Ukraine : des milliers de soldats russes massés à la frontière avec la Crimée

C’est la dernière bonne blague des mythomanes au pouvoir à Kiev qui a été relayée comme il se doit par une partie de la presses aux ordres, quoi qu’avec une certaine retenue.

Certains font encore le boulot, comme RTL :

soldats russe crimée rtl

On sent cependant chez leurs confrères comme une certaine lassitude devant la litanie des invasions imaginaires en Ukraine, comme si les journalistes de la presstitute commençaient enfin à infléchir leur point de vue et à penser un petit peu par eux même, voir à développer un embryon d’esprit critique…

Ainsi, le Parisien n’ose plus ouvertement reprendre les affirmations du gouvernement de Kiev à son compte :

soldats russe crimée parisien

 

Le Figaro, quant à lui, a choisi un titre factuel et reproduit un simple flash de l’AFP :

 

soldats russe crimée figaro

Quant au reste de la presse hexagonale, elle a tout simplement choisi d’ignorer la énième déclaration du retour de l’invasion imminente de l’armée russe, signe que la litanie de mensonges de Porochenko et sa clique ont fini par atteindre la crédibilité des médias. Il faut également souligner à l’égard de la presstitute que l’actualité internationale est maintenant occupée par l’EIIL qui décapite des otages à la chaîne, ce qui est quand même plus vendeur que des  colonnes de chars russes fantômes

On constate la désertion massive des médias par une simple requête sur Google :

soldats russe crimée GoogleSi la requête donne 6700 résultats d’actualité, seuls une dizaine concernent la déclaration du porte-parole militaire du gouvernement ukrainien Andrii Lyssenko, ce qui est révélateur du peu d’écho médiatique rencontré par cette dernière opération de communication, destinée comme toujours à dramatiser les relations avec la Russie et à diaboliser cette dernière.

Avouons que sur le fond il est quand même difficile d’attiser la peur du grand méchant russe en dénonçant le fait que 4000 soldats soient présents en Crimée. Rappelons que cette région, accueille la flotte militaire russe de la Mer Noire, on voit donc mal en quoi la présence de 4000 soldats pourrait constituer un quelconque événement, surtout au vu de l’agitation qui règne du côté ukrainien de la frontière. C’est un peu comme si la principauté de Monaco alertait la communauté internationale sur le fait que la France avait « massé » plusieurs milliers de militaires à Toulon… Car finalement toute la construction dramaturgique de cette « information » tient dans un adjectif : les soldats seraient « massés », ce qui impliquerait qu’ils se tiennent prêt à intervenir, voir à envahir l’Ukraine (sinon pourquoi seraient-ils massés, en effet, à part sous l’effet du Rakija ? Cependant, là aussi,  la Russie a tiré un trait définitif sur les années Eltsine…) Là encore avec un peu de bon sens, la dramaturgie tombe dans le ridicule. Vladimir Poutine aurait donc l’intention d’envahir l’Ukraine avec 4000 soldats « massés » à la frontière avec la Crimée quand l’armée rouge dispose de centaines de milliers d’hommes ?

Déjà au mois d’Avril, le gouvernement de Kiev avait joué le coup des troupes russes « massées » à la frontière, mais avec nettement plus de succès. Il faut dire qu’à l’époque ils avaient mis les moyens car il s’agissait de 100000 hommes, et là, ça filait vachement la trouille :

soldats russes le point

On sent vraiment le gouvernement ukrainien à la peine,  incapable de mobiliser plus de quelques milliers de grands méchants russes à ses frontières, ça sent la fin de règne. Pour un peu que les djihadistes de l’EIIL décapitent encore quelques otages,  et il n’y aura plus un torchon digne de ce nom pour relayer la propagande ukrainienne…

Personnellement un tel raté me fait de la peine, et me donne même envie de filer un petit coup de pouce à la cellule communication de Porochenko qui doit avoir sombré dans la sljivovica (et la sljivovica c’est vraiment moche), j’ai pensé par exemple à ceci :

140 millions de russes sont massés derrière la frontière ukrainienne !

N’hésitez pas à communiquer vos propositions dans les commentaires, ils en ont besoin !

Guillaume Borel pour les moutons enragés

21 commentaires