Défense : la facture de la maintenance des matériels va-t-elle tuer la loi de programmation militaire ?…

Et on se demande comment ce « généreux » gouverne-ment peut assurer ses envies guerrières, sans léser son peuple? Tout simplement en augmentant tout ce qu’il peut augmenter, même si ça parait minime sur l’instant. Les timbres? 10 centimes d’un coup d’un seul!!, le gaz? ce sera plus 4%!! la redevance TV poubelle ce sera plus 3 €uros et le gasoil lui sera augmenté de 2 centimes par litre!! Les régions qui voient leurs budgets amputé de 11 milliards, vont devoir bien sûr financer leurs dépenses, en augmentant les impôts de leurs administrés, c’est à dire NOUS!.Je dis souvent qu’une nouvelle seule ça n’interpelle pas, mais si on relie le tout, ça en fait des raisons de se mettre en rogne grave, car ne nous y trompons pas, ce sont les vaches à lait que nous sommes, qui sont encore et toujours lésées (3 euros de plus par mois pour les retraités, mais quel enfumage!!). Alors!!! on continue d’accepter, jusqu’à quand ?? Parce que ces psychopathes ne comptent pas en rester là, il vendent tout ce qu’ils peuvent!! la France appartient déjà à moitié aux étrangers, la liste des licenciements est interminable. Je vous conseille de lire la revue de presse de Jovanovic, elle est au moins très édifiante, et au plus elle ouvrira les yeux des dormeurs..Merci à Maverick.

L’opération Serval au Mali montrent un taux d’usure important des matériels, lié au milieu hostile (Crédits : reuters.com)

Liban, Afghanistan… Y aurait-il une erreur d’appréciation dans le financement des Opex? La Cour des comptes estime, dans un rapport sur le maintien en condition opérationnelle (MCO) des matériels militaires, que la croissance constatée des dépenses de MCO compromet la trajectoire financière 2014-2019 prévue par la loi de programmation militaire.

Dur, dur pour la loi de programmation militaire (LPM) 2014-2019. Après le pari des recettes exceptionnelles (REX), des exportations du Rafale et des frégates multimissions (FREMM) et enfin des économies financières à réaliser, c’est au tour du maintien en condition opérationnelle (MCO), dont la facture s’envole trop, de peut-être compromettre elle-aussi la trajectoire financière de la LPM. C’est la Cour des comptes qui a levé ce nouveau lièvre dans son rapport « Maintien en condition opérationnelle des matériels militaires : des efforts à poursuivre », publié ce lundi.

https://www.ccomptes.fr/Publications/Publications/Le-maintien-en-condition-operationnelle-des-materiels-militaires-des-efforts-a-poursuivre

Que dit la Cour des comptes ?

« La croissance constatée des dépenses de MCO compromet la trajectoire financière 2014-2019 prévue par la loi de programmation militaire ». Ni plus, ni moins. Selon les estimations du ministère de la Défense, les dépenses globales de MCO atteindraient de « l’ordre de 6,5 milliards d’euros par an » sur la durée de la LPM, contre 6 milliards en 2012 (15,5 % du budget de la mission défense – 38,8 milliards), dont 3,2 milliard pour le MCO aéronautique. « Les travaux du ministère de la Défense montrent que les besoins en EPM pourraient atteindre 4,10 milliards d’euros en fin de LPM en 2019, soit un écart cumulé potentiel d’environ 3,5 milliards d’euros, en euros courants, entre les ressources et les besoins sur les 6 années de la LPM », expliquent les sages de la rue Cambon.

Pourquoi un tel dépassement ?

Selon la Cour des comptes, « les ressources financières budgétées n’ont pas prévu le financement de la remise à niveau des matériels de retour d’opérations extérieures. Or, 1.400 engins sont rentrés d’Afghanistan et du Liban en 2013, soit l’équivalent des parcs de service permanents de 23 régiments de l’armée de terre ». Les opérations extérieures représentent donc une très forte contrainte pour le support des trois armées. Notamment l’engagement de plusieurs opérations simultanément sur plusieurs théâtres constitue une charge lourde pour le MCO. En outre, le retour en métropole des matériels de l’armée de terre montre une usure importante des équipements. Par exemple, les VAB (Véhicules de l’avant blindé) peuvent faire plus de 1.600 km par semaine au Mali (contre une moyenne de 100 km par mois en Afghanistan et de 5.000 km par an en France).

En outre, les dépenses de MCO sont en augmentation rapide ces dernières années. Le rapport conjoint de l’Inspection générale des finances et du contrôle général des armées de septembre 2011 chiffrait à 5,5 milliards d’euros la dépense budgétaire du MCO des trois armées en 2010 et estimait que la poursuite des tendances observées allait aboutir à une hausse de 8,7 % d’ici à 2014 en euros constants, soit un chiffre de 6 milliards d’euros en 2014. Toutefois, ce niveau a déjà été atteint pour l’exercice 2012. Les dépenses portant sur l’entretien programmé du matériel (EPM) sont passées de 2,65 milliards d’euros en 2011 à 2,91 milliards d’euros en 2013, soit une hausse de 10 % sur deux ans.

Auteur Michel Cabirol pour La Tribune

Sur le même sujet:

Voir aussi:

Mistral : comment la Pologne met la pression sur la France pour empêcher leur livraison à la Russie

 

 

9 commentaires

  • kris de kerg. kris de kerg.

    Faire la guerre, et un luxe de pays riche
    …… ou manipulé….
    Ou sont nos Ban »k »ier Lombard aurait t’on dit ….
    Hier un hôtel des Impot a brulé en Savoie…..
    il y a 2 semaine sur Morlaix, c’en était un autre,
    VOUS ATTENDEZ QUOI ?
    le peuple DES SANS DENTS GROGNE,
    Il y a 600 ans cela eu été appelé une Jacquerie,
    Messieurs les élus réveillez-vous, que diable….
    A moins que vous vous soyez VENDU à celui-ci…
    SI le bien existe le Mal aussi………
    L’Histoire et son enseignement sont biens supérieur
    à votre comptabilité ou mathématique réductrisse,
    REGARDEZ DÒUS VOUS VENEZ et VOUS VERREZ VOTRE AVENIR.
    DES JOURS SOMBRES ARRIVENT, lorsque la masse des cigales va commencé à avoir faim, alors dans nos campagnes, nous devront protéger nos Fils et nos Compagnes de cette Horde .
    il y a 220 ANS :
    « Que veut cette horde d’esclaves,
    De traîtres, de rois conjurés ?
    Pour qui ces ignobles entraves,
    Ces fers dès longtemps préparés ?
    Français, pour nous, ah ! quel outrage !
    Quels transports il doit exciter !
    C’est nous qu’on ose méditer
    De rendre à l’antique esclavage !

    Quoi ! des cohortes étrangères
    Feraient la loi dans nos foyers !
    Quoi ! ces phalanges mercenaires
    Terrasseraient nos fiers guerriers ! (bis)
    Grand Dieu ! par des mains enchaînées
    Nos fronts sous le joug se ploieraient
    De vils despotes deviendraient
    Les maîtres de nos destinées !

    Tremblez, tyrans et vous perfides
    L’opprobre de tous les partis,
    Tremblez ! vos projets parricides
    Vont enfin recevoir leurs prix ! (bis)
    Tout est soldat pour vous combattre,
    S’ils tombent, nos jeunes héros,
    La terre en produit de nouveaux,
    Contre vous tout prêts à se battre !

    Messieur , c’est notre chant,
    nous n’avons pas le droit de flancher.
    Le chant de l’Armée du Rhin, celui qui a conquis L’Europe.
    A la bayonnette et sans (juste se qu’il faut de )banquier

    • rouletabille rouletabille

      Pas de PB.
      Les guerres par des VRAIS Professionnels,pas par des conards en tabliers (Légions)et autres comiques qui défilent le 11 Juillet au Disney Élisée parade,hahahah,des VRAIS TUEURS,des Mercenaires payés avec des primes à l’abatage ,un peut comme les CRS scotchés derrière des radars.
      http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif

  • Maverick Maverick

    Ce que j’en retiens, c’est qu’au-delà de la gabegie et des industriels qui se goinfrent :
    – On n’a plus de défense digne de ce nom (ou alors elle est digne de ce NOM).
    – La « guerre moderne », c’est Blackwater, Opérations Spéciales, drones et raids aériens; dés que ça dépasse ce stade, c’est une guerre civile et Casques Bleus. Avec notre niveau de Dette Publique et la délocalisation/érosion de nos bases industrielles, il devient virtuellement impossible de (re)voir des guerres avec de grandes armées comme lors de conflits précédents.
    – Mais on ne gagne pas des batailles sans l’Infanterie, alors une guerre … En conséquence de quoi, la guerre pourrait devenir très sale, très vite avec le recours à des armes chimiques, biologiques, nucléaires ? Surtout, ne pas perdre …
    Maintenant que les Ricains ont des bases de l’OTAN partout en Europe de l’Est et que la Russie peut poster des sous-marins nucléaires dans le Golfe du Mexique, les « événements » peuvent (techniquement) basculer très rapidement, plus que pendant la Guerre Froide.

  • Maverick Maverick

    « Le vocabulaire militaire pour les nuls »

    http://tinyurl.com/p7kg3wj

    Ou « comment détruire un pick-up à 30 000 Euros (mitrailleuse en option) en dépensant en moyenne 1 000 000 de Livres Sterling pour la mission, munitions comprises »

    http://tinyurl.com/m479k9j

    La même avec les « Rafale » :

    http://tinyurl.com/4fcsoy8