisse, a dégénéré en fin d’après-midi. Près de 1000 personnes participaient à ce rassemblement. Les policiers ont tenté de disperser les manifestants, à la suite de quoi des affrontements ont commencé.

La façade d’une agence bancaire sur une rue du centre de Toulouse a été brisée, des distributeurs automatiques bancaires vandalisés, des poubelles incendiées. Peu avant 17 heures, près de 300 manifestants se sont déplacés vers une grande artère du centre. Les CRS ont ont été pris pour cible par les manifestants et ont essuyé des tirs de canettes de bière et de pierres, alors qu’une partie des commerces a fermé. Aux abords du Palais de Justice de Toulouse, les forces de l’ordre poursuivaient plusieurs groupes de jeunes qui ont incendié des poubelles.

Source: La voix de la Russie

La colère n’en est qu’à ses débuts, et la médiatisation des projets inutiles qui ne rapportent  réellement qu’à des entreprises privées augmente, ajoutez à cela le départ prématuré de Rémi et la répression des contestataires, et c’est une poudrière qui s’enflamme un peu plus chaque jour…

Les « jeunes » en ont marre, le message n’est pas nouveau, Balavoine l’a déjà dit il y a 34 ans déjà, mais la jeunesse a évolué, et elle n’est plus la même que celle d’il y a 30 ans, sa violence est différente, sa colère plus dangereuse, le « contrôle » n’est plus aussi puissant que cela. Si aujourd’hui les autorités ont pu constater ce que pouvaient faire des convaincus, attendez de voir ce que feront les autres encore trop endormis lorsque l’image de société idéale dans laquelle ils ont évolué s’effondrera pour dévoiler l’envers du décors…

Du moins, il faut espérer, car sans cela, qui va se décider à bouger?

https://www.youtube.com/watch?v=buDPpez2P5c

34 commentaires

  • Le veilleur

    Humour: La police compte les manifestants !

    https://www.youtube.com/watch?v=JWg70CSBLpo

  • (le) les Gouvernements sont des Monstres Froid , Ne surtout pas perdre cela de vue http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_mail.gifQue se soit Avant 1789 ou Aujourd’hui, Rien à Changer Rien , les Intrigues d’états, les alliances douteuses , les choix économiques et technologiques etc …les jeux de cartes sont stratégique et la Guerre a toujours Fait rage, c’est Non-Stop, Si les Cartes sont Visible Aujourd’hui, Ce N’est Pas Fortuit …

  • Grand marabout Grand marabout

    ça fait pschittt !

    je préfère quand ça se passe au Maghreb,les gars sont beaucoup mieux organisés,
    une meilleure cohésion sans doute.

  • Grand marabout Grand marabout

    l’article 2, paragraphe 2, de la CEDH:
    «La mort n’est pas considérée comme infligée en violation de cet article dans les cas où elle résulterait d’un
    recours à la force rendu absolument nécessaire:

    a) pour assurer la défense de toute personne contre la violence illégale;
    b) pour effectuer une arrestation régulière ou pour empêcher l’évasion d’une personne régulièrement détenue
    c) pour réprimer, conformément à la loi, une émeute ou une insurrection

    ad article 6 — Droit à la liberté et à la sûreté

    Toute personne a droit à la liberté et à la sûreté. Nul ne peut être privé de sa liberté, sauf dans les cas suivants et selon
    les voies légales:
    a) s’il est détenu régulièrement après condamnation par un tribunal compétent;
    b) s’il a fait l’objet d’une arrestation ou d’une détention régulières pour insoumission à une ordonnance rendue,
    conformément à la loi, par un tribunal ou en vue de garantir l’exécution d’une obligation prescrite par la loi;
    c) s’il a été arrêté et détenu en vue d’être conduit devant l’autorité judiciaire compétente, lorsqu’il y a des raisons
    plausibles de soupçonner qu’il a commis une infraction ou qu’il y a des motifs raisonnables de croire à la nécessité
    de l’empêcher de commettre une infraction ou de s’enfuir après l’accomplissement de celle-ci;
    d) s’il s’agit de la détention régulière d’un mineur, décidée pour son éducation surveillée ou de sa détention régulière,
    afin de le traduire devant l’autorité compétente;
    e) s’il s’agit de la détention régulière d’une personne susceptible de propager une maladie contagieuse, d’un aliéné,
    d’un alcoolique, d’un toxicomane ou d’un vagabond;
    f) s’il s’agit de l’arrestation ou de la détention régulières d’une personne pour l’empêcher de pénétrer irrégulièrement
    dans le territoire, ou contre laquelle une procédure d’expulsion ou d’extradition est en cours

    ****
    2. Toute personne arrêtée doit être informée, dans le plus court délai et dans une langue qu’elle comprend, des raisons de
    son arrestation et de toute accusation portée contre elle.
    3. Toute personne arrêtée ou détenue, dans les conditions prévues au paragraphe 1.c du présent article, doit être aussitôt
    traduite devant un juge ou un autre magistrat habilité par la loi à exercer des fonctions judiciaires et a le droit d’être
    jugée dans un délai raisonnable, ou libérée pendant la procédure. La mise en liberté peut être subordonnée à une
    garantie assurant la comparution de l’intéressé à l’audience.
    4. Toute personne privée de sa liberté par arrestation ou détention a le droit d’introduire un recours devant un tribunal,
    afin qu’il statue à bref délai sur la légalité de sa détention et ordonne sa libération si la détention est illégale.
    5. Toute personne victime d’une arrestation ou d’une détention dans des conditions contraires aux dispositions de cet
    article a droit à réparation.»
    suite….
    http://lesmoutonsenrages.fr/forum/viewtopic.php?f=25&t=6861
    LA CHARTE DES DROITS FONDAMENTAUX EUROPEENS

    http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_negative.gif

  • eructite eructite

    Rien sur le jeune qui a pris un tir de flash ball dans la tête ce soir à Nantes ?

    Ah, non, mince. Je dois être un terroriste pour dire çà, les forces de l’ordre ne tirent jamais vers le haut du corps avec leur flashball, c’est bien connu.

    • mouton 664656 mouton 664656

      En meme temp j’imaginne mal la police tirer sur un groupe de manfifestant pacifiste…

      On manifeste pas avec un parpaing au cas ou ! La personne morte dans le Tarne est pour eux, juste un pretexte pour attaquer la police.

      • eructite eructite

        « En meme temp j’imaginne mal la police tirer sur un groupe de manfifestant pacifiste… »

        Le nombre de vidéos sur le testet ou nddl qui prouvent que tu as tort est assez conséquent pour que je te laisse chercher par toi même.

  • walter kurtz walter kurtz

    Il est tard , faut rigoler,donc petit film « Let’s Be Cops »
    http://www.full-streaming.com/film-action/8313-lets-be-cops-full-streaming.html

  • kasia kasia

    Manifeste,manijeste!Ca sert à rien quand les gens enfin tous moutons confondus que la seule chose qui peut faire bougé ce système n’est que la greve générale pendant 1 mois voire 2 pour que l’état plis!L’emblème de de la France n’est t ‘il pas le coq?Celui qui continue à chanté malgré les deux pieds dans la merde?!si on touche aux revenus direct des soit disant représentant de l’état on à tout bon!Sinon on bouge mais dans le sang!Mais comme trop de moutons se satisfassent de leurs malheurs râlent de leur impôts et autres ,on changera rien moi je serais la première à décapité un dirigeant mais je serais traité non pas d’islamiste mais chrétientisme http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif

    • Balou

      «Ca sert à rien quand les gens enfin tous moutons confondus que la seule chose qui peut faire bougé ce système n’est que la grève générale pendant 1 mois voire 2 pour que l’état plis»

      C’est arrivé en 1995 par exemple pour la réforme des retraites lancée par Juppé. Ça a duré un mois, juste avant Noël. Les recettes étant subitement en chute libre, Juppé a dû reculer et a donné sa démission. Ce n’est pas pour autant que les fossoyeurs de la retraite par répartition ont abandonné le projet, mais ils ont subi un revers cette année-là, grâce à la grève des transports qui a notamment bloqué, totalement, toute la région parisienne pendant un mois.

  • mister yim

    Salut tout le monde, ôtez moi d’un doute, une grenade offensive c’est bien fait pour tuer, faire la guerre non?

    • eructite eructite

      Dans cette affaire, on a commencé par nous dire que c’était une grenade de dés-encerclement ( pas très très dangereuse ). Puis une défensive ( plus costaud déjà…. ). Maintenant une offensive ? Pas possible… Ca c’est une grenade pour la guerre effectivement.
      Si on équipe les GM avec du matériel de guerre face à des manifestants ( fussent-ils violents ) alors c’est que l’état n’en est plus a n’en avoir rien a faire des gens qui occupent les ZAD mais qu’il assume une répression violente contre ceux qui exprimment des opinions contraires à la politique mise en place.
      En gros, pour raccourcir et faire simple ( voire simpliste ) : si l’état équipe les GM de grenades offensives c’est qu’il se considère en guerre contre sa population.

  • A mon avis, pour la plupart des politiciens ces manifs sont comme pisser dans un violon.

    Tant qu’ils ont notre consentement dans les actes … ca leur en touche une sans faire bouger l’autre.

    Les vrais manifs sont silencieuses et pas dans les rues.