Comme prévu, la baisse des retraites est enclenchée….

Évidemment devant un tel désastre économique, il faut bien s’attendre, en plus de tous les prélèvements obligatoires, à ce que ce soit encore plus virulent, puisqu’il s’agit là, de la réduction des retraites. On ne peut pas y échapper. Comment la situation va t-elle être gérée? C’est aux « comptables gestionnaires » du tonneau des Danaïdes de l’état, de prendre leurs responsabilités. Ils cherchent par tous les moyens à faire des économies, mais en affamant la population, ça ne va pas être évident. Toujours les plus fragiles qui seront impactés, Martin Hirch nous explique qu’il est question pour les titulaires du RSA (sous conditions) qu’ils paient la taxe d’habitation et la redevance audiovisuelle « Pour les anciens Rmistes qui n’ont pas d’autre revenu que le RSA, rien ne change: non-imposables, « ils ne paient ni la taxe d’habitation ni la redevance audiovisuelle ». Quant à ceux qui touchent le RSA en complément d’un petit salaire, ils sont « imposés au titre de la taxe d’habitation et de la redevance audiovisuelle ». Face à la phobie ambiante de nos « chers » élus vis à vis du fisc, on devrait peut être attraper cette épidémie d’allergie fiscale qui sévit en ce moment, si ça fonctionne pour eux, il n’y a pas de raison que nous soyons les mougeons de la farce………….

Cela n’est pas drôle d’avoir raison, même si c’est « intellectuellement » satisfaisant, pour la simple et bonne raison qu’encore une fois, derrière ces problèmes de versements des retraites, il y a des gens, nos anciens. Et nos anciens, qu’ils soient de jeunes anciens ou plus âgés, les ont évidemment mérités ces retraites, là n’est pas la question mais l’évidence doit s’imposer. Où que vous regardiez, il n’y a plus d’argent pour faire face à l’afflux de retraités et aux pensions à verser.

Lorsqu’il n’y a plus d’argent, vous avez deux possibilités et pas une de plus (la fiscalité ne pouvant pas aller au-delà d’un certain seuil sans casser toute activité économique). Soit vous augmentez la dette, et la dette étant déjà ce qu’elle est, cela va être difficile de le faire encore très longtemps et certainement pas aussi longtemps que l’espérance de vie de nos jeunes retraités, soit vous payez ces pensions en monnaie de singe en faisant fonctionner la planche à billets, ce qui se termine généralement par une belle période d’hyperinflation. Or si l’inflation augmente de 30 % et que vos pensions ne sont pas revalorisées, cela revient à baisser les retraites de 30 %!

Dans tous les cas donc, nos retraités doivent savoir que les pensions sont condamnées à diminuer et ils doivent s’y préparer car viendra inéluctablement le tour du régime général.

Enfin, dernier grand et véritable problème, les taux d’intérêts très bas, en réalité proches de zéro, ne permettent plus aux organismes qui captent des cotisations qu’elles placent en obligation d’avoir un rendement suffisant pour maintenir les niveaux de versements actuels.

Encore une fois, préparez-vous en particulier si vous êtes un bénéficiaire de la solidarité nationale. Il n’y a plus d’argent. Or évidemment, ce sont nos anciens qui seront frappés de plein fouet mais qui seront aussi les plus fragiles, pour la simple et bonne raison qu’ils ne peuvent plus forcément physiquement travailler… (Sans même parler de l’envie.)

Charles SANNAT

Source Le Monde ici via Le Contrarien

Voir:

La CSG va augmenter pour quelque 460.000 retraités

Sans oublier, Les Français doivent se préparer à une baisse des salaires

 

22 commentaires

  • domi

    slt

    Toucher une retraite de 1000€ /mois durant 20 ans fera au final une pension de 240 000€,combien de gens ont versé cette somme en cotisation retraite?

    • Tu sais, entre les charges patronales et salariales, et les taxes, on verse 2/3 de notre salaire à l’état.
      Un SMIC à 1000€ sur 50 ans, ça fait : 600 000€ * 2 (les 2 autres tiers qu’on verse) ca fait 1.2 millions.
      Je pense que les 240 000€ ils doivent y être, même si c’est calcul à la grosse louche.

      Ceci dit, le problème ne se pose pas en ces termes, puisque nous on fait de la répartition. Le système à été créé quand il y avait 1 retraité pour 5 actifs. Maintenant, on est à 1 pou 2. Mais si tu retires les fonctionnaires qui ne produisent, les chômeurs, et les malades. Ca fait du 1 pour 1. Ce n’est pas soutenable.

      En même temps, si on ne veut pas toucher à la fonction publique, ni tuer l’économie productive, il faut bien trouver les sous quel part.

      Pour moi, je pense qu’on a beaucoup de gras coté fonction publique et que c’est la qu’il faut faire des économies. Mais dès qu’on dit ça, y a toujours quelques fonctionnaires désoeuvrés qui viennent nous accuser d’être des nazi libéraux bouffeurs de bébés. lol

      Après tout les fonctionnaires sont majoritairement de gauche, et seront ravis de participer à la solidarité avec les plus pauvres. Non ?

      • Bigpit

        Mais si on vire des fonctionnaires, il faudra payer des chômeurs… Sans compter que je préfère que certaines fonctions (santé, protection, instruction, recherche) restent entre les mains de l’état. Par contre, il faudrait peut être revoir un peu le statut de fonctionnaire.

      • On parle des retraites : il s’agit de diminuer les retraites 33% plus importantes dans le public que dans le privé. Qu’est-ce qui le justifie ? Ce ne sont même pas eux qui produisent la richesse de la nation.

        Mais le coup du fonctionnaire qui deviendrai chômeur n’est pas plus valable.

        Quand 2/3 de la production des entreprises est ponctionnée par l’état sous des formes diverse et variées, l’entreprise étouffe. Donc, si tu réduit les fonctionnaires, ce n’est pas la même chose que si tu fais venir des immigrés, ça ne fait pas des charges en plus (un immigré coûte plus qu’il ne rapporte, chiffre ULTRA conservateur de l’OCDE), mais des impôts en moins, donc du boulot en plus !!!

      • Bardamu

         » Mais si on vire des fonctionnaires, il faudra payer des chômeurs…  »

        —>

        Pour l’instant, on en est plutôt à taxer les chômeurs par le biais d’une multitude de taxounettes, pour payer des fonctionnaires qui pour quelques uns, ne servent pas à grand chose et pour quelques autres, pourraient être remplacés par des chômeurs plus compétents et à moindre cout.

        Du reste, je ne suis pas libéral et je n’ai rien contre les fonctionnaires, j’attends juste que quelqu’un m’explique comment créer et maintenir des services publics sans croissance ?

      • domi

        eà yoanaedae

        tu parles d’un smic à 1000€ pendant 50 ans mais personne ne travaille 50 ans donc ce que tu dis est faux

        les cotisations sociales liés à un smic comprennent la maladie le chômage les allocations familiales et la partie retraite(environ 25%)donc pour équilibrer les cotisations d’une vie et une retraite de 20 ans cela va être compliqué

        pour 1000€ de salaire il y aura 250€ de cotisations retraite soit 3000€/an et 120 000€ /40 ans donc si ta retraite est de 1000€/an pendant 20 ans tu touches 240 000 € il manque donc 120 000€

      • ok domi, c’était un calcul grosse louche. le tiens est meilleur, donc en effet, il semble qu’il manque la moitié des cotiz …

      • domi

        malheureusement,le système de retraite par répartition est identique au système d’escroquerie de Madoff l’argent versé par les plus jeunes sert à payer les plus vieux ,si personne de nouveau ne rentre ds le système ,il s’effondre,le jour ou il faut payer les jeunes

    • nomdemon

      Est-ce qu’on a fait le même calcul pour savoir de combien le patron s’est enrichi dans le même temps ?

      • De ce que j’en sais, les patrons doivent se faire leur propre retraite, et donc, s’ils s’ils ne s’enrichissent pas suffisamment pendant leur carrière, ils n’ont rien à l’arrivé.
        Employé c’est de nombreux avantages, qui valent beaucoup d’argent si on devait les traduire en monétaire.

        A vérifier, je n’ai pas de chiffre officiel sur le sujet.

      • nomdemon

        Ce que je voulais dire par là, c’est que tous les patrons du CAC 40 perçoivent de bonnes retraites, voire des parachutes dorés et tous leurs employés ne sont pas forcément payés à 5000 €/mois. Quand tu as bossé et cotisé plus de 40 ans à 1500 €/mois et que tu ne vas pas forcément vivre jusqu’à 90 ans, les 1000 € de pension ne sont pas exagérés. La richesse de ces grandes entreprises et de leurs patron sont peut être un peu dues au travail de leurs employés payés au SMIC. Je suis bien consciente que ce n’est pas le cas de tous les patrons mais les petits patrons font le même boulot que leurs employés avec les responsabilités en plus…

      • Les grands patrons doivent faire des efforts, comme tout le monde. La n’est pas la question.

  • samlours94

    Ben on voit enfin ici de quoi sont fait ceux qui lisent ces billets : he les mecs, vous causez comme les patrons, comme ceux qui exploitent les autres….super !!!!

    • pourquoi toute cette haine envers les patrons ?
      tu crois que les éliminer va résoudre tes problèmes ?
      tu as peur de quoi au juste ?

      • stereo

        Beaucoup de retraités sont capables de tenir un fusil et de s’en servir !

        Pour les patrons, ce sont eux qui ont pillé et cassé l’économie de la France en délocalisant à outrance, remettons un peu les choses à leur place : comme les politiques, ce sont des traites !… D’ailleurs ils fonctionnent tous main dans la main…
        C’est l’industrie qui apporte des devises à un pays, si l’on ne vend rien, l’argent ne rentre pas, l’abc de l’économie commence là tout simplement !

  • Le veilleur

    VIDEO. Un fichier géant pour lutter contre la fraude

    http://www.francetvinfo.fr/economie/menages/allocations-familiales/video-un-fichier-geant-pour-lutter-contre-la-fraude_730271.html

    Quatre mesures chocs pour réduire la dépense publique

    http://www.lefigaro.fr/vox/economie/2014/10/27/31007-20141027ARTFIG00272-quatre-mesures-chocs-pour-reduire-la-depense-publique.php

    Si tout le monde doit faire des efforts, il serait logique qu’ils commencent par réduire le nombre de parlementaires de 577 à 400 pour les députés, de 348 à une centaine pour les sénateurs, la politique du logement qui coûte chaque année 45 milliards. les politiques de formation professionnelle à revoir de fonds en comble. Les dispositifs d’emplois aidés (5,7 milliards) à supprimer. Une vraie politique de suppression des normes doit être engagée au plus vite. Les domaines sont nombreux: fouilles archéologiques, la restauration des monuments historiques, les règlementations techniques en tout genre). Pour tout le reste, il n’ait pas nécessaire d’appauvrir d’avantage les plus pauvres, qu’ils demandent à la court des comptes, elle se fera un plaisir de leur donner les chiffres des gaspillages inutiles qui ont fait leur temps.

  • Natacha Natacha

    Arrive un moment où ce n’est plus soutenable.

  • Bardamu

    Avec 9.5 millions de chômeurs ( chiffre réel ) dont 2 millions sous le seuil de pauvreté, 3,6 millions de mal-logés et 3,5 millions de bénéficiaires de l’aide alimentaire, je souhaite bon courage à mes compatriotes de la fonction publique, pour tenter de nous tirer une larme en défendant leurs acquis en tout cas.

    http://www.inegalites.fr/spip.php?page=article&id_article=1648&id_rubrique=123&id_groupe=9&id_mot=76

  • Norbert

    A vous tous,

    Arrétez de culpabiliser les retraités…..c’est ce que veux l’oligarchie….culpabiliser le petit peuple…. en un mot ,diviser pour mieux régner.

    J’ose vous dire qu’en ces temps dificile le problème des retraites et du social en général sont secondaires en comparaison des économies que nour pourrions faire en quittant l’UE.

    Un petit rappel:
    1)La France verse chaque année à la BCE plus de 50 milliards d’euros uniquement sur les intérèts de la dette virtuelle…excusez du peu

    2)La France verse,chaque année, 22 milliards à l’UE pour son fonctionnement qui nous en retourne une partie(soit 14 milliards) de notre argent sous forme de faux cadeau au nom de l’UE qui ne produit rien.
    soit une perte pour la France de 8 milliards chaque année.

    3)L’article 63 du traité de l’UE notamment organise volontairement le chomage dans notre pays,ce qui fait qu’il rentre moins d’argent dans toutes les caisses sociales.

    Comme dit Chouard: »Il faut rechercher toujours la cause des causes(montrer çi-dessus) et arrétez de nous entre déchirer.
    Le pompeur de nos finances c’est l’UE et pas ceux qui désigne à la vindict populaire:retraités,RSA,chomeurs,etc….

    Sortons de ce merdier qu’est l’UE et qui veut détruire notre système social au profit de l’oligarchie,des lobbystes,des multinationales,etc..

    Un seul parti propose de nous libérer pour de vrai,c’est l’UPR d’Asselineau….aidons le!!
    Le reste n’est que bla-bla et enfumage du pauvre peuple car c’est encore lui qui va encore se faire couillonner une nouvelle fois.