Décès du père du journaliste de Rue89, harcelé par un pseudo-hacker franco-israélien

Le titre de l’article a été repris tel-quel, « pseudo-hacker » pour certains médias, véritable hacker dans la réalité, entre autres facettes… Et cette fois, il à fait une victime! Le palmarès de cet ancien militant de la LDJ n’était déjà pas glorieux, reste à savoir si cette mort lui restera sur la conscience… Ulcan est connu pour s’en être pris à divers sites, journalistes et célébrités dont Dieudonné, Laurent Louis, Rue89, Libération, Médiapart, Joe le Corbeau, etc…

Pour l’heure, personne n’est parvenu à l’arrêter, pas même les services secrets français, et Israël n’extrade pas, bien au contraire, un militant sioniste aussi dévoué…

Très sincèrement, toutes mes pensées pour la famille qui a ainsi vu un proche aimé disparaître suite aux attaques d’un pourri de première bénéficiant d’une impunité totale!

bougie

Le 14 août, nous revenions sur le harcèlement de Rue89 et de certains de ses collaborateurs par le pseudo-hacker franco-israélien Grégory Chelli. Six semaines plus tard, nous sommes au regret d’annoncer le décès du père de notre journaliste Benoît Le Corre, qui avait fait un infarctus après avoir été victime de deux atroces pièges téléphoniques de celui qui se fait appeler Ulcan.

Le père de Benoît avait été plongé dans un coma artificiel après son infarctus, cinq jours après un premier appel d’Ulcan lui annonçant la mort imaginaire de son fils, puis un second appel à la police provoquant une intervention musclée de la police à 4 heures du matin chez lui, pensant y découvrir les cadavres de sa femme et son enfant.

Il s’est éteint mardi matin à l’hôpital, sans avoir repris connaissance.

Comme nous l’écrivions en août, en raison d’antécédents familiaux et d’une hyperactivité professionnelle, le père de Benoît était une personne à « hauts risques », selon les médecins. Mais il est difficile de ne pas faire le lien avec le stress éprouvé les jours précédant cet infarctus.

Source: Le nouvel Obs

10 commentaires