200 000 images issues de Snapchat fuitent sur le net

C’est la panique parmi les utilisateurs du logiciel Snapchat, puisque des pirates informatiques auraient mis la main sur près de 200 000 photos (suivant l’IBT, 100 000 suivant Les échos), soit 13 gigabits de photos dont certaines peuvent être très compromettantes. En effet, ce logiciel permet d’envoyer des clichés sur d’autres terminaux mobiles, comme des SMS, sauf que les images snapchat s’effacent au bout de quelques secondes. Le souci, c’est que non seulement certains logiciels permettent de faire une copie non-limitée dans le temps, mais qu’une simple combinaison de touches sur le téléphone permet également de faire une capture d’écran. Et si cela ne se limitait qu’à cela… La grande majorité des utilisateurs ont moins de 17 ans, et certains d’entre eux ont une pudeur toute relative, d’où l’inquiétude…

snapchat© getty.

Des pirates informatiques sont parvenus à publier en ligne un grand nombre d’images et de vidéos de la messagerie éphémère Snapchat, nourrissant des craintes sur ces messages sensés disparaître quelques secondes après leur envoi.

Les hackers ont commencé à mettre en ligne jeudi soir des copies de messages (images et vidéos) en provenance d’applications tierces de Snapchat.Environ la moitié des utilisateurs de Snapchat ont moins de 17 ans, ce qui suscite des inquiétudes sur la possibilité que des images à caractère sexuel de ces jeunes aient été publiées sur internet, qui pourrait être associé à de la pédophilie.Snapchat a assuré vendredi dans un communiqué que ses serveurs n’avaient pas été piratés, ni ceux de l’application à l’origine de la fuite.

Les utilisateurs de Snapchat sont « victimes » de l’utilisation d’applications externes permettant d’envoyer ou de recevoir des « snaps », une pratique interdite par l’entreprise basée en Californie (ouest).

Une application mobile utilisée pour envoyer des photos ou des vidéos vers Snapchat a collecté des copies de ces envois depuis des années, ce qui a permis aux pirates de constituer une bibliothèque de quelque 13 gigabytes, selon le site d’informations Business Insider.

Article complet sur 7sur7.be

Il n’y a pas de vie privée, d’anonymat ni de réelle sécurité dès que l’on touche à internet ou au numérique, le risque zéro n’existe pas sauf pour les plus grands hackers, ne l’oubliez pas!
Quand aux adolescents qui ont envoyé des photos dénudées via Snapchat à un de leur contact (et généralement une relation plus ou moins intime), certains ici vont surement penser que ce n’était que mérité, la bêtise ayant toujours des conséquences. Pouvons-nous réellement les condamner pour cela? L’insouciance est une explication, mais pas uniquement…
La société évolue, pas vraiment dans le bon sens, mais elle évolue, et simultanément, le rapport avec le corps ou la sexualité évolue également. La faute à qui? Il suffit de regarder certaines publicités, une partie des clips musicaux ou encore certains films, pour comprendre que l’image de la société ainsi que du bien et du mal avec laquelle ils ont grandit est totalement différente de celle que nous avions il y a quelques années.
Imaginez que votre enfant soit concerné, vous faites quoi alors? Vous sévissez et lui faites passer un mauvais quart d’heure ou compatissez et en parlez avec lui?
La question se devait d’être posée, nos enfants sont avant tout les produits de notre société, avec ce qui leur est enseigné, et la manière de voir le monde n’est pas toujours en adéquation avec la votre…

Un commentaire