Tchernobyl/arche: la fin des travaux repoussée à 2017 faute d’argent

Certains ont oublié Tchernobyl, ce qui arrange bien les affaires de l’industrie du nucléaire qui peut ainsi continuer à nous faire un bel enfumage de belles promesses. Pourtant, la catastrophe ne s’est jamais réellement terminée, cela fait 27 ans que l’explosion du réacteur a eu lieu, et la situation n’est toujours pas réglée ni maîtrisée, 27 ans que des radiations se propagent au gré du vent entre autres conditions météorologiques, 27 ans que le réacteur éventré nous arrose, et que la zone reste inhabitable, malgré un sarcophage plus ou moins efficace…

La centrale nucléaire accidentée de Tchernobyl 1506723_7_391a_la-centrale-nucleaire-de-tchernobyl-apres_ec27907a617675cc4e453c083e36deca(Ukraine) sera dotée d’un nouvelle enceinte de confinement en novembre 2017 au lieu de 2015 faute de financement, a annoncé vendredi l’agence japonaise Kyodo.

« Il manque près de 615 millions d’euros pour réaliser le projet dans les délais prévus », a indiqué Vince Novak, directeur du département pour la sûreté nucléaire de la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD), cité par l’agence.

Le responsable a mis en valeur l’importance de collecter les fonds nécessaires au plus vite, puisque le sarcophage qui protège le réacteur N°4 de la centrale de Tchernobyl depuis l’accident de 1986, arrivera en fin de durée de vie en 2016.

A Tchernobyl, la BERD réalise les projets de construction de l’arche de confinement, d’une installation de traitement des déchets radioactifs liquides et d’un dépôt de déchets radioactifs solides. La banque compte demander des fonds supplémentaires auprès des pays du G7, notamment du Japon.

Les travaux de construction de la nouvelle enceinte de confinement pour la centrale de Tchernobyl se déroulent en Ukraine depuis le 26 avril 2012. Le maître d’œuvre du projet est la coentreprise NOVARKA, détenue à parts égales par les sociétés françaises VINCI Construction Grands Projets et Bouygues Travaux Publics.

L’explosion qui a complètement détruit le 4e réacteur de la centrale de Tchernobyl s’est produite dans la nuit du 25 au 26 avril 1986, provoquant la contamination radioactive d’une zone de 160.000 km² dans le nord de l’Ukraine, l’ouest de la Russie et le sud-est de la Biélorussie. La catastrophe de Tchernobyl a été classée au niveau 7, soit le plus élevé de l’échelle internationale des événements nucléaires et radiologiques (INES). Elle était considérée comme le plus grave accident nucléaire de l’histoire jusqu’à ce que la catastrophe de la centrale japonaise de Fukushima obtienne le même niveau de gravité.

RIA Novosti

Tchernobyl ne doit pas être oubliée, au nom des victimes, au nom des sacrifiés, au nom des enfants…

Paul_Fusco_Chernobyl_legacy_l_heritage_de_Tchernobyl_07

8 commentaires